Jump to content

encelade18

Membre
  • Content Count

    499
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About encelade18

  • Rank
    Membre
  • Birthday 11/14/1972

A propos

  • Résidence
    Région Parisienne, Vauréal (95)
  • Intérêts
    Astrophoto, Programmation, Electronique, Science-fiction
  • Occupation
    Logiciel embarqué, secteur automobile
  • Matériel
    AZEQ6 - Celestron C11 - Lunette 60/900 - EOS70D - GPCAM2 - ADC MK3 PA - Hélioscope de Herschel Lunt
  • Site Web

Recent Profile Visitors

1,512 profile views
  1. Merci beaucoup Evanbourne il faudra quand même que je rajoute des poses à cette images avec une prochaine session pour augmenter le signal Merci Drase, c'est très sympa j'aime beaucoup faire des gif animés avec mes images dès que cela peut être utile Merci beaucoup Jean Pierre Merci beaucoup Julien je ne connaissais pas ces étoiles variables avant de comparer ma nouvelle image du 17/10 avec mon ancienne image du 29/08 et de constater que deux étoiles avaient des éclats variables !
  2. Merci beaucoup memenico oui j'ai trouvé que le gif pouvait apporter un plus original à ce post Merci Christian, c'est très sympa
  3. Bonjour à tous, Voici une nouvelle version de la nébuleuse de la Bulle avec 2h25min de pose, à laquelle je voulais rajouter encore une autre série de poses le lendemain, mais la météo n'a pas été d'accord avec cela... La nébuleuse de la Bulle (NGC7635, Caldwell C11) est située dans la constellation de Cassiopée. Elle est distante de 9000 années-lumière et a un diamètre de 10 années-lumière. Cette nébuleuse diffuse est une nébuleuse en émission HII illuminée par l'étoile BD602522, 44 fois plus massive et 400 000 fois plus lumineuse que le Soleil. Sur l'image, BD602522 est l'étoile la plus brillante à l'intérieur de la bulle et on distingue la forme caractéristique de cette nébuleuse qui porte bien son nom avec sa ressemblance avec une bulle en volume. MO Cas, MP Cas sont deux étoiles variables à longue période de type Mira Ceti visibles près de la nébuleuse. - MO Cas : variation de magnitude de 16.5 à 19.0 sur une période de 252.25 jours. - MP Cas : variation de magnitude de 17.8 à 19.0 sur une période de 338.00 jours. Un gif animé avec ma précédente image du 29/08 montre la variation de magnitude de ces étoiles variables à 48 jours d'intervalle. * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 33 images de 5min, tri de 29 images retenues (soit 2h25min de pose), nuit du 17 au 18 octobre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1902 mm de focale (mesure astrométrique). Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Explore Scientific UHC * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle) de 29 images (88% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Réglage des tons foncés / tons clairs. Contraste auto. Réduction du bruit chromatique. - Filtre passe-haut. Couleur auto. Saturation. Réduction du bruit par médiane. Ajustement des niveaux. - Logiciels : Siril, Iris, CS2, plugin HLVG * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/NGC7635.html
  4. Bonjour à tous, Voici une image montrant la région entourant Mayall II (M31 G1), un l'amas globulaire qui appartient à la galaxie d'Andromède. Cet amas globulaire est distant de 2.52 millions d'années-lumière, à une distance une centaine de fois supérieure à la distance typique des amas globulaires de notre galaxie. Les étoiles de l'amas ne sont pas résolus sur cette image, on devine simplement une augmentation de luminosité diffuse autour du centre lumineux. Une cible que je voudrais retenter une nuit avec encore moins de turbulence, avec plus de temps de pose dans le but d'obtenir plus de signal dans la zone diffuse. et un petit recadrage de la zone centrale : * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 20 images de 5min, tri de 17 images retenues (avec une FWHM moyenne de 2,3"/pxls) (soit 1h25min de pose). Nuit du 11 au 12 septembre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1901 mm de focale (mesure astrométrique). Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium. * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 17 images (85% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Réduction du bruit chromatique. Réduction du bruit par médiane. - Ajustement des niveaux. Saturation. - Logiciels : Siril, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/Mayall2.html
  5. Bonjour à tous, Je poursuis les traitements des acquisitions du mois avec NGC6781 (PK41-2.1) une nébuleuse planétaire située dans la constellation de l'Aigle. Sa distance et son diamètre sont mal connus (une distance de quelques milliers d'années-lumière et une envergure d'environ 2 années-lumière d'après Wikipedia). * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 17 images de 5min, tri de 14 images retenues (soit 1h10min de pose). Conditions de turbulences élevées. Nuit du 06 au 07 septembre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1903 mm de focale (mesure astrométrique). Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Explore Scientific UHC. * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 14 images (82% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masque de fusion : transformation de l'histogramme avec plus de basses lumières. - Réglage des tons foncés / tons clairs. Contraste auto. - Réduction du bruit chromatique. Réduction du bruit par médiane. - Ajustement des niveaux. Correction gamma. - Filtre passe-haut. - Saturation. - Réduction du bruit vert HLVG (weak). - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Logiciels : Siril, CS2, plugin HLVG * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/NGC6781.html
  6. Merci à toi Gawé Merci polorider et quasiment aussi difficile à imager que le Quintet Merci à toi Evanbourne, c'est très sympa Merci margarita
  7. Bonjour à tous, Pour faire suite au Quintette de Stephan, voici le Groupe de Deer Lick (Groupe NGC7331, Caldwell C30) un groupe de galaxies situé également dans la constellation de Pégase. La galaxie principale NGC7331 est distante de 42 millions d'années-lumière et a un diamètre de 100 000 années-lumière. Les autres galaxies du groupe sont NGC7335, NGC7336, NGC7337, NGC7340. Ces galaxies sont situées à des distances respectives de 332, 365, 348, 294 millions d'années-lumière et sont donc beaucoup plus éloignées. Comme pour le Quintette, une cible qui nécessiterait plus de temps de pose... et un petit recadrage à 25% de pixels pour annotations : * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 40 images de 5min, toutes les images retenues (soit 3h20min de pose). Nuit du 13 au 14 septembre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1900 mm de focale (mesure astrométrique). Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium. * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 40 images (100% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masque de fusion : transformation de l'histogramme avec plus de basses lumières. - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Réduction du bruit chromatique. - Masque de fusion : traitement par ondelettes. - Ajustement des niveaux. Correction gamma. Saturation. - Masque de fusion : contraste. - Logiciels : Siril, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/NGC7331.html
  8. Bonjour à tous, Voici le Quintette de Stephan (Arp319), situé dans la constellation de Pégase. - Les galaxies NGC7317, NGC7318a, NGC7318b, NGC7319, NGC7320c sont distantes d'environ 340 millions d'années-lumière. - La galaxie NGC7320 est distante d'environ 40 millions d'années-lumière et ne fait pas partie du même groupe de galaxies. Une cible petite et faible qui nécessiterait bien plus de temps de pose Recadrage à 25% de pixels pour annotations : * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 45 images de 5min, tri de 31 images retenues (soit 2h35min de pose). Nuit du 12 au 13 septembre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1900 mm de focale (mesure astrométrique). Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium. * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 31 images (70% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Masque de fusion : transformation de l'histogramme avec plus de basses lumières. - Réglage des tons foncés / tons clairs. - Masques de fusion : contraste, traitement par ondelettes. - Saturation. Réduction du bruit chromatique. - Ajustement des niveaux. Correction gamma. - Logiciels : Siril, CS2 * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/Arp319.html
  9. Merci Jean Pierre, c'est très sympa Merci Julien Oui l'utilisation de l'APN est moins lourd qu'une caméra, même couleur, j'utilise moi-même encore mon EOS70D (non défiltré) quelquefois. L'utilisation de filtre sur APN se fait d'une manière optimale lorsqu'il est défiltré (total ou partiel), l'utilisation d'un filtre type UHC est alors très efficace pour les nébuleuses. Pour les autres objets types, galaxies, amas globulaires (les étoiles émettent dans tout le spectre visible) j'utilise un filtre anti pollution moins sévère, le Baader Neodymium que je trouve très efficace sur mon ciel pollué, il doit exister aussi en eos clip. Bonne continuation et bon ciel
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.