Jump to content
den

Observations de satellites...

Recommended Posts

Un petit topic pour informer de divers évènements liés aux satellites artificiels ou pour y relater et discuter des observations que vous en avez fait...

 

Lien vers un topic sur généralités et différentes curiosités : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=31791

 

Quelques liens vers des cibles potentielles :

 

Kondor et SMAP : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=123619

 

terra sar et tandemX : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=123626

 

Breeze m tank : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?p=1994950#post1994950

 

La "disco ball" : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2019748&postcount=20

 

yaogan 6 : http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=2028475&postcount=21

 

Kiku 6 visu et photo à 9 ans d'intervalle : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=38509

 

Deux liens wiki permettant de comprendre l'utilité des différentes orbites les satellites qu'on y trouve ainsi que les vitesses de rotation des satellites en fonction de l'altitude des orbites :

https://en.wikipedia.org/wiki/Medium_Earth_orbit#/media/File:Orbitalaltitudes.jpg

Et

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b4/Comparison_satellite_navigation_orbits.svg passer le curseur sur les orbites ou étiquettes.

 

Pour retrouver un satellite que vous avez vu passer :

Pour faire une recherche dans Calsky, après enregistrement dans Calsky avec votre localisation, il faut aller dans satellites/starchart

Là, on défini date et heure, la période désirée(10 minutes par exemple et donc mettre l'heure 5 minutes avant l'heure H), l'intervalle des pointages de position des sats (5 secondes). Ensuite aller sur la carte et en pointer l'endroit désiré, puis dans la boite au dessus, cocher la case réalisme pour avoir les planètes et la lune, mettre les magnitudes cartes et offset au max si besoin (si satellites peu lumineux), et définir un champ cohérent avec les recherches (5 à 15 °) et on obtient le genre de résultat(voir ci-dessous).

Le seul problème est que calsky rame un poil le temps de calculer chaque carte.

En passant le pointeur sur les points des trajectoires cela donne les données associées au satellite, nom, position, magnitude, etc et on peut ensuite rechercher des données complémentaire sur les satellites dans les rubriques du haut.

Il y a trois ou quatre autres façons de rechercher dans calsky suivant le type de satellite ou d'évènement observé, mais celle-ci est assez parlante.

 

calsky permet aussi dans le "User setup" de recevoir des mails d'alerte pour divers évènements, transits de satellites devant soleil, lune, ou planètes.

Je vais lancer le sujet avec une petite observation de ce soir qui m'a permis d'explorer une petite page l'histoire de l'astronautique...

 

J'étais donc en train d'observer Jupiter tout en maudissant l'anticyclone qui en nous amenant le beau temps a aussi ramené pas mal de turbulence.

J'étais donc prêt à remballer et remarquais un minuscule point qui passait lentement dans le champ de l'oculaire juste au dessus de jupiter donc en dessous et vers l'est vu la vision inversée : manifestement un satellite.

 

la position était facile à se rappeler, et je notais donc l'heure puis remballais le matériel.

Après une petite recherche je trouvais facilement le coupable sur calsky. com : magellan IUS

 

magellan.jpg

 

 

 

Calsky ne donnait pas d'info sur cet engin lancé en 1989 et après recherche, il s'avère que ce magellan IUS était le booster qui avait servi à envoyer la sonde magellan sur sa trajectoire vers Vénus pour y faire la cartographie de cette dernière,et ceci depuis la navette Atlantis qui avait emmené l'ensemble en orbite basse.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Magellan_%28sonde_spatiale%29

 

http://www2.jpl.nasa.gov/magellan/guide9.html

 

Voilà donc pour cette petite page d'histoire ;)

Edited by den

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve ca tres interressant de connaitre l histoire de ces satellites ou debris qui passent et repassent au dessus de nos tetes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

J'ai découvert par hasard deux particularités des flares Iridium, particularités vérifiées ensuite et confirmées par des informations trouvées sur Internet.

 

- Satellite Iridium produisant un double flare: j'ai vu ceci deux fois mais ça doit être assez fréquent. Le satellite s'illumine peu à peu, le flare se produit, la luminosité décroit, puis un deuxième flare arrive, plus faible, un peu plus loin, à quelques degrés et quelques secondes après le flare principal (pour ceux que j'ai observé).

 

- Double flare se produisant au même endroit, par deux satellites se suivant de très près: je l'ai vu une fois. Un premier flare se produit, on voit le satellite avancer doucement tout en perdant de sa brillance, et avant que son éclat ne soit totalement retombé, un deuxième éclat de lumière apparait à l'endroit du ciel où s'était produit le premier. Il semble qu'il s'agisse d'un deuxième satellite, sur la même orbite, et peut-être destiné à remplacer le premier qui arrive en fin de carrière.

 

Rapporté ici: http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=100123

 

Den tu peux sans doute confirmer?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah Eric et son microbre.. souvenir, souvenir :)

 

J'ai observé aussi quelques doubles flares d'un même satellite iridium.

En général il y a le flare d'une antenne et un autre des panneaux solaire : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=29751

Il sont généralement signalés par calsky.

Et effectivement, vu le nombre de satellites en spare dans la constellation on peut aussi avoir des flares très rapprochés, je me rappelle en avoir aussi déjà vu, mais un peu plus espacés.

je crois qu'il en a été lancé un peu plus de 77 pour n'en n'avoir maintenant plus que 66 actifs. Et un a percuté un satellite russe en 2009 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Iridium_%28satellite%29

 

Au sujet des iridiums ils ont aussi d'autres particularités que j'ai remarqué par hasard récemment :

Lors d'une discussion sur AS, j'ai découvert que chacun, où qu'il se trouve, retrouve à peu près les même flares plus ou moins intenses, à peu près au même endroit dans le ciel, et à plus ou moins 20 minutes d'écart et que souvent ces flares vont se renouveler à peu près aux mêmes heures pendant quelques jours en se déplaçant doucement sur le ciel.

http://www.astrosurf.com/ubb/Forum3/HTML/043029.html

 

Donc si vous voyez une belle photo agrémentée d'un flare iridium et que cela vous plait, il faut en retenir que vous devriez pouvoir faire à peu près la même le lendemain, si l'envie vous en prend ;)

Edited by den

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce moment, passages chaque soir d'un réservoir BREEZE-M DEB (TANK)

 

Vous pouvez avoir les détails des passage sur HA après vous êtes enregistrés : http://www.heavens-above.com/satinfo.aspx?satid=34943

 

Les passages sont très bas (~160km)donc lumineux et rapides pour le moment car nous sommes coté périgée(magnitude 1 pour le passage de demain soir au dessus de Rennes à 2,7°/seconde - ISS ne dépasse que rarement 1°sec ).

Je vais essayer de le voir ce soir et demain soir.

Il est à noter que la date prévue de rentrée est donnée pour Juin 2014, donc on a peut-être des chances de le trouver dans un de nos jardins un prochain matin :be:

 

Ou bien alors il est déjà rentré et les passages continuent à être annoncés ???

Edited by den

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh bien, il existe toujours. Et qu'est-ce qu'il fonce... :b:

il devrait encore aller 20% plus vite demain soir :be:

A voir...

Share this post


Link to post
Share on other sites

est t'il courant d'intercepter un flare à l'oculaire ?

en observant Jupiter, j'ai déjà constaté un phénomène lumineux très vif, proche et bref, suivi d'un autre quelques secondes plus tard, le tout en dehors du champ de l'oculaire

un peu comme quand vous avez juju au bord du champ sans la voir en intensité lumineuse.

 

Ce peux t'il que ce soit cela?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a souvent de petits flares ou flashs de toutes sortes de satellites mais si c'est un satellite proche, on le verra souvent même hors flash et si c'en est un lointain, Géostationnaire ou molniya par exemple le flash sera souvent répété assez longtemps pour avoir le temps d'analyser la situation. mais il peut y avoir des cas intermédiaires. Il y a tellements de choses de toutes sortes là-haut qu'on ne peut jamais prédire quelle nouvelle bizarrerie on va observer. Par exemple : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=116500

 

Près des cibles brillantes comme jupiter ou sirius, on peut aussi avoir des reflets contre le parois des oculaires, entre lentilles ou entre oeil et lentilles. On le voit souvent sur Sirius où on est tout content d'avoir trouvé si facilement Sirius B ;)

 

Suivant le type de télescope, on peut aussi attraper des reflets si la lune n'est pas très loin comme c'était le cas il y a peu soit par le pourtour du PO, de la cage secondaire ou même via le miroir primaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok Den , merci pour ta reponse complete.

J'essaierai d’être plus attentif et de noter l'heure si le phénomène se reproduit

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai revu ce Breeze ce soir pour un passage presque vertical... Vraiment impressionnant ces satellites en orbite très basse :b:

Quand il approche de la verticale, il est à près de 3° secondes, un petit calcul rapide m'a donné une vitesse de 25000 km/h. Même à 160 km de distance, ça dépote et pas qu'un peu ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai constaté encore une fois cette nuit ce phénomène près de Jupiter au C8 dans mon 24mm....

 

il était entre 00h00 et 00h01 ce 11 Mars 2015.

Je pense que c'est un reflet...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, à cette heure, rien qui pourrait flasher assez fort pour être remarqué hors champ.

Il y avait un satellite à 2° de Jupiter, mais à 20000 km de distance(GPS russe) mag 12,5.

 

Essaie de reproduire le phénomène en bougeant le télescope autour de jupiter...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, ce soir, encore un lancement de satellites particuliers : les MMS

 

Mission : http://www.spaceflight101.com/mms.html

 

lancement : http://www.spaceflight101.com/mms-mission-updates.html

 

Destinés à étudier la magnétosphère terrestre, il vont naviguer en essaim de 4 sur une orbite fortement elliptique.

Une de leurs particularités sera de déployer plusieurs antennes d'une douzaine de mètres supportant divers senseurs ainsi que 4 brins de 60m auquel seront aussi attachés des senseurs. Les brins seront tendus par une rotation de leur support.

L'orbite de transfert sera de 500 par 70000 km. et il y aura des changements d'orbite en cours de mission.

Alors, est-ce que lors des passages proches on pourra distinguer les brins en suivant l'essaim au télescope ?? cela peut-être encore un chouette challenge à essayer.

En 2006, il y avait une paire de satellites accrochés ensemble par un lien de 2 mm de diamètre et 4 km de long et quelques observateurs avaient pu observer sous bon éclairage ce lien aux jumelles. Le lien a cassé en 2007.

Avec 4 satellites équipés chacun de 4 liens en rotation, on arrivera bien à voir un petit reflet ;)

 

Plus qu'à attendre que tout cela arrive là haut et qu'on ait les données orbitales et les passages...

 

 

Edit : J'ai mis des lien dans le premier post pour diverses cibles d'intérêts divers.

Edited by den

Share this post


Link to post
Share on other sites
En ce moment, passages chaque soir d'un réservoir BREEZE-M DEB (TANK)

 

Vous pouvez avoir les détails des passage sur HA après vous êtes enregistrés : http://www.heavens-above.com/satinfo.aspx?satid=34943

 

Les passages sont très bas (~160km)donc lumineux et rapides pour le moment car nous sommes coté périgée(magnitude 1 pour le passage de demain soir au dessus de Rennes à 2,7°/seconde - ISS ne dépasse que rarement 1°sec ).

Je vais essayer de le voir ce soir et demain soir.

Il est à noter que la date prévue de rentrée est donnée pour Juin 2014, donc on a peut-être des chances de le trouver dans un de nos jardins un prochain matin :be:

 

Ou bien alors il est déjà rentré et les passages continuent à être annoncés ???

 

il a été évoqué aussi sur la liste seesat (tu connais ?), du coup je me suis bougé hier soir pour observer son beau passage, pile dans la prévision de calsky et heavens above : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=126327

 

merci pour les infos ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

sympathique vidéo avec ce petit réservoir pressé de tomber qui survole Orion :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, l'ISS revient nous visiter en première partie de nuit. Ne manquez pas ses passages que l'on trouve sur heavens above.

Cela se suit assez bien au dobson si vous êtes équipés d'un bon pointeur et chercheur. Choisir les passages assez haut simplifie la tache et vous pourrez inspecter les nouveaux modules et faire coucou aux astronautes lors de leur sorties :be:

 

Et avec le soleil qui remonte et les nuits qui s'allongent les passages en tous genres fleurissent en pagaille.

Si vous en voyez de beaux qui lancent flashs et flares en tous sens, notez bien l'heure le plus exactement possible ainsi que leur position dans le ciel à l'heure dite. Cela permet de l'identifier et d'observer de nouveaux passages.

 

Calsky donne une liste de divers satellites en perdition ou rotation qui produisent du spectacle. N'hésitez pas à vous y enregistrer ;)

Edited by den

Share this post


Link to post
Share on other sites

Calsky a remis en fonction le traceur des transits lunaires et solaires qui ne fonctionnaient plus depuis quelques temps. Celui-ci a même été amélioré par la même occasion et permet de trouver les lignes de transit devant toutes les planètes et même de pluton en plus du soleil et de la lune :)

C'est par là : https://www.calsky.com/cs.cgi?Transitline=&number=25544&maponly=&interval=2&step=10s&mainbody=10'>https://www.calsky.com/cs.cgi?Transitline=&number=25544&maponly=&interval=2&step=10s&mainbody=10

Si le lien ne fonctionnait pas il faut aller dans https://www.calsky.com puis la page satellite / internat. space station ISS

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, je viens d'observer l'ISS dans sa 93683ème révolution ou peu s'en faut ;)

Avec le 13mm hypérion, cela donnait un grossissement de 92x et j'avais enfilé le filtre lunaire dans le porte filtre pour atténuer la luminosité et essayer de voir du détail.

Difficultés de suivi à la montée mais j'ai pu me rattraper après son passage au plus haut et j'ai eu d'excellentes vues pendant la descente. C'est toujours aussi impressionnant cet engin, et savoir qu'il y a du monde là-haut... jaloux je suis :be:

 

Bon un autre passage à voir ce soir, à 23h00 un satellite kondor doit passer à ma verticale. Je vais essayer de voir si cette énorme antenne se voit du sol ? http://www.nasaspaceflight.com/2013/06/strela-rocket-launch-kondor-e/

Edited by den

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, ce soir j'ai vu passer deux fois l'ISS, preuve que j'ai du observer plus de 1h35 ;)

 

En observant aux jumelles, je suis aussi tombé par hasard sur le triplet des yaogan 16 qui passaient à travers la queue du lion. Toujours amusants à observer ces vols en formation. Cela tenait bien dans le champ des jumelles.

Par contre j'avais noté un passage des yaogan 25 un peu plus tard et là je n'en ai vu qu'un. Ils ont dû peindre les deux autres en noir ? :be:

On réessaiera de les voir une autre fois, ce ne sont pas les passages qui manquent...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah , hier soir une observation qui sur le moment m'a laissé un peu dubitatif.

Lors d'une observation aux jumelles, j'ai vu passer une boule certainement échappée d'une boite de nuit voisine :b::b:

 

La chose se déplaçait assez lentement, 0,2°/s environ (ISS fonce à 1°/s) et émmettait de petits flahs très ponctuels à cadence plus ou moins élevée de l'ordre de 3 à 5 par seconde. les flashs étaient visibles à l'oeil nu, mais même aux jumelles, on ne distinguait pas le corps du satellite.

 

Et comme d'hab, calsky m'a livré le coupable, et là, imaginez mon étonnement lorsque j'ai effectivement constaté qu'il avait été lancé dans l'espace une boule de boite de nuit !!! et une grosse, 2m15 de diamètre pour 700 kg !!! :b::b::b:

 

 

Voir l'image sur cette page : http://astrobob.areavoices.com/2011/08/22/rock-out-under-the-space-disco-ball-tonight/

EGS-with-person-2-JAXA_S.jpg?resize=400%2C356

 

Les détails de la bête : http://fr.wikipedia.org/wiki/Ajisai

 

Le satellite Ajisai est une sphère creuse de 2,15 mètres de diamètre pesant 685 kg recouverte de 318 miroirs et de 1436 coins de cube chargés de réfléchir les impulsions laser émises depuis des stations au sol. Le satellite est placé sur une orbite quasi circulaire de 1488 km (inclinaison 50°) parcourue en 116 minutes.
Et pour danser dans sa lumière, les passages sur heavens above après vous y être localisé : http://www.heavens-above.com/satinfo.aspx?satid=16908

 

Et une vidéo par Thierry Legault :

Edited by den

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai réobservé cette "disco ball" ce soir. Les flashs ne sont pas d'une grande puissance et il vaut quand même mieux s'armer de jumelles et de la carte permettant de la trouver au bon endroit. La cadence semble variable en fonction de la position à l'observateur.

j'ai pu la suivre un peu au télescope et on voit alors d'autre très nombreux micros flashs entre ceux que l'on peut voir aux jumelles et à l'oeil nu.

 

Une autre observation répétée 3 fois cette dernière semaine : Yaogan 6, un satellite chinois en rotation qui envoie des séries de flashs, plutôt que des flares et certains peuvent être de magnitude impressionnante. J'en ai reçu un ce soir qui pouvait concurrencer la lune sans problème.

Comme d'hab, les passages sur heavens above après vous y être enregistré et localisé :

http://www.heavens-above.com/satinfo.aspx?satid=34839

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ouki

Salut et merci pour toutes ces infos Super interressantes, je commence doucement a m'intéresser aux satellites pour, l'instant aux jumelles. Au telescope ben j'y arrive pas.......

Y a t'il des techniques particulières Pour y arriver?

Ouki

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour suivre un satellite au télescope, les facteurs qui aident sont de choisir un passage proche de sa verticale si possible. On peut ainsi diriger le tube vers l'endroit où le satellite va monter et ensuite il n'y a qu'a le suivre sur un seul axe.

Il faut aussi et surtout un pointeur et un chercheur coudé redressé installés au bon endroit pour pouvoir passer aisément du pointeur au chercheur et à l'oculaire sinon on a du mal à faire la transition et quand on passe à l'oculaire, la vitesse du satellite ne permet pas trop d'erreur.

 

http://www.webastro.net/forum/showpost.php?p=1799247&postcount=27

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ouki

Merci Den cool j'ai un chercheur coudé et un telrad sur le telescope ça devrait donc le faire.

Dis moi j'ai un dobson 300 je presume qu'il vaut mieux observer avec un oculaire grand champ?

Mon 32/70º conviendrait t'il ........

Difficile de trouver des renseignements sur le net vraiment une discipline intéressante mais peu d'amateurs......

 

Amicalement

Ouki

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grand champ au début puis on peut grossir un peu ensuite. J'arrive maintenant à suivre à 90x, mais pas toujours facile. pas beaucoup de cibles par ailleurs qui valent vraiment la peine d'être grossie à part l'ISS et peut-être les kondors et smap cités plus haut, mais que je n'ai vu qu'un passage de kondor et pas vu autre chose qu'un point pour l'instant.

 

Pour l'ISS, un filtre lunaire réglable peut etre intéressant sinon elle est trop brillante et on a du mal à voir les détails.

 

A noter que l'ISS se voit bien de jour au jumelles ou au télescope, si elle passe près de la lune par exemple, on peut la suivre ensuite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la petite histoire, le survey Pan-STARRS a lui aussi fait une observation de satellite le 23/04 dernier : http://www.minorplanetcenter.net/mpec/K15/K15HC3.html

 

Il a cru y voir un astéroïde, nommé 2015 HP116, mais il s'agissait en fait de GAIA :be:

 

Le Minor Planet Center a rapidement corrigé le problème : http://www.minorplanetcenter.net/mpec/K15/K15HC5.html

 

Donc si vous voulez observer GAIA, vous savez maintenant qu'il faut atteindre la magnitude 22 :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest ouki

Merci Den pour ces renseignements je pense que je vais plonger dans cette discipline.

Ouki

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il a cru y voir un astéroïde, nommé 2015 HP116, mais il s'agissait en fait de GAIA :be:

Pas mal de satellites artificiels ont été baptisé astéroïdes, Rosetta y avait aussi eu droit :be:

http://www.webastro.net/forum/showthread.php?p=326998#post326998

 

J'ai observé gaia lors de son lancement, mais elle n'atteignait pas encore la mag 22 ;)

 

je pense que je vais plonger dans cette discipline.
Je ne sais pas si cela mérite le nom de discipline, mais c'est sympa de mieux connaître tout ce qui passe au dessus de nos têtes et cela pimente pas mal les séances d'observation en amenant un peu de dynamique :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Den, merci pour toutes ces infos :).

 

J’ai tenté hier les passages de la boule à facettes Asijai, et de Yeogan6

 

Asijai repéré aux J 10X50, puis suivi au chercheur 9X50 et au T300 x60. Bien visible aux jumelles, éclats multiples irréguliers mais très rapprochés. Au T300 le satellite restait faiblement visible entre 2 éclats, enfin il m’a semblé car c’était sur des temps très courts.

 

Yeogan6 vainement cherché aux jumelles, puis je perçois un éclat à l’œil nu. Retrouvé aux jumelles et suivi peut-être une minute. Mais je l’ai perdu en voulant passer au T300.

 

Dans les 2 cas très joli spectacle, depuis mon balcon urbain.

 

Cordialement,

Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est intéressant de remarquer que suivant l'angle d'éclairage, on peut avoir des périodes plus ou moins actives et on le voit bien sur ces deux là et sur Alos l'année dernière. j'ai souvent tendance à privilégier les passages haut mais finalement un passage plus bas peut parfois être mieux éclairé et produire plus d'éclats.

Sur chaque passage de yaogan 6 observé (qui débutait aux environ du lion pour aller jusqu'à l'horizon nord) j'ai pu observé de nombreux flashs sur la première moitié du passage puis un peu après ma verticale ou mon travers cela se calme rapidement ne laissant plus voir que le point lumineux habituel.

 

Le premier passage d'ajisai observé fortuitement à environ 45° de hauteur maximum au sud produisait vraiment des rafales très rapides de flashs que je n'ai pas retrouvé aussi rapide ni intense dans d'autres passages plus près de ma verticale.

Va falloir que j'investisse dans un gros laser pour voir si j’arrive à observer des retours :be:

 

Cette annèe je n'ai pas encore observé de gros flashs sur Alos en trois observations alors qu'il m'avait fait de chouettes shows l'année dernière.

http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=116500

 

http://www.heavens-above.com/satinfo.aspx?satid=28931

 

Peut-être un autre à surveiller, même si pour l'instant il ne passe que de jour au dessus de nous... : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=127916

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.