Jump to content

Thierry Legault

Animateurs
  • Content Count

    2,684
  • Joined

  • Last visited

3 Followers

About Thierry Legault

  • Rank
    Animateur

A propos

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. merci à tous, hé oui 2117 ça fait loin...en attendant, on se consolera avec les transits de Mercure qui arrivent 13 fois par siècle, c'est déjà mieux 😃 Prochain passage de Vénus au ras du Soleil : 2028 (tous les 8 ans)
  2. Vénus à 2,4° du Soleil ce matin (attention aux yeux et au matériel !) avec la FSQ et ASI183, un peu touchy mais je l'avais déjà faite en 2012, et puis ça n'arrive que tous les 8 ans ! On le distingue sur les images d'hier soir mais ce matin c'était mieux (pas trop de turbu ni de pollens) Hypnotique cet anneau de lumière diffusée par l'atmosphère vénusienne... 😃
  3. la vidéo du passage...hypnotique et effrayant... http://youtu.be/89Lp6IoR2dc
  4. First observations and magnitude measurement of SpaceX’s Darksat, Astronomy & Astrophysics : https://arxiv.org/pdf/2003.07251.pdf Conclusion de l'étude : à l'altitude nominale (550 km), la baisse de magnitude est de 0,88 soit 55% de luminosité en moins. Non négligeable mais très insuffisant par rapport aux besoins des astronomes. C'est cohérent avec la vidéo que j'ai faite le 7 mars.
  5. faut pas le prendre mal, ce que je veux dire c'est que ce n'est pas la bonne réponse, on ne monte pas en iso pour augmenter le signal puisque le signal est fixe, c'est la lumière qui arrive au capteur. Donc la question reste : pourquoi monte-t-on en iso ? Et pourquoi selon toi 3200 est un "compromis" ?
  6. ah, parce que monter les iso (gain) sur un appareil va augmenter la quantité de lumière (le signal) qui parvient au capteur ? Ca mérite bien un brevet ça, voire un prix Nobel ! 😄
  7. oui bien sûr, c'est même le but principal du filtre. Après, si on peut rallonger le temps de pose unitaire on gagnera peut-être un peu en bruit, mais même à temps de pose unitaire identique avec filtre on gagnera déjà beaucoup en bruit puisque le fond de ciel sera bien plus sombre.
  8. Si c'est pour les nébuleuses qui émettent en Ha, je ne vois pas pourquoi ! Sur ces nébuleuses, on récoltera (quasiment) autant de signal avec filtre que sans, par contre en site pollué (ou en présence de Lune) on aura moins de fond de ciel donc moins de bruit, et au final le rapport signal/bruit n'en sera que meilleur, même sans allonger le temps de pose unitaire. En bande étroite, comme on a moins de fond de ciel, le temps de pose optimal unitaire est plus long donc il est bénéfique de faire des poses unitaires plus longues. Mais il n'y a aucune obligation à poser plus longtemps !
  9. samedi matin gros trafic, d'abord passage au crépuscule astro près du zénith de plusieurs Starlink dont le fameux Darksat à poste (550 km). Il fait partie des plus brillants (mag 2,5 !!!), on peut donc dire que c'est une réussite… 😕
  10. ma dernière vidéo de 2019 ! Je dois avouer que c'est hypnotisant de les voir passer en file indienne (mag 3 quand même) , ça fait guirlande de Noël, mais c'est inquiétant pour l'avenir ! Pour l'instant il n'y en a que 120 (une soixantaine sur cette vidéo) mais le prochain lancement dans quelques jours va en rajouter 60 et ça doit monter à plusieurs milliers d'ici quelques années. On pourrait finir par en avoir plus dans le ciel que d'étoiles visibles ! et bonne année à tous quand même !
  11. je serais moins pessimiste…😏 Déjà, Bill Claff est indépendant et surtout il n'est pas un lapin de six semaines, et il ne t'aura pas échappé que sur ses courbes de bruit de lecture il identifie les valeurs iso qui font l'objet de réduction de bruit ou d'amplification numérique (donc il sait identifier ce genre de bidouille, dans sa liste il a même des appareils sur lesquels il a identifié que la réduction de bruit s'appliquait sur toute la plage iso). L'automobile ? Là, les constructeurs sont tenus légalement de publier des chiffres de consommation et de pollution. La plupart des acheteurs s'intéressent à ces chiffres, de plus ils ont un impact sur le coût total d'achat de la voiture si on y inclut les taxes (taxe carbone etc). D'où la propension de certains constructeurs à les bidouiller (ce qui est d'autant plus facile qu'ils font les mesures eux-mêmes). Je vois mal Sony, qui déjà ignore les demandes des clients et les pétitions, se fatiguer à mettre de la réduction de bruit pour induire en erreur des mesures de bruit de lecture certes fort intéressantes, mais qui intéressent combien d'acheteurs potentiels et qui auront quel impact sur les ventes ? peanuts !
  12. merci à tous, ça y est l'Atacama a repris son cours normal : grand beau temps et pas un seul nuage... (sauf qu'hier c'était grève générale au Chili, mais c'est une autre histoire) Je vais pouvoir refaire un tour dans la Vallée de la Lune ce matin et peut-être un petit transit cet aprem pour ne pas se rouiller... PS Tonybanks75, c'est une référence à Genesis ?
  13. L'ISS ? perdu ! En 2016, j’avais pris en photo la station spatiale internationale (ISS) passant devant le Soleil en même temps que Mercure, depuis la région de Philadelphie : https://www.youtube.com/watch?v=Le-B2AnFiWw Pour le passage de Mercure du 11 novembre, j’ai décidé de faire plus difficile, quelque chose qui n’a jamais été réalisé. Je me suis placé près de Machuca (au nord de San Pedro de Atacama), à 4000 m d’altitude près d’une lagune où s’ébattent des colonies de flamants roses. Calsky prédisait un transit du télescope spatial Hubble visible depuis cet endroit, d’une durée de 0,9s à 11h04m23.8s locales précisément. Hubble, au moment du transit, était situé à 624 km et sa vitesse était de 26500 km/h. Depuis une semaine que je suis ici, il a fait grand beau temps sur l’Atacama. Mais les nuages ont envahi le ciel la nuit précédant le transit, et c’est à travers une épaisse couche de nuages élevés provoquant une énorme diffusion de la lumière solaire et une forte chute de contraste que j’ai dû régler les instruments et photographier le double transit, sans trop y croire. Il n’y a qu’en augmentant le temps de pose d’un facteur 10 (1/3200s contre 1/32000s normalement) et en poussant les niveaux et le contraste sur les images que j’ai pu faire apparaître Mercure et surtout Hubble sur la douzaine d’images où il est visible. Une vue de la lagune en arrière-plan, avec les nuages à l'horizon...en encadré, l'image du Soleil telle que vue à l'écran de l'APN ! Je vous dis pas pour la mise au point et pour régler l'expo qui variait tout le temps... Sur l’Olympus E-M1, la rafale a été déclenchée automatiquement par un dispositif conçu et réalisé à ma demande par Emmanuel Rietsch. Ce boîtier se synchronise sur un signal GPS extrêmement précis appelé 1PPS (1 pulse per second) et déclenche la prise de vue à l’heure programmée : http://www.astrophoto.fr/transit_mercure_hst_2019_flamand2.jpg
  14. ça s'appelle vouloir le beurre et l'argent du beurre Il y a des capteurs qui ont une capacité de 65000 e- (et même plus), mais à bas iso/gain. Quand tu montes en iso/gain, ta capacité diminue en proportion (la capacité à 1600 iso est 16 fois plus basse qu'à 100 iso) Il y a des capteurs qui ont un 1 e- de bruit de lecture, mais à haut iso/gain, pas à bas iso. Donc tu n'auras pas les deux en même temps (pas au même réglage iso/gain)
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.