Thierry Legault

Animateur
  • Compteur de contenus

    2 625
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de Thierry Legault

  • Rang
    Animateur

A propos

  1. 15 mai, le croissant hyper-fin de la nouvelle Lune

    pas possible, j'étais sur la route (presque) toute la sainte journée
  2. 15 mai, le croissant hyper-fin de la nouvelle Lune

    les anims peuvent participer aussi ?
  3. 15 mai, le croissant hyper-fin de la nouvelle Lune

    je suis d'accord... à un moment de la conf, j'ai commencé à piquer du nez
  4. 15 mai, le croissant hyper-fin de la nouvelle Lune

    la preuve en image, remarquez la mise en scène et le show laser...Cannes à côté c'est de la broutille http://www.youtube.com/watch?v=HvXJu0VcEP4&t=1012s
  5. 15 mai, le croissant hyper-fin de la nouvelle Lune

    et si je vous disais que ça m'a permis d'aller donner un stage de photo du croissant en Indonésie, plus une conf devant plusieurs centaines de personnes (et que tout le monde voulait faire un selfie avec moi), ça vous en boucherait un coin non ? 😃
  6. 15 mai, le croissant hyper-fin de la nouvelle Lune

    une course je ne sais pas, je me souviens qu'en 2009 ou 2010 un allemand avait fait une image 5 minutes après la NL (juste au moment de la NL il avait eu un nuage). Depuis, j'ai fait le croissant de NL en 2010, 2013 et 2018. Plus près de la NL on ne peut pas puisque je l'ai fait à T=0, plus près du Soleil par contre on peut essayer, mais plus c'est près plus c'est difficile et déjà à 5° c'est pas une mince affaire... et merci à tous !
  7. notre nouvel arrivant est peut-être archéologue Pas sûr que ce déterrage soit très pertinent, on y lit des choses étranges
  8. 15 mai, le croissant hyper-fin de la nouvelle Lune

    oui et alors ? J'ai fait un petit calcul amusant, en essayant d'estimer la brillance du croissant par rapport au fond de ciel (ce qui n'est pas facile vu la finesse et l'irrégularité du croissant). J'arrive à un rapport 1/500 environ, donc un fdc 500 fois plus brillant que le croissant. Là où c'est intéressant, c'est que sur chaque image de la vidéo, prise en 8 bits, le fond de ciel est à 180 ADU. Ce qui donne un croissant, en moyenne sur une brute, avec un niveau de 1/3 d'ADU, donc très en-dessous d'un ADU. Le croissant est naturellement invisible sur une brute, mais c'est l'empilage des 4800 images qui fait, statistiquement, ressortir le croissant. A méditer par ceux qui ont toujours peur de manquer de bits...
  9. 15 mai, le croissant hyper-fin de la nouvelle Lune

    c'est vrai mais je n'a pas trouvé ça en boutique astro (mais en boutique Casto ) (pour le matos, pas quelques dizaines mais à peine plus d'une dizaine quand je les ai achetés - J'ai la Titan depuis 2003 et la FSQ depuis 2008) merci à tous !
  10. 15 mai, le croissant hyper-fin de la nouvelle Lune

    merci à tous ! oui c'est un peu ça (enfin, déjà : parce que le matériel dont je dispose en est capable, et qu'il faut le mériter un peu de temps en temps en ne faisant pas que des trucs faciles ) oui mais quel suspense, et quelle adrénaline quand l'image apparaît enfin au bout du traitement ! Un peu comme les transits d'ISS !
  11. 15 mai, le croissant hyper-fin de la nouvelle Lune

    merci à tous ! (qorche je pense que tu as bien compris la problématique...tout en aveugle en attendant le résultat du traitement...mais c'est le suspense qui donne aussi de l'intérêt à la manip ) oui je vois ça, pourtant je vois bien les images à la création du fil...j'essaye de comprendre
  12. histoire de ne pas perdre la main, j'ai refait hier en Normandie le croissant de la nouvelle Lune à 13h48 locale (11h48 TU), à environ 5° du Soleil (donc écran de protection obligatoire, et filtre IR 850nm), avec la FSQ et une IDS 3370 sur la Titan. 3 heures de peaufinage de la mise en station la nuit précédente, pointage de la Lune en aveugle au goto, programmation de la vitesse lunaire exacte à l'instant T...et la surprise comme à chaque fois, je n'ai vu le résultat qu'après les 30 minutes d'empilage (sans registration) des 4800 images vidéo prises pendant une minute Plus d'infos sur la page : http://www.astrophoto.fr/new_moon_2018may15_fr.html
  13. Cinq barques sur la mer...

    hello beau temps la semaine dernière (je n'en croyais pas mes yeux !), mais trop de turbu pour sortir le C14 donc je me suis rabattu sur la TOA150 et le 7RIII pour faire 5 croissants au coucher du Soleil entre le 17 et le 21 : [ Et les 3 dernières en grand format : http://www.astrophoto.fr/l180419_67_c.jpg http://www.astrophoto.fr/l180420_67_c.jpg http://www.astrophoto.fr/l180421_67_c.jpg
  14. Jupiter, Saturne, Mars... enfin un créneau "honorable" au Vixen VMC260 !!!

    ça valait le coup, vu la hauteur en plus c'est pas simple !
  15. calcul dynamique réele d'un capteur

    oui, parce que tu confonds plage (étendue de la dynamique) et précision (nombre de niveaux). Exemple : un pèse-personne permet de mesurer des poids de 0 à 200 kg (ça c'est la plage de mesure), et il affiche avec une précision de 100 g (donc 2000 valeurs possibles). C'est pour ça que parler de dynamique en nombre de bits est piégeant. Un capteur qui a 10000 e- de capacité et 10 e- de bruit de lecture a une dynamique de 1000. Converti en bits ça fait 10 (2 puissance 10 ça fait 1024), mais là-dessus on peut mettre un convertisseur du nombre de bits qu'on veut (1 bit si on veut ! Dans ce cas l'image sera en noir et blanc, pas de gris). Si on lui met un convertisseur 16 bits, le plus petit bit représentera 0,15 e- (10000/65536)...et c'est là qu'on voit que c'est totalement inutile car les derniers bits sont noyés dans le bruit (de lecture). Bref, avoir plein de bits ne sert à rien si les derniers bits sont noyés dans le bruit ! Comme mesurer un caillou de forme irrégulière avec un pied à coulisse au 1/10mm : grande précision de mesure...totalement inutilisable