• kiwi74

      Le retour du grand concours photo Webastro !   19/04/2018

      Oyé oyé braves photographes !!!
      L'heure du grand concours photo Webastro 2017 ne va plus tarder. Si vous souhaitez avoir tous les éléments, il vous faut cliquer ici : https://www.webastro.net/forums/topic/162668-le-retour-du-grand-concours-photo/ Message pour tout le monde : qui va détrôner Idir, le double vainqueur ?
apricot

La nébuleuse variable de Hubble et son bébé étoile R Mon

Messages recommandés

Bonjour !

 

Pour jeter un œil sur l’étoile R Monocerotis et sa nébuleuse variable de Hubble (NGC2261)

 

Voici une image faite au Newton 150/750 et CCD314, 35x90sec en luminance et RGB 3x10x90sec en bin2, depuis la banlieue-de-Toulouse-sous-lampadaire, le 27 février 2013.

 

lrgb_a10.jpg

 

Avec les compères du club astro on a refait une visite à R Mon et sa nébuleuse cet hiver (23 décembre 2014) avec le T60 au Pic du Midi. C'était un coup d'oeil rapide, juste 10 min, juste un test lors de la collimation, et la map est dans les choux, désolé..:

 

6bf562563780207bb584471265fd0c2c.1824x0_q100_watermark.jpg

 

Il y a presque deux années entre les deux images, pas grand chose, un pouillième de temps à l'échelle astronomique, et pourtant en alignant les deux images, on voit que la nébuleuse a changé :b:

 

f2076cc8b8e80637281076210f76cc51.1824x0_q100_watermark.jpg

(images retraitées a minima pour les normaliser, redimensionnées à 150%)

 

Avec le star analyser on va essayer d'y voir plus clair :cool:

 

Un spectre avec le star analyser SA100 sur le nez de la CCD (11x90sec) sur le TN150 :

 

spectr10.jpg

 

On voit que la nébuleuse associée à R Mon n'est pas simplement un gaz excité comme dans une nébuleuse à émission (pas de fines raies spectrales évidentes typiques d'un gaz excité mais un continuum), on regarde donc ici plutôt une nébuleuse par réflexion. Pas de chance une étoile contamine le spectre (dispersé à droite) de R Mon...

 

Après des essais/erreurs de rotation de la CCD+SA100 afin de décontaminer le spectre (sans tourner le réseau devant la CCD pour garder le spectre bien aligné devant la ligne de pixels), pas facile d'obtenir un spectre bien propre... le résultat (13x90sec) :

 

spectr11.jpg

 

Grrr, toujours au moins une étoile qui vient se loger dans le spectre... :cry: De l’intérêt d'une fente devant le spectro qui permet de directement sélectionner l'objet.

 

Le côté positif, on attrape ici dans le champ des étoiles connues (HD...) qui serviront à la calibration, en particulier celles de type spectral A avec leurs raies d'absorption de la série de Balmer.

 

spectr12.jpg

 

Le spectre calibré en longueur d'onde et corrigé pour la réponse instrumentale de l'étoile de référence choisie dans le champ :

 

_astar10.png

 

Et enfin le spectre de R Mon :

 

_r_mon10.png

 

On observe une raie en émission à la longueur d'onde 6563 A H-alpha (mais a vérifier car on est contaminé par des étoiles du champ).

 

Le bilan ! On a une région qui pourrait être pleine de poussière (on les discerne sur l'image au T60), de la matière brute pour faire des étoiles. On a une étoile à l'extrémité d'une nébuleuse en forme de cône ou de ventilo, qui est éclairée par l'étoile en réflexion. L'étoile montre une raie d'hydrogène en émission, donc de l'H gazeux excité par une étoile suffisamment énergétique. La nébuleuse change dans un temps très court (2 ans) donc il se passe quelque chose dans un rayon de moins de deux années lumières. Tout ça colle pas mal avec le scénario d'une jeune étoile encore entourée par sa nébuleuse protostellaire (celle qui émet en H-a) et plus loin par les poussières de son cocon. Le disque / les nuages protostellaire en mouvement près de l'étoile bougent et projettent des ombres chinoises mouvante d’où la variabilité de la nébuleuse.

 

Tout ça avec deux images et un spectre pourri par des étoiles du champ qui se mélangent au spectre... a confirmer avec un spectro à fente pour prendre proprement la température de l'étoile, faire le spectre de la nébuleuse et de l'étoile séparément, voir si le profil de la raie Ha change dans le temps etc !!

 

Bon ciel,

Jean-Phi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un grand bravo pour ce boulot ! :cool:;);) Très intéressant !

J'avais pourtant l'habitude de voir des spectrogrammes avec des traits à la verticale, y a-t-il une différence ? :?:

 

Bon ciel !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Passionnant!

 

Je sens que je vais bien m'amuser avec mon Star Analyser!

 

Pour l'instant rien que du visuel (c'est beau!) pour m'émerveiller.

Il y a déjà de belles choses qui se voient directement: les nombreuses raies d'absorption de Delta Virginis par exemple; la nature réflexion ou émission, rien qu'à voir si la forme de la nébuleuse est conservée...puis, simplement voir ces arc-en-ciel (Albiréo est sublime!) vaut le détour! Ah, ceux qui se plaignent de ne pas des couleurs dans le ciel ne savent pas ce qu'ils ratent!

 

L'investissement n'est pas énorme: environ 150 euro.

Et cela apporte des heures de plaisir au lieu de râler pendant une lune trop présente.

 

Puis, faudra bien que "bosser" sérieusement pour tenter des études comme celles-ci.

Bref, des heures de plaisir en perspective!

 

Merci pour le partage Apricot!

Je suis fan!

 

Patte.

 

PS: comme logiciel d'analyse, tu conseillerais VSpec? BASS? Autre?

BASS me semble très complet mais peut-être trop complexe pour débuter.

ISIS? Ouf, j'ai déjà été découragé avec "l'environnement" IRIS...

Il y a aussi RSpec, mais la licence n'est pas donnée.

Modifié par syncopatte

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vraiment super tout ce que tu tires de ce petit réseau !

 

J'en ai un sous la main depuis quelque temps mais je n'ai pas encore pris le temps de faire joujou avec. Tu me donnes envie :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos messages :cool: C'est super si ça vous intéresse et vous donne envie de jeter un oeil ou une caméra sur un petit spectro comme le SA100

 

J'avais pourtant l'habitude de voir des spectrogrammes avec des traits à la verticale, y a-t-il une différence ?

 

Pas de différence, c'est juste une question de façon de visualiser les spectres. Tu penses à ce genre de spectre "2D" ? (ici notre étoile de référence)

 

2d_ast10.jpg

 

PS: comme logiciel d'analyse, tu conseillerais VSpec? BASS? Autre?

 

BASS est vraiment chouette, un des plus simples a maîtriser, pas de bug, et il permet de traiter et analyser. Vpsec ne permet pas de traiter mais est un incontournable pour l'analyse plus poussée. Le top actuel pour le traitement et analyse est Isis, et une fois qu'on a compris la logique, ça roule. Les tutoriels pour ces trois là sont excellents, incontournables. Pour débuter de zéro, à ta place je lirais autant que possible tout ces tutos, et commencerais avec Bass. La pente est un peu raide au début, mais pas plus que l'astrophoto, la route est droite, et attention car c'est très vite passionnant et donc mange-temps :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour tes conseils!

 

Je ne vais donc pas tarder à plonger dans les 125 pages de tuto BASS.

 

Patte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super Patte, c'est le bon moment pour se lancer en spectro avec l'année de la Lumière :cool:

 

Une planche annotée pour terminer :

 

c9d67f30e6a584555e27e726c159fc68.1824x0_q100_watermark.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec Gérard et les copains du club, on a jeté un coup d'oeil spectro à R de la Licorne lors de la dernière mission au T60 du Pic. Une bonne occasion pour déterrer cette vieille observation d'une jeune étoile, et ce coup ci avec un spectro à fente :)

 

Pendant le pointage, avec la caméra de guidage (lodestar X2) la nébuleuse était bien visible sur une pose de 10 sec :

 

358362Nebuleusehubble.jpg

 

Avec R Mon sur la fente du spectro, une pose de 2 sec lors de l'autoguidage :

 

935333Rmonguide2sec.jpg

 

Le spectre avec l'alpy 600 (fente de 23um) et CCD 314 :

 

_rmon10.jpg

 

871021rmon20171017181.png

 

Tentative d'identification des principales raies :

 

r_mon_10.png

 

Bon, c'est clair qu'on a les raies de Balmer en émission intense. Le rapport d'intensité de Ha divisé par l'intensité de la Hb devrait être de 2.8 (d'après la physique) pourtant on l'observe ici à environ 4.5..? Ca indique donc que l'étoile est "rougie" par les poussières environnante (sur la ligne de visée du spectro).On dirait qu'il y a des raies en émission [OI] et [sII] et du Fer. Une signature d'une étoile en formation type T Tauri :?:

Modifié par apricot

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.