gerard33

Un congrès raconté de l'intérieur par l’astrophysicienne Yaël Nazé

Recommended Posts

Merci pour l'adresse, c'est passionnant (et très agréable à lire) !

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'accord avec Bruno, très sympa à lire, surtout les anecdotes, merci pour le partage. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yaël Nazé  a écrit un ouvrage intitulé : "L'astronomie au féminin " paru au CNRS EDITIONS

Qui a découvert un nombre exceptionnel de comètes et d’astéroïdes ? Une femme. Qui a permis d’organiser la population stellaire ? Des femmes. Et la loi permettant d’arpenter d’univers ? Encore et toujours… une femme ! Pourtant, quand il s’agit de citer au hasard un « astronome historique », on pense le plus souvent à des hommes : Galilée, Copernic, ou plus près de nous, Hubble. Certes, au cours des siècles, les femmes n’ont guère eu l’occasion d’accéder aux sciences en général et à l’astronomie en particulier. Est-ce pour autant une raison de croire en l’absence totale de leurs contributions ?
À rebours des idées reçues, Yaël Nazé retrace le parcours de quelques scientifiques importantes qui ont en commun une particularité : leur sexe. L’ouvrage suit la trame des grandes découvertes, chaque domaine donnant lieu à une description des phénomènes astronomiques concernés et à un récit où l’on retrouve les grandes figures féminines de l’astronomie.

 

Remarquable ouvrage : Non seulement sur la condition des femmes faite dans le mondes scientifiques !!! mais qui illustre chaque découverte par les connaissances acquises grâce à chacune de ces personnes remarquables.  un régal pour l'histoire de l'astronomie et être désolé que l'espèce humaine se soit si longtemps privée de la moitié des intelligences !!! sauf exception  dans l'adversité générale !!!

 

je cite ci-dessous quelques extraits de la revue de presse du site du CNRS :

« Au terme de ce voyage au féminin, le lecteur – masculin – qui ne jure que par Galilée, Newton, Einstein ou Hubble, se donne une claque bien méritée en songeant que c’est Jocelyn Bell qui décela le premier pulsar en 1967, que Margaret Burbidge mit en évidence la fabrication des éléments au sein des étoiles, que Vera Rubin comprit la présence de matière noire autour des galaxies, ou encore que Carolyn Shoemaker fut la plus grande découvreuse de comètes. Parmi bien d’autres encore…. »

Astronomie Magazine, janvier 2015

 

« En quelques chapitres, nous découvrons la vie et le parcours scientifique de quelques femmes astronomes qui ont permis a la science de progresser. »

Janet Borg, L’Astronomie, mars 2015

 

« Docteur ès sciences spécialisée en astronomie, Yaël Nazé rend hommage avec cet ouvrage à celles qu’elle appelle les « astronomes oubliées » en racontant, avec un sens du récit certain, la vie et l’œuvre scientifique de ces femmes qui ont fait elles aussi progresser notre connaissance de l’Univers. »

Espace & Exploration, septembre / octobre 2015

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.