moi54

Restauration d'un Celestron C8 classic

Messages recommandés

bonjour

je me lance dans la restauration d'un vieux C8 récupéré en triste état.tout d'abord est ce bien un modèle "Classic" , je pense qu'il date des années 90

il ne possède que la motorisation pour le suivi, tout le reste est manuel (pas de raquette)

j'aimerais savoir déjà quel sont les vis( ou poignée ) (Diam et pas) qui fixe le support équatorial sur le trépied (D int taraudage environ 6.5 mm).

je cherche aussi les cotes du PO celestron,ayant la bague, je pourrais refaire le tube

si vous avez doc ou infos dessus ça m’intéresse

 

ou peut on trouver d'anciennes pièces celestron d'occas, il me manque:

-les 3 poignes de fixations sur le trépied

-le couvercle

-le support chercheur en  mauvais état

-le PO (j'ai seulement l'adaptateur bague T)

-le renvoi coudé

on m'a conseiller de un crayford pour la MAP,  je gagne quoi par rapport a celle existante?

 

comme je n'ai pas pu juger des qualités optiques du bazar, j’évite de faire de trop gros investissement avant d’être sur qu'il donnera des résultats "acceptable"

 

quelques questions techniques:

j'ai du démonter la lame et le miroir pour les nettoyer, assez simple en suivant les tutos  et avec les bons outils (merci sylvain..) pas de soucis, par contre je n'avais plus qu'une cale sur la lame (celle en papier) .Je ne sais pas si il avait été démonté avant, si c’est normal (sur les tutos il y en a 4), si c'est très grave de ne plus les avoir, si je doit en remettre?

.Il me semble que les cales manquantes sont en liège (ou trouve t'on du liège fin) et que c'est la papier qui sert de cale d'ajustement.

Dans la même optique,j'ai remis la lame a la même position, mais étais ce la bonne? sinon comment la retrouver "optiquement", sinon sans interféromètre c'est mort?

y'a t il un repère sur le tube que j'ai loupé? (vu uniquement le gravage du numéro sur la lame)

Après il restera la collimation, le plus simple et le moins couteux pour la faire sur un SC ?

voila ça fait beaucoup de questions, je m'en rend compte,j’espère être un peu près clair,et  que ça ne fait pas trop d'un coup, je suis toutes ouïes à vos conseils et avis

 

100_3226.JPG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai restauré un vieux C8 de 1980 resté à l'air libre pendant plusieurs années : tube rempli d'eau, trépied rouillé etc. Un démontage complet s'imposait.

Concernant le démontage de la lame l'important est de la remettre dans la même position, en espérant que si elle a déjà été démontée, le remontage ait été fait à l'identique. A savoir que lors du démontage les cales tombent dans le tube donc difficile de connaitre précisément leur position.

Je n'ai pas bien saisi les poignées qui manquent.

Si ça vous intéresse j'ai un PO en double et peut- être plus mais il faut que je fouille dans mon fourbis.

SDC10400.thumb.JPG.1c29839e3882ecae69e3ae65c9294445.JPGSDC10398.thumb.JPG.d59afa92cef75f5a60a344a6de380af6.JPGSDC10401.thumb.JPG.311f79f71ab64e1d16f0e619f6f3fe82.JPG

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour

 

en effet vous avez eu beaucoup plus de boulot que moi, pour les poignées ( ou vis) , ce sont les 3 qui fixent le support équatorial sur le dessus du  trépied, a travers les trous oblongs (ou on vois les deux grandes poignées à 90° en bas sur la photo).

sur votre photo en haut a gauche, c'est ce qui va sur la partie ronde en bas du support

 

pour les pièces ca m’intéresse, envoyez moi un MP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Erreur.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai le même que le tiens.

Je n'ai pas de pièce en plus mais j'ai les dimensions des pièces qui te manquent. Il faut que je mesure le PO pour te donner les dimensions. Au pire, le PO est le même que ceux de maintenant, à part un filetage, il me semble. Les pas de vis sont impériaux.

J'essaierai de faire les mesures durant la semaine.

 

Pour la collimation, une étoile suffit. Ce n'est pas très compliqué, il faut un peu de patience au début.

 

@bosgi Il était salement abîmé le tien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir.

 

Bien que la photo (vue de dessus du matériel, fourche et base pas totalement visibles), certains détails laissent à penser qu'il s'agit d'un Celestron 8 Classic.

 

Cette série  a été mise sur le marché U.S en 1990 pour prendre la succession du C 8 plus qui n'a pas connu un grand succès, avec pour but de proposer, avec un tarif inférieur à 1 000 $,  un instrument qui se rapprochait le plus possible de l'original C 8 mais avec une présentation plus "moderne".

Quelques caractéristiques (prix proposé en 1990 : 800 $) :

- pas d'électronique, une motorisation unique (moteur synchrone) et une "pignonnerie" reprise sur des séries antérieures

- un chercheur ramené à 30 mm

-  Revêtement Starbright disponible mais uniquement en option

 - pas de trépied livrée d'origine (en option)

 

Selon les sites américains, cet instrument est jugé "bon" avec une optique tout à fait correcte (le "trou d'air" de Celestron, connu lors de la période de passage de la comète de Halley semble être de l'histoire ancienne).

Une photo d'un C 8 Classic : 

Image result for Celestron 8 Classic

 

 

Pour ce qui concerne les 3 "poignées"  manquantes, il s'agit des 3 vis qui servent à assurer le montage et la fixation de la base de la monture à fourche sur le trépied (ces 3 vis avec tête à 4 "pointes" noires sont visibles sur la photo).

 

Le support du chercheur doit pouvoir se trouver facilement en magasin. Si aucun ne convient et pour éviter de percer le tube, utiliser un telrad ou un Quickfinder avec leurs bases adhésives qui valent largement un pointeur.

 

Pour les pièces manquantes et en fonction de ce qu'il te sera possible d'acquérir  auprès d'amateurs, prendre contact avec Medas, importateur historique en France de Celestron qui a probablement encore un stock de pièce anciennes ou adaptables. 

Concernant l'éventuel problème de la remise en place de la lame de fermeture, ce magasin est également à même d'intervenir pour "remettre les choses" en ordre.

 

Autres sites (hors de France) qui disposent de pièces diverses :

http://www.astronomy-mall.com/astro.parts.outlet/ (un peu bric à brac mais stock important)

- http://www.scopestuff.com/index.html

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour ou bonsoir à tous,

 

Alors pour ce qui concerne l’appairage des pièces optiques (lame, secondaire, primaire), un vieux post que j'avais envoyé jadis au "forum d'en face" en donnant les bonnes infos transmises par Celestron  :

 

http://www.astrosurf.com/topic/26174-ptique-celestron8-reglages/

 

Pour les cales autour de la lame (cales en carton ou bien en liège) il me semble que c'est trois, peut être quatre ? (me faudrait ressortir et démonter l'anneau pour voir).

 

En fait il faut s'assurer que le support du secondaire soit centré sur la lame et ensuite faire en sorte que la lame soit centré au mieux dans son logement à l'aide des cales. On supposera que le primaire est bien fixé sur son coulisseau, pas de jeu soit primaire bien serré entre ses cales de liège; ce qui doit être le cas.

 

C'est déjà un bon départ. Ensuite il faudra collimater l'optique sur une étoile afin d'obtenir une image correcte.

 

Voilà pour ces quelques infos de base si je puis dire.

 

A suivre.

Franck Vaissière

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

 Staffy peux tu vérifier si les poignées de fixation sont bien du 5/16 (env 7.9mm de diamètre) et qu'il y a 18 (ou 24) filets sur 25.4 mm

 

Astroim, tu me rassure beaucoup sur ma lame de Schmidt, j'ai vérifier ,le gravage est bien à 3h, le marquage Celestron sur le secondaire est bien horizontale, donc je présume qu'il est bien réglé. (je n'avais pas démonté le secondaire de la lame car il était nickel, j'ai nettoyer la lame en la trempant perpendiculairement dans une bassine jusqu'au bord du secondaire) .Par contre je ne  sais si le marquage du secondaire est aligné au marquage de la lame (mais avec le Celestron horizontal ,y'a de bonne chance) 

Pour le centrage de la lame par contre, ça me parait moins évident à faire et très subjectif

je vous tiendrai au courant ,des que je pourrai faire un essais avec un PO digne de ce nom

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, moi54 a dit :

peux tu vérifier si les poignées de fixation sont bien du 5/16 (env 7.9mm de diamètre) et qu'il y a 18 (ou 24) filets sur 25.4 mm

 

Bonjour.

 

Je n'ai, malheureusement, pas la possibilité de vérifier les pas de vis et de filetage (mon C 8 de 2010 est sur monture équatoriale).

 

Mais dans le manuel relatif au C 8 classic (pas traduit en français :  http://faces.unah.edu.hn/astro/docs/oacs/c8_classic_manual.pdf) détaillé en page 11 à 13, il est toutefois fait état (page 11)  d'un sachet de vis (1/4 X 20 et 3/8 - 16 x 1), très probablement au pas américain. 

 

Concernant le renvoi coudé, il est indiqué (page 39 du pdf) que le renvoi coudé est en 31,75 mm (ref. Celestron pour le Classic  : 93769)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Moi54,

Bonjour à tous,

 

Faut pas psychoter sur le centrage de la lame.

 

Un bon réglet au demi-millimètre c'est l'outil idéal.

 

Au préalable tu mesures comment ton support de secondaire est centré sur la lame. Tu cherches par exemple le point le plus excentré et tu marques avec un feutre effaçable cette position sur le bord de lame. Puis tu marques par rapport à celle ci deux autres points à 120 degrés.

 

Ensuite base de télescope posée sur une table ou mieux table basse, tube vertical (freiné bien sûr) et tu centres au mieux le support du secondaire sur tes trois marques à 120 degrés relativement au bord du tube. Probable que la lame soit un peu décentrée dans son logement et tu fabriques trois cales idoines pour maintenir celle ci en place. Ainsi le secondaire aura son axe proche ou confondu (on peut rêver) avec l'axe mécanique du tube et la sortie porte oculaire.

 

Tu montes ensuite l'anneau de maintien de lame en serrant juste au contact les vis, et voilà.

 

Restes plus qu'à collimater avec patience ton tube (étoile artificielle ou bien une vrai mais la météo en ce moment ....).

 

Tu auras du shifting sur le primaire, chaque SC en a et selon les cas plus ou moins .... c'est mécanique,  jeu du coulisseau sur son axe. Mais le jeu est l'âme de la mécanique.

 

Pour voir le marquage du miroir secondaire, marque située à l'arrière du support métallique sur lequel il est collé, faut le démonter (les trois vis de collimation), pas d'autre solution.

 

Franck

 

Modifié par astroim

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je verrais pour remettre des cales et le recentrer au prochain démontage, je vais déjà l'utiliser  comme ça (des que le temps le permettra)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.