Jump to content
denis.huber

Passage ISS devant Saturne - 2 Juillet 2019

Recommended Posts

Quand l’ISS va à la rencontre de Saturne… « ou presque » !
2 Juillet 2019 - 4h58min12s



Denis HUBER, Georges ATTARD, Jean Marc MARI, Alain MAURY

Club GAPRA - Antibes

Vidéo complète : https://www.youtube.com/watch?v=2Nezipbd9TY



Tout commence un Samedi 22 juin, où après un transit de l’ISS devant le Soleil réalisé à Fréjus, deux amis Gapristes lancent un challenge sur le forum du club… 

un transit devant Saturne le 2 juillet ? Bon, ça ne va pas être facile. Ça se passera à 13° au-dessus de l'horizon et dans les vallées alpines, quasiment impossible me lance Jean Marc MARI…
Puis, relayé quelques instants plus tard dans la soirée par Alain MAURY avec le message suivant : 
Pour l'ISS devant Saturne, à mon avis ce n’est pas gagné, il faut d'une part que la trajectoire coïncide (ça c'est faisable) et que les images soient prises à une cadence bien élevée, pour ne pas avoir une image où l'ISS est "avant" Saturne, puis la suivante "après" Saturne. Si ça marche par contre c'est l'apod tout de suite (apodus subitus ). C'est vraiment un truc d'astronome amateur, toute une préparation, balader des dizaines de kg de matériel, pour 0.56 secondes de bonheur 

Un truc « impossible à faire » à 300km d’Antibes à 3h de route et à 5h du matin ? Après une longue réflexion d’une seconde et 3 dixièmes…. Je me dits : « Trop Cool // Action », décision d’autant plus facile que j’avais rendez-vous dans la foulée sur Annecy pour le boulot à 10h30. Planning au top, optimisation du temps et des efforts. Bref, un contexte idéal !
Il me faut donc un équipier pour m’aider à trouver le/les meilleur(s) spot(s),
« au bon endroit & au bon moment… ».
3 clicks plus tard et hop Georges ATTARD se déclare volontaire, sans trop savoir lui non plus dans quelle aventure il allait s’engager !
Très rapidement nous comprenons que cela ne sera pas facile, mais pas facile du tout ! 
- Pour fixer les idées : on cherche à aligner Saturne distante de 1,3 milliard de kilomètres avec l’ISS qui était à 1200 km et qui se déplace à 27 800 km/h… tout ça à travers les Alpes de Hautes Provence entre Sisteron et le col de Lus la Croix Haute ! avec une hauteur sur l’horizon de +18° SSW juste avant le lever du jour
- Trouver « le » lieu d’observation et être capable de se déplacer en cas de mauvais temps ou de léger changement de trajectoire de l’ISS…
- Eviter les montagnes
- Eviter les champs cultivés et les arrosages automatiques
- Être au calme pour ne pas se faire virer la veille au soir par les propriétaires…
- Le logiciel Prism a été utilisé avec mise à jour des fichiers TLE pour les prévisions de passage de la station ISS

J’ai aussi rapidement compris qu’il me faudrait dormir dans la voiture pour :
- Idéalement : tout régler la veille au soir le télescope (Collimation & l’ADC)
- Me réveiller 1h avant l’heure « H » pour affiner la MAP et tout vérifier
- Shooter l’ISS
- Tout replier et aller à mon rendez-vous à Annecy. 

Jamais fait, mais bon… ok ! & Action… Test de matelas gonflable le weekend précédent, sac de couchage, chargement des batteries du télescope, une batterie externe, lampes, 2 ordinateurs, convertisseur de tension, appareil photo, trépied… « tout est nickel » 

Je vais essayer malgré tout d’aller à l’essentiel car sur 48h autour du transit je n’ai dormi que 4h (et encore… à moitié) et donc il s’en est passé des choses pendant ces heures, ces minutes et ces secondes… partage de stress, de rire, de peur, de rire, de joie, bref, une belle aventure humaine comme nous les aimons tous.

Après une dizaine d’heures passées avec Georges à trouver le site idéal, la vallée de la Durance a été arrêtée, aux alentours de Serres / Montclus… (j’aurais tant aimé y faire mon transit… à Montclus…. Et bien non... la dernière trajectoire affinée de l’ISS rend impossible cette option). Donc arrivée aux alentours du village d’Aspremont (05) vers 19h, repérage des premiers champs séparés par quelque beaux et bons chemins carrossables. J’avais repéré sous Google Streetview un petit resto dans le village mais raté : « fermé le lundi soir ». Direction donc le village de Serres pour manger un bout. Après une bière et un plat de pâte, je demande à Georges de recalculer la trajectoire prévue pour 21h et donc affiner le point d’observation. 
Et zut… tout bouge encore de près de 1000m d’impact au sol direction SE… Bon, il fait encore jour pas de soucis pour vérifier la qualité du site et me permettre de m’installer mais nous comprenons que 1000m d’écart à H=-8heures… cela nous imposeraient de recalculer au plus juste avant l’heure « H », sinon c’est foutu pour nous : aucune chance d’avoir l’ISS sur le capteur.

« Catastrophe », de gros nuages arrivent et les éclairs arrivent vers 22h / 22h30… je range tout le matériel sans même l’avoir utilisé, ni même réglé. Par chance, les vents sont orientés vers le Nord Est et m’épargnent. Bilan des courses : 23h, rien fait, rien réglé. Le temps de tout ranger, il faisait nuit donc les papillons de nuit et les moustiques sont arrivés… dans la voiture puisqu’elle était ouverte. Youpi…. Heureusement j’avais des restes de pschitt-pschitt de retour de Guyane donc action… pschitt-pschitt dans la voiture (j’ai dû perdre 1 ou 2 jours d’espérances de vie à respirer ces produits…). Bref, je me couche et là…. Waou, le ciel se découvre au Sud en direction de Jupiter : je réinstalle mon télescope, ordi batterie pour faire les réglages sur mon ADC, mise au point etc…. 

Et là : grosse déception : Jupiter est dans une turbulence énorme, forme de patate, de ballon de rugby, tout y passe… impossible de faire la mise au point mais je règle les défauts chromatiques avec mon ADC ! De gros nuages arrivent à nouveau et les éclairs arrivent vers 23h30… je range tout le matériel une deuxième fois dans la voiture et donc … avec les papillons de nuit aussi ! Je me couche, dodo… 
Réveil fixé à 3h45.

Nouvel évènement pour égayer la soirée : des éclairs de tous les côtés, il est minuit… je ne dors pas et je commence à me dire que si saturne sera aussi pourrie que Jupiter, ce transit allait être ridiculement raté… je décide donc de regarder la fenêtre de la voiture et je me sens l’âme d’un Storm Chaser… (en plus de la bière j’avais pris un génépi… ça aide !). Opération photo d’éclairs dans le champ ! Je récupère mon APN et mon trépied et je profite d’une belle éclaircie qui semble s’installer… la voie lactée est magique, les éclairs en arrière-plan rendent la nuit magique. 0h45 enfin dodo, mort d’épuisement.

« Tic tac », 3h45 le réveil sonne… Georges était déjà réveillé à reprendre les calculs de trajectoire et d’impact au sol, il est 4h du matin, j’ai le nouveau point de passage, je dois tout déplacer de 150m… je dois tout remettre dans la voiture et réinstaller en contrebas du champ, reste 58 minutes… je plie la table, je m’écrabouille un doigt, la rosée était déjà là, tout ce que j’avais laissé dehors était trempé, zou, je file, je m’arrête rupture de pente, je contourne, je remonte, je redescends : zut, un champ cultivé… je trouve un juste compromis et je m’installe dans un champ de luzerne en jachère. Le sol est meuble, c’est trempé par terre, j’ai froids : il fait 13°C, j’ai mal au doigt & j’ai du sang de partout sur mes affaires… pas le temps de me plaindre « action »…. Le trépied est posé avec le télescope, l’ordi est branché. 
J’avais pour idée de faire un triple suivi : 
- Meade Lx90 à 2 000 mm de focale + zwo 290mc + zwo ADC + mon PC perso en usb3
- Lunette en parallèle mini-Guidescope QHY + QHY5L2C + mon PC pro en usb2
- Canon 700D + tokina 11-16 en Timelapse 


Je branche tout : la batterie lâche… les ordinateurs s’arrêtent car ils n’ont plus de batterie de la veille & ils mettent très longtemps à redémarrer (checkdisk). Il est 4h30 du matin // j’utilise la prise allume cigare 12V de la voiture, la voiture cale… les ordinateurs redémarrent à nouveau, il est 4h40 du matin // je décide de laisser tomber l’option miniguide scope / je lance le timelapse avec l’APN et mon intervallomètre il est 4h45, il reste 13 minutes. Je recale mon télescope car un pied s’est enfoncé dans le sol… impossible de suivre saturne plus de 30 secondes sur le capteur, bon « ok », je joue avec la raquette en live…. Je reconnecte la caméra, il est 4h50 : non reconnue / je relance l’application 2 fois… 4h55 ouf…. C’est ok. Réglages rapides à 1,7ms puis modifié à 1,3ms gain à 530/600 pour figer au mieux l’ISS par rapport à Saturne. Une rapide surexposition pour vérifier l’ADC : tout est ok de la veille ! incroyable… vérification de la mise au point : Réglages « ok » / reste 1 minute !…. 
Georges est inquiet, je ne lui réponds plus… je suis inquiet aussi 
4h58’00 : l’ISS arrive dans le ciel, éclairée par le soleil ! L’acquisition est en cours… ok tout est nickel…
4h58’12s : je la vois traverser le capteur en direct sur l’écran de l’ordi ! 

Yippeee… « in the box » - 0,56s de bonheur comme diraient certains
Mais cela dure une éternité


J’appelle Georges, « heureux », transfert de quelques images sans plus attendre par Whattsap . Ouf….
Le seul problème : c’est que l’on veut déjà recommencer pour faire mieux !... « Incorrigibles » 

a1689634-fab9-40bf-b015-cf21a80ddd52.jpg

65872417_1701534123323335_6753888102193823744_n.jpg

eb25e814-c546-4d58-9c0d-44df6cedd668.jpg

ISS & Saturne.pdf

02072019-04_57_41_pipp_f14.jpg

StarStaX_02072019-04_57_41_pipp_f02-02072019-04_57_41_pipp_f18_éclaircir V2.jpg

  • J'aime 3
  • Merci / Quelle qualité! 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo :)

 

J'adore ce genre d'expédition.

 

Mais quand même, il y a des challenges plus faciles, 13° de hauteur....

 

C'était la forme pour le rendez-vous à Annecy?....

 

Cordialement,

Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 55 minutes, impla007 a dit :

Sacré challenge ... c est sur ;)))

 

tu as l œil partout Patrice

 

 

je parle pas beaucoup mais je surveille ce qui ce passe, c'est le premier message que j'ai vu ce matin, vous avez réalisé une sacré performance, il fallait le faire, chapeau! 

Edited by pagpatrice

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, cpeg a dit :

Bravo :)

 

J'adore ce genre d'expédition.

 

Mais quand même, il y a des challenges plus faciles, 13° de hauteur....

 

C'était la forme pour le rendez-vous à Annecy?....

 

Cordialement,

Claude

 

Merci Claude, c'était en effet exaltant : un mixe de stress et d'adrénaline, bref, j'adore mais oui..... 13° c'est le bordel : risque de nuage, dans les Alpes : risque de montagne, + bcp de chromatisme... oui , si c'était à refaire, je vais choisir d'autres trajectoires ! mais bon... j'étais sensiblement sur le passage 

 

et oui, Nickel pour Annecy : le bonheur & l'excitation m'a fait tenir le temps du rdv ! 

😉

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, pagpatrice a dit :

Bravo à l'équipe, sacré challenge quand même ;)

 

Oui, c'était surtout un travail d'équipe : 

calcul en Live, soutien psychologique, rigolade ! 

 

Bref, une dream Team  & une belle tranche de vie 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 58 minutes, pagpatrice a dit :

je parle pas beaucoup mais je surveille ce qui ce passe, c'est le premier message que j'ai vu ce matin, vous avez réalisé une sacré performance, il fallait le faire, chapeau! 

 

on a prévu d'en refaire, mais surtout en état plus sélectifs sur les hauteurs de passage et la capacité à se déplacer au dernier moment 

 

faire ce genre d'exercice c'est pas facile du tout dans les montagnes : la précision de positionnement est de 15m à ce type de hauteur  ! et ça bouge à chaque nvx calcul TLE.... 17 positions différentes calculées ! Un truc de fou  / une rapide synthèse de mes déplacements... d'astro-nomade !

 

😉

65872417_1701534123323335_6753888102193823744_n.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aller, j vais pinailler mais ça transite pooo !

Il est ENOOORME votre délire ! Ca c est du challenge, kiffe et surkiffe !!!

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/07/2019 à 23:37, Vincent_BZH a dit :

Aller, j vais pinailler mais ça transite pooo !

Il est ENOOORME votre délire ! Ca c est du challenge, kiffe et surkiffe !!!

 

 

2020 sera l'années des transits : et des vrais : ceux qui passent dessus !

nous avons peaufinnés nos réglages, positions GPS .... ça va être chaud pour l'ISS 

 

😉

 

Nota : désolé de ma réponse tardive mais je n'avais pas vu ton message retour 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Denis et Georges !
Faut vraiment en vouloir pour faire tout ça, les problèmes sont nombreux, mais le résultat est là !!

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plus facile : moi, je vais tenter le passage de Mercure devant le Soleil, lundi 😜😋

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent ! Félicitations à l'équipe et merci du partage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Toutiet a dit :

Plus facile : moi, je vais tenter le passage de Mercure devant le Soleil, lundi 😜😋

 

Je'vais bien essayer aussi... mais les nuages voir même la pluie risquent d'être au RDV dans les Alpes Maritimes... Snif en vue !

 

Il y a 2 heures, iserois a dit :

Excellent ! Félicitations à l'équipe et merci du partage.

 

Oui, une bien belle aventure avec les potes. 

ça fait chaud au coeur des gros délires de ce type 

 

;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.