Jump to content

Space X : Prototypes BNn du Booster (Super Heavy)


montmein69_2
 Share

Recommended Posts

Jusqu'à présent, il n'est question que du vol 'presque orbital', avec retour près de Hawaï.

Les 'grid fins' sont installés. Chacun mesure ± 3m, ce qui donne une idée de la taille de l'engin!

 

E7vRahMXEAU2EOv?format=jpg&name=large

 

Starship-Boca-Chica-080121-NASASpaceflig

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Personnellement je parierai plutôt pour l'entame d'une période assez longue de phases de tests où seraient allumés progressivement, 3 ..... puis un plus grand nombre de moteurs.

Je serai étonné qu'il y ait le vol Hawaï avant d'être sûr que les 29 moteurs peuvent fonctionner ensemble.

Placer un SN tout neuf directement sur un booster BN4 et allumer .... et çà ,avant fin août ... Waouhhh  !

Mais bon avec Elon "never say never"

 

Cela dit rappelons-nous qu' Elon avait bien fait la présentation initiale de son projet devant un Starship , certes un bel assemblage de rings en tôle,  mais qui n'aurait pas pu voler.

La com .... c'est un procédé où l'info est savamment distillée.

Edited by montmein69_2
Link to comment
Share on other sites

Ils ont monté les 29 moteurs sur une seule nuit! 😲

Le fait que cette fusée soit destinée à un vol orbital ne veut pas dire qu'ils ne testeront rien à l'avance. Chaque Falcon9 fait d'abord un 'static fire' quelques jours avant le lancement. Ce sera probablement le cas aussi pour son grand frère.

 

E7zARpUWEAI65OI?format=jpg&name=small

 

E71EdLhVUAAifFJ?format=jpg&name=4096x409

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Le booster se trouve maintenant près de la tour de lancement. Quant au Starship, il est maintenant muni de ses six moteurs: trois pour le vol atmosphérique et trois pour l'espace.

On dirait que ça travaille jour et nuit chez SpaceX!

 

E74epbIWUAU8t6l?format=jpg&name=large

 

E7663rjXoAUPP5V?format=jpg&name=small

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Ce sont bien les 20 supports qui maintiendront le  Booster qu'on voit en place (repliés ? rétractés ?) sur la couronne du bas ?

Il ne va pas y avoir beaucoup de place pour que chacun s'insère dans l'espace libre entre les 20 Raptor de la couronne externe de l'étage de propulsion.

Edited by montmein69_2
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Comment font-ils quoi ?

S'il s'agit des supports, AMHA leur rôle est de deux ordres (mais je n'ai pas de source)

  • un rôle statique : supporter le booster quand on le pose sur la plate-forme de décollage, puis tout supporter lorsqu'on posera le Starship par dessus.
  • une fonction assez complexe au moment de la phase de décollage :

    (1) au moment de l'allumage des Raptor, ils vont contrecarrer la poussée (comme pour un test dit "static fire") et maintenir l'assemblage "immobile" (aux vibrations près) jusqu'au moment où la poussée  sera suffisante pour faire décoller le lanceur et sa charge
    (2)Ils vont alors se "rétracter" et libérer le monstre qui va "longer" la tour de lancement et prendre son envol. (ce qu'on espère bien entendu)
     

Comme on n'a jamais vu l'utilisation de ce système par Space X  sur un lanceur de cette taille ..... on va attendre des explications par des spécialistes.

Edited by montmein69_2
Link to comment
Share on other sites

Oui ca pour les support c'est classique dans le fonctionnement mais inédit dans la forme etc...

 

Je parlais surtout de la vitesse de montage des raptors, d'assemblage de la fusée, de construction de la tour de lancement..... ils mènent tout de front à toute allure! Rien a voir avec la Nasa qui méne tout à l'allure d'un escargot...

 

En général c'est en confondant vitesse et précipitation qu'on fait des conneries. Donc ca va faire beaucoup de premières d'un coup, beaucoup de nouveautés mises en service en meme temps,  donc beaucoup de sources d'emmerdes aussi.

Link to comment
Share on other sites

Pour ma part, je pense que le "montage version flash" des Raptors ne signifie pas que tous les raccordements permettant leur fonctionnement soient opérationnels.

Elon Musk avait annoncé que le booster devait être installé sur le pas de tir pour début août. Cela vient d'être réalisé et ils ont même assez brièvement posé le SN20 dessus. Ils l'ont reposé au sol peu de temps après et reconduit à l'atelier (toutes les tuiles de protection n'étaient pas posées).

Donc il a tenu ses engagements puisqu'on a les photos.

1397035719_Premierstacksurlepasdetir.jpg.76071765b38713aac30ac3514dba8d8c.jpg

 

Maintenant il va falloir terminer les travaux, réaliser des essais.

Et sur le pas de tir, il reste aussi des installations à terminer, tester, bref du travail.

On aura ensuite une phase de tests en "static fire", où les Raptors seront allumés mais probablement au début de façon fractionnée

il parait AMHA, peu envisageable que le tir de la fusée complète B4 + SN20 pour son vol sub-orbital soit possible avant fin septembre.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, charpy a dit :

Je parlais surtout de la vitesse de montage des raptors

Ah, ça c'est simple: avec un chariot élévateur. Un bête 'clarck', piloté par un... chauffeur de clarck: un gars capable de fourcher 3 tonnes et de les poser au huitième de pouce là où on lui demande pendant que son pote plombier raccorde tous les petits tuyaux.

Pour la Nasa, c'est différent puisqu'il faut d'abord un ETTA (Engine Translation Tool Assembly) qui doit être conçu par le Jet Propulsion Laboratory.

Ensuite, il faut 14 employés présents: Le directeur de la sécurité, les deux représentants du fabriquant des moteurs, deux opérateurs ETTA brevetés, un 'Check List Manager', l'ingénieur cryogénique (pour raccorder les tuyaux de LOX), l'ingénieur hydrodynamicien (pour les tuyaux de fluide hydraulique), le chef de projet, le chef de projet adjoint, le responsable de la prévention et de la protection sur le lieu de travail ainsi que deux archivistes (qui prennent des photos de chaque étape) au profit de l'inspecteur de gestion de qualité totale.

Voilà, c'est simple, non? 🙂

Link to comment
Share on other sites

🤣👍

 

Il est quand même fort le plombier de chez Sx. Mais c'est vrai que s'il est occupé à serrer les boulons plutot qu'a cocher des check list ca avance mieux au niveau de la plomberie

Link to comment
Share on other sites

C'est pas une blague: selon E. Musk, un plombier est bien plus qualifié pour raccorder des tuyaux qu'un ingénieur en astronautique. Et les soudeurs de SpaceX viennent des usines texanes, pas de Harvard ou du MIT.

C'est pas faux... 😉 

Link to comment
Share on other sites

C'est extrait de quel recueil ces propos à visée analytique ? Sa propre autobiographie (en a-t-il écrit une sur Twitter ou ailleurs, je ne sais pas)  , ou dans un des ouvrages ou articles qui lui ont été consacrés ?

 

Remarque : les ouvriers professionnels de la métallurgie, chaudronniers, plombiers, soudeurs sont effectivement très recherchés dans l'industrie, tout comme d'ailleurs les conducteurs d'engins, grutiers etc ....

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, montmein69_2 a dit :

C'est extrait de quel recueil ces propos à visée analytique ?

quand on voit le bonhomme, et ça façon de penser, ses propos pourrait parfaitement sortir de sa bouche:

 

 

Link to comment
Share on other sites

Je me souviens avoir entendu ça dans un des 'podcasts', ça fait déjà un moment. C'était à l'époque où Sx venait de passer à l'inox et ou tout le monde se demandait si le premier prototype (à l'aspect tout gondolé) était un coup de bluff, une blague de mauvais goût...

 

Link to comment
Share on other sites

Oui approche par le pragmatisme pur et dur  et un sacré cost killer. il explique bien ses erreurs stratégiques avec les batteries de tesla... et comment il a su s'adapter! j'aime bien sa démarche. tester, expérimenter, faire des erreurs OK mais ne surtout pas persister dedans!

 

au passage dans la vidéo on voit un grid fin du BN  (3tonnes qu'il dit le Elon) sont tout neuf mais tout rouillé donc il a probablement du passer à de l'acier spécial soudé plutot qu'usiner du titane dans la masse comme pour les falcon.

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

Mode humour : ON

1573023410_Ajustementlaficelle.jpg.cdc7119208b1402012651360bdc089dd.jpg

 

Les câbles, les filins et les sangles ..... c'est incontournable pour un ajustement pile-poil.

Ne surtout pas en conclure que tout cela est fait avec des bouts de ficelle. 😉

Mode humour  : OFF

Edited by montmein69_2
Link to comment
Share on other sites

Oui ahurissant!

Les flexibles des moteurs qui dépassent largement du corps de la fusee et qui vont se payer le mur du son et aun voyage a mach 6/10!

J'espere qu'ils ont prévu une jupe de protection sinon ca craint

Link to comment
Share on other sites

Oui, c'est une des raisons pour lesquelles ils ont ramené la fusée à l'atelier: les moteurs doivent encore recevoir leur protection.

 

E. Musk vient de donner des précisions sur deux simplifications extrêmes apportées à cette nouvelle fusée:

 

1. Les Grid Fins des boosters ne seront pas rétractables. La résistance aérodynamique accrue ne compense pas la masse et la complexité d'un mécanisme pour déplier quatre masses de plusieurs tonnes à des vitesses hypersoniques.

 

2. La séparation des étages avant l'allumage du Starship ne se fera pas de façon traditionnelle, avec des fusées d'appoint ou des ressorts pour séparer les deux parties mais en faisant tourner la fusée latéralement après avoir déverrouillé les deux étages. Comme le Starship est à ce moment 5x plus lourd que le booster presque vide, la fusée se 'cassera' en deux, avec Starship qui continuera sur sa lancée tandis que le booster continuera son demi-tour.

 

https://www.teslarati.com/spacex-starship-new-simplicity-extremes/

Link to comment
Share on other sites

Rhoinaise encore un truc complètement étonnant. Ce qu'ils vont prendre a maxQ!!

 

C'est culoté de balancer un lanceur avec autant de nouveautés critiques. Feu d'artifice quasi assuré

Link to comment
Share on other sites

Détails concernant le 'Raptor 2': https://en.wikipedia.org/wiki/SpaceX_Raptor#Raptor_2

 

Entre-temps, E. Musk se dit prêt à fournir des combinaisons lunaires à la NASA, dont le fournisseur ne peut pas être prêt avant 2025, malgré un budget dépassant le milliard de dollars...

https://www.teslarati.com/elon-musk-spacex-nasa-moon-spacesuit-offer/

Link to comment
Share on other sites

Merci pour le complément d'information sur le Raptor 2. 👍

N'étant pas encore en production, il ne sera probablement pas utilisé pour le vol Hawaï de B4 + SN20.

Encore qu' on a acquis l'habitude de faire des "pronostics" ....... qui sont souvent démenties. 😁

 

Le pari d'E.Musk de se voir "mis sous contrat" pour créer et fabriquer des combinaisons lunaires ..... qui seraient prêtes pour 2024 (on suppose avant puisqu'il faut inclure des essais en situation réelle, peut-être dans l'ISS ?) .... c'est  bien sûr une affaire à suivre.

Link to comment
Share on other sites

Concernant les combinaisons, à ce stade il n'y a ni contrat, ni même d'appel d'offres. Juste un tweet de Musk qui dit que SpaceX 'pourrai les faire'.

Cela dit, vu l'objectif de SpaceX d'aller sur Mars, il me semble probable que la société soit engagée dans son propre développement de combinaisons. SpaceX fournit déjà les combinaisons de vol lors des lancements Crew Dragon, au lieu d'utiliser celles de la NASA.

Donc, comme tu dis, 'affaire à suivre'.

Link to comment
Share on other sites

On en sait un peu plus sur les vols Starship vers la Lune :

https://www.teslarati.com/spacex-elon-musk-starship-orbital-refueling-details/

  1. Lancement du Starship 'citerne'. Une version allégée, dépourvue d'ailes et de protection thermique (et peut-être d'une partie des moteurs), puisque destinée à rester en orbite.
  2. Quelques lancements de Starship standard pour remplir la citerne orbitale. Celle-ci peut contenir 1.200 tonnes. Chaque Starship pourra à terme mettre 150 tonnes en orbite. Il faudrait donc au moins 7 lancements pour compléter le plein (la citerne est elle-même lancée avec au moins 150 tonnes). Cependant, le Starship lunaire n'aura pas besoin d'un plein complet.
  3. Lancement du Starship lunaire en LEO. C'est une version allégée, puisque destinée à rester dans l'espace, mais munie du nécessaire pour accueillir l'équipage + le matériel lunaire et un 'train d'alunissage'.
  4. Ravitaillement du Starship lunaire par la citerne orbitale (au moins 450 tonnes de carburant pour compléter les 150 tonnes déjà présentes au lancement).
  5. Départ du Starship lunaire et mise en orbite elliptique 'near-rectilinear halo orbit' autour de la Lune. Cette orbite est nécessaire parce que le véhicule Orion/SLS de la Nasa n'est pas assez puissant pour atteindre une orbite lunaire standard.
  6. Départ du Orion/SLS vers la Lune et transfert des astronautes dans le Starship lunaire.
  7. Alunissage et mission lunaire du Starship.
  8. Retour du Starship en orbite lunaire et transfert des passagers dans la capsule Orion.
  9. Retour d'Orion sur Terre.
  10. Retour du Starship vers la Terre pour la prochaine mission (étape probable mais non requise par la NASA).

Il est à noter que le point faible de ce scénario c'est clairement Orion/SLS. Les astronautes pourraient aussi bien voyager vers la Lune à bord du Starship lunaire. Starship est plus que capable de faire l'aller-retour vers la Lune et de s'y poser. Un 'Crew Dragon' pourrait récupérer les astronautes de retour en orbite terrestre.

 

Seulement voilà, la NASA devait trouver un usage pour justifier le couple Orion/SLS... :rolleyes:

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Indéniablement ..... il y a appétence croissante pour les tests qui se terminent en "feu d'artifice" ..... mais n'oublions pas que si cela survient, ce ne sont que des "anomalies" qui viennent d'être détectées .... et qui vont être suivies par une "amélioration incrémentale" appliquée au prototype suivant (je crois que c'est à peu près le langage officiel chez Space X)

Cela a fonctionné lorsque le lanceur Falcon 9 a pris du service, de même lors de la mise au point de la capsule Dragon (cargo puis habitée).

 

Actuellement c'est sur le site de Boca Chica qu'on effectue des gros travaux : construction d'une nouvelle "ferme" (farm) de production des ergols : méthane liquide, LOX) et de fluides comme l'Hélium liquide (pour pressurisation de certains réservoirs).

La zone de lancement du booster + Starship, est en transformation:  pas de tir, tour de lancement avec une grue au sommet, bras d'alimentation, pinces pour maintenir l'empilement des deux engins, et la récupération du booster, etc ...

C'est loin d'être terminé.

Puis il y aura des essais avec remplissage des ergols, tir statique etc ....

Je ne pense pas que quelque chose décollera avant la fin du mois de septembre.

 

On peut notamment se demander si Space X voudra tenter directement de faire décoller l'assemblage Super Heavy / Starship (codés B4 + SN 20) ou bien s'il y aura un essai préalable de B4 tout seul pour voir si çà décolle (29 moteurs Raptors ..... !!! ) et si après un vol court à faible altitude il peut être "capturé" par le système installé sur la tour.

Comme le seul booster disponible est le B4 ..... en cas de RUD ce serait s'exposer au risque de ne plus pouvoir réaliser un vol du lanceur complet avant longtemps (véritable cas de conscience pour Elon assurément)

Il faudra de toute façon obtenir l'autorisation de la FAA ..... et évacuer du monde autour du pas de tir bien sûr, et plus largement des civils à Boca Chica.

C'est quand même une option assez improbable car Elon Musk voudrait réaliser assez rapidement un vol complet programmé ainsi :   le booster ne serait pas récupéré (amerrissage), et le SN20 effectuerait après son largage un vol balistique qui le ferait amerrir au large de Hawaï. Là encore autorisation de la FAA requise.

 

Bref ..... il faut être patient, en attendant, si cela tente quelqu'un, peut-être lancer les paris sur le scénario qui sera finalement choisi, et sur la probabilité de voir un RUD (“rapid unscheduled disassembly.”) ..... mais c'est probablement un événement (et un spectacle) que personne ne souhaite voir, non ?     :waaarg:   😜   ;)

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.