Jump to content

OrionRider

Animateurs
  • Content Count

    21,607
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by OrionRider

  1. En tout cas, leur technique de 'fail-safe' s'est nettement améliorée! Après un accident pareil, devoir 'juste' changer un moteur et un 'burst disc' est étonnant. Il n'y a pas si longtemps, nous aurions eu droit à un 'CRUD' bien spectaculaire de tout le prototype. 😉 Reste à trouver pourquoi le moteur a pris feu.
  2. L'autoguidage n'est pas toujours nécessaire. 1. L'autoguidage sert à capturer les images en pose longue, entre une quinzaine de secondes et plusieurs minutes, quand la monture a beaucoup d'erreur périodique. C'est souvent nécessaire avec un APN de quelques années car le capteur est peu sensible. 2. Les APN les plus récents, ainsi que les caméras astro récentes, sont devenus assez performants pour se contentent de quelques secondes de pose unitaire. Avec les montures modernes à courroies, l'autoguidage est alors souvent inutile, voire même néfaste. 3. Certaines caméras astro permettent moins de 2 sec de pose unitaire. Non seulement l'autoguidage est alors inutile, mais on peut même réduire les effets de la turbulence en sélectionnant les meilleures images. C'est surtout intéressant quand on image de petits objets lumineux avec une longue focale. Ton matériel est adapté aux techniques 2 et 3. Pour la technique 2, tout dépendra de ta monture. L'AVX est une monture de voyage (comparable à l'EQ5) déjà très limite pour un C9.25. Raison de plus pour ne pas la charger davantage avec du matos d'autoguidage. Oublie la technique 1. Avec le C9.25 sur une AVX, tu n'arriveras jamais à obtenir des images nettes sur plusieurs minutes de pose, même en autoguidage.
  3. L'équilibrage, ça se règle. Mais normalement, la masse d'un chercheur 9x50 ou d'une optique d'autoguidage c'est sensiblement pareil. Veille surtout à ce que les câbles ne pendouillent pas n'importe comment.
  4. Tu n'as pas besoin des deux en même temps, tu peux donc permuter entre le chercheur et l'autoguidage. Sinon, tu ajoutes un sabot: https://www.ebay.fr/itm/Fender-Scope-Bracket-Base-Shoe-Mount-fur-Optical-Telescope-Finderscope/323427503529
  5. Les petites focales sont plus difficiles, c'est normal. Si on veut mieux, il y a les ES des séries 52° et 62°: https://www.explorescientific.fr/fr/Oculaires-plus/Oculaires/Serie-52/Oculaire-EXPLORE-SCIENTIFIC-52-LER-6-5mm-Ar.html https://www.explorescientific.fr/fr/Oculaires-plus/Oculaires/Serie-62/Oculaire-5-5mm-Ar-EXPLORE-SCIENTIFIC-62-LER.html
  6. Avec 50° de champ apparent et un dégagement oculaire de 6mm, le Célestron est très inconfortable et son champ apparent très petit. On le trouve neuf pour 28€, c'est tout dire... La barlow (on dit 'la'; barlow est féminin car c'est dérivé de 'la lentille de Barlow') serait peut-être un bon achat, si c'était un modèle de bonne qualité ET que l'oculaire était aussi de bonne qualité, ce qui n'est pas le cas ici. Bref, comme dit Antoine, économise un peu et prends-toi un oculaire correct et confortable, comme ça : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/oculaire-sky-watcher-wa-super-plossl-6mm-58-3175-c2x30248713 En général, si tu veux acheter du matériel d'occasion, ne regarde pas sur LBC car c'est plein d'arnaques et de prix trop élevés. Préfère les petites annonces de Webastro ou d'autres sites d'astronomie. https://www.webastro.net/petites_annonces/ Bon ciel à toi! 🙂
  7. On dirait que le 3e test ne s'est pas bien passé du tout! Suite à l'incendie du (des) moteur(s), SpaceX a perdu le contrôle des soupapes qui commandent le vaisseau et la pression a augmenté jusqu'à la rupture du disque de sécurité sur le réservoir de LOX. Juste après le très bref allumage on pouvait voir du métal en fusion littéralement couler du vaisseau. https://www.teslarati.com/spacex-starship-saved-by-burst-disk-static-fire-gone-wrong/ D'après E. Musk, le vaisseau est endommagé et il faudra remplacer au moins un moteur.
  8. Un C9.25 + réducteur 6.3 et une ASI294MC, ça fait une résolution de 0,64". Tu pourrais faire des poses courtes sur les objets relativement lumineux: amas globulaires, neb planétaires, certaines galaxies. Tu obtiendras de bons résultats, même avec une monture 'limite' et sans autoguidage. En revanche, il faudra un bon PC pour le traitement.
  9. Le passage de 31 à 28 moteurs fait probablement suite aux améliorations apportées au Raptor. SpaceX a accumulé énormément d'expérience avec Falcon9 et les moteurs Merlin, qui ont eux-mêmes plus que doublé leur poussée depuis les premiers prototypes. Il n'est donc pas étonnant que cette expertise profite aussi au Raptor.
  10. +1! Si tu aimes chasser les galaxies lointaines, les nébuleuses planétaires ou les étoiles multiples, alors un gros diamètre est nécessaire car à rapport f/d identique, ça permet de grossir plus. Si tu préfères les objets étendus 'vedettes', comme M42, M31, les dentelles, la rosette, la tête de cheval,... alors un faible diamètre est nécessaire car à rapport f/d identique, ça permet d'imager plus de champ.
  11. Quand j'ai débuté avec mon T130/900 SkyWatcher, en plus du mauvais 25mm et de l'infâme 10mm il y avait une barlow en plastique. J'ai vite appris que l'image avec le 25mm + barlow n'était pas plus mauvaise qu'avec le 10mm d'origine et surtout que l'observation était plus facile: plus de champ et de dégagement oculaire. Aujourd'hui j'ai une barlow Télévue 1,8x, toujours pour la même raison. Avec mon ES11mm/82° ça donne une très belle image en grand champ, confortable et avec une meilleure correction en bord de champ que l'oculaire d'origine. C'est vrai que ça fait des manips supplémentaires et qu'il faut un bon PO, deux contraintes qui n'en font pas forcément un accessoire adapté au débutant. Côté prix, on peut avoir une barlow Televue pour ±120€. C'est assez raisonnable sachant qu'il n'existe pas beaucoup mieux sur la planète et qu'on la gardera toute sa vie. C'est une fraction du prix d'un oculaire haut de gamme. Bref, pour moi la barlow a certainement sa place dans l'assortiment du débutant.
  12. Sur Teslarati on annonce que les étincelles seraient causées par des débris du revêtement de sol qui s'effrite. Donc en principe pas de souci avec la fusée elle-même.
  13. C'est sans aucun doute un bel instrument et tu auras en effet un meilleur contraste, moins de chromatisme et un champ mieux corrigé qu'avec les 20x80 chinoises. Après, le gros intérêt par rapport à tes 20x80 c'est que tu pourras grossir beaucoup plus et que la position d'observation sera bien plus confortable. Question oculaires, on trouve maintenant chez ES des oculaires confortables de qualité pour un prix très raisonnable, à condition de ne pas exiger un très grand champ apparent. La série LER 52° ou 62° par exemple. Fais quand même attention car la combinaison d'un plus fort grossissement + la masse importante (jumelles + oculaires + 'point rouge' = près de 5kg) fait qu'une bonne (grosse) monture est indispensable. Du coup, l'ensemble monture + instrument nécessite une logistique qui s'approche de celle d'un télescope, sans parler du prix d'une telle monture. 😉
  14. Et tu vas chercher avec quoi? Franchement, pour 50€ une optique d'autoguidage dédiée c'est quand même confortable. 😉 EQMOD: https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-informatiques/interface-usb-eq6-direct-pour-eq6,-n-eq6,-orion-atlas_detail Il existe des allonges USB avec répéteur qui font 20m. Une solution sans fil à 20 m c'est pas gagné d'avance, je pense.
  15. "est ce que cette T7 sur un chercheur 9*50 est ok pour faire de l'autoguidage ?" Oui, mais ça dépend aussi de ton scope et de ta monture. "Mono ou couleur ?" La couleur est moins chère et marche déjà très bien. "Quels adaptateurs pour le 9*50 ?" Ben ça dépend du chercheur. La T7 a le format d'un oculaire, donc si ton chercheur a un PO standard, pas de souci. Sinon, tu devras acheter des adaptateurs, demande conseil chez Pierro Astro par exemple. Meilleur plan: prends-toi une lunette d'autoguidage, de préférence avec un PO hélicoidal: https://www.ebay.fr/itm/50mm-Guide-Scope-Double-Helical-Okularauszug-mit-Halterung-fur-Astronmical/283489408145 Comme ça tu as encore ton chercheur... pour chercher. 😉 "j'ai qu'un poste fixe qui est environ à 15m de mon scope, une idée du câblage nécessaire " Ben sans savoir quel matériel tu as, ça va être compliqué de deviner. Déjà, normalement le télescope se trouve au 'poste fixe', donc c'est pas très clair ce que tu veux relier.
  16. Parfois ça vaut le coup de pousser le grossissement. J'ai une barlow 3x Televue qui peut encore monter plus haut avec du tirage, justement pour ces cas-là. Si chez moi ce genre de conditions de ciel est très rare, j'ai vu en Espagne des proprios de gros Dobson monter régulièrement à des grossissements indécents! Pour ça les Canaries tiennent la palme: à la fois un vent laminaire et une haute altitude au sommet des volcans.
  17. La qualité de l'instrument n'a hélas pas beaucoup d'influence sur celle du ciel. Chez moi l'air est souvent turbulent et il est peu courant d'avoir une image stable au-delà de 200x dans un dobson f/5. De temps en temps on peut observer à 300x avec quelques 'trous de turbu' qui donnent une belle image mais c'est assez rare. Une seule fois j'ai pu pousser l'observation de la Lune à 1000x lors d'une nuit exceptionnelle juste après le passage d'une perturbation. Le 'survol' du terminateur est alors très spectaculaire! Avec un oculaire de grand champ on a vraiment l'impression d'être dans une capsule en orbite lunaire.
  18. 300x, le minimum? Vraiment? Toujours? A mon avis, 300x ça ne sort pas toutes les nuits et une paire de 8mm par exemple a tout à fait sa place pour donner un très confortable 188x sur cet instrument, notamment sur la Lune. 🙂
  19. Apparemment c'est une bino Omegon 'Triton' (longueur optique zéro, usage sans barlow) sur un Dob 300 f/5 et pour du planétaire.
  20. J'ai testé quelques Plössl Televue de focale courte. C'est très inconfortable, le placement de l'oeil est vraiment désagréable. Je n'ai pas été emballé non plus par la coma à f/5. Dans le genre classique, pas cher et sans surprises, tu as les soi-disant 'Super Plössl' (qui ont en fait une formule 'façon TMB') de SW: https://www.telescopes-et-accessoires.fr/oculaire-sky-watcher-wa-super-plossl-8mm-58-3175-c2x30341219 16mm de dégagement oculaire, ce sont des oculaires confortables, raisonnablement bien corrigés et pas trop lourds non plus (important sur une bino). Sinon on dit du bien des ES 52°. Ils sont étanches, légers et ont un grand dégagement. On dit qu'ils sont bien corrigés en bord de champ. J'ai quelques ES que j'aime beaucoup mais je n'ai jamais testé la série à 52°.
  21. Attention, le 'frein' n'est pas supposé 'souder' totalement le télescope mais comme son nom l'indique il est là pour... freiner. En cas de choc, il est normal que l'axe tourne. De cette façon, quand on met le moteur on ne casse pas tout si le tube vient en butée (contre le trépied par exemple). Bien sûr, ça ne marche que si le tube est bien équilibré sur les deux axes (donc avec le contrepoids et en déplaçant le tube dans ses anneaux). Note qu'il est possible et normal de devoir refaire l'équilibrage quand on passe d'un oculaire léger, comme ceux d'origine, à un oculaire lourd, comme un Hypérion par exemple. Bon ciel!
  22. Donc malgré trois tentatives, ils ne sont pas parvenus à le faire exploser...
  23. Une autre vidéo de récupération de coiffe, prise par un drone:
  24. Dropbox a changé, on ne peut plus faire de lien direct donc ça ne marche plus. Essaie ici. C'est pour une ancienne version mais le principe n'a pas changé: http://busards.be/LS/PHD2_French/help.htm
  25. Merci mais ce n'est que partie remise. Pour le moment j'ai un boulot qui ne me permet plus de passer les nuits à l'astrophoto. Mais dans 4 ans c'est la quille, je ressortirai le 200 f/4, la monture, un nouveau capteur et bien sûr j'utiliserai Siril.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.