• kiwi74

      Participez au plus fabuleux des rassemblements astro !!!   11/06/2018

      Venez vivre quelques jours avec les membres de votre forum favori aux Estivales de Webastro. Il vous reste quelques jours pour vous inscrire !   Pour plus de renseignements, cliquez sur le lien suivant : http://estivales.webastro.net   Si vous avez des questions, venez en discuter ici :    
fiontus

Fabrication d'une monture EQ... et LegoFocuser

Messages recommandés

Hello,

A l'instar de Catluc, je commence un post-fleuve qui racontera la fabrication d'une monture type allemande costaud pour porter mon Orion Optics 200/900 sans broncher.

Je pars d'une monture "EQ4" Astro 2000, dont je vais récupérer les roues et vis sans fin (VSF), ainsi que le viseur polaire. Le trépied a déjà été renforcé et sera conservé (au moins dans un premier temps). L'avantage, outre le prix réduit pour ces pièces onéreuses à faire usiner, est que je pourrai éventuellement monter un moteur du commerce prévu pour l'EQ4 puisque les démultiplications resteront les mêmes. Ce n'est pas non plus à l'ordre du jour, car je préfère le visuel avec le confort de l'EQ, mais si un jour je veux me mettre à la photo, l'option restera ouverte.

 

Bon, d'abord, en apéro, le Lego MicroFocuser, un petit réducteur triple étage que j'ai monté sur la crémaillère de mon 114 (j'ai retiré la plaque Lego qui ferme le réducteur):

 

legofocusko0.th.jpg

 

Allez, on s'occupe de la monture EQ. J'ai commencé par un dimanche après midi pluvieux sur la planche à dessins pour avoir un idée des dimensions, et donc m'approvisionner en matière première.

 

planseqfi9.th.jpg

 

Voilà, pour le choix des matériaux: je privilégie la solidité au poids.

Donc, corps massif en Dural (alliage d'alu ayant des performances très élevées) qui contiendra les roulements à billes (type 6006, compacts), eux-mêmes enchassés sur des axes en acier. Ces axes seront creux, car les performances mécaniques seront identiques à des axes pleins, pour un poids très réduit. Les entretoises sont en alu, les roulements bloqués entre un circlips et un écrou SKF.

Vue du fût d'ascension droite en "éclaté". L'axe est prévu pour accueillr le viseur polaire il mesure 30mm de diamètre ext, le fût fait 85mm de diamètre, il comporte deux méplats qui recevront des plaques, qui assureront la liaison au trépied et le réglage de latitude. Ces plaques seront probablement en alu de 12 à 20mm d'épaisseur, découpées laser (même fournisseur que Catluc!)

 

Les autres pièces sont faites sur un tour traditionnel et une fraiseuse dont je dispose à l'atelier, au boulot. De temps à autre je finis un peu plus tard pour avancer une pièce...

 

eqfiontusbs7.th.jpg

 

Comparatif du fût d'Ascension Droite avec la monture EQ4 astro 2000 d'origine:

 

compareqxd0.th.jpg

 

Voilà, j'attends vos commentaires ou questions. Je mettrai le post à jour au fur et à mesure de l'avancée du projet, qui devrait durer entre deux et six mois. Dans l'intervalle, je conserve l'EQ4 entière pour observer; je ne la démonterai qu'au moment où j'aurai réuni et ajusté toutes mes pièces.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Jérome,

j'ai eu ton coup de fil pour la Madeleine mais déjà en pyjama.

Je ne suis pas là ce week end.

ça y est c'est parti pour ta super monture.

Le Précieuuuuux sera heureux avec.

Bonne journée.

Luc.;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis impatient de voir le résultat final, ça promet d'être de la belle mécanique !!

 

Albéric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hé oui Luc, pendant que certains font de monstrueux Dobsons, d'autres peaufinent des équatoriales!

Merci Albéric pour tes encouragements, moi aussi je pense que ça fera du bon boulot. J'espère que le trépied va pas trop faire la gueule, on verra bien.

Ce qui m'a décidé à me lancer, outre bien sûr les prix des montures solides du commerce, c'est l'EQ4: pas un seul roulement, même pas de bague bronze, c'est acier bas de gamme sur brut de fonderie.

Et le pire (ou le plus comique?) c'est l'axe de déclinaison. Comme cette monture possède un viseur polaire, au lieu de faire un axe DEC ajouré pour laisser passer le champ du viseur, ben c'est pire, il n'y a qu'un "palier" de 20mm, en haut, qui s'arrête là où commence le champ du chercheur.

Tant qu'à faire un axe, ben je refais le reste avec.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Fiontus!

 

 

Un roman fleuve que je vais suivre assidûment!

 

 

:be:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, la suite des aventures, j'ai pas trop mal avancé, la plupart des pièces sont ébauchées. Voici un assemblage "à blanc":

 

assemblagegl1.th.jpg

 

Voici les pièces en éclaté, à gauche les ébauches d'axe Dec, à droite les pièces AD presque terminées. Les fûts possèdent un épaulement interne qui bloque les roulements vers le haut, et le capot inférieur intègre le calage nécessaire pour les bloquer vers le bas:

eclatwz6.th.jpg

 

Détail des pièces AD:

Les deux roulements et leur entretoise alu, le circlips en face de sa gorge (il servira d'appui au roulement de droite, tout en laissant la place libre pour la roue à récupérer sur la monture EQ4). Le roulement de gauche est lui bloqué par un écrou SKF (à créneaux).

Les deux grands méplats recevront des plaques en alu de 12mm découpées laser, avec deux lumières en arc de cercle pour le réglage de latitude et raccordement au trépied.

 

eclatadma8.th.jpg

 

Zoom sur l'axe AD:

On y distingue vaguement le taraudage à pas fin pour le viseur polaire, et on voit la platine qui supportera l'axe Dec (les trous de fixation ne sont pas faits), et les taraudages pour les supports de VSF.

 

zoomadgv2.th.jpg

 

Le détail des pièces Dec:

On voit qu'il manque le filetage en bout d'axe pour l'écrou SKF, et la tête de l'axe n'a pas non plus les filetages pour la fixation de la platine qui portera les colliers (je ne passe pas par une queue d'aronde, plus simple et j'ai déjà suffisamment de place dans le coffre de transport pour laisser les colliers sur la monture). Je pense que la barre de contrepoids se vissera directement dans l'axe, plutôt que sur le fût extérieur.

axedecwq2.th.jpg

Dans cette option, le trou central ne fait que 13mm de diamètre sur les 25 derniers mm, le reste est évidé au diamètre 24mm pour gagner du poids, l'acier c'est lourd!

Reste également à faire l'entretoise, qui sera percée d'un trou de 20mm (tout comme l'axe) pour laisser passer le champ du viseur polaire.

 

Le fût passera lui à la fraiseuse pour lui faire un méplat, qui recevra la platine de l'axe AD. Il recevra aussi une rafale de taraudages (fixation du capot inférieur, taraudage aussi pour le frein Dec, fixation de la platine AD...) et un gros perçage pour bien voir la zone polaire à travers!

 

Je commence à songer à mettre le 114 sur une platine en parallèle avec la Skylux 70, pour faire du guidage manuel et de l'acquisition sur webcam, vu le poids que cette monture devrait pouvoir encaisser...

Et si ça bougeait encore, je peux faire pire, réaléser les fûts et poser des couples de roulements coniques, mais je ne pense pas avoir besoin de ça. Surtout que je suis limité par la dimension des roues que je possède.

Mais réaliser une monture capable d'encaisser une centaine de kilos de charge utile ne devrait pas revenir très cher, environ 3000 euros au pire (le gros de ce prix étant concentré dans la taille des roues et VSF à la demande, ce que je ne peux pas faire). A comparer aux tarifs habituels pour ce genre de choses, mais ces montures sont motorisées. Cela dit, ça laisse une sacrée marge budgétaire pour faire la motorisation ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu vas finir par concurrencer Valméca et Axis, si ça continue !!

Bientôt un clone de Meade Maxmount, made by Fiontus ?

 

Albéric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Albéric!

En effet, pour moi il est clair que ces marques se gavent sur le dos des astrams sous couvert de "matos hi-tech"... Du genre de différence de prix possible comme entre un tuyau Meade et un chinois, pour une qualité identique...

D'où ma démarche, que peut-on faire pour un tarif raisonnable et quelques heures sur un tour et une fraiseuse très basiques? Sachant qu'un vrai usineur professionnel passerait environ le tiers de mon temps pour réaliser les mêmes pièces... Je suis technicien dans un autre domaine, et nous disposons du matériel d'usinage uniquement pour dépannages d'urgence et petites retouches.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai pu avancer un peu aujourd'hui, finitions sur le fût de déclinaison: retaillé un peu le bouchon, de façon que l'écrou de l'axe Dec passe largement, ainsi que la tige de contrepoids.

Pour cette tige, j'ai trouvé mon bonheur en récupérant une tige de vérin pneumatique (diamètre 20mm, comme mes contrepoids, chromée donc insensible à la rouille, et déjà filetée pour la fixation). Je n'aurai plus qu'à la couper à longueur à la meuleuse.

Je suis resté sur l'idée de départ, la tige de contrepoids n'est pas fixée au corps de la monture, mais directement sur l'axe Dec (c'est à dire que les contrepoids tourneront sur leur axe en même temps que le tuyau).

J'ai également dressé l'entretoise de cet axe.

 

Prochaine étape, fileter l'axe Dec afin de recevoir l'écrou SKF de blocage des roulements et préparer les trous de fixation des colliers; Fraiser le fût Dec pour recevoir la platine de l'axe AD, et à partir de là, faire les trous de diamètre 20 pour le champ du viseur polaire.

 

Ce week end, j'ai dégoté un trépied Meade LX50 prévu pour supporter un SC 250mm, avec de bons gros tubes de 51mm, il sera tout à fait correct pour porter le Noble Tuyau et son non moins noble support!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suite...

Comparatif EQ et trépied alu actuel, et la nouvelle sur le trépied d'occasion:

comparyd1.th.jpg

 

Vu de plus près, il manque encore les plaques latérales (réglage de latitude), et le socle de raccord au trépied.

situationkd7.th.jpg

 

Vue vers l'emplacement du viseur polaire. On voit les fraisages réalisés sur le fût cylindrique au départ, les côtés pour les futures plaques latérales, et dessous pour diminuer la hauteur du montage, ce qui réduit la longueur des plaques latérales et rend l'ensemble moins flexible.

polairebt4.th.jpg

 

Voici l'axe d'ascension droite mis à nu, pour donner une idée de la solidité:

axemontejh0.th.jpg

 

Et gros plan sur le fût démonté, où vont se loger les roulements, enserrant l'entretoise, le tout étant bloqué par l'épaulement visible sur le bouchon. Cet épaulement est évidé, car le bouchon doit appuyer directement sur la bague extérieure du roulement, mais il faut laisser la place pour l'écrou qui bloque la bague intérieure du roulment sur l'axe...

futjc1.th.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je continue à me répondre, en espérant que ce sujet serve un jour à quelqu'un d'autre... ;)

Ce week end j'ai commencé à démonter définitivement l'EQ4, ayant suffisament avancé sur mes pièces...

En attendant les flasques latérales en alu découpé laser, j'ai taillé vite fait deux plaques de tôle acier de 2mm chacune, sans lumières de réglage de latitude, simplement un préréglage à 45° avec des perçages.

La nouvelle monture pèse 9.5kg, contre environ 500g pour l'EQ4 (hors tige et contrepoids pour les deux montures!).

Je me suis retrouvé avec des pièces qui bloquent :?: .

Retour à l'atelier ce soir, pour mieux comprendre où j'avais pêché.

 

Premièrement, je m'y étais pris à l'envers pours les roues à VSF: elles avaient un large jeu sur la monture et ajustées sur les axes (il faut exactement le contraire, car lorsqu'on bloque la roue sur la monture avec les freins, on contraint l'axe qui ne tourne plus, les flexibles sont bloqués).

Reprise donc, j'ai sur-alésé les fûts de monture et inséré des bagues bronzes réusinées avec moins de 0.1mm de jeu sur la roue à VSF.

J'ai ensuite ajusté la longueur de ces bagues bronze, afin que la roue soit bien libre dans l'axe longitudinal (lorsque je serrais l'écrou SKF en bout d'axe pour emprisonner les roulements, la roue se retrouvait pincée entre la monture et l'épaulement de l'axe).

Du coup, en corrigeant ces erreurs j'ai amélioré l'ensemble, puisque le seul endroit où je n'avais pas de guidage précis devient un palier en bronze auto-lubrifié sur chaque axe :be:

En espérant pouvoir sortir la bête ce week-end, si j'ai le temps de finir et surtout si la météo nous le permet...:confused:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je continue à me répondre, en espérant que ce sujet serve un jour à quelqu'un d'autre... ;)

On suit, on suit... c'est pas tous les jours que l'on assiste à la naissance d'une monture en bel et bon acier!

 

Et d'ores et déjà elle respire la santé!

 

Bon courage pour la suite! Tu vas y mettre des cercles de coordonnées?

 

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rhalala, je sens que ça va être une bien belle monture. Elle a déja tout pour plaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Continue Fiontus, n'ai crainte on suit avec attention ton travail !

Euh, question : et la barre de contre-poids, tu récupères sur l'ancienne monture ?

 

Albéric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci pour vos encouragements!

Bon, seuls les axes sont en acier, les entretoises et les fûts sont en alu... Massif!

 

Gégé, pour les cercles de coordonnées, c'est un impératif!!! Pour l'instant bien sûr je me focalise sur l'aspect fonctionnel "mécanique", tout pressé que je suis de tester la stabilité de l'engin, je pense que vous me comprenez.

Mais pour les cercles, je suis sur diverses pistes. Les deux plus probables: faire (encore) les yeux doux au copain de la découpe laser (ils peuvent moduler la puissance pour passer de "coupe" à "gravure"), mais je vais d'abord essayer de faire avec les moyens du bord:

Pour la déclinaison, acheter deux rapporteurs d'angles métalliques (de mécanicien/tuyauteur)à pas cher et les fixer dos à dos pour obtenir un disque complet gradué en 4 fois 90°.

Et pour l'ascension droite, un truc bête que j'ai trouvé par hasard: pour planifier un peu mes observations quand je suis en déplacement, je garde en permanence dans ma voiture la carte céleste tournante vendue avec la Bresser Skylux, le genre de truc que je ne regretterais pas de perdre ou d'abîmer.

Or je m'aperçois que la partie intérieure transparente porte de magnifiques graduations 0 à 24h, minute par minute, d'un diamètre de 120mm, elle est en plastique donc ne craint pas l'humidité... Que veut le peuple?

 

Pour la barre de contre-poids, c'est une tige de 20mm de vérin pneumatique usagé. Ce diamètre correspond au trou des contrepoids actuels. Je peux choisir la longueur et couper, je vais commencer par couper "long", car cela permettra d'utiliser moins de poids. Si cette longueur gêne lors des observations/ déplacements, je recouperai et rajouterai du poids.

 

En parlant de déplacement, je pense poser sur les côtés des poignées de porte de cuisine, en rab de notre nouvel ameublement :D

 

Ah, je viens de recevoir les plaques latérales découpées laser! bientôt des photos de l'assemblage complet.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une monture fait maison, il va nous ouvrir un magazin le schtio :p

Une piste possible, tu sais que j'ai de vieux bouquins vu mon age. Dans mon telescope et mon observatoire pourquoi pas? Sur deux pages en grand cercle horaire et cercle divisé pour la déclinaison et surtout une explication (toujours valable) " peut être photographié et agrandi sur papier au tirage avant d'être collé sur un disque. Mais le mieux est de confier ces dessins à un imprimeur qui fera une ou plusieurs reproductions sur une plaque offset mince en dural"

Voilà ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà, un vendredi en récupération, mais à l'atelier, en vue de ce week end où la Lune se lèvera tard, même si les nuages sont plus que menaçants... La fraiseuse a bien chauffé, le tour n'était pas en reste.

gloloinlv7.th.jpg

 

Voilà vue de devant, avec la cascade de trous pour le viseur polaire, on voit aussi la place préparée pour le système de réglage de latitude (pour l'instant, seuls les blocages sur les plaques latérales permettent d'observer):

polavantdr2.th.jpg

reglatigu0.th.jpg

 

La longue barre de contrepoids: 40cm, afin de n'avoir plus que 2 poids au lieu de 3. Si elle s'avère trop encombrante, je rajouterai mon 3° poids, mais comme dirait Lapalisse, ce sera encore plus lourd.

contrepoidsgl5.th.jpg

 

Vue arrière. Je vous ai dit que j'ai récupéré le viseur polaire de l'EQ4? ;)

polarrmp5.th.jpg

 

Voilà une dernière vue globale, à l'endroit. Restera donc à mettre en place les cercels de coordonnées, et le dispositif de réglage de latitude (un ridoir, système à vis gauche/droite, comme les tendeurs de grillage), mai spour l'immédiat, je peux observer!

globalui5.th.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Franchement :waaarg: :waaarg: :waaarg: :waaarg:

Il te te reste le test du ciel. Surement des ajustements. Donc tu n'as que la vis sans fin d'origine. Petite réflexion dans le bahut de notre chère ville commune il y avait parfois des demandes de l'extérieure pour réaliser une pièce. Sont-ils équipés pour en faire une d'une meilleure précision.

Mais c'était pour t'ennuyer ;)

Tiens nous au courant.

Encore magnifique EQ5 fiontus

Et une question: Pas trop de flexion avec la longueur de la tige support des contre poids??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Dob!

On voit sur les photos les pièces vert pâle d'origine: Roues, VSF et caches, colliers et contrepoids.

Non, le lycée n'est pas équipé pour tailler les pignons. Je connais un fournisseur, mais je ne suis pas tenté.

Pour la tige, c'est du 20mm trempé en surface, donc non, ça ne flambe pas!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Magnifique Fiontus, on en salive d'envie !!

Par curiosité, peux-tu nous chiffrer grosso-modo tes heures de boulot et le prix de revient de ta création ?

 

Albéric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Albéric, merci!

Pour chiffrer tout ça, c'est coton...

M'enfin:

-Une EQ4 (qui est toujours vendue sous un instrument à ce que je sais, mais qui est juste bonne pour un petit scope, genre 114), pour récupérer les roues, VSF, colliers, viseur polaire et contre-poids. Le reste, poubelle.

-4 roulements 6006, en se débrouillant mal 5 euros pièce,

-2 écrous KM6, au moins 3 euros,

-400mm de rondin alu diamètre 90mm (pour le prix exact, voir un usineur qui revendra ça au détail)

-100mm de rondin alu 160mm (pour la base)

-500mm de rondin acier 55mm. Tous ces matériaux m'ont été cédés par le responsable maintenance de l'usine ;) mais le tarif total doit être d'environ 200 euros maxi.

-Temps d'usinage et montage, ajustage, environ 50h pour moi, beaucoup moins pour un tourneur-fraiseur "pro", je ne fais ça que si l'on est vraiment coincés au boulot.

-Visserie diverse, une dizaine d'euros.

-Une tige de vérin pneumatique HS.

-Un trépied Meade LX50 10" dit d'occasion, vendu moins du quart de sa valeur par un astrophotographe qui a monté son instrument sur pied maçonné dans son observatoire perso...Soit 110 euros.

 

Si je compte l'achat et la revente des diverses pièces du 200/800 d'origine, cela m'a coûté 270 euros, plus le tuyau OO qui est maintenant bien à l'aise sur son trône, et il faut encore que je vende le trépied alu que j'avais renforcé.

 

Testée hier soir, les cercles de coordonnées me manquent, mais côté stabilité... Héhé!

Le suivi se fait très bien, j'ai un peu de jeu sur la commande d'ascension droite (entre-dents sur la VSF/roue, backlash en Briton) mais les axes ne présentent aucun jeu (tu m'étonnes, sur roulements...).

Comme l'EQ4 d'origine, il faut un peu jongler avec les molettes de suivi (démontage/montage d'un côté ou l'autre de l'axe de VSF), car dans cette conception, la VSF tourne autour de la monture... C'est juste un coup à prendre lorsqu'on change radicalement de cible dans le ciel.

Comme on peut le voir, je garde les colliers 203mm sur la monture, alors que l'OO200 est bloqué dans ses colliers de 200mm: juste le jeu nécessaire à faire tourner le tuyau sans rien débloquer.

La longue tige de contrepoids ne gêne pas pour observer, du coup "j'économise" un contre-poids. Vu la masse de l'engin, c'est pas du luxe!

Malgré la longueur de l'axe et le faible diamètre de perçage (18mm sur l'axe DEC de 30mm pour ne pas l'affaiblir), le viseur polaire n'est pas diaphragmé et fait son office.

Franchement, l'OO là dessus, c'est un autre monde!

Hier soir, Juju tranquillou dans le Nagler 4.8mm avec Barlow 2x: 380X, et sans problème de recherche/ suivi. On bouge sans crainte de part et d'autre pour aller compter les satellites, et on revient en place sans problème...

 

Mais qu'est-ce qu'ils ont tous avec leurs Dobsons? :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
...un ridoir, système à vis gauche/droite, comme les tendeurs de grillage!

Tu en trouveras des jolis en inox dans les catalogues d'accastillage marine, ou chez le shiphandler le plus près de chez toi. Pour les bateaux légers, genre 6m, ça doit convenir!

 

Magnifique monture! C'est bien d'avoir à dispo une fraiseuse et un tour, et de savoir s'en servir :hm: !

 

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mais qu'est-ce qu'ils ont tous avec leurs Dobsons? :D

Ah ça, les voix du Seigneur sont impénétrables... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait, pour les ridoirs, ma mémoire m'a joué des tours...

Lorsque nous somme montés aux JOA avec Catluc et CHR, un sympathique astrobricoleur en avait tout un stock, et les donnait à qui en aurait l'utilité.

Bien sûr, ce projet était déjà dans ma pauvre tête malade et j'en avais pris une paire... J'ai retrouvé ces deux précieux trésors.

A la pause repas, j'ai préparé les supports pour les cercles de coordonnées, j'ai acheté le rapporteur d'angle inox samedi... Finalement je n'en mets qu'un, sur support rotatif, inutile de prendre une étoile jalon à plus de 180° de la cible, non?

Quel dommage, la nouvelle Lune ce week end...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En fait, pour les ridoirs, ma mémoire m'a joué des tours...

Lorsque nous somme montés aux JOA avec Catluc et CHR, un sympathique astrobricoleur en avait tout un stock, et les donnait à qui en aurait l'utilité.

Bien sûr, ce projet était déjà dans ma pauvre tête malade et j'en avais pris une paire... J'ai retrouvé ces deux précieux trésors....

Jette un oeil dans le catalogue USHIP? www.uship.fr

Les ridoirs inox...

 

Finalement je n'en mets qu'un, sur support rotatif, inutile de prendre une étoile jalon à plus de 180° de la cible, non?

Quel dommage, la nouvelle Lune ce week end...

Tu ne veux pas faire de vrais cercles de coordonnées, permettant le pointage différentiel et absolu?

Astam vend des cecles de coordonnées en alu gravé.

 

:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

.....

Astam vend des cecles de coordonnées en alu gravé.

.....

 

Je veux pas être mauvaise langue, vous me connaissez (:be: ), mais il me semble que Fiontus aura aussi vite fait de les fabriquer lui-même...

 

Albéric

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Albéric, tu crois pas si bien dire, il ne me reste plus qu'à les monter et les prendre en photo!!!! Je les ai terminés aujourd'hui.

 

Gégé, si, bien sûr, je veux faire du pointage différentiel, c'est bien pour cela que je monte des cercles.

Mais Astam est

1°) trop lent si j'en crois tous ses clients qui en parlent

2°) trop cher par rapport à ce que je peux faire (dans les 80 euros les cercles il me semble avoir vu). La seule pièce achetée, le rapporteur, m'a coûté 6 euros.

 

J'ai un axe AD gravé en 24h sur un tour, une division par minute, et l'axe Dec gravé degré par degré sur 180°.

Les deux sont mobiles et possèderont un curseur fixe. De quoi aurais-je besoin de plus pour pointer?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai un axe AD gravé en 24h sur un tour, une division par minute, et l'axe Dec gravé degré par degré sur 180°.

Les deux sont mobiles et possèderont un curseur fixe. De quoi aurais-je besoin de plus pour pointer?

Classe, respect!

 

:closedeyes:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ayé, les preuves en photo:

 

Le "cercle" gradué d'axe de Déclinaison est un simple rapporteur de mécanicien, fixé à même la tige de contrepoids, qui tourne avec le tuyau:

decnf4.th.jpg

 

On peut le débloquer, le faire tourner et le rebloquer ailleurs, donc 180° sont plus que suffisants.

 

Pour l'axe AD, c'est le centre de la carte tournante de la Bresser Skylux L70/700, qui est fixé sur le viseur polaire:

adazipoljv6.th.jpg

Pour les deux axes, les cercles tournent avec leur support, peuvent être réglés par rapport à ceux-ci, et les index sont immobiles, fixés au corps de la monture.

On voit aussi les deux vis de réglage en azimut, et le viseur polaire.

 

Voici le ridoir modifié qui sert à régler la latitude, le blocage s'effectue par les 6 vis situées sur les plaques latérales. Un filetage à gauche, un filetage à droite, on règle en faisant tourner la rondelle noire au milieu. 2x18mm de course, ce qui donne environ +/- 15° de réglage.

reglaton9.th.jpg

 

La monture est maintenant totalement fonctionnelle, réglable et verrouillable sur ses 4 axes, viseur polaire, et cercles gradués de grand diamètre.

Dernière étape, le montage du moteur EQ4 que j'ai finalement acheté. En passant, je m'attendais à un bête moteur tripôle réducté et tout plastique, or il s'agit d'un moteur pas à pas en boîtier métal, avec réducteur en bronze... Agréable surprise! En prime, Astro2000 a glissé un filtre coloré jaune dans le colis (je lui ai acheté mon premier 114/900, quelques Plössl, puis le 200/800 sphérique, et pour finir ce moteur), il m'a permis de réhausser de façon non négligeable le contraste de Jupiter samedi dernier. Sympa car je n'aurais jamais acheté un tel filtre, mais maintenant je suis bien content de l'avoir essayé.

Vu que les VSF et roues sont celles de l'EQ4, et que la monture est bien équilibrée, je pense que ce moteur me sera utile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.