Jump to content

Mars et M42 à travers les nuages


GeoffreyJoe
 Share

Recommended Posts

Hier, Météofrance annonçait une soirée relativement favorable pour l’astronomie. Relativement car exemptée de nuages. En tout cas, telles étaient les prévisions 🙃 . Du coup, après une bonne journée en famille je m’étais dit que je passerais bien la soirée en tête à tête avec Mars. Un rapide coup d’œil à Stellarium m’apprend aussi que je peux voir la grande tâche rouge sur Jupiter. Un beau petit programme sans prétention. Après le repas du soir, une fois tout le monde au lit, je m’équipe comme un cosmonaute pour affronter, statique, la fraîcheur nocturne : chaussettes de ski par-dessus les chaussettes normales, pantalon de ski par-dessus le pyjama et gros blouson d’hiver avec bonnet et capuche : c’est rudement efficace : je n’ai pas eu froid une seule minute !

 

Le repas du soir ayant traîné un peu, je me retrouve opérationnel avec le scope aux alentours de 22h : aïe. Il y a un peu de vent, et des passages (rapides) de nuages de bas. Pas cool ! Un copain qui vit quelques kilomètres plus au nord m’informe qu’il remballe : trop de nuages chez lui pour l’astrophoto. Vu les prévisions météo pour les jours prochains et mon planning : je décide de persévérer, je n’aurai peut-être plus de soirée propice pour sortir le scope avant un petit moment.

Je pointe rapidement Jupiter et entre les quelques passages nuageux, je ne parviens pas à distinguer la tempête géante. Petit tour rapide sur Stellarium : c’est normal, je l’ai loupée 😖 tant pis, ça ne sera toujours pas pour cette fois. Je reste un peu sur la planète mais la turbulence est assez forte en ce début de nuit et ne me permet pas de distinguer grand-chose. Au bout d’un quart d’heure, je décide de laisser s’en aller la reine du système solaire pour pointer celle qui apparaît comme une étoile orangée et brillante : Mars.

 

Au départ, la turbulence et les passages nuageux sont tels que je ne discerne guère plus qu’une zone un peu plus sombre au centre du disque martien, et rendent la mise au point laborieuse. Mais au bout de quelques minutes, peut-être une dizaine, ce coin du ciel s’éclaircit et les nuages se font plus rares. Mars m’en montre enfin un peu plus et le ciel sera de plus en plus clair au fil de la soirée 😎 Enfin quelques détails se montrent à moi et je peux discerner de plus en plus clairement le relief. Je reste (très) longtemps à l’oculaire et par moment des pics de contraste et de netteté m’en mettent littéralement plein la vue ! Quel spectacle ! Les nuages polaires apparaissent, brillants et immaculés, quoi sur une portion plus fine que lors de ma dernière observation. Le haut-plateau volcanique de Syrtis Major Planum s’offre en spectacle, sombre et bien démarqué de la plaine d’Utopia. Je pense que l’oculaire me présente à l’est la région jusqu’à Noachis Terra et à l’ouest jusqu’à Promethei Terra. Si je ne distingue pas le mont Elysium ni le cratère d’Isidis (et encore moins Jezero, ni le rover Perseverence 😁 ), il me semble avoir vu le bassin d’Hellas Planitia au sud des hauts-plateaux et large de plus de 2 000 Km. Histoire de voyager « bien comme il faut », je me mets une petite musique planante (à savoir le classique « Oxygène », album original de 76, pas le remasterisé) et reste l’œil collé à l’oculaire (Artesky 8mm Super ED en l’occurrence). Au bout d’un moment, plutôt que de forcer à fermer mon œil droit, j’essaye de le laisser ouvert. Le résultat est surprenant ! J’y vois toujours très bien la planète, mais aussi le mur de ma terrasse, et mon cerveau superpose bien les deux images pour ainsi me proposer la planète rouge, bien nette et précise, se déplaçant devant mon mur en pierres 😊

 

L’album se termine, il est autour de 23h30. J’ai passé une bonne heure à l’oculaire sur Mars et ai l’impression de la connaître un peu mieux. Les bâillements commencent gentiment à être de plus en plus rapprochés mais avant d’aller me coucher, pourquoi ne pas pointer M42, droit devant moi, juste pour voir ce que le Mak 150 me permet de voir. J’enlève l’adaptateur 1,25’’ et la lentille divergente de mon Hyperion 13mm pour avoir un 26mm 68° en coulant 2’’, pour un grossissement de 70x environ. Et là wow !! 🤩 malgré la pollution lumineuse depuis ma terrasse, la fameuse nébuleuse d’Orion se dévoile à moi dans une forme très allongée et gracieuse. On dirait un arc ou alors un oiseau qui étend ses ailes. Superbe !! tout ne rentre pas dans le champ et la finesse des détails dans les volutes est saisissante. Les trois étoiles du cœur sont parfaitement ponctuelles et définies. Quel spectacle !! Vivement la prochaine sortir hors de la pollution pour en profiter comme il se doit.

Un bref coup d’œil à la galaxie d’Andromède avant d’aller dormir : c’est bon, elle est toujours là, tout va bien 😊 Minuit passé, l’heure de ranger et d’aller ronfler.

Edited by GeoffreyJoe
  • J'aime 3
Link to comment
Share on other sites

Sympa ce CR vivant en cette période de grand manque ...T'as eu du bol, je suis comme ton pote "plus au nord" et effectivement le miracle n'a pas eu lieu ici (lyonnais)

P.S au coeur de M42 c'est habituellement 4 étoiles dans le Trapèze (6 avec bonnes conditions ou plus de diamètre), mais tu parles peut-être des 3 étoiles plus espacées, plus brillantes et alignées ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, etoilesdesecrins a dit :

Sympa ce CR vivant en cette période de grand manque ...T'as eu du bol, je suis comme ton pote "plus au nord" et effectivement le miracle n'a pas eu lieu ici (lyonnais)

P.S au coeur de M42 c'est habituellement 4 étoiles dans le Trapèze (6 avec bonnes conditions ou plus de diamètre), mais tu parles peut-être des 3 étoiles plus espacées, plus brillantes et alignées ?

Merci de m'avoir lu ! Effectivement vu la météo actuelle, dès qu'il y a un accalmie je sors le télescope. Concernant les étoiles, ce sont celles-ci :

image.png.3db49b1d09d977997f4f5d075f1a7c71.png
 

PS: je réalise que Stellarium manque de définition sur les points très lumineux :D

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

C'est ça, mais n'as-tu pas une autre photo ? Car là c'est illisible avec cette résolution 🙂

Dans la partie Dessins de ce forum il y a celui du "coeur de la nébuleuse d'Orion" par Gildas974, on y voit bien les 6 étoiles du trapèze (4 visibles dans des conditions moins bonnes) et les 3 alignées plus haut, dont je parlais

Edited by etoilesdesecrins
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, etoilesdesecrins a dit :

C'est ça, mais n'as-tu pas une autre photo ? Car là c'est illisible avec cette résolution 🙂

Dans la partie Dessins de ce forum il y a celui du "coeur de la nébuleuse d'Orion" par Gildas974, on y voit bien les 6 étoiles du trapèze (4 visibles dans des conditions moins bonnes) et les 3 alignées plus haut, dont je parlais

Je suis allé jeter un œil au dessin dont tu parles et je n'arrive pas à le relier à ce que j'ai vu. Il va me falloir retourner voir cette belle nébuleuse dès que possible 😇

Link to comment
Share on other sites

T'inquiète, c'est la classique des classiques et même après des années et des années d'observation on ne s'en lasse toujours pas ! Que ce soit pour l'ambiance à grand champ avec toute l'Epée, le détail des volutes centrales, le Trapèze, M43 ou autre y a de quoi observer ! ET elle commence à sortir à l'est en soirée

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Le 22/11/2022 à 13:06, GeoffreyJoe a dit :

Je suis allé jeter un œil au dessin dont tu parles et je n'arrive pas à le relier à ce que j'ai vu. Il va me falloir retourner voir cette belle nébuleuse dès que possible 😇

oui c'est un peu normal, si tu t'es limité à X70 sur la nébuleuse tu n'as pu voir les étoiles E et F dans le Trapèze (A, B ,C, D ) elles sont bien repérables au 150 mm (vers x200).

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.