Jump to content
astroraoul

Messenger

Recommended Posts

Bien sur MERCURE est l'astre qui présente le plus une morphologie semblable à la Lune :)

Fait remarquable de ce passage de MESSENGER se sont les cratères entourés par de la matière sombre, voilà déjà une énigme à résoudre

je crois que le meilleur reste encore à découvrir;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bien sur MERCURE est l'astre qui présente le plus une morphologie semblable à la Lune :)

 

Disons que la surface de Mercure ressemble effectivement aux zones cratérisées de la Lune... sinon globalement, il n'y a sur Mercure ni l'équivalent des "mers" lunaires, ni chaines montagneuses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ouah tu pourrais nous donner les détails de ton matos pour faire de telles images ??? ok :jesors::p

 

 

Plus serieusement c'est vrai que la ressemblence avec notre chere et tendre lune est fappante.

 

A pluche

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces images sont frappantes par leur résolution. Mais il faut savoir que ce sont de tout petits fragments d'une énorme mosaïque à venir. Pour avoir une idée de la monstruosité des données à venir, voici une image montrant le contexte de chacune des images (fait par Gordan, un membre d'UMSF) :

2197829983_d2de225e53_m.jpg

 

Et une autre image contextuelle de Volcanopelé (UMSF too) :

post-23-1200509859_thumb.png

 

J'attends avec impatience la suite :) (qui viendra au compte goutte, à cause du débit assez faible avec lequel retransmet Messenger).

Share this post


Link to post
Share on other sites
quetzalcoatl

 

T'as peut-être raison, t'as peut-être pas raison... Je ne suis pas spécialiste... en fait j'ai essayé de traduire un paragraphe qui m'a paru très intéressant tiré de cet article qui commente la photo que j'ai posté

voici l'adresse :

http://messenger.jhuapl.edu/gallery/sciencePhotos/image.php?gallery_id=2&image_id=117

 

Je ne pratique pas très bien l'anglais mais il me semble que :

"Formed by the impact of a large asteroid or comet, Caloris is one of the largest, and perhaps one of the youngest, basins in the Solar System. "

 

se traduit bien par ...peut-être l'un des plus jeunes du système solaire

 

aux meilleurs anglophones que moi de dire... (et je crois que tu l'es :) )

 

Bonjour,

 

Mais oui Estonius, un des plus jeunes bassins, pas un des plus jeunes cratères comme tu l’affirmais textuellement.

L’âge du bassin Caloris pourrait être supérieur à 4 milliard d’années et sa jeunesse vraiment très relative.

Alors que l’âge du plus jeune cratère du systéme solaire ne se compterait qu’en millions d’annèes ou même moins.

Et puis d’ailleurs, pour en revenir à Caloris, son ancienneté avérée pourrait à la suite de la mission Messenger le voir rétrograder encore dans l’échelle du temps…

De temps en temps, un peu de bonne foi renforcerait la crédibilité de tes avis.

Je vais t’en faire la demonstration…

 

http://pagesperso-orange.fr/pgj/0108-nouvelles.htm#Mercure

 

Au cas ou cela aurait échappé à Estonius voici une citation tirée de l’article ci- dessus :

 

« La nouvelle image montre le bassin complet intérieur et révèle qu'il est plus lumineux que les régions environnantes et peut donc avoir une composition différente. »

 

C’est presque mot pour mot ce que tu écrivais dans ton message et un des points à partir duquel démarrait ma critique. Tu n’es donc pas le seul à présenter les choses de cette façon et apporte un peu d'eau à ton moulin.

Il n'en reste pas moins que j'ai raison et que vous avez tort.:p

Maintenant, un effort s’impose.:be:

Quand tu soulignes les différences qui existent entre les surfaces de la Lune et celles de Mercure, j’abonde volontiers dans ton sens.

 

(Estonius : Disons que la surface de Mercure ressemble effectivement aux zones cratérisées de la Lune... sinon globalement, il n'y a sur Mercure ni l'équivalent des "mers" lunaires, ni chaines montagneuses.)

 

 

 

Et pour tourner la page, dans l’article suivant, Emily nous explique comment nous pourrions peut-être obtenir de précieux renseignements sur d’anciens phénomènes volcaniques à partir de l’image du secteur de Vivaldi.

 

L’autre point important développé est le délicat calcul de trajectoire d’une sonde à proximité du soleil.

 

http://www.planetary.org/blog/article/00001300/

Share this post


Link to post
Share on other sites

1) dont acte pour la démo, il ne me dérange absolument pas de me ranger à ton avis et d'admettre que j'ai confondu cratère et bassin.

2) cette phrase est de trop "De temps en temps, un peu de bonne foi renforcerait la crédibilité de tes avis."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout à fait d'accord pour les mers,qui sont absentes sur Mercure , il y a néanmoins des épanchements qui montrent qu'une certaine activité volcanique a existé , des cratères ont un fond recouvert de laves comme sur la Lune, on remarque aussi des plissements .

En ce qui concerne les montagnes il y en a , mais rien ne ressemble aux chaînes Lunaires a première vue.... , néanmoins , si les hommes s'y hasardent

il y aura de quoi escalader quelques pics centraux ou remparts et anciens remparts des cratères visibles sur les images....

En ce qui concerne l'escalade se sera chaud :D '400 degrés C au moins !

Poser une sonde à la surface serait déjà un défi ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout à fait d'accord pour les mers,qui sont absentes sur Mercure , il y a néanmoins des épanchements qui montrent qu'une certaine activité volcanique a existé , des cratères ont un fond recouvert de laves comme sur la Lune, on remarque aussi des plissements .

En ce qui concerne les montagnes il y en a , mais rien ne ressemble aux chaînes Lunaires a première vue.... , néanmoins , si les hommes s'y hasardent

il y aura de quoi escalader quelques pics centraux ou remparts et anciens remparts des cratères visibles sur les images....

En ce qui concerne l'escalade se sera chaud :D '400 degrés C au moins !

Poser une sonde à la surface serait déjà un défi ;)

 

On dirait qu'elle n'a pas d'atmosphère cette planète, et en regardant les images on ne dirait pas qu'il fait 400°.

 

En tous cas ça ressemble de près à la Lune.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Space, les apparences sont parfois trompeuses. :)

 

Il n'est pas besoin d'être grand-clerc pour savoir que Mercure et la Lune sont deux corps céleste radicalement différents.

Leurs processus de formation sont déjà très dissemblables...

Leurs compositions géochimiques et leurs structures internes nous le prouveront indéniablement...;)

 

Maintenant, un article sur l'analyse de ces premières formidables images.

 

http://pagesperso-orange.fr/pgj/0108-nouvelles.htm#Mercure-170108

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déjà, un point de différence radicale : le fer. La Lune en est quasiment dépourvue, alors que Mercure possède un noyau de fer occupant 60% du volume de la planète. Elle possède en outre un champ magnétique aussi puissant et développé que celui de la Terre. (toute proportions gardées). Un chose à signaler toutefois : la proximité de Mercure par rapport au Soleil fait que lors de puissantes éruptions de matière, le champ magnétique est étiré à l'extrême, jusqu'à ce que la partie orientée coté Soleil touche le sol mercurien.

Et ce ne sont encore que des exemples montrant la dichotomie Lune/Mercure. Mercure est une planète nettement plus extrême que la Lune.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une vue rasante prise quelques minutes après le passage au plus près de la planète, dans l'IR proche:

EW0108825371G.png

 

Sinon y a aussi les premières données de l'altimètre qui sont arrivées où l'on peut voir que Messenger s'est approchée puis éloignée de Mercure :p

mla.press1.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

On voit aussi sur Mercure comme sur la Lune quelques cratères fantômes

noyés partiellement par la lave qui a coulé il y a bien longtemps , cette lave devait être fluide comme celle que l'on trouve sur la lune dans les mers.

Sur Mercure cette lave se trouve surtout au fond de certains cratères

ou dans des étendues lisses pas assez grande pour mériter le nom de mer, on pourrait parler de lacs comme pour certains zones Lunaires tel le lac de la mort

près des cratères Atlas et Hercule:)

Si cette lave a été fluide cela ne veut pas dire qu'elle est identiques à celle qui a coulé sur la Lune;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon y a aussi les premières données de l'altimètre qui sont arrivées où l'on peut voir que Messenger s'est approchée puis éloignée de Mercure :p

mla.press1.jpg

 

Mort de rire ! Qu'est ce que ça fait du bien un peu d'humour...;)

 

Sinon, il suffit d'aller là, il y a tout ce qu'il faut, et je ne vais pas faire un lien a chaque fois qu'une image y est ajouté ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

PJG, le meilleur site d'actualité astronomique publie la première photo couleur de Mercure.

c1000_700_430.jpg

 

C'est quand même très gris tout ça...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.