• kiwi74

      Participez au plus fabuleux des rassemblements astro !!!   11/06/2018

      Venez vivre quelques jours avec les membres de votre forum favori aux Estivales de Webastro. Il vous reste quelques jours pour vous inscrire !   Pour plus de renseignements, cliquez sur le lien suivant : http://estivales.webastro.net   Si vous avez des questions, venez en discuter ici :    
Invité Ortog

La première catastrophe nucléaire

Messages recommandés

Invité Ortog

Avec la catastrophe japonaise du Fukushima, il a été répété à souhait que c’était la troisième catastrophe nucléaire, après Three Miles Island aux U.S.A. et Tchernobyle en Ukraine.

 

Pourtant, ce décompte est faux. Une autre catastrophe avait déjà eu lieu en 1957 en U.R.S.S..

Cet accident n’est pas un accident civil, mais militaire, dans la mesure où les centrales produisaient du plutonium pour les bombes atomiques soviétiques. Pour autant, c’est la plus grande catastrophe nucléaire. La chape de plomb de la non information à longtemps couvert cette tragédie. Pour autant, il y a, même 55 ans après, des enseignements à en tirer.

 

Je vous laisse découvrir l’ampleur des dégâts.

 

23000 km² furent contaminésoù vivaient 270 000 personnes, dans les régions de Tcheliabinsk, Tioumen et Sverdlovsk. Pour situer l'ampleur du désastre «Maiak », il suffit de donner quelques chiffres 450 000 individus irradiés dans la seule région de Tcheliabinsk, 138 millions de curies accumulées sur le terrain contre 50 millions à Tchernobyl!

 

500 000 tonnes de déchets radioactifs solides ont été enterrés.

 

Deux Tchernobyl et demi ont été deversés dans le lac Karatchaï et presque 20 Tchernobyl sont encore contenus dans des réservoirs semblables à celui qui a explosé en 1957. Un demi-milliard de mètres cubes d'eau radioactive sont conservés dans des étangs artificiels creusés dans la haute Tetcha. Le niveau de radioactivité au bord de ces étendues d'eau s'élève aujourd'hui à 75 doses limites (1 500 microroentgens/heure). Selon les autorités locales du village voisin de Mouslimovo, le limon de ces étangs peut être qualifié de « déchets radioactifs solides ».

 

L'héritage des cinq piles de « Maiak » qui ont servi à construire le bouclier atomique du pays crée une menace grave pour le bassin de l'Ob, un grand fleuve sibérien. Les pouvoirs publics sont aujourd'hui conscients que des mesures urgentes s'imposent pour que le processus de pollution n'échappe pas au contrôle, mais comment procéder ? Selon la majorité des experts, un schéma complexe de transformation des déchets de « Maiak » nécessiterait 40 milliards de roubles d'investissements et 20 à 25 ans pour la réalisation des travaux.

 

Cet exemple reflète bien la situation actuelle. Les avenues changent de nom, les statues sont déboulonnées, les drapeaux rouges ne flottent plus sur le Kremlin et, pourtant, on voit toujours des enfants se baigner dans les eaux de la Tetcha, le bétail y boire et la viande, tout comme les légumes des potagers arrosés avec son eau, sont vendus sur le marché de la ville voisine.

 

Les dossiers médicaux des autochtones, longtemps considérés comme secrets, enregistrent de nombreuses maladies caractéristiques des irradiations. On a vu naître des enfants difformes, avec les jambes soudées et les bras collés au corps. Mais, curieusement, selon la filiale de l'Institut central de biophysique installée à Tcheliabinsk, les limites de la norme tolérée ne sont pas dépassées dans cette région.

 

A voir sur ARTE

 

Ortog

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

vi, on en discutait en famille hier... un de mes oncles a vu les difformités... et pour le perturber, il en faut...et bien là, il l'était...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant Ortog

 

J'avais entendu dire que c'était la plus grande catastrophe nucléaire;

 

Par contre en terme de valeur absolue de radiation j'ai les chiffres suivant:

 

740 000 tera Bq contre 3 200 000 pour tchernobyl.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Ortog
Intéressant Ortog

 

J'avais entendu dire que c'était la plus grande catastrophe nucléaire;

 

Par contre en terme de valeur absolue de radiation j'ai les chiffres suivant:

 

740 000 tera Bq contre 3 200 000 pour tchernobyl.

 

 

C'est déjà un premier enseignement, à Fukushima aujourd'hui, comme à Maïak il y a 55 ans, et comme depuis le début du nucléaire, il y a un flou sur tous les chiffres, suivant les sources...

 

J'ai rarement vu une telle cacophonie de chiffres dans un autre domaine que le nucléaire, surtout dès qu'il y a un incident/accident...

 

Ortog

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors j'ai plusieurs chiffre sous la mains d'avant Fukushima

 

1957 GB Windscale 740 T Bq

1957 Russie 740 000 T Bq

Three Mile island 0,37 T Bq

Tchernobyl 3 700 000 T Bq

Tokaï Mura Japon 1999 dose très faible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Ortog
vi, on en discutait en famille hier... un de mes oncles a vu les difformités... et pour le perturber, il en faut...et bien là, il l'était...

 

Salut Christel,

 

Ton oncle a été informé, même si ce genre d'info fait peine à voir, elle est nécessaire pour la prise de conscience collective.

 

Le nucléaire ne peut pas être considéré comme une technologie comme les autres, parce que les risques qu'il véhicule sont bien plus graves, dans leurs natures et dans la durée... Des milliers d'années.

 

J'avais, il y a quelques années sur ce forum, posté des photos des malformations lièes aux suites de Tchernobyl, j'avais pratiquement été insulté, traité de voyeuriste parce que je montrais le résultat d'un accident dans la filière technologique du nucléaire... Impossible que ce soit pareil en occident...

 

C'est sur que ça retourne comme photos. Lorsque l'on est partisan de cette filière technologique, ce doit être encore plus difficile à regarder, parce qu'on voit l'étendue de ce qu'on risque de propager.

 

Jamais une hydrolienne, une éolienne, un barage qui céde ne feraient des dégats pareils, des dizaines, des centaines ou des milliers d'années après...

 

Ortog

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis pas entièrement d'accord avec toi Ortog.

 

On sous estime trop les effets chimiques, les micro organisme .sur la santé.Pour avoir un peu traîner la dedans, y a de quoi en trembler au moins autant qu'avec le nucléaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Ortog
Je suis pas entièrement d'accord avec toi Ortog.

 

Tu as raison. On sous estime trop les effets chimiques, les micro organisme .sur la santé.Pour avoir un peu traîner la dedans, y a de quoi en trembler au moins autant qu'avec le nucléaire.

 

Je travaille dans l'industrie chimique. C'est vrai qu'il y a des produits assez déguelasse. Ce que je trouve le pire, c'est que comme les normes se sont durcies en occident et surtout en europe, les multinationales (celle ou je bosse aussi) ont délocalisé vers la Chine et les pays émergeants...

 

Contrairement au nucléaire, le chimique, c'est facilement délocalisable.

 

Ortog

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ortog,

 

tu sais sans doute de quoi tu parles.

Déjà la connaissance des produits CMR ne peut qu'inciter à avoir une autre vision des choses. Quant au nucléaire, que feriez-vous en cas d'annonce de gros pépin imminent dans une centrale, à moins de 300 km de chez vous? Vous pouvez toujours y réfléchir!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

1957 GB Windscale 740 T Bq

 

Le cas de Windscale est intéressant et instructif...Sur les pratiques du lobby pro nucléaire, et sa grande tradition de transparence et d'honnêteté.

 

En effet, Windscale, site important de l'atome anglais...n'existe plus. :b:

 

Après l'accident de 1957, et pour éviter ces informations qui se propagent et font tant de mal auprès du public mal informé, et qui aurait pu s'inquiéter à tort, on a rebaptisé l'endroit Sellafield... :cool:

 

Circulez, y a rien à voir, il n'y a jamais eu de Windscale.

 

C'est très orwellien.

 

C'est normal, le nucléaire s'apparente par bien des côtés à un totalitarisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout ça sans compter les dégâts liés aux essais nucléaires, à Mururoa ou ailleurs, au nom de la grandeur et de la puissance de certains états (je me souviens d'une émission montrant une zone dans la steppe russe où des essais secrets avaient été effectués...un massacre à tous les niveaux). Mais bon...là, c'était des accidents...volontaires

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Circulez, y a rien à voir, il n'y a jamais eu de Windscale.

si, mais l'endroit a été rebaptisé.

quand on tape windscale sur le net, on trouve des infos sur windscale.

lutèce non plus n'existe plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est normal, le nucléaire s'apparente par bien des côtés à un totalitarisme.

 

Et donc si le gouvernement cache un problème quelconque, par exemple une catatsrophe chimique, l'industrie chimique devient aussi un synonyme du totalitarisme ? :cool:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et donc si le gouvernement cache un problème quelconque, par exemple une catatsrophe chimique, l'industrie chimique devient aussi un synonyme du totalitarisme ? :cool:

 

La différence, c'est que le nucléaire représente un tel danger, inoui, que sa simple existence est comme une catastrophe permanente, une catastrophe lente, potentiellement sur le point de s'actualiser en désastre, à n'importe quel moment.

 

Alors oui, on peut dire que le choix de développer massivement une telle technique a des points communs avec le totalitarisme, ça ne peut se faire qu'en cachant l'essentiel sur ce qu'est le nucléaire, une technique letale.

 

Voilà sans doute pourquoi Windscale est devenu Sellafield...;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans ce cas je n'ose même pas imaginer ce que tu peux penser des cigarettes. En terme de morts et de malades, le nucléaire est... explosé. :be:

(en plus, lui au moins il est utile, à l'inverse de la première)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Ortog
si, mais l'endroit a été rebaptisé.

quand on tape windscale sur le net, on trouve des infos sur windscale.

lutèce non plus n'existe plus.

 

Ha bon ! Y a eu une catastrophe nucléaire à Lutèce ? :D

C'est l'histoire qui à débaptisé Lutèce, pas un problème technologique lié à une technologie imposée par des personnes censées nous représenter et qui n'ont représenté qu'un lobby ?

Comme disent les english... Lobby or not Lobby... :D

 

tiens, il y aurait donc des pays industrialisés qui se passeraient du nucléaire ?!

 

 

incroyable...

 

 

:be:

 

 

Incroyable effectivement ! Faut le dire à Jeff... La Préhistoire existe de nos jours !... Surement "les derniers hommes libres" recherché par un autre post. ;)

Mais c'est un peuple de primaire, n'oublions pas qu'ils ont fait naître un Chancelier Allemand :(

 

Le cas de Windscale est intéressant et instructif...Sur les pratiques du lobby pro nucléaire, et sa grande tradition de transparence et d'honnêteté.

 

En effet, Windscale, site important de l'atome anglais...n'existe plus. :b:

 

Après l'accident de 1957, et pour éviter ces informations qui se propagent et font tant de mal auprès du public mal informé, et qui aurait pu s'inquiéter à tort, on a rebaptisé l'endroit Sellafield... :cool:

 

Circulez, y a rien à voir, il n'y a jamais eu de Windscale.

 

C'est très orwellien.

 

C'est normal, le nucléaire s'apparente par bien des côtés à un totalitarisme.

 

Tiens, j'ignorai ce fait.

 

Je ne peux plus intervenir sur le post "Seisme au Japon", mais j'apprécie grandement les interventions que tu y fais Jeff.

 

 

N'oublions pas :

 

- Qu'en 1999 avec la tempête, nous sommes passés très très près de la catastrophe avec la centrale du Blayais en Gironde. Il s'en est fallu de peu pour que notre technologie infaillible nous foute dans la merde quand même... Là aussi, un problème de refroidissement...

 

- Que la très propre énergie nucléaire, dont on nous dirait presque qu'elle est verte et respectueuse de l'environnement parce que sans CO² consomme 19 milliards de Mètres cube d'eau par an puisée dans les rivières.. Et quid d'une grosses sécheresse ? Et quid des dégats dans la faune et la flore dû au rejets d'eau chaude qui augmentent la température global des écosystèmes ?

 

- Demain, ce sera sure, il n'y aura plus de danger...

Avec les pro nucléaire, c'est toujours demain que les choses se résolvent... Demain, avec la double coque de l'EPR (lorsque l'on arrivera à le construire hein ! ...), le risque n'existera plus ! ! !

Conclusion : Les 58 centrales françaises avec simple coques sont donc dangereuses, aux dires même des pro nucléaires, du ministres de l'industrie et du premier ministre, et d'AREVA... Merci donc à ces bons penseurs de nous confirmer ce que nous expliquons dans les différents fils depuis des semaines....

 

Ortog

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

on sait bien qu'il faut sortir du nucléaire mais je trouve dommage que vous culpabilisiez les "autres", les "ploucs", le "peuple", "ceux qui ne savent pas", ceux à qui on a imposé cette énergie.

 

vous êtes plein de mépris et de condescendance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Incroyable effectivement ! Faut le dire à Jeff... La Préhistoire existe de nos jours !... Surement "les derniers hommes libres" recherché par un autre post. ;)

 

Oui, y'a l'Australie qui se passe parfaitement bien du nucléaire, par exemple. Avec environ 40% de son énergie issue du... charbon. ;)

(et le reste, du pétrole et du gaz)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dans ce cas je n'ose même pas imaginer ce que tu peux penser des cigarettes. En terme de morts et de malades, le nucléaire est... explosé. :be:

(en plus, lui au moins il est utile, à l'inverse de la première)

 

A la simple différence que tu choisis de fumer ... ou pas !

 

Et fumer peut apparaitre comme un plaisir ponctuel ... ou pas !

 

Je rêve ou tu es en pleine démagogie ?

 

Et ne nous sors pas le couplet que cela coûte à la société, tu nous ferais mourrir de rire !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tiens, il y aurait donc des pays industrialisés qui se passeraient du nucléaire ?!

 

incroyable...

 

 

:be:

 

Ben oui, l'Autriche... 8,3M habitants... des montagnes partout avec de l'énergie hydroélectrique à revendre, un territoire resserré, une population essentiellement concentrée dans quelques grandes villes, peu éloignées des sites de production, et quelques voisins bien équipés en nucléaire pour quand il faut quand même un peu plus d'énergie...

 

Faut comparer ce qui est comparable...

 

Accessoirement, 34% de l'énergie électrique d'origine thermique produite en Autriche l'est au charbon, absolument pas polluant comme chacun sait!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité shf

Ben oui, c'est mieux en France, au moins 75% de nucléaire, et pas polluant, sauf quand ça casse.....:cry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Julie Charland

.

Modifié par Julie Charland

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La preuve: tout le monde connaissait cette première catastrophe nucléaire:refl:

et toi, tu savais que dans le monde entre 1959 et 1987, 30 accidents de barrages ont fait 18000 victimes ?

non ?

on te cacherait des choses sur cette production d'électricité ?

tu parles d'une super preuve.

et s'il te plaît arrête d'utiliser l'écriture en gras, on t'a déjà dit que ça correspondait à un volume sonore désagréable pour tes interlocuteurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rêve ou tu es en pleine démagogie ?

 

Où est la démagogie ?

Dans les propos de celui qui montre le nucléaire comme l'épée de Damoclès de ce monde, ou dans ceux de celui qui pointe des problèmes qui font infiniment plus de morts ?

 

Si je prenais le même principe que celui utilisé pour le nucléaire pour dire que le réchauffement dû au émissions de CO2 du pétrole est une autre épée de Damoclès, puis-je faire le même genre de propos sur le pétrole ?

 

Et ne nous sors pas le couplet que cela coûte à la société, tu nous ferais mourrir de rire !

 

Pourquoi pas ? Après tout, pourquoi ne pourrais-je accuser de démagogie ceux qui refusent qu'on considère un problème qui fait des millions de morts par an au nom d'un problème qui en fait quelques dizaines de milliers tous les 10/20/30 ans ? ;)

 

La démagogie n'est que là où on le veut bien. Hier refuser de discuter du pétrole, aujourd'hui le nucléaire, demain... on verra bien.

 

On pourrait plutôt discuter de tout cela à la fois sans pour autant chercher à éclipser le débat en focalisant sur ce qui nous intéresse/ce qui est démagogique, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Julie Charland

.

Modifié par Julie Charland

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Ortog

Hé les mecs ! Arrétez de nous bassiner avec le charbon, le pétrole ou les barrages qui tuent et qui sont sales... Vous êtes vraiment pas crédible à comparer tout et n'importe quoi !

 

Bien sur que ces sources dénergie ont leur lot de victimes et ont leur pollution, personne ne dit le contraire.

 

 

Par contre, vous en connaissez vous des accidents de mines ou de barrages pour lesquels une directive sur les controles à l'entrée dans l'union européenne est nécessaire ?

 

Tout ça parce que le nucléaire est bien plus qu'une pollution à un moment donnée, à un instant T, il est une pollution durable, sur des durées longues !

 

Voici le réglement de l'UE 397/2011 qui fixe le controle des denrées alimentaires en provenance du japon...

Règlement d'exécution (UE) no 297/2011 de la Commission du 25 mars 2011 imposant des conditions particulières à l'importation de denrées alimentaires et d'aliments pour animaux originaires ou en provenance du Japon à la suite de l'accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima (Texte présentant de l'intérêt pour l'EEE): ici

 

Trouvez moi un seul coup de grisou qui impose une réglementation sanitaire à 18000 km de là, et on en reparlera !

 

A bon entendeur...

 

Ortog

Modifié par Ortog

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
demande à ton médecin si le sérax ou le rivotril pourraient t'aider;)

 

C'est une blague:D

de très bon goût.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.