Jump to content
Newton

Un tutorial débutant pour choisir ses oculaires

Recommended Posts

Choisir ses oculaires

http://users.skynet.be/bitozar/Soft/Oculairesformules.xls

 

Vous avez certainement tous vu des questions du genre :

- Je vais m’acheter un télescope, mais quels oculaires dois je prendre ?

- J’ai acheté un télescope il y a 6 mois et je voudrais acheter de nouveaux oculaires. Lesquels ?

 

Bon… Certains diront que ça se fait au feeling… Que l’observation c’est d’abord un moment privilégié avec la nature et que brr ! des formules mathématiques ne pourront jamais remplacer ce plaisir… C’est vrai… Mais je voudrais quand même apporter quelques éléments chiffrés pour guider quelqu’un dans le choix de ses oculaires.

 

C’est pourquoi j’ai construit ce fichier excel

http://users.skynet.be/bitozar/Soft/Oculairesformules.xls

qui regroupe des oculaires plössl et wide angle ainsi qu’un bête calcul qui, selon le tube utilisé, détermine les caractéristiques visuelles (grossissement, champ, pupille de sortie) ainsi que le domaine d’application des oculaires. Bon… ce modèle n’est pas parfait mais ça permet de se faire une idée correcte quand même.

 

Dans ce fichier, il suffit d’entrer la focale et le diamètre de tuyau, excel fait le reste. Le fichier étant protégé, si on veut modifier certains paramètres, il faut d’abord le « délocker ». Il est totalement possible d’y ajouter ses propres oculaires ou de modifier des paramètres. On peut dans ce cas utiliser le feuille ‘custom’ pour par exemple entre sa propre configuration.

 

Il indique aussi quand un oculaire donne un grossissement limite (orange) voir trop important (rouge). De même, il signale quand la pupille de sortie devient trop grande pour des yeux adultes (orange) voir de bons yeux (rouges).

 

Enfin, il est aussi possible d’y changer le grossissement de la barlow.

 

J'ai donné des exemples de configuration pour un 200/900, un 130/900 et l'ETX70 (70/350)

 

Les domaines d’application que j'ai choisis sont:

- planétaire => planètes, lune, étoiles doubles

- ciel profond lumineux => des objets du ciel profond lumineux qui autorisent un fort grossissement (certaines nébuleuses planétaires par ex)

- ciel profond => la plupart des objets du ciel profond (galaxies, nébuleuses planétaires, amas…)

- ciel profond large => identique à ciel profond mais avec un champ plus large ou/et un grossissement plus faible (Galaxie d’Andromède par exemple)

 

Je ne parle pas de qualité d’oculaire… Là, le facteur c’est le prix…

 

Je donne par la suite quelques exemples de configuration pour un 130/900 (très similaire au 114/900).

 

Termes utilisés :

- Plössl : Ce n’est pas une marque d’oculaire mais un système optique. On trouve des oculaires honnêtes à 40-50€ mais ça peut monter beaucoup plus haut…

- WA : Wide angle. Ce sont des oculaires à champ large (70° environ). En France, on trouve des marques comme skywatcher à 60-70€ et des Antares W70 à 85€ (120€ pour le 25mm).

- LER : Long eye relief . Plus le relief est élevé, plus l’oculaire est confortable. Cela permet aussi de garder ses lunettes pour regarder dans les courtes focales. Ils sont un peu plus chers que les plössl standards.

- Barlow : Permet de doubler la focale du tube (ou de diviser par 2 celle de l’oculaire…). On trouve un très bon modèle chez Skywatcher à 40€ (série apo). D’autres marques en propose à 50-70€ voir beaucoup plus pour d’excellents modèles.

- USA : Endroit où les oculaires Antares W70 sont vraiment pas chers… Même prix qu’un plössl chez nous et pratiquement deux fois moins cher qu’un Antares en France.

 

Ajout: Patry m'a fourni un fichier qui utilise les mêmes principes. Je le mets aussi mais je lui laisse l'honneur d'ajouter un commentaire au post s'il veut apporter des explications :)

 

A - Recommencer une config à partir de zéro

 

Mon cahier des charges est le suivant : couvrir les 4 domaines, si possible sans barlow, avec un max de champ, le tout avec un budget de 5 unités. Un plössl coûte 1 unité, un WA 2 unités et une barlow 1 unité. Je considère aussi que le LER coûte 1 unité même s’ils sont un peu plus chers que les plössl.

 

L’idéal serait bien sur d’avoir tout en WA…

 

Le 130/900 est généralement fourni avec des oculaires 10 et 25mm. Parfois un barlow. Mais ce matos, même s’il est suffisant pour débuter, n’est pas de très bonne qualité. Je les exclue donc des configurations considérant qu’on repart de zéro.

 

130/900 Config 1 – Polyvalente grand angle

- 25 mm WA

- 8.6 ou 10 mm WA

- Barlow X2

+ : Du grand angle et tous les domaines !

- : Le 25 mm WA plus cher que les autres. Légère perte de luminosité due à la barlow. Attention au 8.6mm (par rapport au 10mm) : ça peut ne pas être suffisamment lumineux pour le ciel profond.

 

 

130/900 Config 2 – Ciel profond

- 32 mm Plössl

- 19-20 mm WA

- 12.5 mm Plössl (éventuellement LER pour plus de confort)

- Barlow X2

+ : Grande couverture de ciel profond

- : Planétaire limité à x144. Légère perte de luminosité due à la barlow.

 

 

130/900 Config 3 - Polyvalente sans barlow

- 32 mm Plössl

- 15 mm Plössl WA

- 10 mm Plössl ou LER

- 5 mm LER (je déconseille le plössl car le eye relief est très petit)

+ : Bonne couverture en ciel profond et planétaire

- : Peu de grand angle

 

B - Commencer avec le matos fourni

 

Supposons maintenant que l’on démarre avec les 10mm et 25mm fourni. Excluons la barlow car elle est vraiment, mais vraiment pourrie… Enfin, la mienne l’est en tout cas.

 

1) Objectif : D’abord planétaire puis ciel profond

 

La barlow étant trop mauvaise, il faut donc acheter un oculaire de courte focale. Si le WA est trop cher, on trouve des long eye reilef (champ comme un plössl mais plus confortable) de qualité correcte et de prix pratiquement équivalent aux plössl.

 

 Achat d’un 5 mm (WA, LER ou plössl suivant budget)

 

Bon, pour le planétaire ça y’est. Maintenant le ciel profond. On a déjà un 10mm pour le ciel profond lumineux et un 25mm pour le ciel profond large. Je propose 2 options

 

 Achat d’un 19mm WA.

+ : bonne qualité, grand champ et très polyvalent

- : un peu redondant avec le 25 mm pour le champ couvert

 

ou

 

 Achat d’un 32 mm plössl ET d’un 20 mm plössl

+ : Couverture du ciel profond. Le jour ou on achète une barlow, c’est encore mieux !

- : moins confortable qu’un grand angle

 

2) Objectif : D’abord ciel profond puis planétaire

 

On part ici du principe qu’on aime les galaxies, les amas…

 

 Achat d’un 25mm WA

+ : Ouaaaah ! Les grands champs !

- : redondance avec le 25 mm fourni. 25 mm WA plus cher que les autres.

 

Bon, maintenant on va faire une petit truc : du ciel profond et du planétaire en un seul achat

 

 Achat d’une barlow X2

+ : on accède au 12.5mm grand champ (grâce au 25 mm WA) et au 5mm (grâce au 10mm fourni)

- : Légère perte de qualité due à la barlow. Planétaire moyen

 

Par la suite, on peut aussi acheter un 10mm WA pour remplacer celui existant et accéder ainsi à un 5mm pour le planétaire en grand angle !

 

 Achat d’un 10mm WA

+ : Tous les domaines couverts en grand angle

- : c’est dommage que l’antares W70 n’existe pas en 10mm mais en 8.7mm. Reste à voir si ce 8.7mm est exploitable en ciel profond.

 

Dans les deux cas (planétaire et ciel profond), on peut bien sur acheter un équipement à la fois.

 

<span style="font-size:10pt;line-height:100%]C) Conclusion[/color]

 

Chacun aura certainement une config préférée. Le but de ce tutorial n’est certainement pas de trouver LA config idéal. Mais après avoir étudié tout ça, je me suis rendu compte qu’une config vraiment sympa pour ce télescope était la suivante

 

- 10 mm WA (n’existe pas en Antares W70 mais d’autres marques en ont)

- 25 mm WA

- Barlow X2

 

On remarque que les focales sont celles fournies avec le télescope… Alors oui, il y a redondance. Mais il y a aussi un énorme gain de qualité et de largeur de champ.

 

Il est dommage que l’antares W70 n’existe pas en 10mm mais en 8.7mm… Mais avec une telle config, on accède à toutes les possibilités d’observation avec un budget limité. (160€ aux USA…).

 

J’espère que tout ça pourra vous aider.

Share this post


Link to post
Share on other sites

àlàlàlàlà !!!!!

C'est pas beau ( :be: (et un baby casse)) mais c'est pratique.

 

C'est bien Newton, une bonne feuille Excel que je vais garder précieusement. Tu es en forme là, on voit que le ciel au dessus de chez toi est toujours pourris, t'as le temps de rester devant le pc :D

 

 

Allez à demain dans le train

Ludo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super ton tutorial :1010: !!!

 

Je suis exactement dans ton sujet (SW115/900) avec 10 et 25 mm et Barlow mais je doute sur la qualité :confused: .

 

Je cherche donc à m'équiper d'un Antarès WA 5.6mm

 

Moi j'étais sur un autre post et celui ci m'a encore un peu plus éclairé sur la question merci beaucoup :god: .

 

Par contre pour ce qui est des sites d'achat sur les USA c'est sûr ? quid de la douane et des frais de port :deal: ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme site je connais handsonoptics et scopestuff. J'ai commandé récemment, j'attends la livraison.

 

La plupart de ceux qui ont commandé sur le forum n'ont pas payé de frais supplémentaire. Le principe est d'avoir un colis petit et pas trop cher (150-200€ max).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour tout ces précieux conseils... Mais quid des marques ? Quand on ne veut pas investir la moitié de son salaire mais qu'on aimerait quand même éviter les plans foireux, quelles marques offrent les meilleurs rapport qualité/prix ? J'ai cru comprendre que l'on trouve des oculaires très similaires avec des prix très variables selon la marque, j'ai bien essayé de parcourir les forums mais je m'y perds un peu ! :confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les marques... Là c'est un tutorial de 50 pages qu'il faudrait ! Et encore, personne ne sera d'accord sur les choix car chacun à certainement ses préférences.

 

En bon rapport qualité prix, les plössls sont intéressants (de 40 à 80-100€). Au hasard queqlques marques

- Meade (plus chers...)

- Celestron

- Orion

- sky optic

- Skywatcher

Honnêtement, je ne saurais lesquels te conseiller.

 

Pour les Long eye relief, même principe.

 

Pour les grands champs, les grands angles skywatcher sont corrects à des prix intéressants. Mais les oculaires Antares W70 sortent quand même du lot pour pas beaucoup plus cher (85€ en France, 50€ aux USA).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toujours dans le but d'éclaircir un peu les idées du débutant (moi !) qui choisit ses oculaires sans trop de connaissances, est-ce que vous pouvez m'expliquer l'intérêt des "grands champs" hormis le confort ? Par exemple, un 25mm avec un champ réel normal (52° je crois) donne grossièrement le même champ apparent (en gros 1,1°) qu'un oculaire de 16mm ultra "grand champ" (84° pour le Wide Scan III testé dans le AM du mois). Je verrai donc la même portion de ciel mais en plus grand, soit, mais j'aurais perdu de la lumière et des Euros ! Est-ce que ce confort sera à la hauteur de mon investissement ? :s

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que tu as donné toi même la réponse... en effet, la quantité de choses que tu verras sera la même. Avec l'ocualire de courte focale, tu verras les chosesr de plus près. Ca sera moins lumineux mais tu pourras voir des détails. Les amas globulaires sont un bon exemple. Afin de "résoudre" un amas pour appercevoir ses étoiles, il faut grossir. Mais dans ce cas tu perds en luminosité. Maintenant reprends cet objet avec le même grossissement mais un champ plus petit. Tu pourras peut être résoudre l'amas mais il se peut aussi que l'objet ne tienne plus dans l'ocualire, d'où le besoin d'un grand champ.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sonata, il y a eu un crash des forums astro ces derniers jours, les fichiers joints n'ont pas été encore remis.

 

Patience, cela va revenir ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouveau fichier excel dispo avec des exemples de config et un bug corrigé dans le calcul du champ

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

d'abord merci pour cet excellent tutorial, cela est très utile à un débutant bien que certaines notions me sont encore inconnues.

Je suis en possession d'un malette Maede avec 7 Occulaires Maede Super Plossl Multi coated de 40, 32, 20, 15, 12,4, 9.7, et 6.4 mm.

J'envisage de la vendre sur eBay ( je ne me sers jamais de tout )et me payer 2 occulaires grand angles.

1 - est-ce une bonne idée sachant que je ne fais que du planétaire et que je cherche principalement de la netteté ?

2 - si la réponse est oui est-ce que un 13mm ou un 9.5 est bon

3 - y a t'il des meilleures marques que d'autres tout en conservant un prix acceptable

4 - quel prix pensez-vous que je puisse tirer de la malette sachant que le tout est en excellent état ( ou existe t'il un moyen de faire un echange avec des personnes sur un site spécial

 

Merci à l'avance de votre aide

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi s'en séparer ? Tu trouves les antares W70 (grand angle) à moins de 50€ aux USA.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait si je souhaite vendre, c'est pour n'avoir que le stric nécesaire pour débuter.

J'ai beaucoup de mal à utiliser les occulaires du 6,4 au 15 compte tenu de la toute petite partie laissée à mes mauvais yeux.

Donc je n'utilise vraiment que le 26 et le 40.

Donc plutot que de laisser dans la malette la quasi totalité des optiques, je souhaite avoir 2 optiques avec une barlow certainement.

Par contre je ne sais pas ce que sont les Antares W70. je cherche des occulaires avec lesquelles je peux aisemment voir en conservant mes lunettes.

Voila la raison de mes questions précédentes.

Je cherche donc à acquérir 2 optiques pour mon Meade ETX 90EC je pense en grand angle

 

Question subsidiare : je suppose que l'angle de champ doit être grand, c'est à dire qu'il est préférable d'avoir du 70° plutot que du 68. Mais la luminosité est-elle toujours aussi bonne

Share this post


Link to post
Share on other sites
(texte cité)

Question subsidiare : je suppose que l'angle de champ doit être grand' date=' c'est à dire qu'il est préférable d'avoir du 70° plutot que du 68. Mais la luminosité est-elle toujours aussi bonne

[/quote']

 

 

Bonsoir!

 

Belle question!

 

Le champ est donné par 2 ou 3 formules :

 

1) Le grossissement G=F/f

Exemple : Un oculaire de 10mm utilisé avec un Tuyau de 1000mm de focale donne G=1000/10= 100

 

2) Le champ réel c est égal au champ apparent C del'oculaire /G

Exemple : un oculaire de 50° de champ apparent utilisé avec un grossissemnt de 100 donne un champ

c=50/100=0,5degré

 

3) Ceci a condition que ce champ réel espéré ne soit pas vignetté (c'est à dire masqué) par le Tuyau lui même. Le champ maxi que peut donner un Tuyau est donné avec une bonne approximation par la formule a=2 Arctgte coulant/2.F

Exemple : le champ max d'un tuyau de 1500mm de focale au coulant de 31,7 est :

a=2.Arctgte 31,7/ (2.1500) = 1,2°

Inutile alors d'espérer 2° de champ, quel que soit l'oculaire...

 

Cela dit, si on désire le champ maximum (tout le monde n'aime pas!), et si on peut l'obtenir avec une formule optique "simple", genre Plössl, avec peu de lentilles, autant choisr cette option. On aura moins de reflets parasites, moins de perte de lumière etc.... et moins de sous dépensés, car une formule "grand champ" genre Nagler, WA etc... s'obtient au prix de nombreuses lentilles (7, parfois 8!). C'est un exploit!

 

Donc, ton ETX 90 fait 1242mm de focale, si je ne m'abuse. Le champ max possibles est, s'il est bien construit : a=2 Arctgte 31,7/(2.1242)=1,4° ce qui est déjà remarquable!

Tu auras ce champ avec un Plössl 30mm 54° de champ série 4000, au grossissement de 40x. Il est alors inutile de dépenser plus pour une formule complexe qui te donnera sans doute de moins bons résultats.

 

Tu peux en principe augmenter le champ en réduisant la focale du Tuyau, au moyen d'un réducteur de focale. Reste à savoir si le baffle interne ne vignetera pas, je ne le sais pas, il faudrait essayer!

 

Finalement, à ta place je prendrais un Plössl série 4000 30mm, puis un oculaire de 12 à 15mm pour grossir

une 100aine de fois (le grossissement résolvant), et un 6 ou 7mm pour grossir environ 180 à 200x, pour les planètes.

Donc, 68° ou 70°, la différence est de l'ordre du poil de mouche, totalement invisible, et la différence de luminosité entre ces deux là itou!

 

Bon choix!

 

Amitié,

 

GG :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors la je dis Chapeau

j'ai compris et j'ai rajeuni de 36 ans pour revenir aux arctgte, quel plaisir bien que mes notes furent médiocres, j'adorais cela.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec un diamètre de 90 mm , ton grossissement max est d'environ 180x (dans de bonnes conditions). Il est possible de faire plus mais dans un endroit avec peu de perturbations (en altitude par ex). Il faut savoir qu'à 180x, les planètes restent petites. Pour saturne et jupiter, c'est sympa. Pour la lune c'est excellent. Pour mars, tout dépend de la saison (très petite actuellement). Les autres planètes, tu ne verras qu'une boule ou un petit point coloré (à part Vénus ou Mercure plus diffificlement où tu peux voir les phases comme la lune).

 

Donc, il faut partir vers du 7mm, le 6 mm étant vraiment trop limite (x208). Et ça en grand angle, c'est pas du tout courant. Ce que je te conseille donc, c'est de prendre un 14mm Antares (= sky instruments) W70 et d'y ajouter une barlow x2 correcte. Ainsi, en plus du grossissement x178 (barlow + 14mm), tu auras aussi un x89 qui est intéressant pour des amas globulaires mais aussi en planétaire pour voir les satellites et l'observation lunaire. Le champ que tu auras avec ce W70 est un gros avantage et ils sont de très bonne qualité pour le prix.

 

Maintenant, pour le ciel profond (grossissement faible et champ plus large), le choix est plus vaste. Prendre un 25mm W70 ne servirait à rien car il dépasse le champ max. Un 19mm W70 fournira un grossissement trop important et sera proche du 14mm. Donc le choix de GG d'aller vers un plössl est justifié. Je m'orienterai plus sur une focale de 32mm (x39). Ainsi, avec la barlow, ça te fera l'équivalent d'un 16mm (x67). Meade fait des plössl série 4000 en 32mm.

 

Je ne conseille pas un 40 mm car le champ apparent (=40°) est limité par le "diamètre" des oculaires (31.75) mm.

 

Voici le site ou j'achète mes oculaires:

http://www.handsonoptics.com/ep_skyinstruments.html

 

Au final, je crois que la combinaison:

-Antares (ou sky instruments)W70 de 14mm - 50€

-Plössl 32 mm (meade ou autre) - 60€

-Barlow X2 (ça, je suis pas spécialiste...) - entre 50 et 80€ pour qqchose de très correct (voir moins que 50)

est un bon mélange de prix compétitif, confort de vue et qualité d'oculaire.

 

Pour ta malette, c'est pas évident à dire. Mais ce sont des meade. Et ils couvrent toutes les focales dont tu as besoin. Acheter un oculaire grand angle ne va pas faciliter la netteté. Il permet juste de voir plus de chose autour de l'objet. C'est utile pour les grands objets du ciel profond et pour voir 'plus' autour d'une planète à fort grossissement. Mais ça ne fatigue pas moins les yeux. Quant à avoir un 13 et un 9.5 pour du planétaire, je ne trouve pas ça comme étant un bon choix: tu n'as pas assez de grossissement.

 

Au final, je te dirai que si j'étais à ta place, je conserverais la malette et n'achèterais rien de plus. Si tu veux un peu plus de champ, la config que je t'ai donnée permet d'avoir une bonne couverture de tous les besoins. Mais dans ce cas, conserve le 32mm, il ne doit pas être mauvais. Parce que tu dis vouloir faire uniquement du planétaire... Tu verras, on s'en lasse vite. Surtout avec un faible diamètre.

 

A la revente ? Je dirai 200€, 250€ max.

Share this post


Link to post
Share on other sites

un seul mot : Merci

 

PS : j'ai du mal à ne me limiter à un mot alors un deuxième : beaucoup.

 

Je vais bien réfléchir et surement suivre tes recommandations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste pour compléter ce qui a été dit plus haut, pour "qualifier" des oculaires au niveau de ce qu´ils permettent de voir, il suffit de multiplier leur focale par leur champ apparent.

Là on se rend compte qu´un 15mm de 80degré de champ donne le même champ qu´un Plossl de 24mm et 50degrés. Reste à savoir si on veut grossir "comme un 15mm" ou "comme un 24mm" !

Pour trouver le champ réel, on divise par la focale de l´instrument.

 

Vous pouvez décider de ce qui représente votre confort de visée, et pour moi je pense que 80degrés présente une immersion véritable mais les yeux d´un humain normal n´ont pas le pouvoir supérieur que de discerner simplement les objets aussi largement espacés sans bouger.

Souvent on considère que 70degrés est une bonne limite qui offre à la fois le confort de vision et une vision périphérique sans avoir à bouger les yeux pour embrasser tout ce que l´on peut obtenir du regard.

 

Vous trouverez les calculs sur certains oculaires dans la feuille excel (celle que j´ai faite et mise à disposition avec l´aval de Newton). Il manque les tarifs comme on l´a fait remarquer mais ceux ci étant très variables (on achète en magasin ou pas, à l´étranger ou pas, avec les frais de port ou pas ... c´est pas simple). Si toutefois vous souhaitez apporter de nouvelles entrées faites nous signe à Newton ou à moi et on mettra à jour les entrées bien entendu.

Nota : les informations ne sont pas vérifiées mais simplement issues des documents contractuels recoupés entre eux parfois et estimés dans de rares cas !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent complément d'information.

Je suppose que plus le produit focale X champ apparent est élevé , meilleure est la "qualification"

Les 2 feuilles excel que j'ai chargées sont très utiles en effet.

Je pense que le choix 70° est bon et que si je conserve la suggestion de Newton du 14 mm j'obtient une "qualification" bonne.

Le resultat obtenu est-il minoré beaucoup par une Barlow dont, entre parenthèses, j'ai du mal à identifier une bonne d'une moins bonne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment discerner une bonne d'une mauvaise barlow ??? Déjà, si elle est "apoochromatique", elle sera de bonne qualité, mais beaucoup plus cher. Pour les achromatiques il y avait eu un test dans astronomie magazine. Il faut savoir qu'un oculaire unique sera quoi qu'il arrive meilleur que oculaire + barlow. Donc la barlow n'est intéressante (vu son prix) que si tu t'en sers au moins avec 2 oculaires.

 

Quand à la perte de qualité, il y a eu beacoup de débats sur ça. Fais une recherche sur "barlow", tu devrais trouver ton bonheur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

j'étudie avec les fichiers excel mais je ne comprends pas ce que sont certains termes :

que sont pupille max et pupille max utile ( il semble que je puisse modifier les chiffres donnés )?

Qu'est qu'un grossissement résolvant

Merci à l'avance

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fixé les valeurs à 7 pour la max et 6 pour max utile si je me souviens bien. En gros, il faut savoir qu'en vieillissant, ta pupille n'a plus la possibilité de se dilater. A 40-50 ans, on n'arrive péniblement à 5mm. Un jeune enfant peut arriver à 7 mm. Globalement, si la pupille de sortie est plus grande que la pupille de ton oeil, bah tu ne verras qu'une partie de l'image qui sort de l'oculaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
(texte cité)

Globalement' date=' si la pupille de sortie est plus grande que la pupille de ton oeil, bah tu ne verras qu'une partie de l'image qui sort de l'oculaire ...

[/quote']

 

Et tu va diaphragmer ton instrument ... pas cool !

Sachant que effectivement les jeunes enfants sont proches de 7mm, mais déjà à l'adolescence on doit être à 6mm.

Donc prendre entre 6 et 5mm est une bonne limite à mon avis.

se tromper de 1mm équivaut, au grossissement minimal de diaphragmer son instrument de 15% de son diamètre ... (ratio entre 7 et 6mm p.exemple) pas sympa !

 

Dans le fichier XLS, la pupille de sortie est utilisée pour obtenir le Gmin, puis une autre valeur, peut être plus réaliste (pessimiste diront sans doute les plus "jeunes") permet de trouver un grossissement "utile".

A chaque fois, un code de couleur permet de savoir si on s'approche d'une zone "dangeureuse" ; soit que la pupille de sortie devient "limite" trop large, soit que le grossissement devient au contraire trop important pour un oculaire donné sur un instrument donné !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouvelle version du fichier tenant en compte le coulant des oculaires pour déterminer le champ max.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.