Jump to content

pch

Membre
  • Content Count

    79
  • Joined

  • Last visited

About pch

  • Rank
    Membre
  • Birthday 03/21/1958

A propos

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. J'espère que la météo va tenir. Voila le ciel ce matin a 4 km du camping
  2. Wine "pollue" moins qu'une machine virtuelle puisqu'il ne nécessite aucun code de Microsoft, c'est simplement des utilitaires et des librairies Linux qui exportent les même fonctions que celles de Windows. L'Atlas Virtuel des Planètes est dans le même cas et ne fonctionne plus avec un Linux récent. Mais aucun risque pour Cartes du Ciel ou CCDciel puisqu'il n'utilisent pas OpenGL. Patrick
  3. Bonjour Maurice, Malheureusement nous avons du arrêter de distribuer les versions Mac et Linux à cause du mauvais support des anciennes extension d'OpenGL sur ces systèmes. C'est pas faute d'avoir chercher puisque je développe le programme sous Linux mais la solution passerait par une réécriture complète de la librairie graphique et je n'ai pas le temps pour ça. (le code est libre si ça intéresse quelqu'un 😉 ) La bonne chose est que le programme fonctionne parfaitement avec Wine, il faut juste regarder la configuration de Wine pour avoir des couleurs et boutons plus jolis que ceux par défaut. Personnellement j'ai installé le thème Breeze: https://store.kde.org/p/1259774/ Patrick
  4. Oui c'est bien ça, il faudra que je regarde pour mettre mon Eqmod en français Si il y a toujours un décalage ça serait intéressant d'avoir l'échelle de l'image pour estimer l'a valeur de l'erreur. Car avec ce genre de monture (EQ6 ?) il est difficile de faire mieux que 30" en raison des jeux mécaniques divers.
  5. Inscrit aussi pour profiter du camping. L'an dernier c'était quand même un peu galère de rentrer à la maison tout les soirs ...
  6. Avec Eqmod il faut faire attention comment le nouveau point est utilisé après un Sync. Par défaut il l'ajoute au modèle de pointage, ce qui fait que son influence est diluée parmi tout les autres points déjà existant. Avec ça on arrive jamais à une correction optimum avec le plate solving et il vaut mieux changer les options d'Eqmod pour n'utiliser que le point le plus proche. Dans Eqmod il faut ouvrir le panneau de droite, dans la boite Alignment/Sync faire un clic sur les deux boutons avec une croix rouge pour effacer les données du modèle, puis régler "User interface" à "Dialog based" et "Alignment behavior" à "Nearest point". Patrick
  7. Je vois vraiment pas pourquoi se casser la tête avec une réinstallation complète pour chaque version alors que la mise à jour d'Ubuntu marche vraiment sans problème. Perso j'ai pas réinstallé Kubuntu depuis 10 ans et je fais les mises à jour tous les 6 mois. Dans ce temps le système est passé d'un disque à un SSD et le PC à été complètement changé, sans qu'il soit nécessaire de réinstaller. Mais bien sure toute règle à ces exceptions Le problème de FrancoisP avec la mise à jour de Lubuntu est à cause d'un très gros changement dans cette version 20.04: le bureau passe à LXQt. L'annonce de Lubuntu 20.04 indique: Note, due to the extensive changes required for the shift in desktop environments, the Lubuntu team does not support upgrading from 18.04 or below to any greater release. Doing so will result in a broken system. If you are on 18.04 or below and would like to upgrade, please do a fresh install. Ça ne sert donc a rien d'attendre quoi que ce soit et la réinstallation est la seule solution.
  8. On peut retourner la question, pour quelle raison exécuter des programmes astro en administrateur? En fait aujourd'hui il n'y en a aucune, sauf que si on a commencé c'est difficile de s'en sortir. Le mode administrateur n'a été utile que quelque temps, il y a 20 à 25 ans, lors du passage de DOS/Windows 3 vers Windows 95 et 98. Sous DOS/Windows 3 il n'y avait pas de drivers, les programmes écrivait directement à l'adresse du port série ou parallèle pour communiquer avec le télescope ou la caméra. Windows 95 a interdit cela sauf pour l'administrateur. C'est de là que vient la légende "si ça marche pas essaye en administrateur". Mais depuis Windows XP, il y a 20 ans, ces opérations sont aussi interdites à l'administrateur. Dans tout les cas on est obligé de passer par un driver pour accéder au télescope ou à la caméra. Je ne parle pas du "driver" ASCOM, qui est en fait une application, mais du driver du port USB ou autre qu'on voit dans le gestionnaire de périphérique. Donc depuis XP ça ne sert plus a rien de lancer les programmes d'astro en administrateur. Windows n'est pas forcément mono utilisateur et on ne voudrait pas que d'autres utilisateurs du PC puissent voir ce qu'on est en train de taper dans un traitement de texte. Il y a donc une séparation forte entre les applications des différents utilisateurs. Comme les drivers ASCOM sont des applications il y a une séparation entre l'utilisateur normal du PC et l'administrateur qui ne vont pas pouvoir utiliser le même driver en même temps. Par exemple on lance un premier programme en utilisateur normal et on connecte le télescope par le driver ASCOM. Ensuite on lance un second programme, toujours en utilisateur normal, on peut sans problème se connecter au même driver ASCOM qui va gérer le partage du télescope entre les deux applications. Mais si le premier programme est lancé en administrateur, quand le second programme exécuté en utilisateur normal essaye de se connecter au même driver ASCOM ça ne marche pas car c'est une instance indépendante qui est exécutée et on reçoit un message d'erreur que le port série est déjà occupé par la première instance. La solution de facilité est de lancer la seconde application en administrateur et d'en déduire que c'est la solution magique à tout les problèmes informatiques. Alors que la vraie solution était de faire attention que le premier programme ne se lance pas en administrateur. Après il y a tout les problèmes que ça pose à cause des droits d'accès sur les répertoires et fichiers créer par une application en administrateur et qu'on ne peut plus accéder avec l'utilisateur normal. Ça peut faire planter l'application car elle ne peut plus accéder à sa configuration. Remettre droit tout ces fichiers peut être un gros boulot et si le PC n'est utilisé que pour l'observation et n'est jamais connecté au réseau il vaut peut-être mieux continuer de l'utiliser comme ça. Mais y penser lors de l'installation de son successeur et surtout ne pas conseiller au autres d'utiliser le mode administrateur. Patrick
  9. Merci Serge. Ange, il vaut mieux ne rien exécuter en administrateur, ça marche la même chose et c'est beaucoup moins dangereux. Des fois ça donne un peu de boulot pour revenir à un mode d’exécution normal non administrateur car il faut corriger ce qui a été cassé par ce mode. Le mieux est de ne jamais rien lancer en administrateur. Patrick
  10. Non, on ne peut pas le faire pour l'impression. Uniquement à l'écran en créant plusieurs cartes comme sur cette très vielle copie d'écran.
  11. L'erreur 0x800A0037 signifie qu'un fichier est déjà ouvert et donc il ne peut pas être réutilisé. Excuse moi mais j'avais pas remarqué que tu mentionne l’erreur 55 dans ton premier message, c'est un peu la même chose. Avec EQMOD ça vient souvent d'un fichier de configuration pourri. Il faut effacer toute la configuration d'EQMOD. Voir ici: https://www.pierro-astro.com/images/fichiers/FichePratiqueEQMODErreur55.pdf
  12. Ce message dit qu'Eqmod ne s'est pas enregistré dans ASCOM. En général ça indique que le registre d'ASCOM est tout pourri. Il faut désinstaller tout ce qui concerne ASCOM, la plateforme et tous les drivers surtout tout ce qui concerne Eqmod. Ensuite télécharge, dézip et exécute le programme RemoveAscom en bas de la page https://github.com/ASCOMInitiative/ASCOMPlatform/releases/tag/Build_2695 Puis redémarre le PC, installe la plateforme ASCOM 6.4sp1. Et ensuite la dernière version Eqascom V200q depuis https://sourceforge.net/projects/eq-mod/files/EQASCOM/
  13. Je peux te confirmer qu'Alpaca est quelque chose d’intéressant et qui marche bien. Ça fait un petit moment que j'ai ajouté le support natif d'Alpaca dans Cartes du Ciel et CCDciel. Comme ça on peut utiliser des périphériques connectés en ASCOM à une machine Windows depuis l'application qui tourne sous Linux ou Mac ou encore en Windows à Windows en remote. Avec CCDciel tu peux avoir une partie des périphériques connecté par INDI et une partie par Alpaca. Pourquoi pas si ça permet d'utiliser du matériel qui n'a pas de pilote INDI. Mais on peut aussi faire des pilotes natif sous Linux, c'est juste du HTTP/JSON. Il y a du monde qui commence à faire des pilotes Alpaca en python sur RPi pour du matos maison. Personnellement je l'ai fait pour mon ancien pilote d'encodeur que je ne voulais plus voir directement dans Cartes du Ciel. C'était pas facile d'en faire un pilote INDI puisqu'il est codé en Pascal qui ne peut pas être linker avec du C++ (c'est un des intérêts d'Indigo qui est en C). Donc maintenant c'est un pilote Alpaca qui peut tourner sur Linux, Mac ou Windows: https://github.com/pchev/alpaca_encoder/wiki Concernant la licence Indigo on s'est déjà bien engueulé avec Peter donc je vais pas recommencer. Je pense qu'il vaut mieux se poser la question est-ce qu'on tient plus à Indigo ou à la GPL? C'est pas la mort de publier du code en BSD ou MIT et c'est compatible avec Indigo. Mais c'est compliqué pour un projet existant de changer de licence.
  14. Oui, la protection des applications commerciales et de leur publication sur l'Apple store est une des motivations principale du développement d'Indigo. Mais il y a en plus la volonté d'exclure toute application GPL. C'est fait par le point 5 de la licence qui autrement est une bête BSD: https://github.com/indigo-astronomy/indigo/blob/master/LICENSE.md Cette close non-commerciale, même si elle apparaît très limitée, est totalement incompatible et t'empêche d'utiliser du code Indigo dans une application GPL. Entre autre le code client qui est nécessaire pour profiter des avantages d'Indigo. Bien sur ça n'empêche pas de se connecter à un serveur Indigo depuis une application GPL en utilisant le protocole INDI. Mais dans ce cas tous les avantages relatifs d'Indigo sont ignorés.
  15. Ah bon??? sur la page github de Indi il y a 110 contributeurs différent pour le projet et personnellement les quelques patch que j'ai envoyé ont toujours été pris en compte.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.