julon2000

Membre
  • Compteur de contenus

    795
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de julon2000

  • Rang
    Membre

A propos

  • Résidence
    Pays du gruyère
  • Matériel
    Dobson Orion XT10i
    En attente d'un SkyVision UC 400
    Table équatoriale Nightrider I
    Panoptic 24, Nagler 13, Ethos 8
    Bino et oculaires Kasai 20

Visiteurs récents du profil

372 visualisations du profil
  1. julon2000

    Viseur ou chercheur ?

    J'ai pas vérifié la référence, mais au visu c'est le même que j'avais récupéré sur mon XT10 pour le mettre sur un ES400 à côté d'un telrad : ça fait le taf Edit : ah non c'est pas le même, le mien n'est pas éclairé.
  2. julon2000

    Serrage Primaire

    Ah oui tiens, je ne connaissais pas ce système. Mais du coup à quoi servent ces vis de serrage?
  3. julon2000

    Serrage Primaire

    Au début on a l'impression qu'il faut que le miroir primaire soit bien tenu, mais c'est une erreur : en serrant les vis de blocage, on déforme la surface du miroir et on provoque un défaut optique appelé le tréfoil. Ça semble difficile à croire à première vue que quelque chose d'aussi épais et solide qu'un miroir primaire puisse être déformé par des vis, mais c'est bel et bien le cas.
  4. julon2000

    Choix et qualité d'un miroir pour dobson 500

    Jolie réalisation! Ayant 2 mains gauches, je suis toujours en admiration devant ce genre de choses. Tu as manifestement mis beaucoup de temps et de soin à réaliser la structure de ton dobson, et tu vas vraisemblablement l'utiliser durant de nombreuses années : les 600€ de différences ne me paraissent pas si important que ça pour avoir un miroir à la hauteur des efforts que tu as mis dans la structure.
  5. julon2000

    Rosée ?

    Une fois que la buée commence à arriver, tu peux bien essayer de lutter contre elle mais tu n'obtiendras qu'un sursis plus ou moins long, au final c'est elle qui va gagner. Moi je m'incline et je range Les étoiles floues c'est pas normal. C'est pas facile au début d'identifier à quoi sont dus les défauts optiques, le plus simple étant de demander à quelqu'un de plus expérimenté d'y jeter un œil. Mais à défaut, il faut y aller par élimination : s'assurer que la collimation est bonne et que la mise en température est suffisamment longue pour éviter la turbulence locale, après tu peux commencer à incriminer le matos
  6. julon2000

    Choix et qualité d'un miroir pour dobson 500

    Tu ne verras pas moins, un 500 est de toute manière plus lumineux qu'un 300 ou un 400. Mais l'image produite par un télescope ne se réduit pas à la luminosité des objets, et un miroir ayant une meilleure forme, une meilleure surface, bref tous les paramètres qui font la différences entre un miroir haut de gamme et d'entrée de gamme, donnera des images qualitativement supérieures. Est-ce que ça vaut les milliers d'euros supplémentaires ? C'est à toi d'en décider, mais en général avec les années les gens deviennent plus exigeants avec leur matériel. Certains sont aussi sensibles à l'aspect "beauté de l'objet", de la satisfaction à utiliser un instrument bien fini, surtout pour des sommes pareilles.
  7. julon2000

    Choix et qualité d'un miroir pour dobson 500

    Je vais me joindre au chœur des "rabats-joies" : avec un miroir industriel d'entrée de gamme il y a la possibilité que tu restes sur ta faim quant à la qualité des images que ton télescope te procurera : étoiles pâteuses, peu de détails sur les planètes, fond de ciel un peu laiteux, etc.. Vu les montants en jeu ce genre d'achat a souvent un caractère exceptionnel, et en optant pour de l'optique d'entrée de gamme tu prends le risque qu'au final le télescope ne soit pas à la hauteur de tes attentes, alors que pour 7000€ tu as un 400 top-moumoute.
  8. julon2000

    Livres de SF

    Pareil, je n'ai pas accroché au style même si j'ai poussé l'effort jusqu'à la fin du premier tome : je trouve ses bouquins trop factuels et je m'y ennuie. De mon côté j'ai commencé une autre "saga" sur plusieurs tomes, le cycle des inhibiteurs d'Alastair Reynolds, dont j'avais noté la référence dans ces pages. J'en suis au premier tiers du premier bouquin, les informations sont distillées au compte-goutte et on ne comprend pas toujours ce qui se passe (par exemple des termes ou des références à des événements sont mentionnés, et une explication ne vient que bien plus tard) mais ça a l'air plutôt bien ficelé comme histoire, mêlant des thèmes de hard SF à de l'action de type space opera - le fait que l'auteur est astrophysicien de formation et a travaillé pour l'ESA y étant probablement pour quelque chose.
  9. julon2000

    Lectures astrophysique et autres domaines liés

    Vu les développements très importants qu'a connu l'astronomie observationnelle ces dernières années - il y a 35 ans Hubble n'était pas encore lancé - ces bouquins sont un peu datés. Et pour les bouquins de Feynman, comme l'a dit Bruno ce sont des cours de physique générale, très bien foutu et même parfois drôles (il y parle d'eau sèche), mais tu y trouveras peu voire pas d'astrophysique.
  10. Peut-être, je ne sais pas, je n'ai pas lu les articles en question (et je n'ai aucune intention de le faire). Mais le faire sur un forum d'astronomie amateur n'est pas le lieu pour ça, si c'est aussi important à tes yeux. Ce sous-forum sert aux astronomes amateurs qui ont des questions sur l'astrophysique, et (pour la millième fois) ça n'est pas une tribune ouverte pour discuter de théories marginales. Ça sera ma dernière intervention, les passages en gras et le découpage de cheveux en 4, ça m'amuse moyen.
  11. Périodiquement, des gens comme toi viennent sur le forum pour ressasser les mêmes choses dans le sous-forum astrophysique, et uniquement ici (tu n'as posté aucun message ailleurs, vraisemblablement parce que l'astronomie amateur ne t'intéresse pas) : pas besoin d'avoir une mémoire d'éléphant pour vous identifier. Je ne suis pas un spécialiste en cosmologie, même si j'ai fait des études en physique et que je me suis spécialisé en relativité générale. Mais je ne pratique plus, et je me réfère donc à l'opinion des chercheurs dont c'est le travail de passer leurs journées sur le sujet. Et ces derniers, dans leur majorité, n'accordent pas d'importance au sujet que tu évoques (hors histoire des sciences peut-être) : la relativité générale n'est pas une sorte de truc sacré pour lequel il faudrait étudier attentivement les textes des fondateurs, mais un formalisme mathématique bien rôdé qui est nettement mieux compris maintenant qu'au temps des pionniers. Une analogie peut-être : Newton, Leibniz et d'autres se sont chamaillés au XVIIè siècle lors du développement de la mécanique newtonienne et du calcul différentiel. Et pourtant leurs discussions ne sont pas mentionnées lors des cours de mécanique.
  12. <soupir> Si mes souvenirs sont bons, les seuls à trouver un intérêt à ce sujet sont JPP et ses disciples. Pourquoi ne pas déclarer ouvertement quelles sont tes intentions? Et pour la énième fois, un forum d'astronomie amateur n'est pas une tribune ouverte pour des théories en mal d'audience.
  13. julon2000

    oca Siebert Optics pour bino

    Comme je suis en train de me renseigner sur ce monde un peu ésotérique qu'est celui des binos j'en profite pour m'immiscer dans la conversation : c'est quoi un OCA ? Edit : Après avoir farfouillé un peu sur le site de Siebert Optics (c'est retour vers le futur leur site), je suis tombé sur une page expliquant qu'un OCA c'est un "Optical Corrector"; mais pas d'explications sur le A de OCA http://www.siebertoptics.com/SiebertOptics-.OCAexplanation.html
  14. julon2000

    Mouvement relatif des étoiles

    Il y a aussi la précession de la Terre qui joue un rôle dans l'aspect du ciel au fil des siècles, ou plutôt des millénaires dans ce cas : ça ne change pas l'aspect des constellations, mais ça change la positions des étoiles par rapport à l'axe de rotation de la Terre. En particulier pour l'étoile polaire : Vega avait le rôle d'étoile polaire il y a 12'000 ans, et l'aura à nouveau dans 12'000 ans.
  15. julon2000

    Filtre solaire, à l'entrée du tube ou de l'oculaire ?

    Je n'y connais pas grand chose en solaire, mais il me semble que les prismes de Herschel sont fait pour des lunettes de pas trop gros diamètre