Jump to content

Tromat

Membre
  • Content Count

    3,786
  • Joined

  • Last visited

About Tromat

  • Rank
    Membre
  • Birthday 08/11/1980

A propos

  • Résidence
    Pornic
  • Matériel
    Skywatcher HEQ5 Pro Goto
    GSO 200/1000
    Nikon D700

Recent Profile Visitors

1,049 profile views
  1. Pas besoin d'offset avec les CMOS, pour le reste, tout est normal La partie sombre autour c'est du vignettage, c'est précisément ce qu'on cherche à corriger en faisant des flats (ça et les poussières).
  2. Attends... tout ça en une seule nuit ?! Le traitement sur les pléiades est à revoir, le canasson et M42pas top non plus, mais tout le reste envoie du bois et avec très peu de poses. Chapeau bas ! Du coup j'aimerais bien aussi, cette cible est assez fantastique et tu as le champ pour la cadrer parfaitement.
  3. Jolie cible et bien réalisé ! Ca doit faire un mois qu'il fait moche ici-bas 😕
  4. J'ai déjà vu quelques photos en IR en ciel profond ici même, faudrait faire une petite recherche. De mémoire ça n'est pas aussi spectaculaire que les images de Hubble mais ça permet de faire apparaitre plus d'étoiles. Le regretté jp avait bossé sur le sujet :
  5. Non, j'ai encore de la marge, mais par contre sur la sortie T2 du diviseur j'ai installé un petit porte oculaire pour la QHY5L-II et celle-ci est en butée, je ne peux pas la rapprocher plus. 'fin bref, j'ai scié le bouzin de toute façon Et ça marche très bien, plein d'étoiles dans le champ, bien déformées mais je peux encore rapprocher un peu le prisme de l'axe, il faut que je fasse des test de flat sur la cam principale.
  6. Ok. Les masques sont essentiels au traitement, ce sont eux qui permettent de choisir quelle zone de l'image doit être affectée par un outil particulier. Je ne sais pas si tu vois à quoi ça ressemble mais en gros c'est une image monochrome (crée de différentes manière) ou les pixels les plus clair laisse passer d'avantage la modification que les pixels sombres. Le tout en nuance de gris (ou pas remarque). Dans le cas qui nous intéresse il servent à lisser les parties les plus sombres donc plus bruitées tout en laissant intact les parties les plus lumineuses et en évitant de perdre des détails. Photoshop 6 ? Qui date de 2000 ? Pourquoi ne pas avoir choisi un logiciel fait pour l'astro ?
  7. Et je te rejoins. Beaucoup trop lissé, les détails sont complètement noyés dans le flou. Du coup ça entraine un décalage entre les étoiles très piquées et le reste. Contenir le bruit est une chose mais il faut aussi penser à préserver les détails. Il faut régulièrement comparer les images avant/après une étape et en particulier avec la réduction de bruit. Je ne sais pas si tu utilise un masque mais je te le recommande vivement, pour lisser les zones à faible snr sans toucher au reste.
  8. Indispensable en photo ! Tu peux faire sans, mais les étoiles vont partir très vite en sucette et il n'y a rien de plus frustrant que de devoir cropper à fond une image. Guidage au chercheur ?
  9. Merci pour le retour ! Le problème est que je n'ai pas du tout de marge de manœuvre. Tout est en empilement sec, j'ai en théorie moins d'1mm de jeu. Pour ce qui est de la hauteur du prisme je peux le baisser assez bas tout en gardant une bonne longueur en dehors du corps du diviseur.
  10. Hello, j'ai décidé de sauter le pas en passant du guidage au chercheur vers un diviseur optique, et j'en ai également profité pour investir dans une petite roue à filtre manuelle et un jeu de filtre. J'ai soigneusement calculé toute la chaine de cote, et tout passe au milimètre, je n'ai en théorie que 0.8mm à compenser avec des cales de réglage. Sauf que... Dans ce magnifique plan sans accroc je n'avais pas imaginé que je ne parviendrais pas à atteindre le foyer avec la caméra de guidage quand le point est fait sur la cam principale 🤨 J'ai pointé vers des arbres à quelques dizaines de mètres de chez moi, et quand la map est atteinte sur la caméra principale j'ai beau être en buté et avoir retiré tout l'avant de la cam de guidage, capteur à nu, il me manque encore environ 5mm (mesuré en refocalisant sur le crayford). Le diviseur est un TSOAG16, je pourrais passer sur le TSOAG9 et ajouter des bagues entre le diviseur et la roue mais il y a un petit gap de prix entre les deux, sans compter le retour, sans compter les bagues additionnelles. Du coup j'ai pensé à un truc, serait-il selon vous judicieux de scier le tube oblong qui relie le prisme à la sortie T2 de la cam de guidage pour raccourcir le tirage de 5-10mm ? Celui ci est simplement maintenu dans l'adaptateur T2 par une petite vis et j'ai encore de la marge à l’extérieur pour ça ne vienne pas buter sur le porte oculaire ou la raf.
  11. Je valide l'avis de mes camarade. Je sens un rien de mépris envers la technique mais bon. Si c'est bien fait et bien dosé ça ne dénature en rien l'image, ça permet de contenir leur présence pour mettre en valeur le véritable qui sujet de la photo qui est rarement un champ d'étoiles. Sans compter que certaines zones du ciel sont particulièrement riches en étoiles qui nuisent à la lisibilité de l'ensemble. Ca permet aussi de rattraper un peu certains défauts de suivi. Tout est question de doigté, et de goût personnel.
  12. Jusque là je fais pareil mais comme je laisse la cam toujours en place je n'y touche pratiquement jamais. Il faut très légèrement desserrer la cam et la faire bouger d'un quart de poil pour faire le point. On lit parfois qu'un peu de défocalisation ne fait pas de mal en donnant une jolie forme de gaussienne à l'étoile guide mais dans mon cas ça marche quand même bien mieux quand la map est précise.
  13. Hello, l'étoile sélectionnée me parait faible et un peu flou. Tu guides comment ? Tu filtres les IR sur la cam de guidage ? Peut être la mise au point à revoir pour avoir un signal plus franc.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.