Tromat

Membre
  • Compteur de contenus

    3 483
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Tromat

  • Rang
    Membre
  • Date de naissance 11/08/1980

A propos

  • Résidence
    Pornic
  • Matériel
    Skywatcher HEQ5 Pro Goto
    GSO 200/1000
    Nikon D700

Visiteurs récents du profil

495 visualisations du profil
  1. Partage de fichiers pré-traités

    C'est cool ça, merci Je n'y connais à peu près rien en SHO, c'est l'occasion de tester. J'ai juste jeté un œil rapide aux brutes, et ce qui frappe c'est que toutes sont loin d'être parfaites en terme de suivi. Edit : question subsidiaire, tu as utilisé un binning différent pour les couches O et SII ?
  2. Doigt d'honneur cosmique ! LBN552 en 20h de pose

    Presque : Total Generalized Variation, mais c'est moins fun...
  3. Un essai en remote

    Haha, rien qu'à la lecture du titre j'étais sûr que les esprits allaient s'échauffer Superbe image, je suis curieux de la voir en pleine taille une fois terminée. La question du prix à été évoqué mais tu n'as pas vraiment répondu. J'ai compris que ça dépendait des conditions, mais en gros pour une image comme ça de 5h c'est combien ?
  4. [CIEL AUSTRAL] M8 en SHO et HOO à la TEC160 en 109h de pose

    Je n'aurais pas dit mieux ! Quel profondeur !
  5. M12

    Ca claque, et ça pique dur ! Pour chipoter, et au risque de te faire hurler () je la vois aussi un peu verte, j'ai passé un coup de SCNR et même en Maximum neutral on voit clairement une différence... et sinon dans le coin inférieur gauche les étoiles sont un peu étirées (collim ?). Ca reste grandiose sinon et n'enlève rien à la première impression
  6. Mes premières photos. Qu'en pensez vous

    Pour la mise en station, le plus efficace et simple selon moi : La seule contrainte : disposer d'une caméra de type planétaire/autoguidage.
  7. Doigt d'honneur cosmique ! LBN552 en 20h de pose

    Franchement ? Non Les deux fonctionnent sur le principe des ondelettes, mais après ça dépasse mes capacités limitées de raisonnement. En pratique, ATWT est parfait pour augmenter les détails, et MMT est plus puissant pour la réduction de bruit, surtout avec le paramètre Adaptative. Cet outil est tellement puissant que tu peux aller d'une image brute avec une image parfaitement lisse, il faut évidemment trouver le juste milieu.
  8. Mercure au 300mm , une cible pas simple...

    Excellent travail ! Je ne suis même pas certain d'avoir déjà vu des images amateur de Mercure.
  9. Doigt d'honneur cosmique ! LBN552 en 20h de pose

    Tu gagnerais sans doute à utiliser des méthodes un peu plus récentes, comme le MultiscaleMedianTransform qui est assez similaire dans l'approche, ou le TGV qui est redoutable. Jettes un oeil à cette discussion, j'y décrit la méthode Philippe Bernhard qui est simple et efficace.
  10. Doigt d'honneur cosmique ! LBN552 en 20h de pose

    Je préfère cette version, ça fait plus "vrai". Quelle méthode dans ce cas ? Par curiosité. Sinon oui ça reste une belle image, et peu commune, mais avec un matos pareil on s'attend forcément à toujours plus
  11. Mon matos est-il suffisant?

    La tête de cheval est possible avec un 50mm sur un plein format et sur trépied, donc sans monture : https://www.astrobin.com/5470/?image_list_page=3&nc=&nce= Après si tu veux la même chose en plein cadre c'est plus la même histoire. Dans tous les cas tu peux commencer avec ce que tu as et voir plus tard si tu accroche vraiment, mais effectivement en astro : c'est jamais suffisant
  12. Doigt d'honneur cosmique ! LBN552 en 20h de pose

    Hummm de la poussière... mon sujet de ciel profond de prédilection Beaucoup de signal et de matière dans ce champ par contre tu as été un peu trop violent pour moi sur la réduction de bruit. C'est du TGV je suppose. Il ne faut pas hésiter à laisser filer un peu de bruit de haute fréquence pour ne pas avoir le moutonnement caractéristique.
  13. Un éclair en gif!

    La classe Capturer les éclairs n'a rien de compliqué, mais avoir plusieurs images en décalé du même éclair c'est rudement bien joué !
  14. Hello, calibres les normalement et donnes les à manger à l'outil StarAlignment, normalement ça ne devrait pas lui poser de problème. Après il faut choisir comme image de référence celle qui couvre la plus grande surface pour perdre le moins possible. Dans tous les cas il y aura forcément de la perte sur l'une des deux séries. Il peut être utile aussi d'activer la correction de la distorsion. Ensuite avant l'intégration une passe de LocalNormalization me parait nécessaire pour bien adapter les niveaux des images entre elles. Une fois tout ça fait tu intègres normalement.
  15. NGC 4565 en poses rapides

    Tu as contrôlé les images calibrées pour voir si les points chauds étaient bien retirés ?