Jump to content

Pulsar59

Membre
  • Content Count

    3,680
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Pulsar59

  • Rank
    Astrogéologue

A propos

  • Résidence
    Picardie méridionale
  • Intérêts
    Géologie/paléontologie, cartographie, catamaran de sport, photo scientifique
  • Occupation
    Responsable d'une unité d'analyse chimique et physique

Recent Profile Visitors

1,606 profile views
  1. oui c'est bon, mais c'est pas le même réducteur (et pas le même prix sûrement !)
  2. Je viens de démonter les 2 et ils se ressemblent très étrangement, pour ne pas dire plus En fait ils ont l'air tout à fait identiques Pourtant à l'essai le TS me fait meilleure impression mais j'ai pas fait exactement les mêmes manips pour les 2.
  3. hello, quelques trouées de courte durée en ce moment, ca m'a parmis de finir mes tests comparatifs en VA sur diverses cibles : - du réducteur TS - des cams 290 mono et 385 couleur Les images NB ci-dessous sont des brutes (juste une transfo auto dans Siril, donc ca correspond à celle faisable en live dans Sharpcap) Les images couleur ont un peu plus de traitement dans Siril : équilibrage astrométrique (parce que les coeffs couleur sont pas toujours bien réglés à l'acquisition), asinh et saturation (pour faire sortir un peu les couleurs, sinon assez faibles en direct) Toujours temps d'acquisition à 300 s, avec le 150/750 basique. Filtre UHC-S toujours en place, cause pollution lumineuse : sans filtre c'est bien plus mauvais (cf mes tests précédents) Sur la 290 le red TS est à environ 32 mm du capteur ce qui donne un facteur de réduction mesuré de 0,63 Sur la 385 il est à environ 37 mm ce qui donne 0,57 Intérêt du réducteur : comparaison avec la 290 sur NGC 6888, puis avec la 385 sur la même cible : On constate que : - le réducteur apporte quand même pas mal en termes de détection (c'est pas si évident que ça car certains c.ls de bouteille apportent tellement d'aberrations que ca détruit l'avantage du F/D réduit) - la coma reste contenue sur la 290, mais se voit trop sur la 385 (capteur plus grand et réduction plus importante) - le piqué est dégradé avec le red, moins à 0,63 qu'à 0,57. Je pense qu'un facteur de 0,7 est un bon compromis piqué/signal pour ce réducteur. - sur cette cible relativement brillante, la 385 est plus intéressante puisque les couleurs sortent assez bien. C'est aussi le cas bien sûr sur M27 imagée avec réducteur avec ces 2 mêmes cams (voir ci-dessous). On remarque quand même que la couleur des étoiles reste timide. Sur des cibles plus faibles (IC1396, plus discrète mais quand même pas si faible que ça), la couleur ne sort plus assez pour être intéressante, même avec réducteur. La 290 est moins bruité et plus définie : Au final, pour le VA je pense que la 290 reste plus intéressante. Ca se discute néanmoins pour l'été qui est la saison des nebs. Pour les galaxies, j'avais montré précédemment que le couleur n'apportait rien, même sur des objets relativement brillants. En bonus, NGC6960 avec la 385 et réducteur, et NGC 7000 avec la 290 et réducteur, et un peu plus de traitement pour cette dernière (débruitage, contrastes). Toujours 300 s de livestack.
  4. Merci à vous Ce champ est très esthétique et assez peu connu, c'est vrai
  5. hello, Hello, J'en suis toujours à fin mars dans mes prises de vue, je suis trop lent 😁 Champ sympathique dans les Chiens de Chasse, toujours T250 f/4 et Atik One, 4 heures en luminance et 2 en couleurs par unitaires de 300s. https://www.astrobin.com/full/f6ibxb/0/?real=&mod=
  6. Merci Colmic pour la démonstration Sinon bien sûr que le 150 est suffisant en poses longues, courtes ou en VA, rapport qualité-prix imbattable. J'attends un réducteur TS pour retester avec le 150 en VA aux alentours de f/3,5.
  7. hello tests avec un 150/750, une cam Altaïr290 mono et une ASI385 MC, ciel pourri (SQM 19), stacks 300 s et unitaires 5 à 10 s, un peu de post-traitement (débruitage, niveaux, équiligrage des couleurs) On voit que l'UHC-S est indispensable dans ces conditions, et que la couleur n'apporte pas grand-chose sur un objet assez faible (la trompe de IC 1396), elle est même très en retrait au niveau du bruit et de la résolution. Il me reste à retester sur des objets plus brillants (NGC6888, M57 et M27) Pas fait les flats sur l'Altaïr. Question : yen a qui font du VA sur les nebs avec filtre Ha ? La ZWO sans filtre, pas terrible du tout : La ZWO (avec UHC) s'en sort mieux sur un objet plus brillant. Pas pu tester avec la mono cause nuages : Au final, si la couleur n'est devant que sur les nébuleuses brillantes et qu'il faut choisir pour le cas général, j'aurais tendance à privilégier la NB.
  8. merci à vous en visuel ca doit être... discret !
  9. Pour répondre rapidement à Clouzot (je veux pas trop squatter le post) : - c'est une image de 2016 retraitée en 2019, en 3 ans j'ai bien sûr progressé en traitement mais le signal était quand même là - par contre pour les faibles extensions c'est vraiment là ou le mauvais ciel te limite et il n'y a rien à faire même en posant des années : ces très faibles signaux sont noyés dans le bruit photonique. Je me rappelle avoir posé des semaines sur M63 avec mon avaleur de photons sans parvenir à sortir la boucle de M63 là où d'autres la sortaient en 3 h à f/6 sous un SQM de 21 : CQFD... - le double dual-narrowband sur une galaxie à spectre continu, pas une bonne idée selon moi (on va perdre aussi énormément de signal utile sur l'objet)
  10. merci, en visuel ca doit être costaud, doit pas falloir avec des corps flottants !
  11. pour comparaison avec une CCD :https://www.astrobin.com/261624/C/ (T250 f/4) 7 h sous mauvais ciel. Ca doit à peu-près corresponde aux 3 heures sous un bon.
  12. hello, Environ 6 heures de pose fin mars sur la galaxie naine Lion 1, voisine proche C'est pas spectaculaire mais un sujet difficile et intéressant. Quand j'ai vu que l'aigrette de Régulus était mal placée c'était déjà trop tard pour tourner le tube Full : https://www.astrobin.com/full/8fxmtd/0/?real=&mod=
  13. hello, Pas de CP hier soir avec la lune donc j'ai poursuivi quelques tests en VA avec mes 2 cams Altair 290 mono et ASI 385 couleur. Testées dans les mêmes conditions avec 300s d’acquisition sur les mêmes cibles et toujours sur le petit 150/750 Avec 5 minutes de post-traitement (dont renforcement des couleurs) On voit que : - La couleur n’apporte pas grand-chose au moins sur des galaxies. Et encore elles ont été boostées en post-traitement, en visu directe on voit quasi aucune couleur. Maintenant il faudrait voir sur des nébuleuses (couleurs qui peuvent être plus soutenues) mais il n’y en a pas en ce moment de l’année. Un ciel meilleur que le mien doit aussi aider un peu. - La différence de sensibilité est énorme en faveur de la NB bien qu’elle ait des pixels plus petits (2,9 contre 3,75 microns), c’était attendu. - La résolution est également meilleure sur la NB (pixels plus petits et pas de matrice de Bayer). Pas original non plus. Donc sur des galaxies il n’y a pas match. Du moins avec des tubes modestes. Sur des nébuleuses je pense que l’écart est un peu moindre mais qu’il n’y a pas match non plus. Sur le globulaire M3 (20 minutes d'acquisition) la couleur commence à sortir (mais c’est un amas d’étoiles donc d’objets qui ont du flux, ceci explique cela). Je l’ai pas fait en NB.
  14. Je sais. Je l'avais prévue, pourtant, mais j'ai oublié
  15. hello, j'en ai pris un pour essayer, vu que le risque est faible et que d'après certains retours ca pouvait marcher. Voilà le résultat ci-dessous, tous sont des empilements Live Stack de 300s. Pas fait les flats ni la collim du 150, mais c'est pas nécessaire pour ce genre de test. Avec le réd à 47 mm du capteur, réduction mesurée à 0,48 x. Quelles belles étoiles et quelle finesse de détail : avec le réd à 37 mm, réduction à 0,58. C'est à peine mieux : sans réd, je vous laisse apporter la conclusion vous-mêmes : J'ai aussi essayé sans red en bin 2 pour voir si on pouvait récupérer du S/B comme si on divisait le f/D par 2 : ben pas mieux que le bin 1 en moins résolu évidemment. Avec ce genre d'accessoire, on espère regagner en rapport S/B sur les signaux faibles ce qu'on perd en résolution. Là, on perd en résolution, en rapport S/B (parce que la réso est tellement dégradée) et en esthétique. Bien sûr on gagne en champ, pour présenter des étoiles encore plus merdiques dans les angles. Bref :
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.