Jump to content

olivufu

Membre
  • Posts

    1,059
  • Joined

  • Days Won

    5

Everything posted by olivufu

  1. Superbe série encore une fois. Bravo. Le globulaire est splendide. L'aigle est impressionnant lui aussi. Quel coup de crayon !! PS : désolé pour cette petite digression. J'ai vu que tu avais un es40, est-ce le 68 degrès ? Si oui, par curiosité, quelle correction de champs offre t-il sur ton c11 ? Mes essais m'ont toujours amené à avoir une très belle correction de champs en utilisant du ES sur des SC. Mais je n'ai jamais pu essayer ce 40mm...
  2. pour du SW ? Si oui, c'est OU (Colmar) l'importateur France désormais, plus Medas (depuis déjà quelques années).
  3. C'est marrant, je n'ai jamais observé debout sur aucun des mes SCT, ni sur EQ, ni sur alt az. Pourtant j'en ai passé des heures derrière ces tubes. Peut-être parce que je ne monte pas beaucoup mes trépieds. Et vive ce 300 goto
  4. @adamckiewicz tu les as eu ? tu les as eu ? Merci @Fifi1957 pour le souvenir de ce chouette rapprochement
  5. tout à fait possible oui. Jamais eu le cas encore, je suis peut-être chanceux ! Tu as réussi c'est l'essentiel. Essaye de ne pas trop le serrer pour ta prochaine sortie pour voir si ça passe mieux avec la dilatation induite.
  6. L'as-tu serré fort lors de ta sortie ? car il n'y est pas nécessaire de trop le faire Avec un c9 (pourtant plus lourd), je ne les serre pas énormément, juste de quoi raisonnablement permettre au moteur de prendre le dessus. On pourrait penser que le micro jeu interne en az de cette monture est dû à un serrage trop lâche, mais serrer plus ne le corrige pas. As-tu à tout hasard une clé à ruban pour essayer ? Tu peux également essayer d'utiliser un outil levier pris sur l'une des trois pâles, en prenant soin de protéger la bague en amont pour ne pas la marquer. Ça va le faire
  7. Tu ne l'es pas en conseil ici en tout cas. Merci pour tout ce partage, tes posts sont toujours riches.
  8. C'est sûr que réduire en diamètre n'aurait rien apporté si tu ne recherchais pas spécifiquement à basculer sur un SC. Et d'un dob 250 à 300mm, le bond n'aurait pas non plus transformé du tout au tout tes observations. Ça veut dire que finalement tu es bien avec ton matériel, non ? Tant mieux
  9. Il y a même un C6. Le chiffre (ou nombre) derrière la lettre C correspond au diamètre en pouce du télescope. C6 = 6 pouces (150mm), C11 = 11 pouces (280mm) etc. SC pour Schmidt Cassegrain, la formule optique de ce type de telescope.
  10. Il n'y a que le secondaire à reprendre, j'utilise une simple clé alen car mes vis sont en hexa. Ma méthode, je l'avais proposé ici. Rien de difficile, sauf de l'écrire sur un forum
  11. Je rajouterai même à condition d'avoir le goto sur l'EQ car utiliser le chercheur d'origine d'un c9 au zentih pour se ballader en manuel n'est pas très aisé (sauf à changer son emplacement pour en bricoler un à l'avant du tube ou à en monter un nouveau avec renvoi inclus). Voire à monter très haut le trépied, pourquoi pas. Après je trouve qu'observer par l'arrière est toujours très agréable, même sur une EQ C'est subjectif je pense, car franchement la collimation d'un Schmidt prends 2 min et peut tenir très longtemps, même en déplacement. Sur un Dob, c'est à reprendre plus régulièrement sur l’expérience que j'en ai eu en tout cas.
  12. Bien joué @dob250 Tu devrais déjà avoir une collimation dégrossie mais attention, il va falloir absolument la parfaire sur le ciel si cela n'a pas été fait sur une étoile artificielle distante. Une fois ta collimation améliorée et juste acceptable, tu pourras la pousser plus précisément sur plusieurs niveaux de précision, jusqu'à Airy à 4 ou 5D un bon soir. Il sera alors fin prêt pour la saison des planètes, l'un de ses points forts une fois parfaitement réglé.
  13. Le 300 te fera gagner du diamètre (le nerf de la guerre en visuel), les Celestron t'en feront perdre un peu, et ajouteront un peu d'obstruction aussi. Dès lors et à diamètre quasi-identique, il est intéressant de partir sur l'obstruction la plus faible, sauf à vouloir des besoins spécifiques autre part. En revanche, si tu gagnes en diamètre, avoir plus d'obstruction n'est pas si impactant car le diamètre gagne toujours. Pour du visuel et sans prendre en considération tous les autres aspects, le 300 a l'avantage. De plus, tu gagnerais une motorisation (voire un goto) sur tes deux options (selon la monture que tu envisagerais sur le Celestron), ce critère ne les diffère donc pas. Restent la dimension du tube, le montage/démontage, ton parc actuel d'oculaire(s) selon les focales dont tu disposes déjà (et ce que tu recherches), la position d'observation, les accessoires, les types de réglages. Le SC ne t’intéresserait que par rapport à ce que tu as constaté sur astronomy tools ou pour d'autres raisons ? Concernant ta réflexion autour du grossissement, tout à déjà été très bien expliqué plus haut. C'est la focale de l'oculaire qui t'offrira la pupille de sortie souhaitée, et le grossissement souhaité. Le f/d n'a que très peu voire aucune importance en visuel, à la condition qu'il existe sur le marché (et que tu puisses te le procurer) l'oculaire te permettant d'atteindre ton objectif en terme de pupille de sortie, de grossissement ou de champs apparent. Ainsi le f/d 10 des Celestron te permettra moins facilement d'atteindre de grandes pupilles de sortie car doubler la pupille de sortie revient à doubler aussi la focale oculaire. Pour une pupille de 6mm à f/d 10, il faudrait un oculaire de 60mm. C'est là que les choix deviennent plus, voire beaucoup plus, restreint à ce f/d. Cela impose aussi quasi nécessairement le passage sur une chaine optique en 2 pouces sur le f/d 10, et cela peut avoir un certain coût sur un SC. Là ou il s'agira plus simplement de trouver un oculaire adapté sur un dob, et très possiblement en 31.75 même, pour avoir un champs réel large ou une grande pupille de sortie. Il faudra donc accessoiriser un peu davantage le SC pour atteindre aisément de grandes pupilles avec un champs apparent un peu large (utile en CP sur des cibles plus larges elles aussi). C'est l'une des seules réflexions je pense à avoir autour du f/d en visuel. Est-il possible trouver facilement (et en répondant à un budget) les bons oculaires pour faire ce qui est souhaité ? De quel(s) oculaire(s) disposes-tu déjà ? Cela pourrait orienter ton choix.... Alors là, c'est une toute autre réflexion qu'il faut avoir, car le f/d prend beaucoup plus d'importance, la focale aussi, car tu ne travailles plus avec des oculaires mais avec un capteur. Longtemps signifie donc quoi ? à toi de choisir
  14. Je pense que lorsque l'on collimate un SC, on fait plutôt attention en règle général. Certains préfèrent avoir en permanence un œil à l'oculaire et une main à la collimation en parallèle, pour agir sur le secondaire et voir le résultat en temps réel. Alors il faut porter une attention particulière à l'outil en effet. C'est la mise en garde de Adam avec un grand et long outil D'autres, dont je fais parti, regarde à l'oculaire tranquillement, analyse brièvement, puis se déplace pour aller à la lame agir sans pression. Alors, peu importe l'outil, comme on fait attention et que l'on ne fait pas deux choses en même temps, le risque est réduit. Même avec un tournevis. Je suis pour le btr, mais ça, vous le savez déjà (précis, simple, facile), et j'utilise une clé alen basique pour régler (que j'utilise le plus souvent dans le sens de la hauteur pour ne pas appliquer involontairement un trop haut couple). Mais ça, c'est très subjectif. Je n'y vais pas souvent non plus à la collim, car elle est stable une fois le bon couple trouvé. Avec les retours de krotdebouk et Adamckiewicz, tu as de quoi faire un choix personnel réfléchi ! ll existe même des tournevis ph coudés pour rester avec les vis d'origine tout en ayant un outil à angle droit, petit et facilement manipulable, selon les préférences. L'essentiel est juste de prendre le temps de parfaitement collimater ces Schmidt, qui le méritent bien !
  15. Non ne le sois pas surtout, il faut juste que tu apprennes à le serrer convenablement pour ton utilisation, c est tout. Cela te fera bientôt sourire de repenser à cela tu verras... Ils tiennent plutôt tres bien la collim tu verras, et pourtant je la contrôle à chaque sortie parce que j'adore le lunaire et le planétaire.
  16. A mon avis, rien du tout de méchant, ne t'inquiètes pas. Je ne préconise pas forcément cela, mais chacun ses habitudes. Et le meilleur ordre, c'est plutôt dévisser en face d'abord, avant de visser, pour éviter des tension importantes inutilement sur les vis (et pour éviter de tourner tout le bloc secondaire éventuellement si vraiment on force). Mais de fait, si tu dévisses à chaque fois en face avant de visser, alors tes vis sont soit tout simplement trop lâches (et la collim est instable), soit carrément dévissée pour l'une d'entre elle (celle qui ne semble pas réagir), ce qui revient au même, en pire. Cela expliquerait facilement tes constats. Le plus simple, pose ton tube à l'horizontal au beau milieu de ton lit. Repères l'orientation originale du support secondaire en photographiant de face la lame (avec les vis de collimation, ou l'autocollant fastar que tu ne tourneras pas le temps des manips). Exemple : Dévisse tranquillement la bague fastar. Ne force pas trop bien entendu, et vérifie que tout le support du secondaire ne tourne pas avec. Si tu vois que le tout bouge, maintiens le support (qui contient les vis de collimation) avec les doigts d'une main (c'est très facile sur le c9), et tourne la bague avec l'autre main. Cela va venir tranquillement tu verras. Et pour info, cette bague lorsque tu remonteras, sera à serrer doucement jusqu'à la butée, puis un mini mini coup plus ferme juste histoire de la maintenir verrouillée. Cela suffit, pas la peine de serrer plus, cela ne servira qu'à t'embêter le jour ou tu souhaiteras la devisser de nouveau. Sors le support secondaire doucement, toujours au dessus du lit au cas ou. Et là tu vas voir immédiatement si l'une des trois vis ne prends plus sur le support. Si c'est le cas, fais la reprendre, et pré-collimate très grossièrement en plaçant une cale de 2mm entre le support noir et le support miroir gris pour que tout soit le plus parallèle possible. Ou fais le le à l’œil. Serre raisonnablement pour ne plus qu'elles ne soient lâches ces vis. Remonte le support (il y a un ergot et une vis détrompeur pour tout remonter à l'identique). Vérifie que cette vis détrompeur soit suffisamment ressortie pour bien tenir dans l'ergot rainure détrompeur, et si ce n'est pas le cas, dévisse la un poil pour qu'elle ressorte bien dans la rainure. Compare le montage avec ta photo initiale, tout devrait être identique à priori. Pars sur un essai avec la lampe (ce que @adamckiewicz t'a écrit ci dessus) ou sur le ciel selon ta patience. En avant, recollimate le tout à minima, et affine sur le ciel en suivant les conseils du petit tuto sur 100% visuel (ou autre, c'est toi qui voit). Lorsque tu collimates, ne le fait pas trop lâche, on dessert en face quand serrer devient un poil trop raide. Sinon, la collim bougeras tout le temps si les vis sont beaucoup trop lâches. Force.
  17. J'allais aussi le poster ici justement Au Mans en plus !
  18. En vision décalée, elle est franchement là !!! Exposer proprement queue et noyau... pas si simple Merci beaucoup pour cette belle image
  19. Il y avait un 300 à Lyon, juste à côté de chez toi, mais le magasin est fermé pour plusieurs mois désormais. Vaison la romaine, peut-être peux-tu passer à Nimes voir s'il y en a un de visible, sait-on jamais. Peut-être telephoner ou envoyer un mail en amont. Et en stock visiblement vers Le Mans, lorsque tu seras à Tours.
  20. Mais oui, la propagande..... Mais comment ais-je pu oublier le plus important ? Voici la clé : https://mitdensternentanzen.jimdofree.com/francais/type-d-oculaire/
  21. Tu as raison de le rappeler. L'aspect VA a bien été détaillé par @clouzot et seuls des bribes visuel ont été abordées. La demande de Ma0oh est très large : vouloir utiliser le plein potentiel d'un C9, et l'accessoiriser par des indispensables. Cela peut prendre une multitude de directions, surtout que l'indispensable visuel des uns ne sera pas l'indispensable des autres. Il serait intéressant qu'il repasse par ici (après s'être reposé) pour nous faire part de ses premiers retours à propos de l'utilisation de son C9 Le porte oculaire d'origine te convient-il ? pour rappel, le renvoi coudé est maintenu par deux petites vis M3, suffisantes pour un montage léger en aval, mais sur lequel il faut porter une attention certaine au risque de tout retrouver par terre. Le renvoi coudé te convient-il ? C'est un petit prisme (plutôt pas mauvais par ailleurs sur des cibles lumineuses) mais dont le serrage se fait là encore avec deux petites vis. Sa mécanique est basique. Avec des oculaires légers, aucun souci, mais attention si l'on monte un peu plus lourd. Surtout si le renvoi tourne en se met à pointer par accident vers le bas. Le chercheur te permet-il (une fois calibré proprement) de pointer aisément une cible ? de calibrer le Goto de la monture ? Observeras-tu par des nuits plus fraiches voire froides en periode hivernale ? si oui, alors te fabriquer, ou acheter une protection pour la lame est à envisager. Quels oculaires as-tu ? le 13 et le 40 d'origine ou autre ? car tu dis l'avoir acheté d'occasion sans accessoire. Vraiment rien du tout ? As-tu un porte oculaire et un renvoi coudé ou pas du tout ? si non, il ne s'agit pas d'optimiser ton c9, mais plutôt d'avoir le minimum pour pouvoir observer à minima une cible. Ce n'est pas la même problématique. Sans eux, il ne sera pas possible d'observer. Souhaites-tu observer le ciel profond de manière approfondie ? ta demande initiale parle de planétaire (sauf erreur). Observer certaines cibles du ciel profond ne demandera pas les mêmes indispensables qu'observer les planètes, la lune, ou de petites cibles lumineuses du cp (certaines NP, les AG, de petits astérismes, des étoiles doubles). Si les bases sont identiques car les instruments permettent les deux, les pupilles de sorties recherchées, la largeur des champs (réel et apparent) recherchée, la filtration, peuvent faire évoluer dans une direction un peu différente ces deux formes d'observation visuelle. L'autonomie : à priori tu seras ok pour une belle partie de la nuit avec une évolution chargée à chaque fois (surtout si tu pars en sortie sans 220v). Portes-tu des lunettes ? cela pourrait peut-être impacter l'éventuel choix d'un nouvel (ou premier) oculaire si tu ne peux pas faire d'observation sans (tirage d'anneau à vérifier). Si tu comptes vraiment te mettre au va ensuite, alors cela ouvre un grand débat à propos du réducteur. Car personnellement, je l'utilise uniquement en visuel et je l’apprécie plus qu'une chaine en 2 pouces. L'utiliser en visuel et en va peut permettre des économies car double utilisation VS une chaine en 2 pouces uniquement dédiée visuel. Cela ne veut pas dire du tout d'en acheter par contre. Mais c'est à envisager, car tout investir en visuel 2 pouces à un coût certain (qu'il faut quantifier) si le visuel et le va sont souhaités parallèlement. Autant de premiers basiques qui nous seront utiles ici pour ne pas t'orienter dans une mauvaise direction. Je ne pense pas qu'à la lecture des premier posts ici, tu ne te sois déjà aventuré dans des achats. Mais peut-être que si, car nous ne sommes pas ta seule source d'information, loin de là. Tiens nous au courant de ton utilisation et de tes ressentis à l'utilisation de ton super tube !
  22. Tu as tout à fait raison de le rappeler. Merci beaucoup. Je monte mon c9 OTA sur une monture EVO de temps à autre, mais il était livré avec le 6x30 en OTA. En pack EVO, cela doit être avec le chercheur point rouge en effet. Cela dit, myopie écartée, cela ne me dérange pas du tout d'utiliser le point rouge Celestron d'origine pour calibrer le GOTO (avec mon C6 ou ma lunette qui sont tous les deux équipés de ce chercheur). Il permet très aisément (une fois correctement calibré lui aussi, et en ouvrant les deux yeux) d'avoir l'étoile dans le champs de l'oculaire et d'affiner à l'oculaire avant validation de l'étoile sur la raquette. A voir selon les difficultés à pointer de MaxOoh (avec le point rouge bien calibré je le répète) si le changer est une priorité pour lui en utilisation GOTO. Pas de mon côté. En manuel par contre, il faudra le faire évoluer très probablement. Concernant le réducteur, @clouzot a apporté beaucoup de réponses pour le VA. En visuel, il fait l'objet de beaucoup de subjectivité, tant sur le rendu que sur sa mise en œuvre ou son utilité. Il répondra aux besoins des uns pour pleins de raisons, moins à celui d'autres pour pleins de belles raisons également. On en a discuté sur 100% visuel.
  23. C'est sûr, C6 et champs corrigé large ne vont pas de paire, ses atouts sont à chercher ailleurs. Belle progression en tout cas, très belle ténacité et abnégation Guy !!
  24. Pas urgent ni prioritaire du tout si tu utilises le goto de ta monture. Il se calibre très vite, très facilement, et très bien avec le 6x30 tu verras. En recherche manuelle, c'est un peu différent. Profites de ton achat et si on peut répondre à certaines de tes questions, n'hésites pas. Cela mériterait un argumentaire plus détaillé. Cela aussi.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.