Jump to content

olivufu

Membre
  • Posts

    1,009
  • Joined

  • Days Won

    5

Everything posted by olivufu

  1. N'observer qu'une portion de cible (via un oculaire à petit champs apparent) me donne d'office cette impression de fort grossissement et de précision. Et cela cible le regard, c'est certain ! Observer cette même cible dans sa globalité me donne plutôt une (fausse) impression de faible grossissement ... et pourtant lorsque l'on dispose de 100 degrès faits pour, très propre au centre, cela doit être grandiose (jamais testé au delà de 82)!! +1 Une bino (et deux simples ortho) demeurent quand même un sacré pas en avant pour ce genre d'observation (pour qui fusionne). Les détails, à chaque saut positif bref du seeing, ne sont pas manqués lorsque l'on reste longtemps les yeux aux oculaires sans se fatiguer. Je ne suis jamais resté aussi longtemps à l'oculaire en mono.
  2. Le fameux fieldstop Plus il est grand, plus l'oculaire offre une large portion de ciel visible (le champs réel). Les instruments ont eux aussi une limite (parfois le 31.75mm, parfois le 50.8mm, parfois entre les deux comme le c8 par exemple) Si tu veux le champs réel le plus large en 31.75 par exemple, choisir un oculaire avec un arrêt de champs de +- 27mm
  3. @'Bruno La sortie arrière du C6 est à 26 mm environ. Le baffle ne doit pas être bien plus large par ailleurs. Il est donc en théorie limité au 31.75. Toutefois des oculaires avec un arrêt de champs de plus de 26mm permettent tout de même d'y passer de bons moments. Les étoiles en limite de détection au centre ne seront peut-être plus observables en tendant vers le bord... tout au plus. Mais cela ne se ressentira pas beaucoup sur des amas à plus faible magnitude. On y gagne ainsi en profitant d'oculaires avec de plus grands diaph de champs (que 26mm) sur des cibles plus étendues mais claires comme l'amas double par exemple. Compatible oui. Mais le réducteur n'est pas initialement pensé à des fins visuelles, et ajoutent du verre pour celles et ceux qui ne le souhaitent pas. Je l'utilise très souvent en visuel CP, mais c'est un choix orienté par beaucoup d'autres raisons. En planétaire, je n'utilise principalement que des orthos (mais j'ai un suivi), et jamais de réducteur bien entendu. En CP avec le réducteur (pour le C6 toujours), on est soumis au même contraintes si l'oculaire monté a un arrêt de champs supérieur à 16 - 17mm , car les mêmes conséquences s'appliquent. Je profite toutefois de très belles séances d'observation sur le c6 avec un 24mm derrière le réducteur (arrêt de champs de 27mm pourtant). Mais je sais à quoi m'attendre, et cela ne me gêne pas outre mesure. En bref, le vignettage ne m'affecte pas beaucoup. En revanche, j'accorde bien davantage de soin au backfocus pour limiter l'AS, pour éviter de diaphragmer le diamètre d'entrée, et pour rester sur un fd pas trop poussé en laissant le primaire le plus possible à sa place.
  4. Tu as un bon rc Ce n'est pas une inquiétude d'oculaire à mon avis, je pense que Dob n'est pas serein avec son rc 31.75 justement....
  5. C'est un oculaire en 31.75, il fonctionnera donc très bien avec ou sans le réducteur. Mais avec le réducteur, il est judicieux de limiter le tirage et de rester avec un rc 31.75 (si celui-ci le supporte correctement l'APM). Il te donnera plus ou moins le champs, le Gr, et la pupille qu'offrirait un 20mm 100 degrès sur le f/d10 natif.
  6. Sans réducteur oui. La pente est même plutot douce. Avec réducteur, c'est une tout autre chose...
  7. Tu as déjà cette première base + - théorique ci-dessous (*ref Ken hutchinson) Après, un comparatif de clarté avec un montage court et un montage long : si ton œil n'est pas gêné, ne t'embête pas avec les chiffres. C'est pareil pour le vignetage
  8. @dob250 tu as un renvoi coudé qui se visse directement sur le pas SC, c'est bien cela ? Je ne connais pas le william optic. Si oui, alors checker la perte effective d'ouverture de ton C9 avec ce montage en aval du réducteur, peut-être de l'ordre de 1/2 ou 3/4 de pouce, pas forcément gênant si cela convient pour ton utilisation (en parallèle d'un possible vignetage visible ou non). En revanche, avec un po 2" et un rc classique, le tout risque de te faire perdre bien au delà d'un pouce, ce qui pourra clairement se remarquer alors.
  9. J'ajouterais à ce que vient de te dire @adamckiewicz que si tu utilises un tirage trop long derrière le réducteur, tu vas diaphragmer le diamètre de ton instrument, en plus d'augmenter son obstruction. Et ça va très très vite derrière le réducteur. Un po et RC 2" et tu n'as déjà plus un diamètre de 235mm utile (sans compter l'augmentation de l'obstruction centrale). Ce serait dommage de vouloir gagner d'un côté et d'y perdre trop de l'autre. Tout dépend du tirage induit par ton montage post-réducteur (si tu comptes utiliser le réducteur en visuel bien entendu). A voir si cela te dérange ou non à l'utilisation.
  10. J'aime et utilise beaucoup ces deux focales (+ -) sur le c6 et sur le c9. Bon choix à toi oui, mais d'un 13 100° à un 26 60°, à champs réel proche, le grossissement double quand même
  11. oui, j'ai la même impression à la relecture. 82° ou plus. Est-ce bien cela dob250 ? si c'est le cas, la pupille de 4mm ne sera plus à envisager
  12. Il y a bien une possible réflexion à faire sur ton étagement actuel. J'ai bien dis réflexion et pas forcément des achats. Une fois celle-ci faite, alors tu pourras réfléchir aux priorités selon ton budget (grand champs VS pupille VS champs apparent) Ne pas profiter d'une pupille de 1mm est à questionner car c'est un grossissement qui te sera souvent utile sur ce genre d'instrument non-dédié grand champs. Je pense que des pupilles de 0,7mm (planétaire lunaire les bons soirs, NP), de 1mm (NP, planétaire lunaire, AG, certaines galaxies), de 1,4mm (AG, NP, nébuleuses, galaxies, lune champs plus large), de 2 à 2,4mm (Galaxies, grandes nébuleuses, AO) et de 4mm (OIII, UHC, AO, nébuleuses larges, recherches d'objets, galaxies) sont une bonne première réflexion à avoir. En ce sens, un 7 et un 8,8 à f10 sont peut-être proches. Concernant les 4mm, deux façons d'y aller : basculer toute la chaine en 2 pouces (po, rc, filtres et oculaires longues focales) ou rester en 31,75 via le réducteur (le choix que j'ai retenu pour pleins de raisons). Tu ferais également une erreur je pense en montant derrière un réducteur un rc 2" et en envisageant d'y monter un oculaire exploitant le coulant 2" derrière. Tu serais en limite de perdre du diamètre (et donc des diaphs) à l'utilisation, en plus d'un possible vignettage plus ou moins, voire très, notable. Tu ne peux hélas pas changer le champs offert par le tube. Il te manquerait, je pense, quelque chose entre tes pupilles actuelles de 0,8 et 2,6 Il te manquerait, si tu penses en avoir l'utilité, quelque chose autour de 4mm. C'est subjectif car cela peut ne représenter que 15% 20% des observations sur un tube à très longue focale moins spécialisé dans le champs large. Certains oculaires ES offrent une bonne correction du champs sur C6 et C9 (meilleure à mon sens que certains oculaires plus onéreux). C'est le constat que j'ai fait en tout cas. Je ne connais pas les 100 degrés du tout, je ne donnerai aucun retour à leur sujet. Mais un bon 13/14mm 100°, cela doit être chouette probablement... n'est ce pas @adamckiewicz ?
  13. Bonjour à tous, Je reviens d'un passage au grès du hasard chez Medas à Lyon (Equinoxe), et tout le magasin est à moins 20% cette semaine (et même à moins 10% sur toutes commandes). Pour tous les Lyonnais, il y a de quoi faire si vous avez besoin d'un petit truc (ou d'un gros truc d'ailleurs). Si cela peut vous dépanner, c'est assez rare pour être souligné ici je pense On y gagne même la présence de Didier cette semaine Sur leur site, on peut lire ceci :
  14. J'ai hésité, mais ils ne vendent pas à moins 20% en ligne, juste sur place. Désolé Pyrene si j'ai mal posté. L'idée c'est juste de partager cette info sympa à ceux que cela pourrait depanner
  15. Bonjour à tous, Je reviens d'un passage au grès du hasard chez Medas à Lyon (Equinoxe), et tout le magasin est à moins 20% cette semaine (et même à moins 10% sur toutes commandes). Pour tous les Lyonnais, il y a de quoi faire si vous avez besoin d'un petit truc (ou d'un gros truc d'ailleurs). Si cela peut vous dépanner, c'est assez rare pour être souligné ici je pense On y gagne même la présence de Didier cette semaine Sur leur site, on peut lire ceci : PS : J'espère ne pas aller contre la charte du forum en donnant cette information qui peut être utile à plusieurs amateurs
  16. On comprend bien le sens des panneaux solaires sur ce superbe cliché ! Merci beaucoup et bravo !
  17. Merci @Colmic. J'y voyais un très bel et élégant hippocampe, je n'y vois désormais plus qu'un décapité Très belle image Damien
  18. Le classique celestron 0,63 (en version japan). En visuel, j'en suis très satisfait oui, surtout ramené aux très nombreux avantages qu'il m'apporte (j'en parle notamment en milieu de p1 sur ce fil) A budget beaucoup moins limité, un bon 40 et une chaine en 2 pouces est également intéressant je pense, surtout si l'étagement des autres oculaires est bon lui aussi.
  19. Me concernant, ces infos étaient bel et bien justes pour mon c9 et mon c6. Il y avait un autre lien pour les anciens tubes. Peut-être que ton tube n'est pas si jeune...
  20. J'ai mis du m3 10mm allen https://www.celestron.com/blogs/knowledgebase/what-are-the-sizes-of-collimation-screws-on-current-production-celestron-optical-tubes
  21. exactement ! Mais pour ces quelques petites heures, cette petite boite me rend désormais un grand service, car je ne savais jamais ou tout laisser le restant de la nuit Ne le sois pas, tu as eu tout à fait raison Sur quelques heures, quand même... la "crasse" ne se pointe pas comme ça et heureusement. Un coup de poire avant protection et rangement le lendemain. Jamais de souci
  22. Une lune au zénith, ça aide aussi Je n'avais pas du tout prévu une telle configuration pour de l'observation avec cet instrument, c'était uniquement une configuration de vérification de collimation. Je ne comptais pas observer du tout. Le hasard total d'être allé pointer la lune entre les nuages, présents ici aussi. Et là, des images superbes avec un outil (et un montage) pas approprié à cela. Comme quoi, c'est comme en cuisine parfois, il faut oser. qui ne m'a psd posé de souci, étonnamment. Jamais je n'aurais tenté une pupille de 0.285mm pourtant....
  23. Ce matin, je démonte entièrement le crayford de ma 80ed pour le reprendre, et je re-collimate proprement mon doublet ensuite. Comme il a plu et fait beau en alternance toute la journée, et que meteoblue me dit ça ... ... je me dis juste que je vais aller vérifier les réglages sur une étoile réelle 2 minutes.... Airy impeccable à 280x environ (esx2 + gso x2.5 + 10mm), tiens si je pointais la lune avant de rentrer. Je reste sous le choc. Je tombe sur l'épée en plus. J'avais jamais vu de telle image de la lune à la 80mm, des détails wahouesques !!!! Je la pousse au max de mes possibilités, à 280x donc, uniquement pour la vérifier, et elle m'offre une image mémorable au point de me donner envie de la partager ici immédiatement. Pourtant la lune, j'y vais souvent... Tout y était, j'ai passé un moment incroyable. 80mm, respect
  24. Merci beaucoup @Drase pour cet aimable retour J'aime bien travailler sur support noir habituellement, mais là j'avoue qu'il va falloir que je persévère un moment pour parvenir à apporter sur la feuille les nombreuses nuances offertes à l'oculaire...
  25. Bonjour, Voici mon tout premier dessin de la lune, avec un zoom sur cette magnifique faille que j'observe tout le temps lorsqu'elle s'offre à nous. J'ai utilisé mon papier noir habituel, mais que c'est difficile de nuancer.... Je partage avec plaisir ce bel instant d'observation et de dessin (bien que médiocre pour ce dernier).
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.