Batbihirulau

Lancement PicSat imminent

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Le CNRS vient de publier un communiqué sur le lancement imminent de PicSat.

 

Il s'agit d'un pico satellite (3.5kg) équipé d'un micro télescope (diamètre 5cm) destiné à étudier le transit de Beta Pictoris b l'été prochain.

Et cerise sur le gâteau, les radioamateurs seront mis à contribution pour recevoir la partie radio.

Ceci dit, être amateur de radio suffira à écouter les liaisons descendantes sur 435.925 MHz.

 

Il ne reste plus qu'à s'équiper...

 

Fred

Modifié par Batbihirulau

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si vous avez des questions hésitez pas ! je transmettrai à l’équipe PicSat (je travail avec eu à l'Observatoire de Paris) !

 

Petite correction c'est un Nano Satellite de type "CubeSat" ça taille est de 3 cubes donc 10x10x30cm ! :) (5cm c'est le diamètre du télescope)

 

Pour la liaison radio, c'est même mieux que ça ! Si vous pouvez recevoir les bandes VHF-UHF vous pouvez participer à la réception des données de PicSat et le aider en leur envoyant les données reçus. Vous pouvez aussi vous inscrire et visualiser les données de PicSat reçus sur le site officiel.

 

https://picsat.obspm.fr/?locale=fr

 

Ça peut être une super activité pour un club de radio amateur ou même astro amateur !

Modifié par dragonlost

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PicSat est dans l'espace !! plus de nouvelle au prochain passage parisien (~ entre 9h30 et 10h )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PicSat émet, reçois et répond ! c'est donc un succès pour la première partie de mission !

 

Maintenant à vos antennes !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si vous avez des questions hésitez pas ! je transmettrai à l’équipe PicSat (je travail avec eu à l'Observatoire de Paris) !

 

Tu fais partie de l'équipe qui a mené le projet ?

 

J'ai parlé du lancement dans "Actualité exoplanétaire" que j'anime depuis des années :

http://www.webastro.net/forum/showthread.php?p=2517894

 

Bravo à toute l'équipe ; J'imagine le soulagement après tout le temps passé à bosser dessus et la tension au moment du lancement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très marrant ce projet.

 

Et ça revient à combien un projet comme ça, au moins pour la partie spatiale? J'ai plein d'idées de CubeSat à me faire dans mon garage :p.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chouette !

Vu au journal sur la 3 ce midi

Ca repassera sans doute à l'édition du soir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'imagine que le lancement et la mise sur orbite sont des phases trés délicates.

Si tout s'est bien passé, c'est temps mieux.

Par contre, les liaisons up/down ne sont pas encore opérationnelles sur le site (dispo après s'être enregistré), mais ça va venir.

(quand j'ai montré tous ça aux étudiants et qu'ils ont découvert que tout ça tournait avec un STM32, ils étaient plus qu'étonnés: ils bossent sur le même...)

On attend aussi avec impatience les premières courbes de l'observation de Beta Pictoris.

 

C'est à vivre au jour le jour et en ligne: c'est passionnant.

 

Fred

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tu fais partie de l'équipe qui a mené le projet ?

 

J'ai parlé du lancement dans "Actualité exoplanétaire" que j'anime depuis des années :

http://www.webastro.net/forum/showthread.php?p=2517894

 

Bravo à toute l'équipe ; J'imagine le soulagement après tout le temps passé à bosser dessus et la tension au moment du lancement

 

Je fait pas exactement partie de l’équipe. Je travaille dans l'équipe CCERES au LESIA ( https://cceres.univ-psl.fr/ ). PicSat fait partie de CCERES aussi et c'est un des premier CubeSat envoyé. Pour ma part je travail sur un logiciel de prototypage rapide pour l’ingénierie concourante dans le cadre de projet spatiaux.

Je côtoie souvent l'équipe PicSat du coup.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Très marrant ce projet.

 

Et ça revient à combien un projet comme ça, au moins pour la partie spatiale? J'ai plein d'idées de CubeSat à me faire dans mon garage :p.

 

Pour un projet comme ça c'est du "low cost" d'un point de vue spatial (le JWST coute 9 milliard de dollars pour l'instant !!). Ce qui ce traduit par une somme compris entre 1 et 2 millions d'euros. :p

 

Si tu veut un exemple de CubSat réaliser dans "son garage" : https://upsat.gr/ c'est un CubeSat Open Source realiser par un méga FabLab et la fondation libre space

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'imagine que le lancement et la mise sur orbite sont des phases trés délicates.

Si tout s'est bien passé, c'est temps mieux.

Par contre, les liaisons up/down ne sont pas encore opérationnelles sur le site (dispo après s'être enregistré), mais ça va venir.

(quand j'ai montré tous ça aux étudiants et qu'ils ont découvert que tout ça tournait avec un STM32, ils étaient plus qu'étonnés: ils bossent sur le même...)

On attend aussi avec impatience les premières courbes de l'observation de Beta Pictoris.

 

C'est à vivre au jour le jour et en ligne: c'est passionnant.

 

Fred

 

Le processeur des ordinateurs de bords des CubeSats sont effectivement des processeurs de type ARM-cortex 0 à 3. En général pour faire du développement de logiciel on utilise les carte STM32 discovery.

 

Pour le lancement c'est effectivement la partie la plus dur pour ce genre de satellite qui ne possède pas des composants très résistant comme les satellite conventionnel ( composant qualifier spatial).

 

Après la deuxième étape c'est avoir une réponse, puis le but c'est de tester tout les sous système pour voir si il réponde bien.

 

Puis en dernier on active la charge utile afin de faire de la science quand l'attitude (orientation dans l'espace) est stable ainsi que les communications et les ressources énergétiques.

 

Mais si tout ça bug c'est pas grave on peut toujours mettre à jour le système si c'est pas un problème hardware. Il faut bien-sur avoir réussi à établir le contact avec le satellite après le lancement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je fait pas exactement partie de l’équipe. Je travaille dans l'équipe CCERES au LESIA ( https://cceres.univ-psl.fr/ ). PicSat fait partie de CCERES aussi et c'est un des premier CubeSat envoyé. Pour ma part je travail sur un logiciel de prototypage rapide pour l’ingénierie concourante dans le cadre de projet spatiaux.

Je côtoie souvent l'équipe PicSat du coup.

 

Merci de donner des nouvelles de la mission sur ce forum !

La question que je me pose c'est de savoir s'il n'est pas trop tard pour observer quelque chose d'intéressant... Je me souviens avoir lu que l'équipe de Picsat souhaitait qu'il soit à son poste en orbite pour l'été 2017. Ils ont toujours espoir ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

petit tuto pour ceux qui voudrait savoir si PicSat passe au dessus de chez eu :

 

télecharger le logiciel suivant :

 

Sur linux :

sudo add-apt-repository ppa:gpredict-team/ppa

sudo apt update

sudo apt install gpredict

 

Pour Windows :

 

Téléchargez Gpredict à cette adresse:

https://sourceforge.net/projects/gpredict/files/Gpredict/2.2/gpredict-win32-2.2.zip

 

Une fois le logiciel ouvert vous aurez cette fenetre

 

17244-1516015705.jpg

 

Vous allez dans Edit -> Preferences -> Ground Stations -> Add new

 

17244-1516015726.jpg

 

Vous remplissez votre localisation ou la localisation de votre antenne

 

name : ce que vous voulez

description : ce que vous voulez

location : votre ville

latitude : 48.8863 (par exemple)

longitude : 2.2263 (par exemple)

Locator : il se remplie tout seul

Altitude : en m

Weather St : vous cliquez sur "Select" puis vous choisissez la station météo la plus proche.

 

Puis "OK"

 

17244-1516015868.jpg

 

Enfin vous verrez 2 lignes, la station de copenhagen qui est là par défaut que vous pouvez supprimer (avec le bouton "Delete" une fois sélectionné) et votre station.

 

17244-1516015890.jpg

 

vous pouvez sortir du menu avec le bouton "OK"

 

Vous devrez peut être redémarrer l'application pour que votre station apparaisse sur la carte.

 

Pour avoir les bonnes donnée pour les satellites il faut mettre a jour les "TLE".

Pour ca Edit -> Update TLE data from Network

 

17244-1516015787.jpg

17244-1516015845.jpg

 

La liste des orbite vas être mis à jour.

 

Pour afficher seulement PicSat il faut aller dans la configuration de la carte :

Cliquez sur la flèche qui vas vers le bas en haut a droite de la carte, puis configure

 

17244-1516015807.jpg

 

fenêtre de configuration :

 

17244-1516015826.jpg

 

A l'aide des flèches, retirez tout les satellites situé sur la droite (vous pouvez garder ISS si vous voulez)

 

Sélectionnez votre station en haut a gauche.

Puis recherchez "43116" ou "OBJET_F" ou "2018-004F" et ajoutez ce satellite.

 

17244-1516015903.jpg

 

Pour retourner à la carte appuyez sur "OK".

Normalement, si vous avez gardez ISS vous devriez avoir la même vue que moi :

 

17244-1516015746.jpg

 

En haut à gauche est indiqué le temps avant le prochain passage du satellite. En bas a droite les données de position du satellite dans le ciel. En bas a gauche le radar de votre station sol.

 

Prochain Tuto comment fabriquer une antenne omnidirectionnel QFH pour la réception des donnes PicSat sans pointage.

 

Il ne restera après, plus qu'à avoir le tuto d'utilisation du logiciel PicSat pour recevoir les données à l'aide de l'antenne, un filtre/LNA UHF et d'un SDR.

Modifié par dragonlost

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour un projet comme ça c'est du "low cost" [...]. Ce qui ce traduit par une somme compris entre 1 et 2 millions d'euros. :p

 

Ah oui, quand même :cry:. Il va falloir que j'économise un peu avant d'envoyer mon appareil photo dans l'espace... :be:

 

Concernant la transmission descendante des signaux, c'est envoyé par paquet. Je n'ai pas tout compris. Comment le satellite sait que les paquets sont bien arrivés? Il renvoie chaque paquet jusqu'à ce que le sol lui dise que le paquet correspondant est bien reçu? Ou le paquet (certains paquets) est (sont) perdu(s)?

 

Ça a un intérêt de monter une station de réception dans un coin paumé (Madagascar par exemple)? Ça aiderait le projet?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ah oui, quand même :cry:. Il va falloir que j'économise un peu avant d'envoyer mon appareil photo dans l'espace... :be:

 

Concernant la transmission descendante des signaux, c'est envoyé par paquet. Je n'ai pas tout compris. Comment le satellite sait que les paquets sont bien arrivés? Il renvoie chaque paquet jusqu'à ce que le sol lui dise que le paquet correspondant est bien reçu? Ou le paquet (certains paquets) est (sont) perdu(s)?

 

Ça a un intérêt de monter une station de réception dans un coin paumé (Madagascar par exemple)? Ça aiderait le projet?

 

Alors en fait le satellite envoie toute les 10s ce qu'on appelle un "Beacon" qui contient les donnée de télémétrie, par la suite il rajoutera les donnée scientifique.

En fait le satellite ne sais jamais si il est réceptionné. Quand il arrive au dessus de Meudon il peut revoir des commandes envoyées depuis le sol pour lui demander d’émettre des données en plus.

 

Effectivement un station Sol au niveau de Madagascar peut être très utile car elle permet d'augmenter la couverture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Effectivement un station Sol au niveau de Madagascar peut être très utile car elle permet d'augmenter la couverture.

 

J'ai vu une nouvelle page, en construction: Contribuer|Fabriquer votre station! Tous mes encouragements pour cette page :be:.

 

Je ne serais sans doute pas prêt avant la fin de mission de PicSat mais, si j'ai bien compris, les nanosats manquent de puissance pour communiquer aussi ils restent en orbites basses, forcément défilantes et sont contents de trouver des radio-amateurs pour les relayer en différents points du monde. Donc, si je mets en place une station dans un coin paumé, ça pourra servir à de futures missions scientifiques.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
J'ai vu une nouvelle page, en construction: Contribuer|Fabriquer votre station! Tous mes encouragements pour cette page :be:.

 

Je ne serais sans doute pas prêt avant la fin de mission de PicSat mais, si j'ai bien compris, les nanosats manquent de puissance pour communiquer aussi ils restent en orbites basses, forcément défilantes et sont contents de trouver des radio-amateurs pour les relayer en différents points du monde. Donc, si je mets en place une station dans un coin paumé, ça pourra servir à de futures missions scientifiques.

 

Oui effectivement PicSat est actuellement en train de finir de concevoir un logiciel multiplateforme qui permettra à tous, avec un minimum de matériel de pouvoir recevoir et aider la mission.

 

Le matériel est assez simple : Un SDR-RTL, un filtre/ampli UHF-VHF, une antenne directive+ un système de pointage ou une antenne omnidirectionnel.

 

en terme de budget on est à moins de 150 euro si on fait l'antenne omni soit même.

 

Actuellement on peut aider la mission avec le même matos mais avec plusieurs logiciel combiné :

 

Sur Windows : Gpredict (dopler) + SDRplay/SDR# (enregistrement audio) + Soundmodem (décodage) + AGWOnlineKISS/KissDump plus (décodage)

Sur Linux : Gpredict (dopler) + GQRX (enregistrement audio) + GNURadio (décodage)+ plugin gr-satellite (décodage)

Modifié par dragonlost

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Petite mise a jour pour Gpredict. L'orbite de PicSat a été clairement identifié.

 

Vous pouvez mettre à jour les TLE et ajouter PicSat dans la liste des satellite !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le matériel est assez simple : Un SDR-RTL, un filtre/ampli UHF-VHF, une antenne directive+ un système de pointage ou une antenne omnidirectionnel.

 

Pour Madagascar, l'omnidirectionnel sans mécanique me semble plus approprié, question robustesse.

 

en terme de budget on est à moins de 150 euro si on fait l'antenne omni soit même.

 

Très raisonnable.

 

Pour la partie informatique, j'imagine un Raspberry Pi avec une clé 3G. Je pense que la puissance de calcul doit être suffisante. Il faut aussi voir la consommation électrique mais, dans le pire des cas, on doit pouvoir couper la radio depuis les I/O du Rasp quand il ne se passe rien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pour Madagascar, l'omnidirectionnel sans mécanique me semble plus approprié, question robustesse.

 

 

 

Très raisonnable.

 

Pour la partie informatique, j'imagine un Raspberry Pi avec une clé 3G. Je pense que la puissance de calcul doit être suffisante. Il faut aussi voir la consommation électrique mais, dans le pire des cas, on doit pouvoir couper la radio depuis les I/O du Rasp quand il ne se passe rien.

 

Pour la consommation on doit être au alentour de 15W ( 10W pour le rpi3 + 5w pour l'ampli). Pour le débit je sais pas trop mais en théorie pas beaucoup car au final on envoie juste des chaines de caractère au serveur PicSat, mais il faut pouvoir communiquer avec le Raspberry pour démarrer le logiciel et l’acquisition.

 

Un bon début pour étudier tout ça c'est le projet SatNOGS !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Un bon début pour étudier tout ça c'est le projet SatNOGS !

 

Merci pour le lien.

 

Je rêvais d'un rasp pour contrôler tout ça. Ils l'ont déjà fait !!! :be:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Merci pour le lien.

 

Je rêvais d'un rasp pour contrôler tout ça. Ils l'ont déjà fait !!! :be:

 

J'ai vue avec l'équipe Picsat il vont voir pour avoir une utilisation à distance en ligne de leur logiciel d’acquisition.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

J'ai suivi le conseil d'un précédent message:

 

- RTL/SDR + Préampli VHF/UHF SDR LNA4ALL + Antenne Omnidirectionnelle 430-440MHZ

- Gpredict + SRD# sur 435.525 MHZ+ Soubdmodem + TCP-KISS

 

Je ne reçois aucun signal.

 

Merci de votre aide

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

À quel hauteur maximum est il passée lors de votre observation ?

 

quel type d’antenne avez vous utilisé ?

Modifié par dragonlost

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai une antenne SIRIO HP 7000C Monoband 435Mhz. Picsat est passé à environ plusieurs fois à 30/40°. J'ai testé mon installation sur la fm, ça fonctionne

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.