Jump to content

Recommended Posts

Merci pour vos commentaires laisser dans l'autre blogs qui n'était pas le bon désolé Ouki,Staffy,

Criterion DYNAMAX 8 

 

La mauvaise réputation vient de 

-- Des variations énormes de la qualités d'une années à l'autre sur les optiques et la monture.

-- La guerre ouverte copyright (procès) avec Celestron et son C8 que Criterion a perdu. 

-- Le C8 a l'époque Orange était aussi plus joli..

-- Le tube qui en résine dénigré en  sad sack  , le C8 était en acier..

 

Les bonnes  choses pour ceux qui trouves ce genre d'instruments

-- De bonnes années  (1976/1978)  il y en a d'autres il faut creuser..

-- Il faut polir et recaler le miroir primaire (erreur de montage usine).

-- Refaire l'alignement du secondaire caller maladroitement avec des morceaux de liège (ce qui va faciliter la collimation).

 

J'ai bien observé avec la nébuleuse d'orion ,de la lyre mais aussi le hibou ce n'est pas mon dob mais ca reste acceptable....

--- Je vais aller un peu plus loin ..

La motorisation étant KO , je vais monter le tube seul sur une equatoriale y ajouter des moteur et trouver un appareil photo d'époque ...

Juste pour le fun...

 

* éphémère notre passage plus longs seront notre reste...

 

 

criterion-dynamax.jpg

IMG_20180916_073910.jpg

IMG_20180919_114810.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

« It seems the original noninfringing method Criterion chose to produce the all-important corrector plate was completely impractical, with the resulting lenses being no better at correcting spherical aberration than a flat piece of glass ». Rod Mollise, grand spécialiste des Schmidt-Cassegrain.

Il semble que la méthode choisie par Criterion pour fabriquer la cruciale lame correctrice sans plagier les brevets (de Celestron, ndt) était totalement inapplicable, produisant des optiques dont l'aptitude à corriger l'aberration sphérique ne valait pas mieux que celle d'une simple vitre.

Le même Rod ajoute qu'il n'a jamais vu un "bon" Dynamax, au mieux, ils étaient à peine corrects ("fair"), et il ajoute qu'en occasion, ce n'est une affaire à aucun prix, aussi bas soit-il.

Oui, il est sévère :rolleyes: ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Le ‎29‎/‎11‎/‎2018 à 14:44, isangelo a dit :

Criterion DYNAMAX 8 

 

La mauvaise réputation vient de 

-- Des variations énormes de la qualités d'une années à l'autre sur les optiques et la monture.

-- La guerre ouverte copyright (procès) avec Celestron et son C8 que Criterion a perdu. 

-- Le C8 a l'époque Orange était aussi plus joli..

-- Le tube qui en résine dénigré en  sad sack  , le C8 était en acier..

 

Les bonnes  choses pour ceux qui trouves ce genre d'instruments

-- De bonnes années  (1976/1978)  il y en a d'autres il faut creuser..

-- Il faut polir et recaler le miroir primaire (erreur de montage usine).

-- Refaire l'alignement du secondaire caller maladroitement avec des morceaux de liège (ce qui va faciliter la collimation).

 

 

 

 

Lorsque j'examine ton message, je remarque que ton commentaire sur ce matériel est assez différent de ta précédente intervention:

Citation

J'ai un tube Dynamax 8 je l'ai restauré placé sur un trepied fait  maison  et j'en suis content

il reste aux côtés de mon 250 Skywatcher , il est évident que des générations les sépares mais ils ne sont pas tous détestables...

Si ton instrument te donne aujourd'hui satisfaction, il aura été nécessaire, pour obtenir tes actuels résultats, d'effectuer d'importantes modifications sur ton  télescope et sa monture puisque, d'origine, ce Dynamax 8  n'était pas en mesure de pouvoir fournir les performances attendues, ce qui est anormal pour un instrument neuf.

 

 

Mon commentaire,

Citation

Dans le début des années 1970, lorsque le Celestron 8 a trouvé sa place sur le marché, Criterion qui voyait ses ventes diminuer a rapidement proposé un clone mal conçu du C 8 avec une mauvaise optique et une monture encore pire. Ce "flop" a conduit l'entreprise au bord de la faillite. Bausch et Lomb, venu à la rescousse, a essayé de relancer le DYNAMAX mais le mal était fait et cette série a été assez rapidement abandonnée.  

 

Cela étant, ne pas oublier que Criterion a produit de très bons instruments (tels que les RV 6 et RV 8  qui n'avaient rien à voir avec ce DYNAMAX . 

qui, en quelque sorte, se trouve être confirmé par Moot, était donc bien fondé.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.