Jump to content

About This Club

Ce club est destiné à tous les passionnés et curieux d'anciens matériels astronomiques.

  1. What's new in this club
  2. je n'ai eu entre les mains qu'un 150 mévolhon de forcalquier ouvert à 8 et pourvu d'un prisme non aluminé en guise de secondaire pas de collimation du primaire car le monsieur était mécanicien de métier!
  3. Merci pour tous ces renseignements. Concernant le devenir de ces instruments on peut se poser la même question pour la lunette 160 de l'Abbé Moreux, la Sécrétan 130 de Lucien Rudaux... Mais c'est un autre sujet.
  4. Le 310 F/D 6 était un miroir d' André Couder, rien que ça ! Le primaire du 520 était effectivement signé Bacchi. Le secondaire hyperbolique a été réalisé par J.Demarcq. Pour avoir vu de mes yeux ces instruments en 1977, je peux vous dire qu'ils vous feraient rêver ! La monture Secia du 520 était une merveille. Je me demande ce que ces instruments sont devenus ... Sur google earth, on peut encore voir que l'abri à toit roulant du 520 est toujours là, mais quid du télescope ?
  5. Une référence dans les années 70 à mes débuts. Je me demande si les miroirs de 300 et 520 de Georges Viscardy n'étaient pas signés Bacchi
  6. 76/1250 et logo "cercle k", cela pourrait bien être une TA 1250 Kenko . Voir le catalogue de 1969 : Kenko1969.pdf
  7. Bonjour à toutes et à tous, En 2018, pour ceux qui s'en souviennent, j'ai découvert les télescopes Mevolhon (voir discussion ICI). Lors de mes recherches de l'époque, j'avais constaté qu'un grand nombre d'astronomes et "maîtres opticiens" étaient tombés dans l'oubli. C'est logique: l'Histoire ne retient pas tout, ni tout le monde. Cela s'est à nouveau vérifié cette semaine. En effet, je suis désormais l'heureux propriétaire d'un miroir primaire taillé par... Félix Bacchi ! Et bien évidemment, si j'écris ici aujourd'hui, c'est parce que je découvre à peine ce nom! Mon "nouveau" miroir porte le numéro 148 et est signé sur l'extrême bord. La boîte en bois a été tamponnée par Félix Bacchi lui-même. Il s'agit d'un 200 mm. La focale m'est inconnue pour le moment. Cela dit, au regard des autres télescopes évoqués ci-après, j'imagine que le rapport f/d doit se situer entre 5 et 7 tout au plus. La surface du verre semble en bon état, par contre l'aluminure est à refaire. Toujours est-il que ce miroir aura une seconde vie, ça c'est sûr! Internet s'avère bien pauvre en infos lorsque l'on cherche à en savoir plus sur Félix Bacchi. Connu et réputé à son époque pour la qualité de ses miroirs et pour la finition de son travail, la Société Astronomique de France (SAF) le citait régulièrement dans les rapports des commissions. Selon Wikipédia (en espérant que les sources soient fiables...), Bacchi aurait signé 431 miroirs entre 1946 et 1978. Ses plus grands miroirs allaient semble-t-il jusqu'à 500 mm de diamètre. Son premier miroir (260 mm) aurait été utilisé dans un observatoire privé - "Le petit Forcalquier" - situé dans le jardin de la villa Charpentier (commune de Chassant), là même où vivait le grand-père de Félix Bacchi. L'encyclopédie ne précise pas si le télescope existe encore... Ci-joint la page Wikipédia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Chassant Parmi les autres instruments mentionnés explicitement sur Internet, il existe, entre autres: -> Un Newton 258/1562 (daté de 1966) à l'observatoire Sirène: https://www.obs-sirene.com/instrument/t250 -> Un Newton 208/1430 (daté de 1961) : http://surlalune.e-monsite.com/pages/espace/telescope-newton.html -> Un Newton 200/1200 ainsi qu'un 200/1000 (n°228) : https://www.webastro.net/forums/topic/92975-200-f6-artisanal/ -> Un Newton de 260mm : https://www.spaceobs.com/fr/Blog-de-Alain-Maury/Instruments/Restauration-du-telescope-Florsch-de-260mm (note: il n'est pas impossible que les télescopes fabriqués par Gérard Flosch aient tous été pourvus de miroirs signés Bacchi; à vérifier) Félix Bacchi est également connu pour avoir contribué à la "démocratisation" des machines à polir. Les techniques de polissage des miroirs ont parfois fait l'objet de débats quant au choix des outils ainsi que de leur précision. Ces débats tendent à disparaître aujourd'hui dans la mesure où les techniques des années 60 ont évolué au profit d'une qualité accrue. Mais c'est un autre sujet... Pour les intéressés, voici une piste: http://www.astrosurf.com/gap47/T400/Machine/1-machines-histoire.htm Par ici, la machine à polir de Bacchi: http://astrosurf.com/astroptics/files/mach_polir_saf_lastronomie0258.pdf Il me paraît intéressant de préciser que la machine à polir de Félix Bacchi a été rachetée (après son décès) par... Roger Mosser. C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs... miroirs? Si vous avez d'autres infos sur Félix Bacchi et ses optiques, je suis preneur! D'ailleurs, peut-être que certains parmi nous l'ont connu voire fréquenté? Merci de m'avoir lu! Astro-amicalement, Astropleiades
  8. Non, c'est moi qui me suis trompé (je n'ais pas vu ton oculaire 25 MA en 1,25" qui, pourtant, est bien présent sur ta photo). Si tu a besoin du manuel de ton instrument, tu le trouvera (en anglais) dans le sujet "instruments anciens, manuels et descriptifs techniques", partie 1) dans la rubrique Meade.
  9. Une lunette 76/1250 de 1974 complète et en bon état apparent pour 250€ https://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/1807305354.htm/
  10. Ah, ce n'est pas ce 25mm présent sur l'image qui était vendu avec d'origine ? Il faudrait que je retrouve la documentation complète que le vendeur m'avait donné pour le voir.
  11. Bon! Alors Non , tu ne peux pas trouver pour pas cher un doublet Acromatique avec traitement antireflet au fluorure de magnésium. Sans compter, je le redis, le piqué est exceptionnelle. Digne d'une Takahashi . SBS c'est le Re-Brand Francais... mais c'est une Vixen Par contre, la bonne nouvelle pour ma Lulu... C'est que j'ai démontée, et nettoyée L'éclat de verre est hors champ que les marques sont complètement partie et que LULU 1981 est d'attaque avec sons 550D (sans filtre IR)... avec son copain autoguideur 115/800 (récupéré dans une benne à la décharge) avec une starshoter Orion
  12. Bonjour Une collection d'oculaires nettement plus importante que la dotation d'origine. Il ne reste plus qu'à trouver le 25 mm livré à l'achat
  13. Ayant revendu récemment l'Hyperion 8-24mm MkIII que j'avais pour accompagner la Meade 395, je me suis mis en tête de trouver un ensemble d'oculaire de bonne qualité mais également du même âge que l'instrument (1993). Après pas mal de recherche sur le net et sur Le Bon Coin, voici une petite famille assez sympa et cohérent : 3 Super Plossl série 4000 en 20, 15 et 9,7mm. Ils font partie des très bons oculaires Made in Japan que Meade avait sorti au début des années 1990. Ils sont à des prix très abordables, mais il faut tomber sur les annonces... Leur état cosmétique est plutôt moyen, dans leur jus, côté optique, c'est mieux... mais il y a quand même quelques petites rayures. Ca ne me dérange pas en observation en tout cas. Mention pour les deux plus petits, le 15 et le 9,7mm. Ce sont des "pseudo-Masuyama" fabriqués autour de 1990. Ils sont apparemment réputés et recherchés. Précision pour les connaisseurs : le "JAPAN" est sur le corps de l'oculaire et non pas sur la jupe Après plusieurs observations lunaires et planétaires, c'est vraiment concluant et agréable de regarder dedans. Les images sont contrastées et assez lumineuses (même le 9,7mm), les détails sur Jupiter étaient vraiment bons, les 2 bandes équatoriales ainsi que la GTR visible rapidement (peut-être que son opposition aide un peu aussi :D). Sur la Lune, c'est le 15mm qui semble être un bon compagnon avec la lunette. On se balade un peu entre quelques formations majeures, il y a un peu de chromatisme encore sur le bord de la Lune mais rien de bien méchant. Le champ est serré, on est sur du +/- 52° ... mais c'est piqué ! Pour parfaire l'ensemble, j'ai réussi également à trouver une Barlow Meade 2x type 140, elle aussi appréciée des visuelleux (bons retours sur les forums anglophones). Il ne reste plus qu'à trouver un 6,4mm de la même époque, mais c'est pas gagné. ------ Je ne l'avais également pas mentionné lors de la présentation de la lunette, mais le jeune vendeur m'avait envoyé un ensemble d'oculaire Meade MA (ce sont des Kellner) ainsi que la Barlow 2x associée, certainement d'époque eux aussi. Le 40 et le 25mm sont vraiment bons, extrêmement lumineux grâce à la formule optique de 3 lentilles seulement, par contre le placement de l'oeil est particulier, il faut choper le coup (dégagement oculaire de plus de 25mm). Avec la Barlow c'est très inconfortable d'ailleurs. Je n'utilise pas du tout le 12 et le 9mm... enfin si, en bouchon de renvoi coudé. La petite Barlow 2x non plus pour le moment, je privilégie la Type 140. Si jamais il y a des intéressés...
  14. A priori la Polarex 127/2000 est vendue l'annonce a disparu.
  15. Une NS 136 : en 1970, le plus gros modèle Polarex après la 150/2500
  16. J'ai trouvé un super vieux catalogue Manent sur eBay, et je l'ai pris en photo, puis fait un PDF... mais ça pèse 60 Mo... mince... quelqu'un comment sait réduire ça pour le faire partager à tout le monde ?
  17. Un télescope sympa pour décorer le salon : https://www.leboncoin.fr/collection/1807651666.htm/ Albéric
  18. Ben ça vaut toujours une fortune !! Plasanterie mise à part, elle est vraiment "sexy" cette vieille lulu ! J'aime beaucoup. Albéric
  19. Perso j'ai pu voir le travail qu'il a fait, il en a ch....! le tube est en feuilles de cuivre enroulées, toute verte de gris elle était (oxydée) il l'a décapée à l'huile chaude pour redonner l'aspect flammé...les verres à nettoyer çà n'a pas été triste non plus à sortir d'autant qu'en 1840 ils étaient très cassants ; les 350 euros d'une telle restauration çà paye les frais c'est tout; c'est pas un commerçant.
  20. çà valait une fortune les 127mm dans les années 70! on ne sait pas combien il en veut?
  21. 🤩 Dommage que je n'ai pas une hauteur de plafond suffisante pour ce monstre...
  22. Tiens pour la postérité voici les photos
  23. Rarissime. Une lunette 127/2000 Polarex complète à vendre en Hollande ou Belgique. Il me semble qu'un ou deux exemplaires se sont vendus en France. http://www.te-les-koop.nl/ Voici la traduction automatique : offert: ensemble de télescopes photo-équatoriaux Polarex de 5 pouces. Finalement décidé que l'ensemble de télescopes équatoriaux Polarex 5 pouces unique mais surtout complet et en très bon état sera vendu: Ci-dessous toutes les spécifications en anglais: Ensemble unique de télescopes photo-équatoriaux Polarex de 5 pouces (modèle NS 136E) à vendre. Spécifications identiques à l'Unitron 5 pouces modèle 510. Spécifications de ce Polarex: - D = 5 "/ 127 mm, Fl = 2000 mm avec montage équatorial. - Comprend une lunette de guidage D = 75 mm, Fl = 1200 mm, un viseur 10x 40 mm (D = 40 mm, Fl = 300 mm, R 30 mm). - Entraînement à moteur synchrone (220V, 50Hz), - Mécanisme de mise au point Super crémaillère et pignon, - Porte-oculaires rotatifs Super Unihex avec K 60 mm (D = 58 mm), Monochro.40 mm (D = 1,25 ”), R25 mm, K18 mm, K12,5 mm, Syma 9 mm. - Support rotatif Unihex modèle A supplémentaire avec R25mm, K18mm, K12.5mm, Syma.9mm. - Appareil photo Astro à plaque de verre modèle 220 et 3 supports de plaque inutilisés. - deux diagonales en étoile et système de prisme à érection (tous deux modèle A). - Kit de montage déséquilibre, - Amplificateur achromatique et lunettes de soleil, - supports de montage de tube avec Uniclamps pour 5 "plus rail pour écran de projection solaire, - Cache-poussière objectif 5 ”avec diaphragme à ouverture solaire, - support de caméra avec Ricoh TLS-401 SRC avec objectif 400 mm. - plusieurs tubes adaptateurs et oculaires différents. L'objectif revêtu espacé de 127 mm et les objectifs de visée de 75 mm et de viseur de 40 mm sont tous en parfait état sans aucun dommage. Les 16 oculaires fonctionnent parfaitement, nettoient l'optique sans les endommager. Tous les tubes du télescope sont en très bon état sans pratiquement aucune égratignure, sans bosses du tout. Le support équatorial est entièrement fonctionnel, y compris tous les porte-oculaires et pièces mobiles. Quelques points mineurs: les cercles de réglage sont légèrement affectés, et une petite pièce pour connecter le Motor Drive (qui fonctionne très bien) à une tige est (toujours) manquante. Également l'oculaire / support et l'obturateur en caoutchouc pneumatique de la caméra Astro. Le poids total du télescope, accessoires compris, est de 275 lb / 125 kg. Je vous conseille de construire ce télescope avec deux personnes. Enchère supérieure à 7,5 K € demandée. Intéressé, faites-le nous savoir, Cordialement, Vincent
  24. J'ai reçu les plössls. Un premier test de torture à f/5, sur un chercheur 50mm c'est excellent. Le longue focale 32mm est conçu différemment. Un défaut : la bonnette du 32mm est un peu courte à f/5, à voir à f/D12 (ça raccourcit). Kitakaru avait sorti un plössl 62° dans le même esprit il y a 3 ans. Ça n'a marché que moyennement et que les longues focales.
  25.  

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.