Jump to content

Duvet et altitude.


jeffito
 Share

Recommended Posts

Bonjours, les savants.

Question 

Si un duvet en plume est qualifié pour -10°C au niveau de la mer.
Qu'en sera t'il à 4000 m d'altitude (Altiplano bolivien) et -10°C

C'est l'air qui se trouve entre les plumes qui nous tient chaud, or il y a 2 fois moins d'air (à la louche) à 4000 m

existe t'il des tables de correspondance ??

 

Merci à tous


 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour

 

En réalité ce n'est pas l'air qui tient chaud, mais sa difficulté à bouger par convection : Les plumes font office de "barrage" en empêchant l'air de circuler facilement.

Quand la pression diminue il y a moins d'air, donc moins de facilité à déplacer de la chaleur, donc l'isolation est renforcée.

Toutefois ce phénomène est contrebalancé par un autre : A pression réduite la fréquence et le volume respiratoire augmentent (pour continuer à apporter autant d'oxygène à l'organisme), ce qui augmente la dissipation de chaleur par évaporation et convection. Ce second effet est plus significatif, donc il est préférable d'utiliser un sac de couchage plus performant, ou d'ajouter une couverture polaire.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Salut,

je suis parti au Chili en 2016 et nous sommes montés pour un road-trip de 3 jours jusqu'à 4700 mètres dans l'Atacama.

Je précise que c'était en février donc en été austral.

Notre guide nous avait dit "pas de soucis un duvet 10° suffit amplement là-haut".......

Résultat j'ai jamais eu aussi froid de ma vie lol !!! Même en Finlande par -29° j'ai pas eu aussi froid.

Sur l'Altiplano, le vent peut souffler très fort. C'est surtout lui qui fait mal, très mal !

Sans compter qu'on perd 6.5° environ tous les 1000 mètres. Tu prends une moyenne de 25° en été au niveau de la mer, tu comptes ce qu'il reste à 4000 et tu ajoutes le vent pour avoir la vraie T° en ressenti.

Dans tous les cas, ça suffira jamais assez, prépare-toi à en chier :D:D 

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

j'ai fais moins hardcore que vous, mais je me souviens bien de cet été, sur l'ile d'Ouessant, on est parti en tong / short, sous tente... 8°C la nuit, à peine une petite veste d'été en plus du T-shirt, les sacs de couchage n'étaient pas assez performants (prévus pour 15°C)

 

prévois de quoi avoir chaud, c'est plus facile d'enlever une couche que d'en mettre une quand on ne l'a pas.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, Albuquerque a dit :

Contre le grand froid, pourquoi ne pas passer la nuit dans un igloo ? Il y a des tutoriels de montage sur YT et ça semble assez rapide.

Au lever du bivouac le lendemain tu déconstruits l'igloo par respect pour l'environnement, et c'est bon. 

 

Tout simplement parce qu'il n'y a pas de neige en été (austral) là-haut.

 

Sur la route de la Laguna Verde, ici on lit 4607 mètres, mais on voit que ça monte encore...

Pas de neige, février plein été.

image.thumb.png.9a60e096ceb963e173ae071e25e931df.png

 

On arrive près du volcan Ojos del Salado (à droite), le plus haut volcan du monde en activité (6893 mètres), là on a dépassé les 4700 mètres, toujours pas de neige.

On voit que seuls les sommets à plus de 6000 sont enneigés.

Il est à peu près 10h du matin, en ressenti on est autour de 0° sans vent.

image.thumb.png.b797c3b46af2445b1f8486f8239a72e9.png

 

Laguna Verde, 4345 mètres, pas de neige.

Là il est midi on a retiré les doudounes parce que le Soleil tape bien fort à cette altitude (et on est en été).

La nuit c'est une toute autre histoire...
 

image.thumb.png.d9d13cbe89756ee8160648858b3c936c.png

 

Pour la petite histoire, étant traité suite à infarctus en 2011, j'avais demandé à mon cardiologue si c'était risqué pour moi d'aller à cette altitude.

Il m'a répondu qu'avec mon traitement, notamment l'aspirine pour fluidifier le sang, ça ne posait pas de soucis particulier.

Pour l'anecdote, le matin on était au niveau de la mer et le soir on était à 4500 mètres !!! Sans aucun pallier... Et c'est pourtant pas faute d'avoir prévenu notre guide...

Elisabeth (ici assise à gauche) a fait une migraine ophtalmique arrivée à 4000 la veille et toute cette journée elle était vraiment pas bien.

Autant dire qu'au retour elle a eu quelques mots avec notre guide, il faisait pas le fier.

Pour les autres ça s'est bien passé, mais j'avais donné de l'aspirine à tout le monde la veille et ce jour-là, ça aide bien.

A cette altitude, on fait tout au ralenti, marcher même manger ! Sinon on se fatigue super-vite.


Enfin petit time-lapse à 4000 mètres au poste frontière avec l'argentine sur le Salar de Maricungua.

J'ai posé le A7S, j'ai lancé les poses et j'ai très vite couru me mettre à l'abri !!!

Avec le vent, je pense qu'on est largement sous les -20° en ressenti.

Je suis revenu vers 5h du matin récupérer le boîtier, le vent était un peu tombé, il faisait déjà meilleur.

 

 

  • J'aime 4
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.