roger15

Pauvre Galilée, le Vatican ne lui élèvera finalement pas de statue…

Recommended Posts

Pauvre Galilée, le Vatican ne lui élèvera finalement pas de statue…

 

Bonsoir à toutes et bonsoir à tous, :)

 

Eh bien, cette Année Mondiale de l'Astronomie (AMA 2009) commence plutôt mal pour la mémoire de ce pauvre Galileo Galilei…

 

Et pourtant, voici un peu moins d'un an on pouvait croire que le Vatican allait enfin reconnaître ses torts vis-à-vis de lui, car il était question de lui ériger une statue en marbre "grandeur nature" dans les Jardins du Vatican l'année prochaine (donc en 2009), un hommage souhaité par des membres de l'académie pontificale des Sciences. Voir mon "topic" d'alors "Merci le Vatican pour ce pauvre Galilée" (http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=29643).

 

Une dépêche de l'agence France Presse datée de cet après-midi à 16h26 (15h26 Temps Universel) vient hélas d'assommer ceux qui croyaient à un geste de "repentance" de la part du Vatican :

 

« Le Vatican a annoncé jeudi avoir abandonné l'idée d'accueillir dans l'enceinte du petit Etat pontifical une statut de Galilée, réhabilité au XXe siècle par l'Eglise catholique plus de 300 ans après son procès, sans expliquer les raisons de ce revirement.

 

Le Conseil pontifical pour la culture avait lancé en mars l'idée d'une statue pour rendre hommage au célèbre astronome (1564-1642) poursuivi en son temps par l'Inquisition, mais "finalement cela ne se fera pas", a déclaré son président Gianfranco Ravasi.

 

Mgr Ravasi était interrogé sur ce projet lors d'une conférence de presse pour présenter un congrès international sur Galilée organisé du 26 au 30 mai à Florence (centre de l'Italie) par une institution jésuite avec le soutien du Vatican.

 

Cette manifestation s'inscrit dans l'année internationale de l'astronomie proclamée par l'ONU pour commémorer la première utilisation d'un télescope par le grand scientifique florentin, défenseur de la théorie héliocentrique de l'univers.

 

Malgré l'existence d'un sponsor et la réalisation d'une maquette, la statue ne verra pas le jour, du moins "pour le moment", car "nous avons plutôt suggéré au sponsor de financer des institutions qui se consacrent à la philosophie et à la science en Afrique", a dit Mgr Ravasi.

 

Le prélat a par ailleurs estimé que le temps était venu d'adopter une nouvelle approche de l'affaire Galilée, après la reconnaissance amorcée par le concile Vatican II (1962-65), et confirmée en 1992 par le pape Jean Paul II, que son procès avait été une erreur.

 

"Ce fut une erreur d'avoir voulu empêcher la légitime autonomie de la science", a expliqué Mgr Ravasi.

 

L'année Galilée doit être "l'occasion de redéfinir ce que fut cette erreur en la resituant dans le contexte de l'époque" et "d'ouvrir à l'avenir par une réflexion conciliant les résultats de ses recherches scientifiques avec les contenus de la foi chrétienne", a-t-il dit.

 

Galileo Galilei avait été contraint de se rétracter sous la menace d'une condamnation au bûcher et ses oeuvres avaient été interdites de publication par le Vatican. »

 

Pour voir le texte d'origine de cette dépêche de l'AFP :

http://www.la-croix.com/afp.static/pages/090129152515.17jqs6cz.htm

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Roger pour cette information toute fraiche.

 

En effet, cette année mondiale de l'astronomie ne commence pas très bien. Cela aurait eu un effet symbolique.

 

Le Vatican a manqué une occasion là de se "racheter" dans cette affaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Vatican ne peut pas s'occuper de tout, saperlipopette, :) et sans aller jusqu'à évoquer des évènements récents et carrément hors charte, le numéro du 3 janvier 2009 de l’Osservatore Romano, journal officiel du Vatican aborde le problème de la science, de la biologie, de l'écologie et de l'environnement en déclarant le plus sérieusement du monde :

"La pilule contraceptive, en relâchant des tonnes d’hormones dans la nature à travers les urines des femmes qui la prennent, a, depuis des années, des effets dévastateurs sur l’environnement... "Amen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au moins vous êtes d'accord sur le fond du comportement du vatican quant à la science :cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bah, on ne pouvait pas attendre mieux de la part d'un pape qui réhabilite des évèques intégristes aux thèses révisionnistes... Un pape de cet acabit aurait vraissemblablement brûlé Galilée sans la moindre forme de procès.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La dérive sur le religieux entrainera irrémédiablement (appellez les exorcistes du vatican) ce topic vers le forum "hors sujet" où 60% des fils ne dépassent pas 10 réponses avant de fermer :cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

Si le vatican devait élever une statue à chaque personne condamnée par l'inquisition (et encore, lui n'est pas mort par rapport a des milliers d'autres), la cité du vatican ne serait pas assez grande :(

 

Faut-il élever une statue a un homme mort depuis des siècles pour penser que ça va le réhabiliter... Jouer dans la sensiblerie et la repentence, c'est bien l'air du temps aujourd'hui.

 

J'ai bien peur que cette année de l'astronomie, au lieu de vouloir intéresser les foules avec des projets, des apprentissages ou de la découverte au plus grand nombre (ce qui aiderai surement à faire comprendre le problème de la P.L.), bref, au lieu de s'ouvrir à tous, ne se renferme dans des commémorations passéistes et ne donne l'image d'une science de musée.

 

Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites
En tous cas c'est vrai que les poissons ne font plus l'amour!

 

:(

mais si...

saint-valentin.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai bien peur que cette année de l'astronomie, au lieu de vouloir intéresser les foules avec des projets, des apprentissages ou de la découverte au plus grand nombre (ce qui aiderait sûrement à faire comprendre le problème de la P.L.), bref, au lieu de s'ouvrir à tous, ne se renferme dans des commémorations passéistes et ne donne l'image d'une science de musée.

 

Autre citation de Ortog, le mercredi 11 février 2009 à 22h27, au message #10 du "topic" http://www.webastro.net/forum/showthread.php?p=550641#post550641 :

 

Pour ce qui est de l'utilité du minitel de nos jours... La France est d'un passéisme par moment.

 

Bonjour Ortog, :)

 

Ça fait deux fois que très récemment tu emploies les deux expressions "passéiste / passéisme"… Ce qui représente, du moins me semble-t-il, deux expressions très péjoratives à tes yeux !…

 

Tu dois alors beaucoup apprécier le vieillard germanique (âgé aujourd'hui de 83 ans, car né le 2 février 1926 à Coblence en Allemagne) que nous avons eu très (trop plutôt !…) longtemps à la tête du Conseil Régional d'Auvergne, un certain Valéry Giscard d'Estaing et qui ne cessait de déclamer urbi et orbi qu'il était pour la MODERNITÉ !!!…

 

Au nom de la "modernité" faudrait-il selon toi fermer tous les musées, raser tous les monuments historiques, supprimer toutes les bibliothèques, interdire toutes les revues historiques et les chaînes de télévision proposant des documentaires historiques (en premier lieu "La Chaîne Histoire"), et recycler autoritairement tous les enseignants en histoire (ils pourraient peut-être devenir "professeurs de modernité" ?…), et bien entendu supprimer tous les cours d'histoire à l'école, au collège, au lycée et à l'université ?… :p

 

Tiens Ortog, une petite citation rien que pour toi : ;)

 

« Ceux qui oublient leur passé sont condamnés à le revivre » (George Santayana, écrivain et philosophe américain [1863 - 1952] - 1935). (http://beaucoudray.free.fr/)

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 petitprince 974.

 

Comme dirait V (vous avez vu V comme Vendetta?) "Je drape la vile nudité de ma scélératesse sous quelques vieux haillons volés à l'évangile et passe pour saint à l'heure où je fais le diable."

 

Bah, ils ont déjà revu son procès...en 1992 si je me souviens bien!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

Roger,

 

"Ceux qui ne vivent que du passé ne vivent pas leur vie, ils vivent celles de leurs prédécesseurs" Ortog

 

L'année de l'astro devrait servir a autre chose que des commémorations et des retours sur l'histoire. C'est pompeux et ça ne fait réver personne (ou si peu)

 

 

Mais c'est mon point de vue

 

Ortog

 

 

PS : Par contre je suis assez choqué du message du petit prince 974 sur le vatican. Ce genre de message est hors charte et pas acceptable.

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'année de l'astro devrait servir a autre chose que des commémorations et des retours sur l'histoire. C'est pompeux et ça ne fait rêver personne (ou si peu)

 

Bonjour Ortog, :)

 

Eh bien, il y en a au moins un sur ce forum Webastro : moi…. ;) Il y a en effet un personnage historique que j'aurai bien aimé accompagner sur sa caravelle : le navigateur portugais Barthélemy Diaz. J'ai toujours regretté de n'avoir pas pu être à ses côtés lorsque le 3 février 1488 il a été le premier européen, après avoir longé toute la côte africaine baignée par l'Océan Atlantique, à pouvoir admirer le fameux Cap de Bonne Espérance, et à être le premier navigateur occidental à entrer dans le majestueux Océan Indien… :cry: :cry: :cry:

 

CoteCapBonneEsperance-97-3-G.jpg

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

Roger,

 

Je ne suis pas pour la modernité à tout prix. J'aime les musées, j'adore le Muséum d'histoire naturelle de Paris et des tas d'autres musées

 

Je veux juste dire qu'il ne faut pas que l'année de l'astro soit un retour permanent sur le passé.

 

Qu'on ouvre les coupoles, qu'on explique au plus jeunes, que les enfants révent sur l'astro plus que sur le prochain jeu sur PSP.

 

L'année de l'astro, a mon sens, doit permettre d'augmenter le nombre de passionnés, pas à devenir un long débat sur le passé entre spécialistes, déjà convaincu de la beauté de leur science, l'Astronomie

 

Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour mon Cher Ortog, :)

 

C'est très rare, mais je dois le reconnaître : pour une fois je suis entièrement d'accord avec ton dernier message… :be: :be: :be:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Envoyé par Ortog :

 

"L'année de l'astro devrait servir a autre chose que des commémorations et des retours sur l'histoire. C'est pompeux et ça ne fait rêver personne (ou si peu)"

 

Envoyé par Roger :

 

"Eh bien, il y en a au moins un sur ce forum Webastro : moi…."

 

 

 

Mon cher Roger, pour une fois aussi, je suis désolé de n'être pas du tout d'accord avec toi ! Nous sommes en réalité au moins deux ! à qui ça fait rêver ! :be:

 

Allez, pas fâché ? ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis 100 % de l'avis de Roger. L'histoire de l'astronomie est presque aussi importante que l'astronomie elle-même. Grâce à cette histoire, à ce petit plus (et parfois grand plus pour quelques "géants") qu'ont apporté des milliers d'astronomes depuis l'Antiquité, l'homme est passé de l'observation de la Lune et des étoiles à l'astrophysique, à l'étude du big bang et aux sondes interplanétaires.

Aristarque de Samos avait déjà compris que la Terre n'est qu'un petit satellite du Soleil. Kepler a expliqué la marche des planètes. Sans des savants comme ceux-là nous n'en saurions pas plus que l'homme de Cromagnon. C'est tout à fait normal qu'ils soient "fêtés" lors du centenaire de leur naissance, de leur mort ou de leur grande découverte.

Cette année c'est Galilée que l'on honore. C'est bien, c'est mérité. Quand on pense qu'il a été obligé de se renier devant l'Eglise, on croit rêver. Quant à sa statue, il risque de l'attendre longtemps, très longtemps.

La recrudescence du créationnisme aux Etats-Unis montre bien que l'Eglise est un frein aux connaissances scientifiques. Faire tenir l'histoire des hommes en 6000 ans, il faut le faire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
La recrudescence du créationnisme aux Etats-Unis montre bien que l'Eglise est un frein aux connaissances scientifiques. Faire tenir l'histoire des hommes en 6000 ans, il faut le faire...

 

Je ne suis pas certain qu'ils y croient eux-mêmes (de même que les autorités de l'Eglise du temps de Galilée avaient très bien compris que la Terre n'était pas au centre de l'univers).

 

L'enjeu n'est pas là.

 

Ils ne veulent pas (les créationnistes) que la théorie de l'évolution (donc la science) soit une approche privilégiée pour expliquer le monde, mais seulement une "vision" parmi d'autres (comme le créationnisme, mais aussi comme n'importe quelle autre "explication" ou croyance). Qu'il y ait 36 chapelles, sectes, écoles ne les dérange pas.

 

Ce qui les insupporte depuis toujours, c'est que l'approche scientifique (observation, doute, hypothèse, expériences, réfutations,...) soit la seule valide pour décrire la réalité, et du coup la seule à déniaiser les humains et à leur procurer cette liberté dont ils ne veulent à aucun prix, puisqu'elle est de nature à signer l'arrêt de mort des systèmes, des idéologies et des croyances...

 

Les totalitarismes fonctionnent de la même façon. Il suffit de se souvenir du magistral 1984 d'Orwell, où le héros à la fin admet devant ses bourreaux que 2 + 2 font 5, parce que Big Brother l'a dit, alors que tout le monde (les bourreaux, Big Brother, Smith,...) sait clairement que c'est faux, mais ça n'est pas le problème...:confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Roger, :)

 

Qu’est ce donc 400 ans par rapport à l’age de l’espèce humaine ? Un saut de puce, même pas !!

 

Bien prétentieux sont ceux qui veulent ignorer où banaliser cette étape extraordinaire.

 

Hier encore, les hommes croyaient que la terre était le centre de l’univers.

 

Phil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hier encore, les hommes croyaient que la terre était le centre de l’univers.

 

Phil.

 

Et aujourd'hui même, il y a des hommes qui croient encore que l'Homme est la seule créature intelligente de l'Univers.:be:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et aujourd'hui même, il y a des hommes qui croient encore que l'Homme est la seule créature intelligente de l'Univers.:be:

 

Jusqu'a preuve du contraire, pourquoi en douter ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et aujourd'hui même, il y a des hommes qui croient encore que l'Homme est la seule créature intelligente de l'Univers.:be:

 

Je pense que les deux situations ne sont absolument pas comparables. La question de l'unicité ou non de la vie dans l'univers n'est pas, aujourd'hui, l'objet d'un enjeu politique ou idéologique, bref une question de pouvoir qui s"appuirait sur ce dogme. Le libéralisme avancé et mondial n'a que faire de la réponse à cette question. :cool:

 

Qui plus est, je suis persuadé que, dans les pays "avancés" du moins, du fait de l'influence des films de SF, des histoires d'OVNIs, de la "conquête" spatiale, une majorité de personnes croit que les extra-terrestres existent.

 

Le fait est que, contrairement à la question du géocentrisme au temps de Galilée et consorts, il n'y pas encore aujourd'hui d'éléments observationnels ou expérimentaux suffisants pour conclure "scientifiquement" au sujet de la vie. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le fait est que, contrairement à la question du géocentrisme au temps de Galilée et consorts, il n'y pas encore aujourd'hui d'éléments observationnels ou expérimentaux suffisants pour conclure "scientifiquement" au sujet de la vie. ;)

 

Tout est dans le "encore", ce n'est qu'une question de technologie, soyons patients.;)

 

Et je pense que même actuellement, un telle révélation porterait un coup terrible aux religions, religions qui ont encore hélas et plus que jamais une grande influence dans le monde, et que donc cela entraînerait des bouleversements sur notre planète.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout est dans le "encore", ce n'est qu'une question de technologie, soyons patients.;)

 

La patience ne sera pas forcèment suffisante.

 

S'il y a quelque chose à trouver (une forme de vie exoterrestre), et qu'on le trouve, OK, on a une conclusion. :)

 

Mais...

 

S'il n'y a rien à trouver, ou s'il y a quelque chose à trouver mais qu'on ne le trouve pas (trop peu, trop loin,...), on est mal, on ne peut pas conclure... :confused:

 

Quant à l'impact sur les religions, je ne sais pas trop. :?:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout est dans le "encore", ce n'est qu'une question de technologie, soyons patients.;)

 

Et je pense que même actuellement, un telle révélation porterait un coup terrible aux religions, religions qui ont encore hélas et plus que jamais une grande influence dans le monde, et que donc cela entraînerait des bouleversements sur notre planète.

 

Absolument pas. le force d'un dogme est dans sa capacité d'adaptation.

Ils (les dogmes) se sont adaptés au Big Bang

Ils (les dogmes) se sont adaptés à l'existence des maladies génétiques (alors que quand on réfléchit bien... mais bon je ne voudrais pas être hors charte non plus...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hum, près d'un américain sur 2 croit au créationisme, un grand nombre pense que la Terre n'a que 6000 ans. Les dogmes ont la vie dure et en plus ils font un come back impressionant en cette époque de radicalisation profonde des religions.

 

Et je ne pense pas qu'il faudra si longtemps pout trouver des preuves de vie extra terrestre quand nous aurons des télescopes de 30 ou 50 mètres de diamètre ou quand Hubble aura un successeur 2 ou 3 fois plus gros.

Edited by francois.debricon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec François Debricon :) sur les deux points évoqués.

Le créationnisme est une plaie intellectuelle qui a la vie dure. Faire croire à la création de l'homme il y a 6000 ans, quand on sait que les dessins de la grotte de Lascaux sont datés de 15 000 ans et ceux de la grotte du Pont-d'Arc, en Ardèche, de 30 000 ans, montre bien le ridicule de cette théorie qui n'a absolument rien de scientifique. C'est un dogme religieux, et rien d'autre, destiné à ceux qui refusent de croire aux théories scientifiques (notamment celle de l'évolution) autrement plus crédibles.

Quant à la vie dans l'Univers, elle ne fait aucun doute pour ceux qui veulent voir un peu plus loin que le bout de leur nez. L'exobiologie est une science qui a fait ses preuves. Il ne faut jamais oublier que l'homme et la Terre n'existent pas dans une même échelle que l'Univers, aussi bien dans une échelle de temps que dans une échelle d'espace. Les 300 000 ans de l'homme n'ont rien à voir avec les 15 milliards d'années de l'Univers. Le Système solaire n'existe pratiquement pas à l'échelle de la Galaxie, il "n'existe pas" à l'échelle extragalactique.

Ce qui est triste c'est que beaucoup se complaisent dans leur médiocrité intellectuelle :mad: et ne cherchent pas à évoluer, à comprendre le monde dans lequel ils vivent...

Share this post


Link to post
Share on other sites
quand on sait que les dessins de la grotte de Lascaux sont datés de 15 000 ans et ceux de la grotte du Pont-d'Arc, en Ardèche, de 30 000 ans, montre bien le ridicule de cette théorie qui n'a absolument rien de scientifique. C'est un dogme religieux

 

Ben oui. Ca ne prétend pas être autre chose... Les religieux obscurantistes ne prétendent pas à la validité scientifique, ils récusent la science... ;)

 

Quant à la vie dans l'Univers, elle ne fait aucun doute pour ceux qui veulent voir un peu plus loin que le bout de leur nez.
Ah bon ? C'est le dogme de la pluralité de la vie dans l'univers qui tu exposes, là ? A admettre sans preuves et sans douter ?

 

Il ne faut jamais oublier que l'homme et la Terre n'existent pas dans une même échelle que l'Univers, aussi bien dans une échelle de temps que dans une échelle d'espace. Les 300 000 ans de l'homme n'ont rien à voir avec les 15 milliards d'années de l'Univers. Le Système solaire n'existe pratiquement pas à l'échelle de la Galaxie, il "n'existe pas" à l'échelle extragalactique.
Mais si justement. Les dates et les durées sont parfaitement corrélées : Big Bang, temps de formation des noyaux légers, puis lourds, évolution de la vie,...A quoi ça sert que Hubert Reeves il se décarcasse ?

 

Et en quoi les durées (petites ou grandes) impliquent-elles nécessairement la vie ailleurs que sur la Terre ?

 

On peut le penser, mais on n'a pas encore le moindre début de preuve... :cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites

La pluralité de la vie est aussi logique, évidente que pouvait l’être l’existence d’exo planètes avant que l’on découvre la première, il y a peu de temps.

Donc, hormis la croyance en une volonté divine qui aurait créé l’homme -et la femme avec un p’tit morceau de l’homme, faut pas déconner :be:- et donc tout un univers stérile autour pour faire un décor, ou alors sauf à avoir un orgueil démesuré incitant à croire qu’une créature aussi évoluée, intelligente que l’homme ne peut être qu’unique, le sommet de l’évolution, la finalité du big bang, je ne vois pas de logique à penser que la vie n’existe que sur Terre.

 

Alors qu’il y a des milliards de milliards de planètes et que l’on a découvert de grosses molécules organiques (l’éthylène-glycol) dans des nuages de gaz interstellaires.

 

Parce que ces histoire de hasard extraordinaire, de loto où il y a un seul gagnant, ça me paraît un peu capilotracté.

 

Disserter sur la relative rareté ou au contraire la banalité de la vie est plus réaliste, même si je sais, on a pas encore de preuves.;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.