kenaroh

[OVNIs/PANs] Paroles de pilotes et d'officiels

Recommended Posts

Pour analyser le cas de René Giraud (7 mars 1977), il convient de prendre connaissance du relevé d'enregistrement des communications radio entre lui-même («Calcaire 341», représenté ci-dessous par C) et le contrôleur radar («Menthol», représenté ci-dessous par M). En voici un extrait:

.............................

On peut noter un trafic assez important à la droite du Mirage, dont certains avions qui vont passer à l'arrière de ce Mirage. Giraud dit bien «On a quelque chose qui évolue assez rapidement», mais n'utilise pas le terme «largement supersonique» de la vidéo initiatrice de ce fil de discussion. Par ailleurs, il dit «Vous savez, derrière on n'y voit pas grand chose en Mirage IV», or dans la vidéo il dit «la lueur nous suit dans le virage». A mon avis, ne peut pas exclure des estimations un peu erronées d'angles et de distances sur le coup, puis une reconstruction ultérieure du souvenir de l'incident.

 

L'enregistrement des communications radio nous apprend qu'il n'était pas tout seul dans la zone mais qu'à aucun moment Giraud n'a pu identifier ce qu'il voyait avec les trafics indiqués par le contrôle au sol. Il donne en direct une description:

C. - Non, c'est au même niveau que nous, ça brille très fort, ça s'arrête, ça brille très fort, ça s'arrête.

 

Ceci n'évoque pas vraiment un avion!

 

Quand il parle de quelque chose qui évolue assez rapidement, d'une part l'incident n'est pas terminé et il n'a peut-être pas encore vraiment évalué la vitesse du machin, ensuite je dirais qu'il peut s'agir d'un euphémisme qui n'engage à rien vis à vis du contrôle sol, mais qui s'oppose nettement au trafic très lent évoqué par Menthol.

 

Dans ces conditions, pourquoi parler d'une reconstruction ultérieure du souvenir? Je sais qu'il y a toujours évolution des souvenirs et du rapport aux souvenirs mais ici les éléments principaux du témoignage sont déjà présents au départ et ne sont pas contradictoires avec la version de la vidéo.

 

Cordialement,

Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le cas de Jack Krine est l'un des plus troublants et des plus difficiles à expliquer que je connaisse. Aucune des rares "explications" avancées par les "sceptiques"/"debunkers" (essentiellement, des mises en valeur de légères différences entre ses différentes déclarations) n'a pu me convaincre, pas même partiellement. On pourrait supposer que Krine (leader solo de la Patrouille de France en 1976 selon wikipedia !)* se complaît dans un énorme canular, mais pour quel bénéfice ? L'armée de l'air lui serait tombée dessus depuis longtemps, et ses employeurs ultérieurs l'auraient viré avec pertes et fracas. De plus, il y avait un autre témoin (le pilote du second Mirage), qui aurait pu se manifester pour le démentir (dommage que personne n'ait interviewé ce second pilote avant sa mort). Mystère intégral à mes yeux.

 

 

Je suis d'accord avec toi :)

 

J'aimerais que ceux qui sont convaincus par la version "avions" s'expriment. Je pense à Poussin en particulier, évidemment.

 

Cordialement,

Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'enregistrement des communications radio nous apprend qu'il n'était pas tout seul dans la zone mais qu'à aucun moment Giraud n'a pu identifier ce qu'il voyait avec les trafics indiqués par le contrôle au sol. Il donne en direct une description:

C. - Non, c'est au même niveau que nous, ça brille très fort, ça s'arrête, ça brille très fort, ça s'arrête.

 

Ceci n'évoque pas vraiment un avion!

 

Quand il parle de quelque chose qui évolue assez rapidement, d'une part l'incident n'est pas terminé et il n'a peut-être pas encore vraiment évalué la vitesse du machin, ensuite je dirais qu'il peut s'agir d'un euphémisme qui n'engage à rien vis à vis du contrôle sol, mais qui s'oppose nettement au trafic très lent évoqué par Menthol.

 

Dans ces conditions, pourquoi parler d'une reconstruction ultérieure du souvenir? Je sais qu'il y a toujours évolution des souvenirs et du rapport aux souvenirs mais ici les éléments principaux du témoignage sont déjà présents au départ et ne sont pas contradictoires avec la version de la vidéo.

 

Cordialement,

Claude

 

cette histoire a paru dans un album de bd consacré aux soucoupes volantes...c'etait un avion Mirage issu de la BA de luxeuil....

 

plus interrogeant sont les declarations récentes d'un autre pilote de jet militaire'(reportage de la télé)

,j'ai oublié son nom , un type a grandes moustaches retros,ou il parle d'un engin avec des performance incroyables.

et d'autres témoignages de pilotes du civil qui ont vu des " trucs volants "sans comparaison avec les performance terrestres connues

en particulier je me souviens du cas , d'un pilote qui parle d'un accompagnement de leur avion a distance qui manoeuvrait autour de son appareil, et qui observait sa phase de descente(cad 50a 100km avant la base puis d'atterrisage (interérences electro magnétiques avec sa radio)

 

on se demande là, ce qu'ils ont vu ces pilotes(?), c'est tres interrogeant pour nous....

(Pour G. Mantell,une tres vielle observation de pilote: on sait aujourdhui qu'il a poursuivi un ballon meteo géant avant de se cracher par manque d'oxygene à 9000 metres)

 

l'explication de boules de foudres terrestre observées en norvege ou en suede,n'est pas totalement convaincante car les boules de foudres ou de plasma a mon sens n'observent pas les avions pendant 10-15 minutes...(au mieux les rares cas observés en avionique: elles traversent le fuselage roussissent les bas de l'hotesse et resssortent par la queue de l'avion prestement)

ça n'a rien a voir avec un comportement en apparence intelligent.

bon, une chose que je n'ai pas faite c'etait de verifier la realité de ce dernier cas(canular ou témoignage vrai)

 

 

voila personnellement et pour repondre a un mail plus récent ce que j'en pense...

 

cordialement

 

JC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un cas récent qui donne a réflechir :

 

L'affaire de Morisstown en 2009

 

Entre le 5 janvier et le 17 février 2009, cinq "objets mystérieux" sont aperçus dans les environs de Morristown, une petite ville du New Jersey. C'était un canular qui est dévoilé le 1er avril. (Ballons gonflés à l'hélium, après lesquels des fusées éclairantes étaient attachées avec du fil de pêche).

Les auteurs avaient l'intention affichée de démontrer qu'il est parfaitement possible de fabriquer des faux crédibles !

 

Ce qui est intéressant c'est certaines réactions de témoins ainsi Paul Hurley, qu'on présente comme un professionnel de l'aviation, et qui déclare : "Je suis dans l'aviation depuis 20 ans et je n'ai jamais rien vu de tel !". Il déclare également avoir un brevet de pilote et qu'il cumule 5000 heures de vol.

La plupart des témoins ont aussi cru à un phénomène d'une étrangeté assez élevée. Tom Bender, de Morristown, a déclaré que "le phénomène ne ressemblait pas à quelque chose fait de la main de L'homme et qu'il était hors de question d'envisager des ballons météo comme explication."

De nombreux témoins ont affirmé qu'il ne pouvait pas s'agir de fusées éclairantes parce qu'aucune fumée n'était visible, et certains ont également déclaré que les lumières se déplaçaient parfois contre le vent (ce qui irait à l'encontre de la thèse des ballons). Paul Hurley, le témoin vedette, soutient même qu'il a observé une des lumières s'éloigner rapidement des autres. D'autres personnes ont suggéré qu'il semblait y avoir une intention derrière ces lumières en formation.

 

Quand à Bill Birnes (ufologue et animateur d'une émission de télé intitulée "Chasseurs d'OVNIs"), il exclut "la possibilité que ce phénomène ait pu être produit par des lanternes thaïlandaises ou des fusées éclairantes..... :)

 

Sans commentaires !

 

Mais si vous en voulez encore :

 

L'affaire de Beert en 1975

 

En novembre 1975, cinq personnes font parvenir à un journal flamand une fausse photographie d'OVNIS (mais sans avouer la supercherie). Le journal publia la photo en faisant appel à témoins. Le journal fut assailli de coups de fils de témoins qui jurèrent avoir vu exactement le même objet. Une véritable vague d'OVNIS se déclencha et ne cessa que quand le faux fut rendu public Il s'agissait d'une expérience, elle démontre parfaitement que n'importe quelle invention peut engendrer d'autres témoignages tout aussi faux par la simple contagion psychologique.

 

Deux mots aussi sur le GEIPAN

 

Certains vous le diront, le GEIPAN, c'est du sérieux et des gens sérieux, et d'ailleurs ils dépendent du CNES... voyons ça de plus près

 

Le GEIPAN (orthographie avec un "I" existe depuis 2005, mais a en fait pris la suite de deux organismes :

 

- Le GEPAN (sans I) de 1977 à 1988, impulsé au départ par Claude Poher, il devient très vite ingouvernable en raison de problèmes de personnes, mais aussi d'orientations pas toujours très limpides (passons…). Signalons au passage qu'il faudra une année entière au GEPAN avant qu'il admette une "conclusion négative" à propos du rocambolesque canular de Cergy-Pontoise en 1979 (rencontre du 4ème type) et qu'il validera comme véridique l'affaire de Trans-en-Provence en 1981, malgré les incohérences du dossiers et les larges présomptions de bidonnage

 

- Le SEPRA (1988-2004), placé sous l'autorité du CNES, il disposait de peu de moyens, mais collectait néanmoins tous les rapports de gendarmerie en lien avec le phénomène OVNIS. Les effectifs du SEPRA se réduisirent assez vite à son seul responsable Jean-Jacques Valasco, lequel était au moment de la dissolution du SEPRA un partisan (assez soft, toutefois, mais partisan tout de même) de l'hypothèse ET.

 

PS : Le GEIPAN tout comme le SEPRA sont placés sous l'autorité du CNES. Certains considèrent ce rattachement comme une preuve du sérieux de ces organismes. J'ai quand même tendance à penser que ce rattachement a tout simplement été imposé de façon administrative. Il fallait bien qu'il soit sous la tutelle de quelque chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je prend ce débat en cours de route.

 

Très récemment l'état Brésilien a mis en place une procédure incitative permettant aux pilotes de consigner précisément les phénomènes de type Ovni/pan qu'ils ont pu voir. En effet il se passe des choses dans le ciel Brésilien que le gouvernement aimerait bien expliquer ou au moins en savoir davantage. Et les pilotes Brésiliens commes les autres sont rares à oser témoigner de ce qu'ils ont vus. C'est bien naturel, la peur du ridicule, de perdre une partie de l'estime de leur supérieur, etc. N'oublions pas qu'un pilote doit parfois prendre des décisions dans une mili seconde et qu'on les entraine à toujours être sûr de la décision à prendre. Car le moindre doute peut être fatal surtout sur des avions de chasse. Et un pilote qui témoigne de choses anormales peut être considéré comme ne satisfaisant plus à ces critères très sévères.

 

Pour en connaître, j'ai beaucoup d'admiration pour ces pilotes. J'en connait également qui ont vu des choses et ne le dirons jamais, du moins officiellement, et je les comprend. Tout ca pour dire que les témoignages officialisés ne représentent qu'une petite partie de la réalité. Souhaitons que l'initiative du gouvernement Brésilien fasse des émules..;

Edited by dominique e

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un cas récent qui donne a réflechir :

 

L'affaire de Morisstown en 2009

 

Entre le 5 janvier et le 17 février 2009, cinq "objets mystérieux" sont aperçus dans les environs de Morristown, une petite ville du New Jersey. C'était un canular qui est dévoilé le 1er avril. (Ballons gonflés à l'hélium, après lesquels des fusées éclairantes étaient attachées avec du fil de pêche).

Les auteurs avaient l'intention affichée de démontrer qu'il est parfaitement possible de fabriquer des faux crédibles !

 

Ce qui est intéressant c'est certaines réactions de témoins ainsi Paul Hurley, qu'on présente comme un professionnel de l'aviation, et qui déclare : "Je suis dans l'aviation depuis 20 ans et je n'ai jamais rien vu de tel !". Il déclare également avoir un brevet de pilote et qu'il cumule 5000 heures de vol.

La plupart des témoins ont aussi cru à un phénomène d'une étrangeté assez élevée. Tom Bender, de Morristown, a déclaré que "le phénomène ne ressemblait pas à quelque chose fait de la main de L'homme et qu'il était hors de question d'envisager des ballons météo comme explication."

De nombreux témoins ont affirmé qu'il ne pouvait pas s'agir de fusées éclairantes parce qu'aucune fumée n'était visible, et certains ont également déclaré que les lumières se déplaçaient parfois contre le vent (ce qui irait à l'encontre de la thèse des ballons). ...../....

 

L'affaire de Beert en 1975

 

En novembre 1975, cinq personnes font parvenir à un journal flamand une fausse photographie d'OVNIS (mais sans avouer la supercherie). Le journal publia la photo en faisant appel à témoins. Le journal fut assailli de coups de fils de témoins qui jurèrent avoir vu exactement le même objet. Une véritable vague d'OVNIS se déclencha et ne cessa que quand le faux fut rendu public Il s'agissait d'une expérience, elle démontre parfaitement que n'importe quelle invention peut engendrer d'autres témoignages tout aussi faux par la simple contagion psychologique.

 

Deux mots aussi sur le GEIPAN

 

Certains vous le diront, le GEIPAN, c'est du sérieux et des gens sérieux, et d'ailleurs ils dépendent du CNES... voyons ça de plus près

 

Le GEIPAN (orthographie avec un "I" existe depuis 2005, mais a en fait pris la suite de deux organismes :

 

- Le GEPAN (sans I) de 1977 à 1988, impulsé au départ par Claude Poher, il devient très vite ingouvernable en raison de problèmes de personnes, mais aussi d'orientations pas toujours très limpides (passons…). Signalons au passage qu'il faudra une année entière au GEPAN avant qu'il admette une "conclusion négative" à propos du rocambolesque canular de Cergy-Pontoise en 1979 (rencontre du 4ème type) et qu'il validera comme véridique l'affaire de Trans-en-Provence en 1981, malgré les incohérences du dossiers et les larges présomptions de bidonnage....../....

 

-.

 

bon,ma moitié critique se permet de rajouter quelques couches à cette critique:

 

L'affaire de Cergy-Pontoise: une invention rocambolesque Par des adolescentsque le juge chargé de l'affaire(puisqu'il y a eu instruction), a vite éventé...

 

l'affaire de trans en Provence:le journal que j'ai lu à l' époque,soupçonnait fortement le bidonnage.... Une interview à la télévision de l'auteur du récit, un Italien malin, était sans équivoque là-dessus.

 

Cette personnes déclarait en riant,que "les Français étaient vraiment des c...s extrêmement naifs"(je ne suis pas sûr de traduire mot pour mot

mais c'est à peu près l'idée générale)..il expliquait qu'il avait inventé ce canular, pour pouvoir mieux vendre sa maison au-dessus du prix local habituel...

 

Sans commentaire.

 

 

cependant j'ai l'impression d'être le seul à avoir regardé cette émission

, et on retrouve cette histoire de l'affaire de trans en Provence même dans les archives des partisans des ovnis en Amérique.

 

-le GEPAN a été critiqué par des partisans des ovnis

la discussion était tellement vive, qu'un des détracteurs a été obligé publiquement

de présenter des excuses, car la carrière du GEPAN, donc les appointttements officiels, étaient en jeu j'ai impression.

 

de maniere générale: les auteurs sur les ovnis,ceux qui sont faussement critiques,citent qq canulars grossiers,pour ensuite mieux faire avaler tout le reste.

 

que dire?

 

j'ai, un copain qui voit régulièrement des ovnis...même en observation astronomique... Personnellement je n'ai jamais vu d'ovnis, si ce n'est satellites artificiels....ainsi qu'une fois je crois, la station spatiale ISS.

 

au niveau des canulars, j'en ai éventé un beau,j'ai rencontré une fois

des amateur de cerfs-volants... Et étant moi-même un ancien amateur féru de cerfs-volants... Je les ai fait causer sans qu'ils se doutent que je les manipulais...

 

ils ont un jour lancé un ou deux grands cerfs-volants équipés de petites diodes LED et de mini piles le tout la nuit...ils ont abusé beaucoup de monde

,l'affaire est parue dans le journal local, avec photos de points lumineux dans le cielà l'appui

, et bien sûr,la secte des raelliens s'en est servie.

 

J'ai expliqué aux gens de cette secte,lors d'une conférence publique, le détail du canular et la réalité.

, ils ont vite dévié,et enchaîné sur d'autres expériences etc.s d'ovnis etc

sans me rembarrer,mais sans insister non plus,ils son t rodés pour cela.

 

les critiques glissent sur eux comme sur l'aile d'un canard

 

l'histoire de " l'expérience scientifique", fait allusion je pense

,a des expériences de fusées dans la stratosphère, qui ont répandu des nuages de sodium luminescent il y a longtemps.

 

ma moitié ouverte:suggère de ne pas tout rejeter en bloc..

 

je reste cependant intrigué par le témoignages de pilotes en vol...

 

bien sûr je ne suis pas en train de ne pas nier la possibilité de vie extraterrestre existe.

Cependant je trouve la critique d'Enrico Fermi reste valable.

que les distances restent inimaginement grandes..(.les trous de vers et les fontaines lunineuses: n'a pas observé jusqu'à ce jour.)

 

Il reste que la série culte "Enterprise" avec son moteur Warp à distorsion de l'espace temps,pour l'instant, nous faire espérer en de si grand voyages intersidéraux...:rolleyes:

 

 

la bonne journée

 

Jean Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a quand même un point crucial qui dicte je pense une bonne partie de la conduite des autorités. Si vous étiez un gouvernement ou un état major d'armée vous serait -il facile d'avouer que des vaisseaux d'origine inconnue violent votre espace aérien ??? et que vous n'avez aucun moyen de les intercepter (en depit de tentatives multiples comme le montre les différents cas recensés) ???

 

 

Certainement pas et bien au contraire vous feriez tout pour étouffer l'affaire... Car comment expliquer à votre population que vous n'êtes plus maître de votre espace aérien???? Vous imaginez les réactions? A partir de là on explique beaucoup de choses...

Edited by dominique e

Share this post


Link to post
Share on other sites
A partir de là on explique beaucoup de choses...

Tout à fait ! Seulement, il y a un "hic" : pour en arriver à cette conclusion lucide, il faut commencer à accepter le phénomène dans son ensemble, admettre que ce ne sont pas des hallucinations ou des méprises. Il y a un pas à franchir dans l'ouverture d'esprit et ce n'est pas forcément facile pour tout le monde. Et je ne parle pas ici de l'hypothèse ET qui serait encore beaucoup plus difficile à avaler... Simplement admettre que des objets inconnus se baladent impunément au-dessus de nos têtes...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si vous étiez un gouvernement ou un état major d'armée vous serait -il facile d'avouer que des vaisseaux d'origine inconnue violent votre espace aérien ??? et que vous n'avez aucun moyen de les intercepter (en depit de tentatives multiples comme le montre les différents cas recensés) ???
Facile, je ne sais pas, mais c'est ce qu'il faudrait faire de toutes façons, et qui serait fait, d'ailleurs. Ne serait-ce que parce que les militaires rendent des comptes aux politiques. Et que les politiques ne sont pas une entité homogène, monolithique, qui parle d'une seul voix. Si du secret il y avait une tentative de le garder, ça tiendrait quelques heures... ;)

 

Car comment expliquer à votre population que vous n'êtes plus maître de votre espace aérien???? Vous imaginez les réactions?
Lorsque le "baron rouge" survolait Paris en avion, le fait était connu, bien qu'embarassant pour les autorités de surveillance de l'espace aérien. Qui en plus auraient souhaité moins de publicité pour éviter les émulations.

 

A partir de là on explique beaucoup de choses...
Non, on n'explique rien du tout. :cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

1) ......... vous serait -il facile d'avouer.......... que vous n'avez aucun moyen de les intercepter ?

 

2) ............. Car comment expliquer à votre population que vous n'êtes plus maître de votre espace aérien????

 

 

1) Quel argument au contraire pour avoir plus de crédits !:p

2) Si le gouvernement n'est pas capable de me protéger des Envahisseurs, il est évident qu'il attendra vainement mon soutien. :mad:

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'était le "baron noir", 75 ans après Richthofen le "baron rouge".

 

Ah oui, merci...(j'ai trop lu Snoopy...:be:).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et je ne parle pas ici de l'hypothèse ET qui serait encore beaucoup plus difficile à avaler...

 

Oh la jolie Prétérition !

 

 

Prétérition : Figure de style où l'on commence par indiquer qu'on ne veut pas exprimer ce qui est néanmoins exposé dans la suite de la phrase ou du discours.

Ex : Je n'ai pas l'intention de vous raconter que j'ai rencontré notre curé sortant d'un hôtel de passe...", "J'te raconte pas comment qu'il avait la honte"

Ex : La Ginette, elle fait ce qu'elle veut, moi je ne juge jamais les gens, mais quelle salope quand même !

"Les Inconnus" ont fourni un sketch fameux sur ce thème (il s'agit de journalistes sportifs commentant une rencontre d'athlétisme) en répétant tout au long la phrase depuis devenue célèbre : "Mais, tout ceci ne nous regarde pas..."

Share this post


Link to post
Share on other sites

il n'est de toute façon pas sérieux du tout d'attribuer la foultitude des "observations" de type pan a un seul et unique phénomène, ce serait le cas il y aurait une certaine unicité dans les compte-rendu d'observation. Or c'est loin d'être le cas, c'est n'importe quoi, n'importe où, n'importe quand.

 

Les pans se sont un conglomérat d'exprériences militaires tenues secretes, des confusions à la pelles et des canulards. Chercher ailleurs est une "insulte" (je ne trouve pas d'autres mots, et m'excuse à l'avance pour les "croyants" dont je respectee les convition) au principe de parcimonie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

quelle est la pertinence du principe de parcimonie dans le contexte que tu décris?

Share this post


Link to post
Share on other sites
quelle est la pertinence du principe de parcimonie dans le contexte que tu décris?

 

Très bonne question :)

 

Le principe de parcimonie est une façon de gérer la méthode scientifique en fonction du déjà connu. Ca marche raisonnablement bien dans la plupart des cas (ça limite les risques de dire des conneries) mais ça ne constitue pas une garantie qu'on est dans le vrai.

 

Par ailleurs, mal utilisé, c'est à dire en élaguant sauvagement les faits gênants qui questionnent les connaissances établies ce n'est plus qu'une mauvaise excuse pour... se rassurer? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, et surtout, le rasoir d'Occam est un principe méthodologique qui s'applique surtout à la démarche scientifique, et pas aux enquêtes de gendarmerie...:be:

 

(c'est un principe également ignoré des psychanalystes, et plus généralement des sciences dites "humaines", et aussi des sciences du vivant, d'ailleurs).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui, et surtout, le rasoir d'Occam est un principe méthodologique qui s'applique surtout à la démarche scientifique, et pas aux enquêtes de gendarmerie...:be:

 

Je bémolise ! C'est un principe qui peut s'appliquer dans de nombreux domaines mais qui effectivement trouve tout son sens dans la démarche scientifique

 

Exemple non scientifique mais probant : Avant d'accuser les esprits frappeurs d'avoir ouvert l'interrupteur électrique de votre chambre à coucher à 3 heures du matin, il est peut-être plus simple de se demander si le bouton n'était pas en équilibre instable, équilibre rompu par un claquement de porte au premier étage...

 

Ainsi si certains gendarmes enquêtant pour le compte du GEIPAN avaient appliqué cette démarche, on ne nous aurait pas cassé les pieds pendant des années avec des affaires fumeuses comme Trans en Provence et un tas d''autres.

 

Sinon, le rasoir d'Occam n'est pas une loi, c'est une méthode heuristique : dont le mode opératoire pourrait être celui-ci, "on recherche d'abord l'hypothèse la plus simple et si ça fonctionne on s'y arrête."

 

Attention toutefois, Occam ne dit pas que l'hypothèse la plus simple est toujours la bonne (c'est bien pour cela que c'est n'est pas une loi)

 

Il ne faut pas non plus confondre "hypothèse la plus simple" et "bon sens populaire". Avec Occam on reste dans la démarche scientifique. (même appliquée a des cas "non scientifiques"

Share this post


Link to post
Share on other sites
Facile, je ne sais pas, mais c'est ce qu'il faudrait faire de toutes façons, et qui serait fait, d'ailleurs. Ne serait-ce que parce que les militaires rendent des comptes aux politiques. Et que les politiques ne sont pas une entité homogène, monolithique, qui parle d'une seul voix. Si du secret il y avait une tentative de le garder, ça tiendrait quelques heures... ;)

 

 

 

Lorsque le "baron rouge" survolait Paris en avion, le fait était connu, bien qu'embarassant pour les autorités de surveillance de l'espace aérien. Qui en plus auraient souhaité moins de publicité pour éviter les émulations.

 

Non, on n'explique rien du tout. :cool:

 

Permet moi de te le retourner ta conclusion.... bien trop facile et empreinte de préjugés.

 

Ca témoigne d'une méconnaissance du fonctionnement réel des institutions. Sais-tu que même le Président du plus puissant pays du monde (USA bien sûr) n'a pas accès à certaines données de l'armée US ou d'autres organismes ???? Et ne vient pas me dire le contraire.

 

Sais-tu que la CIA peut sous couvert de la LOI de sécurité Nationale "mener des opérations d'intérêt commun secrêtes et remplir toute autre fonction et obligation" étant ainsi placée au-dessus des lois et donc du Président et des autorités?????

 

La CIA bénéficie de l'article 308 (loi publique 106-567) qui lui permet de s'éxonérer des principes constitutionnels. Par ailleurs la cour suprème des Etats Unis toujours sous couvert de la loi sur la sécurité nationale a en 1980 a soustrait la NSA (national security agency crée en secret par Trumann) et autres agences gouvernementale aux obligations du FOIA (loi sur la liberté d'information) et ne sont plus désormais tenues de déclassifier les documents relatifs aux OVNIS dont on parle plus haut!!!!

 

Si l'on rajoute à celà le principe US du "need to know" on comprendra aisément que ce type d'information n'est pas aisément accessible aux présidents même US. Un exemple : le président Jimmy Carter a lui-même observé un OVNI en 1969 et en a témoigné à la NICAP en remplissant un rapport d'observation. En 1976 lors de la campagne présidentielle il promet de rendre disponibles les informations au sujet des OVNIS s'il devient président. Or il n'en a jamais rien été. Pour mémoire le directeur de la CIA à l'époque a été un certain George Busch... Ce George Bush aurait appliqué le principe du need to know à l'égard de Carter. Ce qui explique d'ailleurs le renvoi expéditif de Busch de son poste de directeur de la CIA un peu plus tard. A noter également que Walter Wurfel (le chargé de communication de Carter) dans sa déclaration du 28 février 1977 concernant les informations sur les Ovnis dit "Il pourrait y avoir dans certaines observations des aspects qui concernent la défense et qui ne doivent être divulgués"... Tiens tiens ... :)

Edited by dominique e

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pendant que la CIA s'occupe de crétineries, elle ne fait pas de mal ailleurs.

Hola! en est on sur? Il est très facile de s'occuper de crétineries et faire beaucoup de c.....ies ailleurs, c'est même souvent le cas.:be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

On n'est pas près de voir les gouvernements nous révéler ce qu'ils savent sur les ET, parce qu'ils sont contrôlés par le lobby pétrolier supra-national qui veut nous vendre son produit le plus longtemps possible avant que nous comprenions comment les ET produisent leur énergie sans hydrocarbures. C'est tous des pourris.

Edited by jarnicoton

Share this post


Link to post
Share on other sites

« Qu'est-ce qui constitue une preuve ? Faut-il qu'un OVNI atterrisse à l'entrée du Pentagone, auprès des chefs d'État-major ? Ou est-ce une preuve lorsqu'une station de radar au sol détecte des OVNIs, envoie une escadrille d'interception, que les pilotes voient l'OVNI, le prennent au radar et le voient s'éloigner à une vitesse fantastique ? Est-ce une preuve seulement quand le pilote lui tire dessus et maintient sa version devant une cour martiale ? Ceci ne constitue-t-il pas une preuve ? »



 

 

E. J. Ruppelt (major, chef du projet Blue Book)

Share this post


Link to post
Share on other sites
merci de nous servir se réchauffé insipide :mad:

 

Merci Estonius pour cette réponse constructive :)

 

Mais peux-tu être plus explicite?

En quoi est-ce insipide?

Soit c'est une interview bidon, soit c'est plutôt fort.

Pourquoi Ed Mitchell déclarerait ça selon toi?

Gordon COOPER aussi a des déclarations très explicites dans ses mémoires.

Quelle est ta version par rapport à cette interview?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Soit c'est une interview bidon, soit c'est plutôt fort.

Ce n'est pas une interview bidon, la prise de position d'Ed Mitchell est même plutôt assez connue. En plus, c'est pile poil dans le sujet de ce fil dont le titre aurait pu être "Paroles de pilotes, d'astronautes et d'officiels" ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as tout à fait raison Kenaroh avec cette interview on est en plein dans le sujet... Il s'agit d'un astronaute qui a marché sur la Lune. Donc c'est pas n'importe qui.

 

Je note que dans l'interview il pose un problème en disant qu'on a tellement dit d'aneries sur le sujet. C'est bien vrai , et ca constitue un gros handicap. Car ces mensonges discréditent le sujet et expliquent une partie des réactions de ceux qui rejettent tout en bloc. Il y a tellement de faux témoignages, de faux documents que c'est parfois difficile de faire la part entre le vrai et le faux. Mais il faut savoir qu'une partie de ces aneries ont pour origine un plan de désinformation, bien réel, mis en place par les States...qui fait volontairement circuler de fausses infos pour discréditer le sujet. Ce plan de désinformation a été demontré notamment dans un excellent livre (qui n'a aucun parti pris sur les ovnis) que je me ferai un malin plaisir de citer en cas de contestation sur ce plan. Et l'argumentation est béton avec liens direct sur des sites du gouvernement américains... ou l'on peut vérifier la véracité de ce qui est démontré point par point.

Edited by dominique e

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un autre astronaute, Gordon COOPER:

 

cooper10.jpg

 

Même questionnement: soit c'est du sérieux, soit faut qu'on m'explique pourquoi il a écrit ça....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu le temps qu'il faut à un Sabre pour atteindre son plafond, vu le fait que l'engin se déplaçait beaucoup plus vite, il faut croire que leur contrôleur les a drôlement bien dirigés pour qu'ils aient eu le loisir de décrire l'engin. Mais bon...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.