Jump to content
Eric S

CROA Madagascar 2010

Recommended Posts

Bonjour,

 

Je commence une petite série sous forme de feuilleton à propos de mon voyage à Madagascar l'été dernier. Le voyage n'était pas dédié astronomie mais il n'est pas interdit de lever la tête et de regarder le ciel nocturne. Et j'ai aussi fait de l'astrophotographie grand champ avec mon reflex Olympus E-510 et une planchette équatoriale maison. Tous les traitements ont été réalisés avec Iris.

 

Avant de commencer le récit, voici une carte de Madagascar:

 

carte_mada.png

 

On est dans l'hémisphère Sud, entre l'équateur et le Tropique du Capricorne qui passe à Toliara.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On attend la suite ! ;)

 

Tout cela m'a l'air fort intérrésant,j'attend la suite avec impatiente!

 

Je plussoie, j'en ai les rétines toutes dilatées d'avance :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vendredi 30 juillet:

Arrivée à Madagascar par la capitale, Antananarivo (alt 1300 m). Nuageux mais j'aperçois quand même la Croix du Sud entre les nuages.

 

Samedi 31 juillet:

Il pleut le soir.

 

Dimanche 1er août

Descente sur Mahajanga (bord de mer), 600 km de route goudronnée. La Voie Lactée est visible en ville. Vers minuit, un bon quartier de lune renversé se lève.

 

Lundi 2 août

L'objectif, c'est un camp spéléo au fin fond de la brousse. Nous y allons en 4x4. 8 km de bateau puis 70 km de piste pour Mitsinjo (alt. 20 m). La Voie Lactée est toujours là. L'éclairage public est réduit à un ou deux lampadaires. Le groupe électrogène de la ville s'arrête à minuit. Nuit courte.

 

Mardi 3 août

Réveil avant l'aube à 5 h du matin. La lune et Orion font la course. Journée complète en 4x4 sur la piste (140 km). Arrivée au campement (alt 100 m, à 40 km de la mer) à la nuit tombante. Saturne est bien là. La Voie Lactée aussi.

 

mada10_019.jpg

Sur la piste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mercredi 4 août

Nous ressortons de spéléo à la nuit tombante. Le ciel est un peu nuageux mais ça se dégage ensuite. Mercure est visible sans problème dans le couchant. Saturne, Mars et Vénus forment aussi un triangle bien visible. Une fois la nuit noire bien installée, je tente un filé d'étoiles en visant au Sud sur la Croix du même nom qui se couche. Je fais des pauses de 8 minutes pendant une bonne partie de la soirée, de l'apéritif au digestif. Ça va pas mal sauf qu'au moment de faire les darks, la batterie de l'appareil est à plat. Je n'ai qu'une batterie de rechange et pas de prise électrique en vue avant une douzaine de jours. À l'œil nu, la Voie Lactée est très visible avec différents morceaux bien distincts. Je jette aussi un coup d'œil en visuel avec mes jumelles en allant de la Croix du Sud au Zénith. On voit beaucoup d'étoiles mais avec mes jumelles de jour, je suis un peu limité. Tout au plus, je trouve un amas au zénith. Je vais me coucher quand Jupiter se lève, vers 21 h 30 locale.

 

Une vue rapide:

kapiloza_simple.jpg

60 s. F=12 mm. F/D=2,8. ISO 400. Pas de suivi.

 

Version illustrée:

kapiloza_illustre.jpg

 

Le filé lui-même:

file_clair_ptt.jpg

12 x 8 mn. F=12 mm. F/D=2,8. ISO 400.

 

Version pleine résolution.

 

PS : la suite pas avant la fin de la semaine pour cause de déplacement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Houlalààààààààààààà, ça dépotte ta Voie Lactée :wub:

 

Maintenant que tu le dis, je viens de regarder des travaux semblables que j'avais faits sous nos latitudes et c'est nettement un cran au-dessus (voir le fil Haute-Maurienne). Avec la même durée de pose (60 s), c'est le même boitier mais un objectif plus ouvert (F/D=2,8 au lieu de F/D=3,5 soit 56 % de lumière en plus) et surtout une pollution lumineuse totalement absente. Le modelé de la Voie Lactée en profite bien. Ce qui est très marrant, c'est de regarder le jpg brut du boitier: il est presque entièrement noir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ardramus, en fait, ma démarche, c'est l'inverse. Il y a deux ans, j'étais au même endroit avec mon reflex numérique tout neuf. En voyant la Voie Lactée, je me suis dit : et si je la photographiais. Ça n'a pas été un grand succès mais depuis je me suis mis à l'astro, surtout l'astrophoto grand champ avec un minimum d'équipement spécifique.

 

Pour revenir au récit 2010:

 

Jeudi 5 août

Quelques nuages au coucher du soleil. Je n'ai pas trop le temps d'observer le ciel. En allant me coucher, j'observe qu'il semble toujours y avoir des nuages faisant des zones sombres sur l'arrière plan plus clair du ciel nocturne.

 

Vendredi 6 août

Bien occupé par des problèmes de topographie spéléo, je ne vais regarder le ciel qu'en me couchant, vers 21 h 30. Ma vision nocturne ne me permet pas encore de marcher juste avec la lueur des étoiles dans un terrain labouré par les sangliers. Je tente d'observer la lumière zodiacale mais je ne vois rien de bien convaincant.

 

Samedi 7 août

Des petits nuages au coucher du soleil qui demeurent après la tombée de la nuit. Au crépuscule, je fais quelques photos des planètes. Une fois la nuit bien tombée, il me semble voir la lumière zodiacale mais les essais photographiques ne sont pas concluants.

 

Le soleil se couche à 17h45.

 

À 18h30, il ne reste qu'une faible lueur sur l'horizon, ce qui permet d'observer quatre planètes à la fois:

 

quatre_planetes.jpg

t=8 s. F=19 mm. F/D = 4. ISO 400. Pas de suivi.

 

Les explications:

 

quatre_planetes_illustre.jpg

 

À 20h00, alors que la nuit est bien noire, un essai sur la bande zodiacale:

coucher2.jpg

t=8 mn. F=12 mm. F/D = 4. ISO 400. Pas de suivi.

 

Vénus, Saturne et Mars sont en bas à gauche, derrière les branches d'arbre. Je ne sais pas si la lueur vient des planètes ou de la lumière zodiacale interagissant avec les nuages.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dimanche 8 août

Assez nuageux le soir. Gastro. Dodo rapide.

 

Lundi 9 août

Quelques nuages sur une Voie Lactée bien définie. Tient, il y une étoile bien rouge à droite (vers l'Ouest) de celle-ci. À regarder Astromist sur le PDA, il se pourrait que ce soit Antares.

 

Mardi 10 août

Passages de nuages.

 

Mercredi 11 août

Ciel nuageux. Sous l'effet du vent, ça se dégage à l'Ouest en soirée. Ça permet de voir un fin croissant de lune se couche sur les baobabs dans le crépuscule.

 

Jeudi 12 août

Toujours nuageux. À la tombée de la nuit, c'est suffisamment dégagé pour que je tente des photos de la Lune et des planètes. À 21 h, Jupiter ne se lève pas. Ça sent le nuage. Néanmoins la Voie Lactée est visible à défaut d'être de qualité alors je tente une prise de vue avec ma planchette équatoriale. Ça tient plus de l'entraînement, les nuages revenant à la charge. On a même de légères averses durant la nuit. Il n'y a plus de saisons.

 

 

4 Planètes en même temps,à méditer...

 

J'espère que tu as bien médité ;) ... car voici la Lune et 4 planètes :

 

conjonction1.jpg

18 h 21 (35 mn après le coucher du soleil). t=2 s. F=19 mm. F/D = 4,5. ISO 400. Pas de suivi.

 

conjonction2.jpg

18 h 38 (55 mn après le coucher du soleil). t=8 s. F=35 mm. F/D = 4. ISO 400. Pas de suivi.

 

Les explications:

 

conjonction2_illustre.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Actuellement, les photos ne s'affichent pas, mais à lire le croa, ça doit être bôôôô!

 

Vivent les voyages!

 

Patte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toujours pas de photos?

 

Vendredi 13 août

Nuageux et venté en début de nuit. Photos de la lune et des trois planètes quand elles se couchent sur les baobabs. Ensuite, le ciel se dégage. Après le repas, la lune étant couchée, je tente de photographier la Voie Lactée. Je fais une première série de 25 photos de 1 mn avec le petit zoom (28 mm en équivalent 35 mm, f/3,5) en visant simplement au zénith. Puis je me lance dans une seconde série avec le zoom plus grand angle (24 mm éq., f/2,8) et plus lumineux. Je n'ai jamais essayé la planchette avec ce zoom car je le trouve trop lourd mais comme cette fois, je vise au zénith, je me dis que le porte-à-faux ne doit pas être trop important. J'essaie de travailler un peu mieux le cadrage. Malheureusement, les nuages rappliquent par le Sud et le ciel se bouche de nouveau. Non seulement c'est la fin de la séance mais il se confirme en plus que les poses longues consomment pas mal la batterie de l'appareil.

 

 

Pour la conjonction, je me suis réveillé un peu trop tard avec Saturne derrière les arbres:

conjonction_fused.jpg

 

Une vue générale du site:

arbres_ptt.jpg

t=8 mn. F=12 mm. F/D = 2,8. ISO 400. Pas de suivi. Traitement Iris.

 

En grand (500 ko).

 

On voit qu'il y a des nuages qui passent en bas à droite.

 

Ensuite, j'attaque le ciel proprement dit. Première tentative au zénith.

25 poses de 1 mn + 1 pose de 10 s et 1 pose de 1s.

F=17 mm. F/D = 3,8. ISO 400.

Traitement HDR avec Iris. En fait, en regardant les images brutes, on voit qu'il y a des nuages qui passent dans tous les sens d'où un fond très irrégulier.

 

Traitement simple:

zenith_simple.jpg

 

Traitement avec flou sélectif pour faire ressortir les étoiles brillantes:

zenith_blur.jpg

 

Les explications:

zenith_blur_illustre_ptt.jpg

 

Les explications en grand (1,4 Mo).

 

Deuxième tentative en essayant d'orienter la visée sur la Voie Lactée. À cause des nuages, j'arrête après trois poses de 1 mn et encore, il n'y a guère que la première qui soit exploitable.

3 x 1 mn. F=12 mm. F/D = 3,5. ISO 400.

 

oriente_ptt.jpg

 

La full (2,1 Mo).

 

Avec les explications:

oriente_illustre_ptt.jpg

 

En grand (800 ko).

 

À suivre...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Samedi 14 août:

C'est la fin du camp. Nous quittons la zone en charrette à zébu en fin de journée. Je fais quelques photos avec la lune à la tombée de la nuit. C'est la fin de la seconde et dernière batterie de l'appareil photo. Nous roulons toute la nuit. Passage de nuages par intermittente. Au début, il y a la lune qui n'a pas encore atteint son premier quartier. Ça n'empêche pas de discerner la Voie Lactée. Ensuite la Lune se couche. Il y a quelques étoiles filantes dont une qui traverse largement le ciel en une traînée lumineuse. Les heures passent. Je me demande quand est-ce que Orion va se lever. À force de ne rien voir venir, je me rends compte que j'ai les Pléiades au zénith. Ensuite, je range mes lunettes de vue pour essayer de dormir sur la charrette sans casser les lunettes. Fin du voyage à 5 h du matin avec les lueurs de l'aube.

 

La lune et Vénus dans le couchant:

lune_venus.jpg

t=1/10 s. F=12 mm. F/D = 2,8. ISO 400. Main levée. Jpeg directement du boîtier.

 

En théorie, il y a aussi Mars et Saturne sur la photo mais on les distingue à peine sur la vue pleine résolution.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'on peut distinguer Mars et Saturne sur la Photo.Je ne vois vraiment pas ou...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah, ça y est!

 

Je ne sais pas si la lueur vient des planètes ou de la lumière zodiacale interagissant avec les nuages.

 

Les deux?

 

Vers l'horizon, lueur des planètes diffusée dans les nuages et plus haut, lueur zodiacale partiellement absorbée par des nuages?

 

En tout cas l'effet est du plus joli, évoquant des aurores.

 

Patte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Globalement, cette année, j'ai été un peu gêné par Vénus pour bien voir la lumière zodiacale. En 2009, au même endroit, j'avais vu la bande zodiacale sans aucune hésitation. Cette année, le doute demeure.

 

Dimanche 15 août:

Je profite d'un peu d'électricité pour recharger partiellement une batterie de l'appareil photo. Cette fois, c'est en taxi-brousse que nous partons. Départ à 16 h. Pause repas à 19 h dans une petite ville peu éclairée. La lune, les planètes et la Voie Lactée sont au rendez-vous. Pour cette nouvelle nuit, il n'y a pas de nuages. Ce qui devait être une courte pause s'éternise, le chauffeur et le mécano étant partis se bourrer la gueule. Les passagers s'installent pour dormir sur place avec des nattes à même le sol à côté du véhicule.

 

Lundi 16 août:

Enfin, à 2 h 30 du matin, dans la fraîcheur de la nuit, le taxi-brousse repart. Orion se lève pilepoil dans l'axe de la rue. À 4 h 45, panne au milieu de nul part. Orion est maintenant bien haut. Il y a aussi deux importantes taches au Sud. Ça ne fait aucun doute qu'il s'agit des Nuages de Magellan. Malheureusement, les jumelles sont dans le sac ficelé sur le toit du taxi-brousse. L'aube ne tarde pas, éclipsant les Nuages de Magellan.

On finit jusqu'à la ville de Mahajanga (bord de mer). Ballade en début de nuit. Petits nuages. La lune en est à son premier quartier. Entre la lune plus lumineuse et les nuages, il n'est plus possible de distinguer la Voie Lactée.

 

Le taxi-brousse en panne. On se chauffe aux branches de palmier. Les Nuages de Magellan sont dans le dos:

mada10_213_mod.jpg

t=1/45 s. F=12 mm. F/D = 2,8. ISO 1600. Main levée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir

Une belle aventure agréable à lire et illustrée avec de jolies photos.

Merci.

Bonne nuit.

Luc;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah,ces célèbres Nuages de Magellan,j'en salive...

 

Au moins,tu aura découvert la culture Malgache!;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mardi 17 août:

Mahajanga. Toujours la lune maintenant un peu au-delà du premier quartier. Petits nuages.

 

Mercredi 18 août:

Mahajanga. Même sans nuages, la Lune éclipse la Voie Lactée.

 

Jeudi 19 août:

Parc d'Ankarafantsika (forêt sèche, alt 100 m). Nuages et même un passage de pluie en début de soirée.

 

Vendredi 20 août:

Retour sur Antananarivo (alt 1300 m). En début de soirée, j'ai Vénus et Mars juste en face du balcon de ma chambre d'hôtel avec la lune en projecteur dans le dos. Les nuages ne tardent pas à rappliquer et bouchent complètement le ciel. De toute façon, je ne vois pas trop où je pourrais me mettre dans l'enceinte de l'hôtel pour faire la photo du ciel profond.

 

Samedi 21 août:

Ciel toujours bouché. Je profite d'une éclaircie pour faire une vue générale depuis le balcon de ma chambre.

 

Vénus de la chambre d'hôtel:

tana_venus.jpg

t=0,67 s. F=12 mm. F/D = 2,8. ISO 100.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dimanche 22 août:

Fianarantsoa (alt 1100 m).

Pas mis le nez dehors en soirée mais avant c'était plutôt nuageux, du lourd pas comme sur la côte.

 

Lundi 23 août:

Nuageux. Une course en début de soirée permet d'apercevoir la lune presque pleine entre les nuages.

 

Mardi 24 août:

De belles éclaircies entre les nuages mais pas mis le nez dehors en soirée.

 

Mercredi 25 août:

En route pour Toliara (550 km) en taxi-brousse (minibus). Passage d'un col à 1300 m puis pause à Ambalavao (50 km, alt 1000 m).

 

Ambalavao (1000 m). Le ciel commence à se dégager.

ambalavao.jpg

 

Je pense que ça peut être un bon site astronomique beaucoup plus clément que le reste des hauts-plateaux tout en étant encore en altitude. En plus, ça ne manque pas d'hôtels à la périphérie de la ville. On continue sur la route.

 

Pause à proximité d'un petit village. Altitude : 850 m. Admirez ce ciel.

mada10_461.jpg

 

Pause repas à midi bien tassé à Ihosy (alt 750 m). On reprend la route en attaquant quelques lacets pour se hisser sur le plateau d'Horombe à 1150 m d'altitude.

 

Le plateau d'Horombe avec le massif de l'Isalo à l'horizon dans les rayons du couchant:

horombe.jpg

 

Par contre, je déconseille le plateau d'Horombe de nuit pour des questions de sécurité. Au bout du plateau et au pied des montagnes, il y a le village de Ranohira (alt. 850 m) avec peu d'éclairage mais pas mal d'hôtels.

 

Au delà, non seulement on perd en altitude mais il y a plus de feux de brousses susceptibles de perturber les observations. Sans parler de la sécurité dans ces villes champignons nées de la rué vers le saphir. À Ilakaka (alt 950 m), l'une d'elle, nous faisons un arrêt alors que la nuit commence. Vénus apparaît et guidera nos roues. À l'arrêt suivant, Manambo (alt 850 m), la nuit n'est pas encore totale. En plus de Vénus, on voit Mars, Saturne et Mercure. On passe un dernier col (Col des Tapias à 1050 m) puis la ville de Sakaraha (500 m). On commence même à deviner la Voie Lactée au zénith. Puis la pleine lune se lève et masque les détails du ciel. Vers 21 h, Vénus se couche. Nous arrivons peu après à Toliara, au bord de la mer. Dodo.

Edited by Eric S

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jeudi 26 août:

Transfert à Mangily, toujours au bord de mer. Il n'y a pas de réseau d'électricité et donc pas d'éclairage public. Seuls les hôtels ont leur propre groupe. Le soir, c'est l'anniversaire du patron du restaurant d'en face. Je n'ai pas trop le temps d'observer le ciel. En sortant de la fête, à 1 h 30, la lune et Jupiter font la course au zénith. Plus tard, en sortant de boîte, Orion est aussi là. Globalement, la lune blanchit bien le ciel.

 

Vendredi 27 août:

Je regarde depuis la plage le soleil se coucher sur la mer à 17 h 52. Il y a des nuages fins à l'horizon. À 21 h, la lune éclaire les nuages. À 23 h, il n'y a plus de nuages. Je fais quelques photos de la lune et Jupiter. On devine un bout de Voie Lactée au zénith malgré la lune qui blanchit le ciel.

 

La Lune et Jupiter:

lune_mangily.jpg

t=4 s. F=12 mm. F/D = 4. ISO 400.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Samedi 28 août:

Quelques essais de photos de la Voie Lactée depuis la cour de l'hôtel avec un gros néon juste à côté. J'enchaîne avec quelques darks (température ambiante : 25°C). En reprenant l'appareil en main, je constate que le boîtier présente une zone un peu chaude. Non seulement les pauses longues, ça tire sur la batterie mais en plus, ça évacue l'énergie sous forme de chaleur. Ce ne doit pas être bien bon pour les pauses longues, déjà qu'il ne fait pas frais.

 

Le zénith vers 19h00, une heure après le coucher du soleil et une heure avant le lever de lune:

file_mangily.jpg

Filé de 3 poses. t=8 mn. F=12 mm. F/D = 4. ISO 400.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Eric!

 

 

Qu'il est agréable de te suivre dans ton voyage :)

Des constellations inconnues chez nous, des connues qui se présentent différemment, des paysages magnifiques et pas de pollution lumineuse, tout cela donne envie!

 

Merci pour tes photos, ce sont de belles invitations au voyage...

:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quels beaux paysages tu nous fait connaitre!C'est magnifique!:rolleyes:

 

Et puis pas de pollution Lumineuse la-bas!Le paradis...:wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.