CCD1024

Membre
  • Content Count

    1,331
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About CCD1024

  • Rank
    Philippe Bernhard
  • Birthday 01/14/1967

A propos

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Hello Non, pas pu essayer sur des poses plus longues car j'étais en SAM et la MES avait un peu bougé (sol humide après la pluie) Je serai en congés pour 1 semaine à la fin du mois et j'espère avoir du beau temps astro. J'aurai alors ma NEQ5 donc je pourrai tester des poses de 1 à 2 min sans autoguidage (malgré période DQ-NL) Mais vu le fond de ciel (j'avais le IDAS clipsé) poser plus longtemps n'aurait pas servi à grand chose. Mais pour qqun qui possède un filtre HA+OIII clipsé, là, ç'est intéressant. Et d'ailleurs j'y pense fortement
  2. Ce week-end, en attendant les nébuleuses, j'ai fait un test sur le Star-Eater du A7III (astrodon) sur des photos typées ciel profond (donc alignées et empilées) J'ai pris et empilé des images pour faire un temps de pose cumulé de 150s/160s - 50 poses de 3.2s - 40 poses de 4s - 5 poses de 30s Pour moi, le Star-eater, s'il est bien présent (mais bien atténué par rapport au A7s) sur les poses unitaires de 4s, un empilement "astrophoto" de plusieurs poses alignées et empilées de 30s et plus (le BULB n'a pas de limite), ma conclusion est que ce A7III est tout à fait utilisable en astrophoto longue pose. CROP 1:1 au centre de l'image (pas de dark ni bias ni flat corrigé) Après, c'est sur, pour une mono image entre 3.2s et 4s sur du nightscape, il peut y avoir une différence significative... Philippe
  3. CCD1024

    Classe des capteurs de CCD

    J'ajouterais qu'effectivement c'est une histoire de tarif (même si un CCD sans défaut ne coute pas plus cher à fabriquer !!! ) et surtout de pouvoir écouler la majorité des capteurs. Imagine le prix si on devait uniquement garder les grades 0 et jeter à la poubelle tout le reste !!! Ca permet de vendre cher un grade 0 et beaucoup moins cher un grade 2 voire grade 5 ! Kodak (maintenant ON Semi) est typiquement le champion des grades. 0, 1, 2, 5 et/ou engineering. Il faut savoir que les tests de qualité se font à température ambiante, donc lorsque tu achètes un grade 2, souvent les défauts s'atténuent fortement à basse température (-20, -30°C) Mais, depuis le rachat de Kodak (TrueSence) par ON Semiconductors, on peut constater une baisse de qualité des spécifs réelles. Je sais que 1 KAF16803 sur 2 est renvoyé à ON semi car il n'est pas aux spécifications. Dans ma boite on intègre le KAF4320 et lui aussi a baissé en qualité (bruit de lecture plus important, colonnes... ) et donc nous aussi on renvoie à ON. Donc un grade 0 est effectivement une meilleure assurance de qualité aussi bien cosmétique que sur les specifications des bruits, uniformité et puis de potentiel. Par contre j'ai vu pas mal de grades 5 de E2V avec des performances raisonnables (mais certes dégradées) mais à un prix bien moindre Tous les fabricants de CCD ont des grades. Ca existe aussi pour certains CMOS.
  4. Merci à tous Salut J'ai utilisé APP pour l'alignement des 16 champs et ça a fait le job en optimisant les réglages. Par contre l'assemblage des 16 champs a été fait sous Pixinsight en GradientDomain (mosaique), là aussi en optimisant les réglages. Mais ça a été de toute façon une galère !!!!
  5. Je pense que je suis bien en dessous de la vérité question tarif QHY parlerait de $9000 pour la QHY600 donc forcément une ZWO6200 dans les mêmes prix. $9000 plus les taxes de douane et la TVA, c'est typiquement 10000€ TTC juste pour dire bonjour ! il faut ensuite la roue à filtres et les filtres. Une cam complète LRGBSHO serait pas loin des 15000€ Je pense que tous ces nouveaux capteurs grand format vont faire très mal au porte-monnaie. Et si je voulais mettre 15000 dans une caméra, je ne pense pas que je les filerais à des boites comme QHY et ZWO qui n'ont pas encore vraiment prouvé leur capacité à intégrer des gros capteurs (contrairement à des sociétés comme FLI, Apogee, Moravian, Sbig... qui intègrent des KAF16803 sans (trop) de problèmes). A voir.
  6. Le IMX455 est peut-être "LE" capteur qu'on attendait... un 24x36 monochrome, CMOS, BSI, bruit lecture... Restera à connaitre le prix des caméras (mais je crains qu'on soit dans les 6000/7000€ , j'espère me tromper)
  7. CCD1024

    Sony a7s + Samyang 135mm = ??

    Le Novoflex ASTAT-NEX sans hésiter Certes, il coute cher (80-100€) mais c'est vraiment le top. En plus, comme je suis en Arca-swiss sur tous mes montages, le novoflex est super.
  8. Non, je ne testerai maintenant que lorsque ces 2 options seront intégrées (bayer drizzle et 32 bits). Mais Cyril va essayer de les intégrer dès que possible. Pour le reste (ajustement photométrique, réduction d’étoiles,… ), j’ai tout sous pixinsight. Donc c’est secondaire pour moi. L’important reste la qualité du pretraitement.
  9. CCD1024

    A7s retour d'expérience en CP

    j’utilisais mon A7s avec un powerbank USB et un convertisseur 5v-8v et la fausse batterie. Ca a toujours fonctionné quels que soient les modes silencieux ou normal. Maintenant, avec le A7iii, c’est bien plus simple. Un cable USB-C seulement !
  10. Attention quand-même, pour moi, en APN, le manque de bayer-drizzle ainsi que le manque de la sortie 32 bits est rédhibitoire pour que j'utilise actuellement Siril. En CCD, les 32 bits sont quasi-obligatoires si on veut une liberté de traitement (et le drizzle 2x existe déjà, donc ça c'est bien). Je referai le test avec cette même image lorsque ces 2 options seront intégrées et là je suis sur que tous les logiciels donneront de bons résultats comparables.
  11. Bonjour à tous J'ai voulu tester les 3 logiciels (dernières versions) avec une de mes images au A7s en avec les paramètres spécifiques à chaque logiciels - 106 images ARW de 30s - 58 flats - 156 bias - 100 dark de 30s Le prétraitement a été fait sur Mac sous OSX Mojave pour chacun des logiciels à jour. La même courbe à été appliquée à chaque image pour la rendre non-linéaire. Le mode Bayer-Drizzle 1x a été utilisé sur Pixinsight et APP alors que seul le mode drizzle 2x était dispo sous Siril (donc réduction par moyenne à l'échelle 1 à la fin) J'ai extrait dans chaque image 4 CROP 1:1 de 512x512 pixels sur 4 zones précises de l'image. En cliquant sur les images, vous aurez la taille réelle en 1024x1024 sRGB Sur les liens en dessous, vous aurez les TIF 16 bits (adobeRGB) SIRIL avec script "APN_drizzle prétraitement" PixInsight (avec mes Process spéciaux) AstroPixel Processor (Bayer Drizzle avec mes settings optimisés) AstroPixel Processor avec settings (bayer drizzle) recommandés par l'auteur Les TIF 16bits SIRIL.tif PIXINSIGHT.tif ASTROPIXELPROCESSOR.tif ASTROPIXELPROCESSOR_kernel2_25.tif Que dire ? (en essayant d'être objectif) Les 3 logiciels donnent des résultats quasi-identiques en prenant plus ou moins de temps. Mais certains réglages sont importants et peuvent avoir une influence sur le rendu final. Par exemple, le mode bayer-drizzle de APP a des paramètres spécifiques très intéressants et donnent un compromis entre largeur d'étoile et bruit. La "dynamique" est présente sur toutes les images (pas de parties sombres ou brillantes trop limitées) Le rapport signal sur bruit se vaut sur les images mais dépend surtout de l'algorithme bayer-drizzle (c'est lui qui va donner plus de bruit). Le bruit n'est pas un souci puisque les algorithmes actuels sont puissants Les couleurs finales peuvent de retrouver équivalentes sur chaque image (mais avec un travail supplémentaire pour Siril) PixInsight : process assez long et quasi tout en manuel surtout si on choisit (comme moi) l'alignement par correction de distorsion automatique. L'alignement est donc long et l'empilement par drizzle aussi (2 passes à faire). Le résultat est néanmoins très bon avec des étoiles fines et un bruit maitrisé. L'avantage est aussi tous les process de traitement qui vont pouvoir suivre. Astro Pixel Processor : très convivial. On place les fichiers, on règle les paramètres, et on lance... Le calcul est rapide (processeurs à 100% tout le long du process) et on sent une belle optimisation du logiciel. L'alignement par correction de distorsion est efficace et la bayer-drizzle offre une bonne latitude de rendu. Le bruit peut donc être plus important mais avec des étoiles les plus fines possibles. Il y a quelques traitements possibles (gradient, couleurs...) mais ça ne va pas chercher loin. SIRIL : malgré un bug GUI spécifique aux écrans Retina et un temps processeur pas très optimisé (mais bon, ce n'est pas grave), le logiciel est convivial et il suffit de mettre les bons fichiers dans les bons dossiers puis lancer un des scripts et ça roule. Le bayer-drizzle semble ne pas exister (encore) car l'image générée est 2x plus grande (alors que le bayer-drizzle se fait en 1x ) et surtout il est vraiment dommage que le résultat soit en 16 bits uniquement alors que tous les autres logiciels travaillent au minimum avec un empilement 32 bits. Sur ce, malgré un histogramme un peu plus limité (l'histogramme vert est aussi beaucoup plus restreint sous Siril), le résultat reste bien entendu totalement exploitable. Le drizzle 2x génère hélas des halos rouges mais cela disparaitra en bayer-drizzle. Ce mode est peut-être déjà intégré ? Si oui, je peux retester ! Je pense qu'avec le bayer-drizzle, et le 32 bits, le résultat sera très bon. Alors bien sur, chacun prêchera pour sa paroisse en essayant de se dire : "y a plus de bruit", "les étoiles sont plus gosses", "les couleurs sont moins belles", "au final je préfère le rendu du..." ...plus mauvais etc... et bien entendu le mot magique en France : "c'est gratuit" ! Perso je m'en fiche un peu car ça ne fait pas avancer les choses. On a 3 excellents logiciels qui font le job à savoir prétraiter une image. Après, selon la qualité de l'image, on obtiendra surement des différences plus marquées mais comme dirait l'autre, si on leur donne des images merdiques, le résultat sera... merdique ! Pas de miracle. J'attends donc de Siril une version 32 bits et un Bayer Drizzle pour relancer le même process et comparer de nouveau (et là, je crois que ça sera très bon, sincèrement) Philippe
  12. CCD1024

    Problème Debayer Pixinsight

    kekkyu, tu as essayé le script BatchPreprocessing dans les script de Pixinsight ? Normalement, il te fait tout en mode automatique (tu rentres tes bias, dark, flat, images) et tu sors une image empilée si tu coches toutes les étapes. C'est généralement rapide dans ce mode.
  13. CCD1024

    SONY A7III le tueur du sony A7s ?

    Oui je pense que le A7III n'est pas fait pour la vidéo basse lumière. Ce n'est pas sa vocation d'ailleurs. Le A7sIII devrait intégrer toutes les revendications des cinéastes voire plus. Mais à quel prix ! Je pense que ce boitier sera très cher.
  14. CCD1024

    SONY A7III le tueur du sony A7s ?

    Moi ce qui m'importe c'est le rendu que j'obtiens en astrophoto longue pose de 30s A gauche, 340 images empilées A droite 1 image de 30s Après, le star-eater est beaucoup mois fort que sur le BULB A7s ou les 4s d'un A7sII. Moi, le résultat me convient pour du nomade. Après je conçois que des puristes trouveront toujours à redire. Mes setup CCD (et bientot CMOS) sont au Chili et là ils shootent toutes les nuits.
  15. CCD1024

    Mosaïque d'Orion au A7III 135mm en 6h

    On peut se faire plaisir en nomade avec un setup simple : une SAM, un APN, un objectif, un powerbank. C'est tout.