CCD1024

Membre
  • Compteur de contenus

    1 298
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de CCD1024

  • Rang
    Philippe Bernhard
  • Date de naissance 14/01/1967

A propos

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. CCD1024

    Et si le A7III dépassait le A7s ?

    Oui tout à fait. Pas tout l'écart, mais c'est quand-même un beau progrès, sans compter la dynamique supplémentaire car on travaille à plus bas iso avec le A7III. Et puis le Star-eater qui est quand-même très atténué et donc la possibilité de faire des longues poses en Bulb. Après, c'est bien aussi d'avoir un peu plus de résolution (j'utilise un samyang 135mm f/2) et je trouve qu'il va bien au A7s même si je commence à voir les défauts dans les coins.
  2. CCD1024

    Le meilleur APN pour l'astrophoto ?

    Bah non, essaye de mettre des pixels de 1µm derrière un cul de bouteille même si tu penses que ton échantillonnage est optimal.
  3. CCD1024

    Le meilleur APN pour l'astrophoto ?

    50Mpix... il faut une optique de course et aussi poser plus longtemps (à cause des petits pixels). C'est pour ça que le 6D ou 6DmkII restent 2 boitiers 24x36 tout à fait adaptés à l'astrophoto
  4. CCD1024

    Et si le A7III dépassait le A7s ?

    Le A7III intègre un capteur CMOS BSI avec donc un meilleur QE que celui de l'A7s qui est un capteur FSI. Il est aussi un tout petit peu meilleur en bruit de lecture par rapport au A7s. Ce que je vois de mes tests entre le A7III et le A7s sur la même optique (le samyang 135mm) est que le A7III arrive "presque" au niveau du A7s en terme de rapport S/B sachant que c'est aussi le fond de ciel qui fait aussi la différence. Alors si tu as un doute, je te conseille le A7s qui est plus facile d'emploi avec n'importe quelle optique (gros pixels = moins de défauts optiques visibles) et qui sera surement un peu plus sensible. Il est plutot bon marché et on le trouve d'occase. Perso, j'aime bien le A7III (pour différentes raisons) mais je garde mon A7s encore un petit bout de temps. Quoi que la pression se fait forte pour me forcer à le revendre
  5. CCD1024

    La nébuleuse de la Tarentule en SHO. 6 heures de pose.

    Ca claque ! Belle prouesse pour seulement 5h de pose. Je suis moins fana du centre saturé bleu de la tarentule, trop monochrome.
  6. CCD1024

    Le meilleur APN pour l'astrophoto ?

    Aussi, tu compares les sensibilités ISO En astrophoto, il y a un critère important : 1) le bruit de lecture 2) le rendement quantique 3) la taille des pixels Les iso, on s'en fout un peu. Je m'explique : les Sony et Nikon sont des boitiers "iso invariant" c'est à dire, que RAW (bien entendu), l'image à 400 iso a la même information que celle à 6400 iso (mais une plus grande dynamique) car le bruit de lecture est le même (proche de 1 ou 2 e- ) et que le convertisseur ADC 14 bits peut contenir toute l'information (et d'ailleurs souvent sur-échantillonné). Alors bien sur, 90% des boitiers (comme le A7s, A7III, D810A,... ont 2 amplis et il faut choisir l'ampli haute sensibilité. Sur le A7s il démarre à 2000 iso. Chez Canon, l'amplification est numérique. Donc il faut monter en iso pour avoir de la sensibilité et faire baisser le bruit de lecture. Il est donc plutôt conseillé d'utiliser le 6D (par exemple) à 3200 ou 6400 iso que 400 iso. Grosse différence de bruit de lecture. Pour les APS-C de Canon, c'est un peu la même chose. Je te conseille le site http://www.photonstophotos.net/index.htm un truc important : shadow Improvement et aussi input referred noise (attention, le bruit est en log2, donc il faut faire 2^nombre ) On voit directement la notion "d'invariance iso" sur la courbe shadow. Le A7M3 est totalement invariant dès 640 iso Si on prend Canon, 1000D, 450D, 80D, à 1600 iso, on a respectivement 2^2 = 4 e- , 3 e- , 2.5 e- Et si on lit le graphe Shadow, alors on voit qu'il faut monter en iso à 800 ou 1600 pour détecter plus de signal (le signal dans les ombres, en photo traditionnelle) alors que le 80D est stable dès 320 iso (plus la courbe reste basse longtemps mieux c'est en terme d'invariance iso 1000D et 450D sont donc quasi identiques. La différence en sensibilité sera la taille des pixels (donc choisis plutôt celui qui a le moins de pixels) a+
  7. CCD1024

    Le meilleur APN pour l'astrophoto ?

    Pareil !!!! Je mettrais peut-être le Canon 6D un rang plus haut (histoire de dire que canon est toujours bon en astro) Bon, j'ai les 2 premiers de la liste et j'ai eu aussi le 3eme. Un boitier de rêve serait le Nikon Df en version N&B Mais c'est vrai que Canon s'est un peu fait dépasser en astrophoto même si les boitiers comme le 6D (2 générations) et 5D (les générations 3 et 4) restent très bons pour l'astro Après, si on part sur de l'APS-C, là, effectivement, c'est une autre histoire. J'ai eu le Sony A-6300 défiltré et il était pas mal du tout (compact,... ) Il y avait des Nikon D3xxx D5xxx D7xxx pas mal, et la série des Canon dont il vaut mieux aller vers les dernières générations. Le 80D avait d'ailleurs un ampli quasi "iso-less" ce qui pouvait le rendre intéressant pour l'astro. Mais maintenant, il faudrait aller vers les nouveaux boitiers hybrides de Nikon et Canon. Le seul hic, c'est que tous ces modèles 24x36 coutent entre 1000 et 4000€ plus le défiltrage (200-500€) ce qui dépasse le budget escompté de 250€ Néanmoins, tu peux justement trouver des bonnes occases par des personnes qui abandonnent leur canon APS-C pour aller vers du 24x36.
  8. CCD1024

    M17 en SHO à la TEC160 en 115h de pose depuis le Chili

    Merci à tous !!! Content qu’elle vous plaise
  9. Ce capteur équipera le prochain A7sIII, donc tu risques de ne pas le voir dans une caméra astro avant pas mal de temps.
  10. CCD1024

    46P/Wirtanen au A7m3 astrodon 135mm

    Merci A cette focale et sur la petite Star Adventurer, c'est le suivi sidéral Mais j'ai utilisé la technique de double empilement (stellaire et cométaire)
  11. Y a pas un slogan du style : J'en ai rêvé Sony l'a fait 🤣
  12. CCD1024

    NGC247 et IC5148 au CDK500 depuis le Chili

    Merci à tous !!
  13. CCD1024

    Et si le A7III dépassait le A7s ?

    C'est généralement le contraire sur les CCD et les CMOS : le bruit de lecture faible va favoriser d'abord les petits pixels. Ensuite, sur ce genre de photo APN grand champ, le bruit du fond de ciel est bien supérieur au bruit de lecture, donc je suis certain que mes poses de 30s ne sont aucunement limitées par le bruit de lecture mais par le fond de ciel. Il faudrait tester en "narrowband" pour être limité par le bruit de lecture. Le nombre de pose a bien entendu son importance pour lisser le bruit et donc pouvoir descendre vers les bas niveaux lors du traitement.
  14. CCD1024

    Et si le A7III dépassait le A7s ?

    Moi c'est au contraire ce qui me dérange le moins !!! Certes sur le A7s l'appli TimeLapse est pratique mais quelle lenteur pour sortir de l'appli et surtout si on veut faire une pause (pour vérifier que tout est Ok par exemple) Donc, oui, j'utilise une télécommande sur le A7III et aussi l'alim USB-C sur un powerbank USB-C typé chargeur (avec le petit éclair dessus) ce qui permet de ne jamais tenter de couper l'alim en cas de faible consommation. De ce fait j'alimente aussi la star adventurer en USB sans coupure. Les 8h de prise de vue sont une utopie. J'ai fait des timelapes de 8h et j'ai été limité par l'appli TL du A7s et A6300 car la nuit durait 10h ! Donc oui, une télécommande aurait été meilleure car durée infinie (et sur un trépied fixe, les cables on s'en fiche un peu plus) Mais si on est sur une monture équatoriale, je ne suis pas certain que l'idée de photographier un objet pendant 8h sans être gêné par son lever ou coucher ou le retournement au méridien de la monture soit plausible. Pour moi, rien ne vaut la télécommande "timer"
  15. Ah oui, tiens, racontes-nous ton aventure Belle 1ere image PS : et le plus important : mets la bière et le Pisco au frais pour le 27 janvier