Jump to content

j-christophe

Membre
  • Posts

    373
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

1 Follower

About j-christophe

  • Birthday 08/07/1975

A propos

  • Résidence
    le Perche
  • Intérêts
    astronomie, photographie animalière, plongée sous marine, tir à l'arc
  • Matériel
    T150/700 sur monture Pierre Bourge, T250/1200 dobson, L130/910, L80/600,
    Lunt Ls50

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

j-christophe's Achievements

  1. Bonjour Pas de phénomène spectaculaire aujourd’hui mais quand même de belles protubérances. Lunt LS50 + Caméra ZWO ASI178MM A Bientôt Jean-Christophe
  2. Bonjour En ce moment le soleil nous gratifie de phénomènes très actifs. Ce matin, je regarde dans la lunt, quelques protubérances mais rien d'exceptionnel. 30 minutes plus tard, deux protubérances en jet très étendues. Le temps d'installer la caméra et l'ordinateur, les jets avais déjà diminué. Voici les 7 dernières minutes du phénomène. Donc surveillez bien notre astre du jour A bientôt Jean-Christophe En animation
  3. Bonjour Après quelques retards, voici mon image Ha d'hier. A bientôt Jean-Christophe
  4. Pareil 😉 Néanmoins voici le premier jet du portrait du groupe de taches Lunette Apo 130/910 Astrosolar D3,8 ASI 178MM Le Ha est toujours en cours de traitmement A bientôt Jean-Christophe
  5. Joyeuses Pâques Un joli groupe de taches fait sont apparition. A bientôt Jean-Christophe
  6. Bonsoir On est presque voisin, je suis un peu plus au sud à coté de Mortagne au Perche. Par contre a mi chemin, il y a, à coté de l'Aigle, un petit club : "Pays de l'Aigle Astronomie". A bientôt Jean-Christophe
  7. Bonjour les heliophiles A mon tour d'imager la monstrueuse tache présente actuellement. Elle est même visible à l'oeil nu (avec la protection adéquate bien sur). Lunette Apo 130mm f/7+ astrosolar D3,8 Filtre rouge caméra ASI178MM Visuellement, je voyait des nuances de luminosité à l'intérieur de la tache. Un traitement plus clair de l'histogramme révèle ces nuances sur l'image. Avec une barlow 2x A bientôt Jean-Christophe
  8. Revenons à l'objet initial du sujet, à savoir le test sur le ciel de la lunette Admiral. Nouvelle tentative hier soir avec une turbulence moins présente. Toujours la même impression de contraste à faible et moyen grossissement, les ombres sont franches et bien noires. J'ai pu monter jusqu'à 142x (oculaire ortho zeiss 5mm). Le contraste baisse nettement et je n'ai pas distingué de détails supplémentaires par rapport au 7mm ( 101x). De plus à ces grossissements le manque de rigidité de la monture devient vraiment handicapant pour la mise au point et le suivit. Je dirais donc qu'à 35x (oc20mm) et 79x (oc9mm) les images sont vraiment belles et que cela commence à se dégrader avec le 7mm (101x) même si l'image reste agréables. Question résolution, le duo Messier et Messier A était magnifique. Je n'ai pas réussi à voir le dédoublement de Messier A mais il paraissait ovalisé. La forme allongée de Messier était évidente. Dans la Mer de la Fécondité, Le cratère Anville était bien visible et il m'a semblé détecter sporadiquement Tarentius H. Sur le ciel profond, j'ai pointé M42. Est-ce parce qu'il y a très longtemps que je ne l'avait pas observé avec un petit diamètre mais j'ai été déçu. Le trapèze était visible sans problème mais il manquait les draperies en ailes je j'ai l'habitude de voir avec mes autres instruments. Maintenant il va falloir attendre quelques temps pour pointer cette optique sur les planètes Jupiter et Saturne et finaliser ce test. A bientôt Jean-Christophe.
  9. Whoua ! Stéphane c'est la notice de luxe que tu as là ! voici la mienne, dactylographiée par Agnès. 1er et 4ème de couverture : 2ème de couverture et 1ere page : Pages 2 et 3 Page 4 et 3ème de couverture Si je le connaissait depuis plus longtemps que toi je pense que tu étais plus proche de lui que je ne l'étais. Cette date est en accord avec celle du début de la fabrication des lunettes, qui selon Fabrice Bourge est 1958. D'ailleurs c'est en voyant la couleur et le mode de fabrication de la pièce qui relie le tube à la monture que Fabrice Bourge m'a confirmé que ma lunette faisait partie des premières fabriquées. Bonne soirée Jean-Christophe
  10. Je pense aussi à un opticien français. Une des lentilles de l'oculaire présente un éclat en bord de champ, lorsque j'avais demander à Pierre Bourge s'il possédai toujours un stock d'oculaire (c’était dans les années 90) il m'avait dit de contacter Astam. Je ne l'ai pas fait à l'époque ( j'étais lycéen et avais d'autres priorités) et le regrette aujourd'hui car j'aurai bien aimer avoir aussi l'oculaire grossissant 76x.
  11. Je ne retrouve pas le post sur ma lunette Pierre Bourge mais en lots de consolation je vous met les scans des 1er et 4ème de couverture des n°80 et 99 de la revue "Le Ciel" (qui deviendra "Ciel et Fusée" puis "Ciel et Espace") de 1962 et 1966. Se sont la plus ancienne et la plus récente publicités que je possède pour cette lunette. La notice dactylographiée de la lunette est agrafée à l'intérieur de la couverture d'un n°37 de 1951 de la revue "Le Ciel". C'est ce qui m'a précédemment induit en erreur sur le millésime de la lunette. A bientôt Jean-Christophe
  12. Bonjour Il ne s'agit pas d'une Vion. En fait elle serai plus proche d'une Manent. Je m'explique. Pierre Bourge rencontra Maurice Manent au début des années 40 et a entretenu avec ce dernier une relation amicale. Lorsque M. Manent arrêta son activité, il proposa à Pierre Bourge de prendre sa suite. S'il déclina l'offre, il est quand même reparti avec un des tours à métaux qui équipaient l’atelier. Fort de cet équipement, il entrepris à la fin des années 50 de fabriquer et vendre de petites lunettes astronomiques. Par contre je ne sais pas d'où provenaient les optiques. J'ai déjà posté des photos de cette lunette sur webastro, je recherche le lien. A bientôt Jean-Christophe
  13. Bonsoir Enfin un ciel avec des conditions permettant de tester la lunette Admiral 60/710 nouvellement remise en fonction. En guest star : la lunette de mon arrière grand-mère, une Pierre Bourge de 1951 1958. La lunette Admiral est utilisée avec des oculaires orthoscopiques Zeiss (d'âge inconnu mais certainement anciens puisqu'ils n'ont pas de traitement antireflets) de25, 9 et 7 mm. Sur la lune gibbeuse, le chromatisme est discret, un fin liseré jaune le long du limbe et pas de reflets bleutés dans les ombres. En grossissant cet impression se confirme. Par contre l'image à un rendu plus jaunâtre que dans la lunette Pierre Bourge qui est plus neutre. Pour ce qui est de la résolution, les petits cratères de la mer des crises m'ont servi de repères. Greaves (15km) est correctement vu par contre Swift (12km) n'est aperçu uniquement dans les trous de turbulence. Du coup je ne pense pas avoir testé ma lunette mais plutôt le seeing. Le contraste est bon même avec l'oculaire de 7mm. bien que ce dernier ne montre pas de détails supplémentaires. En bref, je dirai que cette lunette est correcte sans être exceptionnelle. Il serai intéressant de la comparer à une 60/700 récente. A bientôt Jean-Christophe
  14. Bonjour Je n'ai toujours pas eu de bonnes conditions pour tester cette lunette. Pour vous faire patienter, je vous ai scanné les tarifs et catalogue des établissements CERF qui se trouvaient dans la carton de la lunette. A bientôt Jean-Christophe
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.