Jump to content

Bilan d'une observation avec la Skywatcher 120ED


Seti
 Share

Recommended Posts

Je sors toujours mon chien vers 18h30 et petit réflexe habituel, je lève mes yeux vers le ciel. Ce fut le cas se soir et j'étais bien loin d'être déçu. En premier plan, bien haute dans le ciel j’aperçois la Lune, un bien beau quartier très lumineux.

Le ciel est loin d'être noir, je dirais qu'il est d'un beau bleu foncé comme je l'aime. C'est pour moi le meilleur moment. J'aime beaucoup cette couleur qui laisse peu à peu apparaitre les étoiles une à une, mais aussi le contraste entre la lune et le fond de ciel bleu foncé. Tout simplement magnifique :rolleyes:

Mais avant que cela n'arrive, hors mi la présence de la lune qui se fait imposante se soir, à la fois haute et très brillante dans le ciel, à sa droite, un petit point lumineux... Serait-ce déjà jupiter ? Et bien oui :) Je décide alors de consacrer cette soirée à l'observation de notre beau satellite naturel, ainsi que de jupiter. Ça sera pour moi l'occasion de tester mon nouvel achat, puis de faire mon premier CROA par la suite.

 

 

18h55 : Ni une ni deux, je sors tout de suite le matos et le laisse bien évidement à l'air libre pour que la mise en température se fasse dans les meilleurs conditions possible. Je sors absolument tout, la lunette, les oculaires et même le renvoie coudé pour que le miroir soit à température. Concernant l'instrument en lui même, il s'agit d'une lunette apochromatique skywatcher 120ED (120/900) sur HEQ5 pro goto, instrument que j'ai reçu il y a plusieurs semaines déjà.

 

 

19h20 : Doucement je retourne dans mon jardin et je commence à monté le trépied, ensuite le moteur, le contre poids, la batterie, et enfin la lunette. J'équilibre celle-ci avec le contre poids sur la monture et ensuite je prépare tout le matériel pour que tout soit à porté de main, oculaires, raquette de commande etc...

Trépied déplié à fond, lunette plus chercheur plus renvoie coudé, le tout reste tout de même imposant ! C'est surtout le pare-buée qui joue beaucoup ainsi que toute la monture en elle même.

 

 

19h25 : Je pointe en premier...la lune bien évidement. Je ne peux pas la louper et je veux bien évidement profiter du fond du ciel encore légèrement bleu foncé tant que je le peux encore. Je fixe directement l'oculaire de 20mm (45x) sans passer par le 25 ni le 28. Et là...quelle claque ouahou :b: les premières choses qui me viennent à l'esprit sont : quelle luminosité, quel piqué, quelle netteté :wub: les détails sont fin ! Comparé à mon bon vieux newton (Tasco 114/900) c'est tout simplement magique. J'éprouve un plaisir tout simplement indescriptible (que je tente de décrire tout de même au mieux dans se poste :be:). Les cratères sont joliment dessiné, les détails à l'intérieur sont fins, les jeux de couleurs entre les différentes mers qui jonche le bout du croissant à l'opposé du terminateur sont tout bonnement bluffant. Les jeux d'ombres causé par les gros cratères sont bien perçus sur toute la longueur du terminateur, c'est magnifique. La lune est vraiment très lumineuse avec l'oculaire de 20, et encore plus avec le 25 (36x) et 28 (32x) mais comme le grossissement est plus faible, c'est moins génant. Autant dire qu'après de longue minute, une fois l’œil décollé de l'oculaire, j'avais un halo en plein milieu de ma vue... Je préfère observer sans filtre lunaire (quand la lune n'est pas pleine) même si avec, cela reste très agréable mais les couleurs ne sont pas les mêmes. Puis il faudrait peut-être que j'en rachète un.

 

 

19h50 : Après avoir longuement été scotché sur le 20mm comme hypnotisé, passons maintenant aux oculaires en dessous. Je fixe alors le 10mm (90x). Le crayford est très doux, ça change la vie et ça me change surtout de mon P-O à crémaillère qui occasionnait des vibrations immondes sur mon ancien télescope, enfin c'était surtout du à la monture. La mise au point se fait très facilement, surtout avec le démultiplicateur, qui facilite beaucoup la mise au point précise, le tout sans aucune vibrations, ou alors très minime si on y va pas doucement, c'est doux, sans a-coups, c'est vraiment très appréciable. La encore quel plaisir de contempler chaque recoin, les cratères lunaire sont criblés de détails fin, lumineux, mais quel régale, jamais je ne pourrais remballer le matériel. Je décide alors de m'amuser un peu avec le suivit auto, je sélectionne la plus grande vitesse de mouvement, puis la plus faible. Avec le 10mm c'est tout simplement génial, à 0.125x et bien on à tout simplement l'impression d'être...dans une station en orbite, un peu comme apollo :wub: Je suis partie au niveau de l'ombre de la lune puis j'ai entamé le terminateur pour arrivé à l'opposé de celui-ci. Quel spectacle oculaire bon sang, j'ai l'impression d'être la haut, juste au dessus d'elle. Les mouvements sont doux avec le moteur, on peut vraiment se balader aisément.

 

 

20h20 Le froid s'installe de plus en plus, le bout de mes doigts commencent un peu à s'engourdir. Et si on allait faire un petit tour au niveau de jupiter avant de rentrer ? Cette fois si je la pointe à l'oculaire de 25 pour la trouver facilement. Puis tout compte fait je remet l'oculaire de 20 puis de 10. Avec les 3 oculaires la belle géante gazeuse apparait bien nette, et bien contrastée. On distingue facilement les deux grosses bandes rouge qui sont parfaitement dessiné et une troisième toute fine juste en dessous de la deuxième avec l'oculaire de 10, le tout sous un fond beige clair. Quel régale c'est vraiment très jolie. Se soir la, que deux lunes seront visible, bien espacée. J'ai vraiment hâte de tester avec des oculaires grand champs, qui grossissent bien plus ainsi qu'avec une barlow.

 

 

Conclusion : Après avoir été collé un bon moment derrière l'oculaire, le froid ainsi que la brume, m'obligent à rentrer :cry: Que dire, cette lunette en a vraiment sous le capot, aucun chromatisme à déceler sur la lune (avec l'oculaire de 28,25,20,10) en bordure, pas de liseré bleu, rien de tout ça, et c'est très appréciable. On sent vraiment que la qualité optique est belle et bien présente. J'ai vraiment l'impression de redécouvrir l'astronomie, de revenir il y a des années en arrière, quand j'étais ébahi derrière l'oculaire, voyant pour la première fois la lune derrière mon petit télescope.

La monture est très stable, elle ne vibre pas quand on bouge manuellement la lunette, quand on ajuste via le crayford également, à moins de ne pas y aller en douceur, le suivit est vraiment très chouette, cela facilite vraiment la tache quand on est assis sur une chaise en plus. Puis je ne me vois pas le bras tendu à chaque fois dé-serrer les freins, bouger un peu la lunette et vite serrer le tout sans bouger d'un millimètre, ça ne serait vraiment pas évident.

Le crayford est très doux, bien solide, aucun jeu apparent. Quand on tourne la molette il n'y a pas le moindre à-coups, le démultiplicateur est très bon aussi, surtout pour ajuster la netteté mais aussi quand on veut minimiser au maximum les vibrations du tube sur la monture. A noter qu'il y a une petite vis de serrage en dessous pour bloquer la mise au pointe, très utile quand on a un oculaire lourd et que la lunette point au zénith, même si avec l'oculaire le plus lourd que j'ai mis, la map n'a pas bougé d'un poil.

J'éditerais le poste une fois que j'aurais fais la MES pour tester le GoTo, je ferai un test concernant le chromatisme sur la géante Sirius puis avec des oculaires qui grossissent beaucoup plus. Et bien évidement, je me déplacerais sous des cieux bien noir, sans pollution lumineuse, sans lune pour exploiter vraiment à fond les possibilités de se petit bijoux :D

 

Je remercie tout ceux qui auront lu entièrement se poste, je suis loin d'avoir encore testé toute les possibilités de ma lunette, surtout que je précise que les oculaires avec lesquels je l'ai testé se soir, sont tout simplement des oculaires plossl "bas de gamme". Je testerais avec des oculaires grand champs, des nagler et des pentax XW. Je vais essayer également de fournir quelques dessins pour étoffer mon croa, de la lune, des différentes planètes du moment, de la nébuleuse d'orion, des pléiades, de différentes galaxies, mais surtout d'amas globulaire/ouvert, le tout sous un ciel bien noir sans la moindre PL à l'horizon.

Pour finir, mis à part la monture ainsi que le moteur goto, la mallette contient : La lunette, un chercheur 9x50, un renvoie coudé avec un miroir diélectrique au coulant 50,8 (serrage annulaire), un adaptateur 31,75 (serrage annulaire), un porte oculaire crayford avec démultiplicateur 11:1, un oculaire 28mm (50,8) et un oculaire de 10mm (31,75).

 

Je précise que j'ai choisis cette lunette comme achat pour quatre raisons :

 

- Poids (tube seul : 5kg)

- Transportabilité

- Qualité optique

- Un seul trajet de la lumière dans le tube (réfracteur)

 

Si vous avez des questions, j’essaierais d'y répondre au mieux !

Edited by Seti
Link to comment
Share on other sites

Salut Seti :)

 

Ce compte-rendu est bien rédigé et minuté soigneusement :cool:

 

les détails sont fin ! Comparé à mon bon vieux newton (Tasco 114/900) c'est tout simplement magique.

Pourtant ces vieux 114/900 sont plutôt réputés pour leur qualité optique ;)

 

Merci pour ce compte-rendu et j'espère que tu en posteras d'autres :p

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Merci pour vos réponses :) Alors mon 114 donnait de très très bonnes images effectivement, c'est super pour un instrument comme celui-ci, jusqu’à ce qu'il soit sévèrement décollimaté... Je n'ai encore aucun outils pour le régler au poil, mais un jour je le remettrais sur pied ça c'est certain, tout comme je renforcerais la monture. En fait la différence est surtout flagrante sur jupiter, ou les détails apparaissent bien plus fins, plus net, plus lumineux et un peu plus coloré.

J'ai hâte d'essayer le 3D, de la pousser au maximum :wub:

 

Edit : A mon prochain croa j'inclurais plus de détails

Edited by Seti
Link to comment
Share on other sites

Salut !

 

merci beaucoup pour ce test très positif pour la grande soeur de ma 80 ED. Mais je ne doutais pas de ses possibilités au vu de ce que la Petite a déjà dans le ventre ! Les amas d'étoiles et les doubles sont déjà un vrai régal, et avec plus de lumière ça doit donner ! Piqué et luminosité !

Même en ciel profond tu auras de quoi faire avec une bonne transparence, en plus des images planétaire impeccables et déjà détaillées.

Il se peut bien qu'elle se montre largement supérieure au T114 dans plein de domaines (voire concurrencer un mauvais 150 ?). Après, télescope ou lunette, c'est un autre débat ...

 

Toutefois, même si ce genre de lunette me fait rêver, je me tournerais plutôt sur un Dob car diamètre trop proche de ma 80, coût exponentiel par contre, et je ne souhaite pas de monture équato (or, elle ne passe pas sur une azimuthale vue le poids). Mais un jour peut-être pour compléter un Dob, ce serait le duo qui tue ! :wub::rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

J'ai vraiment hâte d'aller sous un ciel bien noir sans Lune pour tester la lunette sur les différentes nébuleuses, galaxies mais surtout sur les amas, M41, M13, les pléiades :wub:

Je pense qu'un duo avec le dobson doit vraiment être excellent, l'un pour le ciel planétaire et l'autre pour le ciel profond :)

Edited by Seti
Link to comment
Share on other sites

Salut Seti,

 

Bravo pour cette belle acquisition, et merci pour le partage de ce moment qu’est la première observation dans son collecteur à photons :p

 

Comme toi, j’ai pas mal « épluché » les catalogues, les avis, les conseils avant de choisir également cette lunette, qui déjà de son allure sait s’imposer,

Mais surtout qui est toujours à la hauteur lors des nuitées d’observations.

C’est toujours avec la même passion que je la sors de sa valise et l’installe sur sa monture,

Et une multitude de plaisirs à chaque « stop » sur les objets célestes.

 

Je pense que par la suite, je lui offrirai un meilleur crayford pour la photo, (même si celui d’origine est déjà très bien) ainsi que son réducteur-aplanisseur dédié.

Et d’ici cet été, elle pourra jouir d’une installation en poste fixe, moi aussi d’ailleurs :p

 

Et même si je songe à de futurs investissements, je suis certain de la garder,

S’en séparer serait dommage avec tout le plaisir qu’elle offre, surtout que je n’ai toujours pas exploité tout son potentiel prometteur.

 

Bonnes observations à toi

Link to comment
Share on other sites

Bravo pour cette belle acquisition, et merci pour le partage de ce moment qu’est la première observation dans son collecteur à photons :p

 

Merci à toi de m'avoir lu :) A l'avenir je ferai des CROA plus détaillés et surtout plus garnis avec des dessins ou/et des photos pour en profiter encore plus et pour que les lecteurs sois plus dans le bain, et sois plus en situation.

 

Mais surtout qui est toujours à la hauteur lors des nuitées d’observations.

C’est toujours avec la même passion que je la sors de sa valise et l’installe sur sa monture,

Et une multitude de plaisirs à chaque « stop » sur les objets célestes

 

Oh que oui je suis entièrement d'accord :wub: en tout j'ai du la sortir 2/3 fois au total, et j'ai tellement hâte de la tester avec mon club sur nos sites ou il n'y a pas de PL :rolleyes:

 

Et même si je songe à de futurs investissements, je suis certain de la garder,

S’en séparer serait dommage avec tout le plaisir qu’elle offre, surtout que je n’ai toujours pas exploité tout son potentiel prometteur.

 

Je suis du même avis, je prévois de m'acheter un dobson 356 pour l'observation du ciel profond, mais hors de question de me séparer de cette lunette, pour moi c'est un investissement à vie. Puis vu le prix aussi.

 

Je te souhaite d'avoir un bon ciel la ou tu vas déménager :)

Link to comment
Share on other sites

Je suis du même avis, je prévois de m'acheter un dobson 356 pour l'observation du ciel profond, mais hors de question de me séparer de cette lunette, pour moi c'est un investissement à vie. Puis vu le prix aussi.

 

Je te souhaite d'avoir un bon ciel la ou tu vas déménager :)

 

j'ai également en tête l'achat d'un bon dobson,

mais pas encore arrété sur le modèle, et étant plutôt dans les cartons en ce moment, j'attend d'etre installé avant d'acheter, ça fera ça de moins à déménager:p

 

et sinon là où je vais débarquer, ça ne peut être que mieux que l'Ile-De-France !!! dans une petite zone-bleu-avex au coeur de la Loire-Atlantique

Link to comment
Share on other sites

Place à l'exploration du ciel

le 114 900 SW m'a mis à l'astro avec des images dans les yeux comme je n'aurai imaginé

à suivre pour la lunette peut être !

sympas en tous cas ton Croa

Link to comment
Share on other sites

et sinon là où je vais débarquer, ça ne peut être que mieux que l'Ile-De-France !!! dans une petite zone-bleu-avex au coeur de la Loire-Atlantique

 

C'est sur, n'importe ou tu iras, ça sera toujours mieux que l'IDF :p

 

le 114 900 SW m'a mis à l'astro avec des images dans les yeux comme je n'aurai imaginé

 

Oh que oui ! Moi aussi il me donnait d'excellentes images pour un TASCO acheté en grande surface, mais quand il s'est décollimaté c'était vraiment la misère pour observer... puis le trépied n'est pas assez robuste et le PO à crémaillère pour les vibrations ce n'est pas ce qu'il y a de mieux ! Il faudrait que je renforce la monture, que j'étudie tout ça et surtout que je fasse la collimation.

 

sympas en tous cas ton Croa

 

Merci de m'avoir lu :D

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

salut,

 

alléchant ton croa par ces temps de ciel couvert, n’hésite pas a pousser les grossissements sa petite sœur (ma 80ED) les supporte sans soucis jusqu’à 3xD avec une image encore très flatteuse lorsque le ciel nous l'accorde, en particulier en lunaire/planétaire alors j'imagine sur ton entonnoir a photon !

 

Continue a nous faire part des tes impressions,

amicalement,

Julien

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

j' ai possédé cette lunette en 2010, dans sa version "dorée" achetée chez telescope service.

J' avais trouvé à l' époque que cette lunette était bonne, le piqué était là.

Par contre je ne l' avais pas trouvée parfaitement apo, je voyais quand même un peu de liseré coloré sur la lune. Ca ne m' a pas dérangé, mais à mon avis elle a beaucoup plus de chromatisme que la 80 ed de la même marque, que j' ai eue

également. Avec la 80, il faut vraiment être observateur pour déceler des fausses couleurs !

Mais c' était avant que SW ne mette des verres Schott dans ses objectifs. Ce n' est pas parce qu'on décèle du chromatisme qu' il saute aux yeux, et c' est quand même une bien belle lunette!

Je l' ai revendue pour financer un 400mm.

Edited by Nicolas Zannin
Link to comment
Share on other sites

Ah oui c'est clair que 3xd c'est pas tous les jours... C'est une Orion la mienne mais cela ne change rien je penses avec la black Diamond, Maintenant, ça fait des semaines que j'arrive pas a dépasser 100x de grossissement faudrais que le ciel se montre déjà... Mais le jour ou sa passe faut pas hésiter ;) faut toujours avoir une barlow sous le coude :)

Edited by keiserx
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Hello !

Merci pour ces CROA !

J'adore

je suis un amoureux des lulu et j'ai une 80ED/600 et je m'eclate avec comme un fou et (oui oui) meme en CP !

sous un bon ciel noir d'encre elle donne toute l'etendue de ses capacités !

 

J'ai également la 120/600 (achromatique) et 120mm pour une lulu donne un très bon rendement... oui je sais elle est achro mais son large diamètre permet quand meme d'observer des objets relativements peu lumineux. Meme le quintet de Stefan est visible avec !

J'envisage d'acheter la 120/900ED et a la vue de ce croa et d'autre d'ailleurs je n'hesite plus !

Elle fera une parfaite compagne a mon Dob400 !

et surtout pour les vacances !!!!!!

 

J'ai pu trouver un camping ou le ciel est NOIR !

http://www.astrodo74.fr/home.html

rubrique "camping la source" on est dans le bleu-avex !

Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...

Bonjour

je viens de recevoir ma lunette Esprit 120 ED/840, j'imagine que c'est le nouveau modèle APO par rapport au 900 que tu possèdes. Je fais des essais avec le 28mm livré et mes Ethos. Pour le 21 et le 13 mm, pas de problème, bien qu'avec le 13 je suis déjà en limite du déplacement du porte oculaire. Je vois que tu utilises le 10mm, pour moi, le 8mm ne passe pas, je pense que le 13mm est le max, je suis déjà à 84 mm sur la graduation du porte oculaire.

Qu'en penses-tu?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.