Jump to content
guillau012

[FILM] "Seul sur Mars" 21/10/2015

Recommended Posts

J'ai la chance d'avoir systématiquement une double lecture d'un film et c'est très pratique : on repère du négatif (sous peu qu'il reste admissible), on le met de côté, on apprécie l'histoire comme si on y était (empathie), puis une fois le film terminé on reprend ce qui ne va pas pour y réfléchir et refaire sa propre histoire...

 

J'ai déjà répondu sur la plupart des questions que tu soulèves, mais j'aimerais répondre sur celle-ci: la manière "culturelle" de regarder.

 

Si, comme toi, j'ai un contact très direct avec la situation du personnage, je suis fortement conscient du contexte culturel de l'époque du film.

Nous ne sommes plus dans l'Amérique citadelle que Hollywood présente un peu trop souvent. Nous sommes des pères fondateurs sur la frontière.

 

C'est bien le sens des pommes de terre du Thanksgiving (remerciements à Celui* qui a permis aux semences de germer, en vue de créer les États que l'on connait). En se positionnant en pionniers, on quitte forcément la citadelle. On quitte aussi l'état d'esprit de la Station Orbitale qui ne s'y éloigne que de quelques centaines de km... et on va à la conquête des terres inconnues.

 

C'est l'esprit SpaceX entre autres (et plus Apollo). Et une manière de préparer l'opinion publique pour des départs de nos enfants, sans retour. Un adieu qui est la rançon de la colonisation de l'espace.

 

av-454.jpg

(l'avatar d'une journaliste scientifique connue sur un forum astro aux États-Unis. On y voit ses deux toutes petites filles habillées en astronaute)

 

* pas à situer comme prise de position personnelle, mais comme appréciation du point de vue des personnes concernées à l'époque. Et ce qui peut être compris par les spectateurs américains d'aujourd'hui

Edited by Paul_Wi11iams

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai déjà répondu sur la plupart des questions que tu soulèves, mais j'aimerais répondre sur celle-ci: la manière "culturelle" de regarder.

 

Je ne comprends pas bien ton intervention, mon message se trouvant en fait être à la base une critique personnelle du film et non une série de questionnements.

En outre, avec ton écriture apparemment très subtile (pour moi, en tout cas !), je ne parviens pas bien à saisir tà position par rapport à ce film. Est-ce que cette allégorie de la germe de patate - qui se réfère donc apparemment à la création des États-Unis d'Amérique - est pour toi une marque trop exagérée du cinéma hollywoodien ? Ou alors est-ce un fort clin d'oeil bien trouvé ? Ou encore est-ce une subtile perversion pour nous préparer à un futur monopole des États-Unis sur la conquête spatiale à venir ?

 

Ou alors je n'y suis pas du tout et le sens de ton message était tout autre :?::be:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne comprends pas bien ton intervention, mon message se trouvant en fait être à la base une critique personnelle du film et non une série de questionnements.

En outre, avec ton écriture apparemment très subtile (pour moi, en tout cas !), je ne parviens pas bien à saisir tà position par rapport à ce film. Est-ce que cette allégorie de la germe de patate - qui se réfère donc apparemment à la création des États-Unis d'Amérique - est pour toi une marque trop exagérée du cinéma hollywoodien ? Ou alors est-ce un fort clin d'oeil bien trouvé ? Ou encore est-ce une subtile perversion pour nous préparer à un futur monopole des États-Unis sur la conquête spatiale à venir ?

 

Ou alors je n'y suis pas du tout et le sens de ton message était tout autre :?::be:

Ne cherche pas à comprendre, P. Williams adôôôre s'écouter parler, donner son avis sur tout et au final beaucoup de bruit pour rien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien, ça ne me dérange pas et je le connais déjà mieux qu'il me connaît puisque je le lis presque tous les jours ! J'attends donc sa réponse pour en comprendre - je l'espère - davantage.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'aime bien, ça ne me dérange pas et je le connais déjà mieux qu'il me connaît puisque je le lis presque tous les jours !

 

C'est vrai qu'on est un peu obligé de le lire tous les jours quand on vient sur Webastro, c'est bien ça le problème :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vrai qu'on est un peu obligé de le lire tous les jours quand on vient sur Webastro, c'est bien ça le problème :be:

 

+10 :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne comprends pas bien ton intervention, mon message se trouvant en fait être à la base une critique personnelle du film et non une série de questionnements.

J'ai l'impression que ce n'est pas que ta critique, mais ta vue personnelle du film, et je l'apprécie.

Par exemple, le fait que tu lui pardonnes les erreurs scientifiques en les corrigeant mentalement, ce qui permet de se concentrer sur le cœur du message.

En outre, avec ton écriture apparemment très subtile (pour moi, en tout cas !), je ne parviens pas bien à saisir ta position par rapport à ce film.

Un film ou un livre est un témoignage de la manière de penser de la culture d'époque qui l'a produit. Star Trek parlait d'une civilisation centralisée allant à la conquête de l'univers. Avatar parle d'une civilisation qui perd ce rôle et se contente de s'inculturer dans des lieux qu'elle a dominé autrefois. Seul sur Mars nous amène au seuil de la rupture avec la civilisation parente, juste avant l'instant où il devient possible de survivre sans faire appel à la planète mère. Par exemple, héros se désigne ironiquement "roi de mars". C'est avoir une planète pour soi. Et la suite est dans la mutinerie de l'équipage.

Est-ce que cette allégorie de la germe de patate - qui se réfère donc apparemment à la création des États-Unis d'Amérique - est pour toi une marque trop exagérée du cinéma hollywoodien ?

Je ne critique pas Hollywood (Si nous regardons trop de films américains c'est de notre faute !) . Hollywood est témoin de son temps et anticipe parfois (Charlie Chaplain les Temps Modernes, le Grand Dictateur.

 

Ou alors est-ce un fort clin d’œil bien trouvé ?

Oui forcement et c'est comme ça qu'il sera compris par son audience américaine.

 

Ou encore est-ce une subtile perversion pour nous préparer à un futur monopole des États-Unis sur la conquête spatiale à venir ?

Dans le film, le lancement américain des vivres vers l'astronef était un échec, et c'était un lancement chinois qui leur sauve la mise. Ce n'est plus l'ambiance de Independance Day

 

On va plutôt un nouvel États-Unis, comme une partie des USA s'appelle "Nouvelle Angleterre". Depuis Vietnam, beaucoup d'Américains, comme les Anglais en leur temps, savent que l'empire c'est fini.

Ou alors je n'y suis pas du tout et le sens de ton message était tout autre :?::be:

Non, ce n'est pas autre chose.

Ça parle de l'arrachement de la civilisation de nos enfants, un accouchement à partir de l'ancienne (nous). C'est analogue à un passage de générations.

 

C'est pourtant un lieu-commun de la science-fiction et si j'en parles, c'est bien parce que les autres n'en parlent pas suffisamment à mon avis. Surtout pour éviter de futures tyrannies possibles.

 

Ne cherche pas à comprendre, P. Williams adôôôre s'écouter parler, donner son avis sur tout et au final beaucoup de bruit pour rien. :rolleyes:

Si on ne veut pas entendre les gens donner leur avis sur tout, une rubrique culturelle sur un forum n'est pas l'endroit idéal. Les rubriques strictement techniques conviendront mieux ! On réfléchit pour anticiper et éviter de répéter des erreurs passées. Pour moi, ce n'est pas du bruit pour rien !

 

J'ai déjà posté cette image de Total Recall.

2015-03-13_total-recall-mars.jpg

On n'a pas envie de voir un dictateur en situation de couper l'air d'une colonie rebelle ! Oui, il y a des erreurs à éviter donc bonnes à rappeler.

 

J'ai envie de faire connaître mon auteur favori qui est John Wyndham qui a écrit dans les années 1950.

 

J'aime bien, ça ne me dérange pas et je le connais déjà mieux qu'il me connaît puisque je le lis presque tous les jours ! J'attends donc sa réponse pour en comprendre - je l'espère - davantage.

 

 

ob_130a47_prophetie.jpg

:be:

excellent !

On parlait d'une future dictature sur Mars.

Il y a aussi des dictatures de pensée. Bien souvent un pouvoir en place tire partie d'une croyance, potentiellement vraie, pour mieux s'imposer par la terreur. Et comme c'est gagnant-gagnant, une partie de la clergie dans des pays comme l'Angleterre pour ne pas la nommer, profite du retour de l'ascenseur du pouvoir qui gouverne. En évitant de traiter les gens comme des patates, autant renoncer à la menace de la friteuse comme base de prosélytisme car c'est porteur oui, mais juste a court terme.

Edited by Paul_Wi11iams

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est vrai qu'on est un peu obligé de le lire tous les jours quand on vient sur Webastro, c'est bien ça le problème :be:

Je rajouterai qu'il ne faut surtout jamais lui poser une question, sinon ça dure des heures pour lui pour l'écrire et il a du mal à avoir l'esprit concis ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
La botanique du navet sur Mars, arrosé à la saumure de perchlorure de sodium, ça doit être sympa !

 

C'est excellent pour nos thyroïdes! (perchlorate en anglais) ; - )

 

J'ai bien aimé le film il démontrait ce que l'on peut faire quand la nécessité nous oblige! Mais la fin où Matt Damon est récupéré par un fil et une crevaison de manche (à air) est assez "cul-cul" autrement dit peu crédible!

 

Les images de Mars me semblaient assez réelles et même impressionnantes! Sans aucun doute beaucoup de liberté avec la technologie/technique possible et le côté scientifique, mais après tout ce n'est qu'un film depuis le surréel Hollywoodien!

Edited by VNA

Share this post


Link to post
Share on other sites
La botanique du navet sur Mars, arrosé à la saumure de perchlorure de sodium, ça doit être sympa !

cest pas de navets ces des patates

;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme pour toute fiction, mieux vaut laisser la suspension d'incrédulité faire son œuvre pour apprécier...

Si on passe son temps à se dire que c'est pas réaliste, on perd tout le plaisir...qui plus est les films récents font tout de même de gros efforts pour limiter les absurdités.

 

Sinon, bon film, voir très bon, ça m'a filé la pêche, le héros et son optimisme chevillé au corps est vraiment attachant et le film est gorgé d'ondes positives, pas gnangnan, mais juste revigorante...j'avais ressenti le même genre de truc après O'Brother par exemple (même si rien à voir sur le thème), une espèce d'ovni, pas spécialement hilarant mais qui file la banane.

 

J'ai pris du plaisir à le regarder, j'avais grandement hésité et ce sont les bons commentaires lu ici qui m'ont poussés à le voir, merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pardon pour le retard, mais j'ai bien vu ta réponse que je comprends mieux, Paul_Wi11ams ;)

 

On est du même avis Yannock ! Surtout sur ton premier paragraphe ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pardon pour le retard,

Moi aussi souvent.

Parfois je mets des semaines avant que la pensée propice coïncide avec le moment propice...

mais j'ai bien vu ta réponse que je comprends mieux, Paul_Wi11ams ;)

Je n'arrive pas toujours à m'exprimer clairement du premier coup. Merci donc pour ta demande de précisions !

On est du même avis Yannock ! Surtout sur ton premier paragraphe ;)

c.à.d:

Comme pour toute fiction, mieux vaut laisser la suspension d'incrédulité faire son œuvre pour apprécier...

Si on passe son temps à se dire que c'est pas réaliste, on perd tout le plaisir...qui plus est les films récents font tout de même de gros efforts pour limiter les absurdités.

pareillement.

 

@+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.