Fr.g

Bric à brac

Recommended Posts

Le ‎10‎/‎06‎/‎2018 à 14:04, Fr.g a dit :

Voilà ce qui se passe lorsque l'on laisse se dégrader une aluminure trop longtemps, de l'oxyde d'alumine se crée et attaque le verre

 

La vache ça fait vraiment ça ? Même avec des aluminures modernes à base de couches de diélectrique ?:cry:

J'espère qu'on à quand même le temps de s’apercevoir que quelque chose ne va pas n'est ce pas ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

La vache ça fait vraiment ça ? Même avec des aluminures modernes à base de couches de diélectrique ?

 

( du coup ce n'est plus de l'aluminure ) 

C'est encore assez rare, je sais que Terence essai de proposer cela, mais le cout est très élevé, ils proposent du diélectrique au US ?  le diélectrique est censé être beaucoup plus costaud, mais c'est un empilement de couches, si jamais il y a un souci lors du process, on ne peut l'enlever que par polissage. Il faut donc être bien sur de la réussite de la technique, on peut prendre un risque sur un petit miroir, mais sur un 600 ….aie, c'est pour les dents du polisseur...La solution peut être de mettre de l'alu au final si le diélectrique a raté. 

 

J'espère qu'on à quand même le temps de s’apercevoir que quelque chose ne va pas n'est ce pas ?

 

et bien c'est que je dis, c'est lorsqu'on laisse trop longtemps une aluminure se dégrader. Il y a deux aspects à prendre en compte, lorsque l'aluminure est partie, et que le verre apparait, il reçoit des rayons de toutes sortes, des agressions chimiques pollution, oxygène etc. Il terni, seulement aux endroits ou il n'y a plus d'aluminium. De ce fait lorsque l'on remets un nouveau traitement, les manques apparaissent il faut repolir.

Le deuxiéme aspect, est lorsque des agents polluants chimiques , détruisent la couche de silice protectrice, démarrent une oxydation qui avance en grignotant l'aluminium par dessous la silice, et cela crée de l'oxyde d'alumine, ça détruit et l'alu, et le verre. Il faut repolir . 

 

Donc voilà, il ne faut pas attendre dés que l'on voit que l'aluminure commence à se dégrader.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Fr.g a dit :

ils proposent du diélectrique au US ?

 

Oui c'est même l'option par défaut car pour avoir du standard il faut explicitement le demander, du moins chez Terry qui m'a fourni mon miroir en verre quartz.

 

il y a 8 minutes, Fr.g a dit :

et bien c'est que je dis, c'est lorsqu'on laisse trop longtemps une aluminure se dégrader. Il y a deux aspects à prendre en compte, lorsque l'aluminure est partie, et que le verre apparait, il reçoit des rayons de toutes sortes, des agressions chimiques pollution, oxygène etc. Il terni, seulement aux endroits ou il n'y a plus d'aluminium. De ce fait lorsque l'on remets un nouveau traitement, les manques apparaissent il faut repolir.

 

Ah ok je comprends mieux c'est donc le verre à nu qui est alors agressé et non par réaction avec l'oxydation de la couche au dessus.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jgricourt a dit :

Ah ok je comprends mieux c'est donc le verre à nu qui est alors agressé et non par réaction avec l'oxydation de la couche au dessus.

l'oxydation de la couche au dessus  c'est le deuxième aspect

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'aime cette étape de fin de douci, la pièce n'est pas encore un miroir, mais est déjà d'une grande précision , un 500 en quartz

img-4467.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Inintéressant ton post Franck!
A l'occasion faudrait que je passe te voir pour discuter ;)

 

je reviens sur la découpe des blanks de 600, quand tu tailles un Ø350, tu le tailles au centre du disque de Ø600? Car en le taillant sur un "bords", tu peux faire un Ø350 et 2xØ200 dedans, mais peut être que financièrement et techniquement c'est moins avantageux?
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/06/2018 à 10:27, Astroced69 a dit :

Inintéressant ton post Franck!
A l'occasion faudrait que je passe te voir pour discuter ;)

 

je reviens sur la découpe des blanks de 600, quand tu tailles un Ø350, tu le tailles au centre du disque de Ø600? Car en le taillant sur un "bords", tu peux faire un Ø350 et 2xØ200 dedans, mais peut être que financièrement et techniquement c'est moins avantageux?
 

désolé, j'avais pas vu ta réponse, les tensions sur un blank de 600 sont circulaires, c'est pour cela que je préfère tailler de façon concentrique. Oui passe quand tu veux  

 

Les lidars sont de retour, avec des primaires ouvert à fd1.6 , je vais être bien occupé ...

img-4468.jpg

 

Dans la série miroirs ouverts, un 380 fd3.1

img-4478.jpg

 

On lui avait dit qu'il avait un bon miroir au Monsieur, comme quoi , c'est toujours bon de faire un petit test en autocollimation, un beau petit bord rabattu

 img-4475.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

heureusement que je jette un œil aux miroirs que je reçois pour aluminure, c'est souvent riche de renseignements pour son propriétaire .

img-4481-1.jpg

  • Gné? 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎08‎/‎07‎/‎2018 à 12:46, Fr.g a dit :

heureusement que je jette un œil aux miroirs que je reçois pour aluminure, c'est souvent riche de renseignements pour son propriétaire .

Pour les néophytes, comment faut-il interpréter cette photo ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors ...acrrochez vous bien ;-)

1, lorsque que l'on test un miroir sphérique au rayon de courbure, si il est sphérique, on voit un miroir en ce que l'on appel , en teinte plate ( recherche vite fait sur le net, merci à quasar, en bas de la page un foucault d'un miroir sphérique 

http://quasar95.free.fr/forum/viewtopic.php?p=25799

2 mais ce miroir sphérique ne nous intéresse pas car, utilisé au foyer, et dirigé vers l'infini, il sera entaché d'aberration sphérique 

http://visite.artsetmetiers.free.fr/foucault_telescope.html

 

3 on va donc, devoir le paraboliser, en gros rabattre le bord, et creuser le centre . Pour que tout les rayons provenant de l'infini passent à l'intérieur de la tache d'airy ;-) . Pour cela on va utiliser un masque de Couder, qui, par déduction mathématique, va nous dire si oui ou non, notre miroir à une forme parabolique. A l'écran du programme utilisé, on verra si notre miroir est bon, si il suit une courbe douce pour former une parabole qui récoltera les précieux photons pour tous les diriger vers notre œil. 

 

Mais ce qui peut se passer, et je le vois assez souvent que ce soit chez des pros ou des amateurs, c'est que , oui, sur les fenêtres d'écrans du masque de couder, les zones sont là où elles devraient être , mais le souci est qu'elle s'y placent en escalier ...

On a donc de fenêtres en fenêtres un bon miroir sur le logiciel, mais formé de plusieurs "assiettes " composant la parabole. On appel ça des couronnes.

La solution: un test en autocollimation, infini / foyer : on place le miroir à tester face à un miroir plan de même diamètre, de qualité connue, le miroir plan est percé en son centre, par le centre de ce miroir et placé au foyer du miroir à testé, on envoi une étoile artificielle, cette étoile reflète sur le miroir en test, le miroir en test , puisqu'il est supposé parabolique va faire son travail inverse, c'est à dire qu'il va envoyer cette étoile vers l'infini,  en face de ce miroir parabolique se trouve le miroir plan, je le rappel, c'est bon on suit toujours ? , le miroir plan, qui est pour un opticien, un morceau de ciel, va renvoyer ces rayons émergeants du miroir vers lui même, et le miroir va donc reconcentrer les rayons de l'étoile émise, vers elle même. Il suffit alors de contrôler la forme qu'a pris l'étoile après tout ce trajet, et si elle est déformée , c'est donc que le miroir parabolique n'a pas fait son travail correctement. 

On doit désormais, si le miroir parabolique a fait son travail correctement voir le miroir comme un miroir sphérique, le miroir plan a annulé l'aberration de sphéricité, on appel ça un " null test " . Tout ce que l'on verra sur le logiciel, couronne, trou, bord rabattu, devra être corroboré par la vue en auto collimation. 

Et c'est là que si le logiciel ne voit plus de défauts, si l'on a pas de "juge de paix" dans l'atelier, une erreur d'appréciation peut toujours être commise comme sur l'exemple que j'ai mis en lien.

C'est donc là, la magie du système, on voit désormais en teinte plate un bon miroir parabolique comme si l'on testait un miroir sphérique. tant qu'il y a des résidus d'aberration sur un miroir, on le voit dans son ensemble , sans besoin de calculer quoi que ce soit . On enlève donc l'incertitude de mesure . C'est teinte plate ou pas teinte plate.

Ca va ? pas trop mal au crâne ? 

 

Comment interpréter ces images ? plusieurs couronnes, un petit bord relevé, suivi de trois couronnes

fr.g

 

 

Edited by Fr.g
  • J'aime 2
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Franck! Je ne suis pas sûr d'avoir compris l'ensemble des subtilités du test, mais je crois avoir compris en quoi l'image citée reflète quelques soucis pour le miroir en question!

 

:)

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faudra que je fasse une petit page explicative sur mon site, car c'est vrai que c'est un test qui n'est évoqué que très rarement dans les livres accessibles aux amateurs, 5 lignes dans le Texereau je crois. 

fr.G

Share this post


Link to post
Share on other sites

l’auto collimation c'est le test "ultime" pour définir si la forme est bonne ou pas?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour une parabole seule, oui, pour un set complet ( Ritchey chrétien, Cassegrain, Grégory, Dall Kirkam, lunette etc) , oui,.

Avec un Foucaultmétre , un interferométre, un Shack Hartmann

 

http://www.astrosurf.com/texereau/chapitre8.pdf

Page 138 et 140 

 

Je n'emploierai pas le terme ultime, mais plutôt impartial. Il préserve de toute erreur parasite potentielle.

fr.G 

Edited by Fr.g

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Fr.g a dit :

C'est donc là, la magie du système, on voit désormais en teinte plate un bon miroir parabolique comme si l'on testait un miroir sphérique. tant qu'il y a des résidus d'aberration sur un miroir, on le voit dans son ensemble , sans besoin de calculer quoi que ce soit . On enlève donc l'incertitude de mesure . C'est teinte plate ou pas teinte plate.

 

Super tes explications Franck ! J'ai lu aussi qu'on pouvais placer un réseau de Ronchi (un réseau de diffraction) sur le plan focal et dans cette configuration ce que l'on s'attends à voir ce sont bien des lignes droites en plus de la teinte plate au Foucault dont tu parles pour un miroir parabolique parfait.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, dés lors que l'on utilise un Foucaultmétre , on peut y adjoindre une trame de Ronchi

 

fr.G

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'autocollimation, c'est très bien, mais ça nécessite un miroir plan de référence avec un diamètre supérieur ou égal à celui de l'optique testée. C'est coûteux, donc difficilement à la portée d'un amateur qui ne l'amortira pas sur un grand nombre de réalisations.

Dans un des ATM, il est montré comment réaliser ce miroir à l'aide d'un liquide. C'est évidemment peu coûteux, mais déjà, le mercure (idéalement réfléchissant) ne se trouve pas à tous les coins de rue en raison de sa toxicité (on peut utiliser un autre liquide, mais on perd en pouvoir réflecteur), la surface est obligatoirement horizontale ce qui oblige à placer l'optique testée au dessus "tête en bas", donc tenue pas les bords uniquement, et il faut éviter la moindre vibration qui fait trembler la surface.

De plus, à partir d'un certain diamètre, on ne peut plus négliger la courbure de la terre, car la surface libre d'un liquide n'est pas réellement plane (sauf si on croit que la terre est plate) !

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le liquide peut être de l'huile bien visqueuse. Pour la courbure de la Terre, si on prend un miroir d'1m par exemple, avec un F/D de 63710000, je ne pense pas que ça influe beaucoup sur la mesure ;-)

 

fr.G

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Fr.g a dit :

avec un F/D de 63710000

Un zéro de trop et de plus, c'est la moitié :be: !

Toute pinaillerie mise à part, avec ce rayon et un miroir de 1m, l'écart atteint 19 nm. Si Ératosthène avait connu l'interférométrie, il n'aurait pas eu besoin d'aller jusqu'à Syène !

Il va de soi que l'inconvénient majeur, c'est de tenir "en l'air" un miroir par le bord, ce qui engendre des déformations bien plus importantes que cela.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui effectivement ;-) De son vivant, Mr jean marc Becker avait imaginé réaliser un plan en bulle de savon ..

Il y a le null test de Wainéo qui demande un sphère percée plus simple à réaliser 

Mais dés lors que l'on réalise des miroirs très ouverts, le montage devient très précis à respecter

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎08‎/‎07‎/‎2018 à 13:40, Yoann DEGOT LONGHI a dit :

Tu l'a repris en SAV ?:be:

 

Blague à part, il doit être content le client....:confused:

C'est un amateur qui l'a fait lui meme, allez hop ! on recommence ;-) au moins ça lui a évité d'aluminer pour rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, la température redescend  doucement dans l'atelier, on peut redémarrer, ce matin on était aux deux extrêmes, 70 mm / 600 mm 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎31‎/‎08‎/‎2018 à 09:34, Fr.g a dit :

Un 600 mm de 25 mm d'épaisseur ! 

 

Cassé dans la photo d'après ???:cry:

A quel stade ??

 

img-4538.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comment c'est possible qu'un disque de verre de cette épaisseur se brise en 3 morceaux ? Des contraintes internes ? Je suis curieux de savoir :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Le ‎31‎/‎08‎/‎2018 à 09:34, Fr.g a dit :

Un 600 mm de 25 mm d'épaisseur ! 

 

Aïe !

Fallait le renforcer avec du carbone, nida et de l'epoxy...

Non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

rhaa! vous avez niqué mon teasing !

hé non rien de cassé, c'était pour voir si il y en a qui suivent 😉 j'utilise des blanks de 600 mm de 25 mm pour tailler les miroirs plans de 150 mm de petit axe ensuite, donc là on le coupe en trois

img-4538.jpg

et ensuite on commence à faire une forme plus ou moins circulaire que l'on va déborder ensuite à 300 mm 

img-4539.jpg

hé ouais, c'est du boulot de faire un miroir plan !!

Nan, un 600 mm de 25 mm d'épaisseur euhh ça fait peu épais quand meme 😉

fr.G

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Fr.g a dit :

vous pouvez également faire des commentaires lorsque tout va bien hein ?!  :p

T'as raison

J'aimerais bien voir les outils tourner sur des p'tits films, c'est faisable sans trop compromettre le "tout va bien" ?

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.