Jump to content

oliver55

Membre
  • Content Count

    911
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About oliver55

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Verdun Meuse (55)
  • Intérêts
    astronomie au club ASA (55)
  • Occupation
    opticien

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. C'est comme le vélo.Cela ne s'oublie pas! Astronome un jour, astronome toujours!
  2. Le redresseur à prismes de Porro permet une visée droite avec un instrument d'astronomie et il n'induit pas de facteur grossissant contrairement au jeu de lentilles (appelé véhicule redresseur) d'une longue-vue.
  3. Moi s'il n'y a rien de bon à la télévision je l'éteins et je vais faire autre chose.
  4. oliver55

    Météorite

    Oui pour moi aussi c'est une marcassite.Du fer bien terrestre.
  5. Oui ce film est un nanar américain.A oublier.
  6. Ici le vendeur ne dit pas de bêtise technique attention. Cela va en étonner plus d'un mais certains fabricants utilisent bien un vernis anti-reflet pour faire la couche de protection protégée de l'aluminure de leurs miroirs. Bien sûr que cela n'est pas fait ici pour servir d'anti-reflet mais pour protéger de l'oxygène l'aluminure (anti-rouille) mais c'est la même matière chimique qui est utilisée : le fluorure de magnésium MgF2. https://www.actonoptics.com/products/al-mgf2-mirrors
  7. Pour posséder une lunette achromatique de 120/1000 mm, je te confirme qu'il y a bien un gain en observation visuelle par rapport à la même lunette en diamètre 100 mm.Cela se ressent même pour un débutant. Je nuance l'affirmation de babar001 qui ne la voit pas.Désolé babar001. Là où je rejoins les autres membres, c'est quand en augmentant le diamètre de ta lunette et en gardant la même focale, tu vas avoir automatiquement plus de reflets colorés (chromatisme) sur les objets brillants du ciel (lune,planètes et autres).Tu vas donc être limité à de faibles grossissements pour avoir de belles images.Moins de 100 fois je pense. En plus, ta monture AZ3 sera trop faible pour maintenir une bonne stabilité donc branlante au moindre coup de vent. Plus on veut grossir, plus la monture doit être robuste et stable. Une monture sous-dimensionnée est une vraie galère à utiliser. Moi je passerais sur la même lunette que moi en monture AZ4 voire AZ5 Sky-Tee 2 si je voulais améliorer mon matériel mais cela ne sera plus aussi "grab and go" comme tu aimes. Bien sûr. Astroshop achète chez différents fabricants du matériel et le revend ensuite sous sa marque propre Omegon. Tu peux donc y trouver de tout niveau qualité : du mauvais,du moyen et du bon matériel.
  8. Non pas de nouvelles aujourd'hui. Lundi il m'a envoyé une réponse à mon message pour savoir si je pouvais venir la chercher. J'ai dit que oui car de la famille habite à proximité. Depuis plus aucun signal.
  9. Non ce n'est guère plus facile à choisir en haut de gamme.Tu te trompes.Oculaires chers ne veut pas dire parfaits. Bien sûr j'ai employé un ton provocateur ici car je sais que nous sommes entres passionnés chevronnés et non des débutants en astronomie. De toute façon, c'est là que l'on retrouve le rôle de conseils du commerçant d'un magasin d'astronomie.C'est lui qui connaît son métier et vous fournira les accessoires les plus adaptés en fonction de votre instrument. Tu aurais même un million d'oculaires différents que cela ne changerait rien au problème du choix. Il faut prendre le problème dans l'autre sens. Tout d'abord, il faut déterminer quelles focales d'oculaires tu as besoin pour utiliser ton instrument : grossissement minimal,grossissement optimal et grossissement maximal. Ensuite déterminer la meilleure formule optique (Plössl,Erflé et autres) pour tes oculaires en fonction du type de ton instrument (lunette,télescope ou catadioptrique). Puis choisir le champ apparent des oculaires que tu veux en fonction des éléments observés dans le ciel. En répondant à ces trois questions, tu verras qu'il ne te reste que quelques oculaires possibles parmi toutes ces listes interminables d'oculaires. Dernière chose : plus le rapport d'ouverture est élevé (proche de 15), plus n'importe quel oculaire fonctionnera toujours bien sur un instrument. Donc acheter un instrument à long F/D évite beaucoup de problème en moins notamment pour choisir ces oculaires.
  10. En optique astronomique, c'est assez simple pour choisir la bonne formule optique de ses oculaires. Les formules Huygens,Ramsden et Dollond ne sont performantes que sur des instruments avec un rapport d'ouverture de 15 ou plus. Les formules Kellner et Kellner inversé conviennent pour des appareils avec une ouverture de 12 ou plus. Il faut minimum des oculaires à 4 lentilles pour les télescopes : les Plössl et dérivés sont le meilleur choix minimum pour pas chers. La version Erflé est la bonne solution optique et économique pour les lunettes astronomiques. Pour le reste des oculaires ce ne sont que des formules améliorées des versions Erflé,König,..... Si vous voulez comprendre vos choix en optique, il faut résonner par la technique et non par le marketing des marques. Mais c'est franchement difficile pour les gens n'ayant pas fait d'études dans le domaine de l'optique.Il ne faut pas se mentir là-dessus.
  11. Histoire des oculaires. La principale différence entre tous les oculaires est le nombre de lentilles qu'ils contiennent chacun. Galilée et les premiers astronomes anciens ont démarré avec des lunettes astronomiques équipées d'oculaires à une seule lentille. Puis on s'est aperçu qu'il était possible de mieux observer avec ces lunettes astronomiques si on utilisait des oculaires à deux lentilles.En astronomie, ces oculaires ont alors pris le nom de leurs inventeurs : les oculaires Huygens,les oculaires Dollond et les oculaires Ramsden.A l'époque,on ne connaissait que deux sortes de verre (au lieu de 120 sortes aujourd'hui) et personne n'avait eu l'idée de mettre du verni sur les lentilles (appelé anti-reflet) pour améliorer les oculaires. Avec les progrés en optique,l'opticien Carl Kellner a ensuite inventé l'oculaire à trois lentilles vers 1750.Puis vers 1860,on invente les oculaires à quatre lentilles qui existent en deux types : les oculaires Plössl et les oculaires orthoscopiques.Ces oculaires sont tellement bons qu'ils se vendent encore aujourd'hui en version moderne retravaillée. Mais on ne s'arrête pas là car ces formules optiques trés bonnes optiquement vont donner naissance à nos oculaires modernes d'aujourd'hui à savoir des oculaires à quatre lentilles comme les König,les oculaires à cinq lentilles comme les Erflé et les oculaires à six lentilles comme les Super Plössl. On a désormais des trés bons oculaires mais ils ne sont pas tous trés confortable pour observer avec.Les ingénieurs optiques ont alors l'idée d'intégrer une Barlow miniature dans les oculaires récents ces dernières décennies.Au final, on a désormais de nos jours des trés bons oculaires à champ large et confortable.
  12. Oui cela vient bien de ce site Luxorion.Je ne retrouvais plus le site internet donc j'ai scanné mon document papier pour vous. Bien sûr ce n'est pas parfait mais il y a déjà de quoi faire. Moi je vois plutôt les choses comme cela : Un bon oculaire doit correspondre optiquement au type d'instrument d'astronomie sur lequel je l'utilise. Un bon oculaire coûte minimum 100 euros pour un champ apparent standard de 55 degrés.Si plus de champ apparent, un prix plus élevé. Le reste c'est du marketing et des impressions personnelles difficilement évaluables.
  13. Bienvenue à toi. Connais-tu ce fabricant tchèque pour instruments astronomie stp? http://www.dalekohledy-drbohlav.cz/index.html Nous parlons de lui parfois ici.Nous ne savons pas si c'est du bon matériel astronomie. Merci pour ta réponse.
  14. Voilà le tableau des 624 oculaires comme prévu : tableau oculaires astronomie.pdf
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.