Jump to content

oliver55

Membre
  • Content Count

    646
  • Joined

  • Last visited

About oliver55

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Verdun Meuse (55)
  • Intérêts
    astronomie au club ASA (55)
  • Occupation
    opticien

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. N' observes jamais le soleil avec ta lunette par contre! Il faut des filtres solaires adaptés pour cela. Sinon perte de vue irréversible! Mais tu peux observer tout le reste dans le ciel sans problème.C'est juste le soleil le seul élément dangereux.
  2. Trés bonne idée Lyl ! J'attends l'arrivée de ta commande avec impatience.
  3. Bien sûr que oui ! Notre club d'astronomie de Saint Mihiel organise une petite aprés-midi observation astro pour l'événement à notre observatoire des Paroches : lunette coronado,solarscope et projection solaire par lunette au programme transit mercure.pdf
  4. Voici un oculaire qui a peut-être atterri dans un congélateur ! : https://www.ebay.com/itm/Rare-Carls-Ice-25mm-Eyepiece-25-H-24-5-EXC/223733662525?hash=item341790c33d:g:LnAAAOSwrj9dvs8Z un oculaire "Carls Ice" à plus de 460 euros ! cela fait cher le glaçon!
  5. Il n'y a pas besoin que la lentille soit symétrique (biconvexe comme on dit) pour que cela fonctionne.
  6. Ce n'est pas une obligation que les défauts d'une face d'une lentille corrigent ou annulent les défauts de l'autre face.C'est juste une possibilité. Je ne sais pas vraiment comment vous l'expliquer.Désolé. Mais je pense que cela vient du fait que la lumière est réfractée et non réfléchie. Un début d'explication ici je pense partie "conséquence d'un défaut de forme sur le front d'ondes": http://clubastronomie.free.fr/optique/forme_des_miroirs.htm
  7. Seulement deux des quatre résultats sont bons.Reprends tes calculs. Fin de l'histoire car mon but n'est pas de t'embêter.
  8. Les calculs sont faux car tu as confondu diamètre et rayon du miroir dans tes calculs je pense. Ce que tu appelles le "creux" du miroir s'appelle la flèche du miroir en optique. La flèche d'un miroir de 400 mm de diamètre ouvert à F/D 1 soit 400 mm de focale est de 25 mm. La flèche d'un miroir de 400 mm de diamètre ouvert à F/D 2 soit 800 mm de focale est de 12,5 mm. La flèche d'un miroir de 400 mm de diamètre ouvert à F/D 4 soit 1600 mm de focale est de 6,25 mm. Je suis d'accord mais là tu parles d'un miroir de diamètre 1600 mm pour une focale de 1600 mm et pas d'un miroir de diamètre 400 mm pour une focale de 400 mm. Cela change tout. Pour ceux qu'ils veulent savoir comment calculer cette flèche de miroir : http://serge.bertorello.free.fr/math/formulaire/formgeo.html N'y vois rien de méchant de ma part Toutiet.C'est juste pour rétablir les choses car je comprenais pas tes calculs.
  9. Ce n'est pas vrai malheureusement en optique même si on pourrait croire d'emblée que réaliser une seule surface (miroir) est plus facile que d'en faire deux (lentille). En optique, les défauts de fabrication d'une surface optique peuvent être annulés par les défauts de fabrication d'une autre surface optique. Pour faire simple, les défauts optiques d'une lentille peuvent être annulés facilement car elle a deux faces (dioptres). Un miroir n'ayant qu'une seule face (dioptre) va donc avoir des défauts optiques non récupérable facilement car il n'a qu'une face. C'est ce qui oblige les fabricants de miroirs à avoir une précision de fabrication bien plus élevée que celle utilisée en lentilles. Et c'est aussi pourquoi les artisans fabriquent les meilleurs miroirs car ils traquent le plus petit défaut optique. Et c'est aussi la raison pour laquelle il y a plus de risque d'acheter un mauvais télescope industriel qu'une mauvaise lunette industrielle.
  10. Je parlais seulement des oculaires dans mon explication quand je parle de 200 euros. Tu as raison car un correcteur de Ross ou de Wynne coûte cher (plus de 800 euros je pense).
  11. Cela ressemble à une météorite en effet car effets de traces de doigts et croûte de fusion noire possible.
  12. Pour conclure, il faut bien avoir en tête que l'on parle ici de visuel et pas d'astrophoto. Le matériel qui photographie le ciel utilise d'autres techniques en optique. En astrophoto, il est possible d'utiliser des instruments optiques à F/D court (inférieur à 4) comme le télescope de Schmidt sans problème.
  13. Pour être plus précis, voici différentes raisons qui font que ce n'est pas possible : fabriquer un miroir ou une lentille avec un F/D inférieur à 3 d'excellente qualité optique en astronomie est difficile : courbes optiques difficiles à réaliser et les moyens de contrôles de la fabrication optique doivent être trés précis un miroir à F/D inférieur à 4 génère des défauts optiques importants comme la coma par exemple donc obligation d'ajouter un correcteur de coma et de trés bons oculaires (minimum 200 euros pièce) pour avoir une bonne vue des étoiles la collimation doit être parfaite et faite à chaque sortie astro les formules optiques ne le permettent pas facilement : ton Newton 400/400 mm ne pourrait pas grossir plus de 200 fois maximum car ton oculaire aurait une focale de 2 mm (difficile à trouver dans le commerce de trés bonne qualité optique) et une pupille de sortie limite de 0,5 mm. Qui voudrait donc acheter un télescope de 400 mm qui ne grossit même pas 200 fois pour un prix de vente dépassant les 10 000 euros?
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.