Messages recommandés

il y a 11 minutes, Great gig in the sky a dit :


Bon, d'accord, on n'est pas tellement plus avancé ! :D

Ben en fait si!

D'ici une vingtaine de pages, à tourner et retourner le sujet, on aura tous compris, mais d'une façon différente :D 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, kirks a dit :

D'accord. Tu dit que c'est différent. 

Alors hormis le fait que le matériel n'est pas à lui mais qu'il sagit quand même de matériel amateur, dit nous ou ce situe la différence entre le fait de programmer ses poses sur son matériel et aller se coucher et programmer les poses sur le matériel loué et allé se coucher. 

Ou alors on se trompe mais dit nous alors où est la différence car moi je vois pas où elle se situe.

À partir du moment où tu paies une location d'un matériel, ce n'est pas du matériel amateur, mais professionnel, même si certains amateurs ont du matériel plus performant que certains professionnels.

À partir du moment où tu utilises du matériel professionnel, réglé par des professionnels peux-tu légitimement dire que ce que tu fais est purement dans le domaine amateur, et que tu es entièrement responsable de la qualité finale du résultat.

Cela n'enlève rien aux qualités des uns et des autres. Le pilote de ligne aurait du mal à piloter le petit coucou, mais il y arriverait et le pilote de petit coucou serait incapable de piloter (sans formation préalable) l'avion de ligne, mais il faut appeler un chat un chat.

Est-ce que j'ai dit que c'était mal ? Non !

Est-ce que je demande à Litobrit de cesser d'utiliser ces méthodes ? Certainement pas !

Pour moi, une belle image reste une belle image, même si j'attribuerais plus de valeur à celle demandé plus d'effort à celui qui la faite et je suis certain que Litobrit a parfaitement conscience qu'une photo faite dans ces condition n'a pas la même valeur que celles (fort bonnes) qu'il fait d'habitude.

Dans un même ordre d'idée, est-ce que les utilisateurs du très onéreux gadget Stellina pourront légitimement prétendre être les auteurs des photos prises avec cet appareil ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 20 minutes, Great gig in the sky a dit :

Intéressant ce débat. :)
Je vais reprendre l'analogie d' archange 84 avec la musique.
Prenons un musicien moyen avec du matériel moyen auquel tu prêtes un super matériel.
Normalement le même morceau devrait sonner mieux sur le meilleur matériel, s'il sait le régler. Et si un pro lui règle son son aux petits oignons, ben, il sonnera encore mieux.
Dans le sens inverse, le pro qui utilise le matériel moyen sonnera mieux aussi simplement parce qu'il joue mieux et que le matériel ne fait pas tout.
Donc, oui, le matériel utilisé a sa part de responsabilité dans le résultat. A condition de savoir s'en servir.
Oui, le musicien , ou l'opérateur,  a sa part de responsabilité dans le résultat. Quelque soit l'instrument.
Et le résultat obtenu est bien le sien. Génial ou merdique.
Mais ce n'est heureusement pas forcément les plus pros musicalement ou techniquement qui provoque l' émotion. 
Bon, d'accord, on n'est pas tellement plus avancé ! :D

Pas plus avancé mais je partage l'idée. Je n'aurais pas dit mieux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 47 minutes, Vlaams59 a dit :

 BahEn fait c'est ce que je viens de dire,pour préciser ma pensée,prenons deux pilotes avec le même avion de ligne,même piste et mêmes conditions météo.

Malgré tous les systèmes du monde le premier en finale va vous poser comme une petite fleur et l'autre va lâcher l'avion comme un bourrin.Donc c'est bien le pilote qui fait la différence et pour faire l'analogie avec le remote il en va de même(même si j'y connais rien en remote).

Enfin c'est juste mon avis je suis peut être à côté de la plaque:D

Les bons pilotes de ligne posent les avions comme des bourrins. En fait c'est l'impression qu'ont les passagers. C'est le seul moyen d'assurer la précision d'atterrissage et c'est ce qui est demandé par les compagnies.

Mais ils savent aussi les poser en kisslanding quand la piste suffisamment longue le permet.

C'est un pilote de ligne que je connais bien qui me l'a dit. !ph34r!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et c'est juste un essai ? :b: 

Ca promet pour la suite !

 

Pour le remote, personnellement avec un télescope et une caméra qui ne m'appartiendraient

pas et entretenus par d'autres, je ne considèrerais pas les images brutes comme les miennes 

à 100 % mais comme un travail d'équipe (comme pour un observatoire pro).

 

Mais bon au final on paie pour avoir les images brutes donc ça équilibre.

 

Albéric

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 46 minutes, Davidastro a dit :

À partir du moment où tu paies une location d'un matériel, ce n'est pas du matériel amateur, mais professionnel, même si certains amateurs ont du matériel plus performant que certains professionnels.

À partir du moment où tu utilises du matériel professionnel, réglé par des professionnels peux-tu légitimement dire que ce que tu fais est purement dans le domaine amateur, et que tu es entièrement responsable de la qualité finale du résultat.

Cela n'enlève rien aux qualités des uns et des autres. Le pilote de ligne aurait du mal à piloter le petit coucou, mais il y arriverait et le pilote de petit coucou serait incapable de piloter (sans formation préalable) l'avion de ligne, mais il faut appeler un chat un chat.

Est-ce que j'ai dit que c'était mal ? Non !

Est-ce que je demande à Litobrit de cesser d'utiliser ces méthodes ? Certainement pas !

Pour moi, une belle image reste une belle image, même si j'attribuerais plus de valeur à celle demandé plus d'effort à celui qui la faite et je suis certain que Litobrit a parfaitement conscience qu'une photo faite dans ces condition n'a pas la même valeur que celles (fort bonnes) qu'il fait d'habitude.

Dans un même ordre d'idée, est-ce que les utilisateurs du très onéreux gadget Stellina pourront légitimement prétendre être les auteurs des photos prises avec cet appareil ?

Le remote impose par définition d'avoir sur place des pros ou au moins des amateurs avertis qui sont capables d'intervenir  régulièrement sur le matos et l'électronique.

Essaie donc de dire aux auteurs des belles images remote que l'on voit sur le forum que ce ne sont pas les leurs...  :m1:

Ils font aussi de très belles images sur leur propre matériel en France. La démarche n'est pas de tricher en utilisant les compétences de pros puisqu'ils savent parfaitement régler leur propre matos. 

Simplement de bénéficier d'un meilleur ciel et d'autres horizons.

Modifié par litobrit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 14 minutes, Davidastro a dit :

À partir du moment où tu paies une location d'un matériel, ce n'est pas du matériel amateur, mais professionnel, même si certains amateurs ont du matériel plus performant que certains professionnels.

À partir du moment où tu utilises du matériel professionnel, réglé par des professionnels peut-tu légitimement dire que ce que tu fais est purement dans le domaine amateur, et que tu es entièrement responsable de la qualité finale du résultat.

 

 

Alors désolé de te contredire mais le matériel que tu loue reste du matériel d'amateur.

Loué par des professionnels certe mais du matos d'amateur quand même.

 

Exemple de ce que l'ont peut trouvé sous le toit roulant de itelescope à siding springs :

FSQ106 sur paramount ME avec camera FLI 16803

Televue 127 sur monture 10micron camera FLI 16803

Planewave CDK 430 sur paramount ME Camera FLI4710

ASA 400 mm sur paramount ME Camera apogee 16070

 

Il me semble que ce sont des set up, certe honereux, mais  de plus en plus courant et facile à se procurer chez nos revendeurs préférés. Donc il s'agit bien de matos d'amateur.

 

Et oui tu est entièrement responsable de la qualité du résultat vu que tu choisi les parametres d'acquisition. En en choisissant d'autre peut être que la qualité ne serait pas au rendez vous.

 

Modifié par kirks

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, litobrit a dit :

Le remote impose par définition d'avoir sur place des pros ou au moins des amateurs avertis qui sont capables d'intervenir  régulièrement sur le matos et l'électronique.

Dans le meilleur des cas, mais ce n'est pas le cas de tous, loin s'en faut, et même si c'était systématiquement le cas, il faut arrêter de dire que le remote à l'autre bout du monde c'est pareil que celui au fond du jardin (je ne prétends pas que c'est toi qui l'a écrit).

 

il y a 10 minutes, litobrit a dit :

Essaie donc de dire aux auteurs des belles images remote que l'on voit sur le forum que ce ne sont pas les leurs...  :m1:

C'est entièrement les leurs si ils s'occupent de tout, c'est en partie les leurs si ils ne font qu'une partie du travail.

Sûr ce point, je suis du même avis qu'Albéric.

Encore une fois, cela n'enlève en rien la compétence requise pour arriver à faire ces photos, surtout qu'en comme toi on a plus rien à prouver.

 

il y a 13 minutes, kirks a dit :

Alors désolé de te contredire mais le matériel que tu loue reste du matériel d'amateur.

Loué par des professionnels certe mais du matos d'amateur quand même.

Si tu considères qu'il faut que le matériel soit construit sur mesure pour qu'il soit considéré comme professionnel tu as rais... à non, tu as tord !

De nombreux amateurs font ou font faire leur matériel sur mesure.

La taille de l'optique alors ? Raté ! Même si ils sont peu nombreux (3 il me semble) certains amateurs ont des télescopes d'un mètre de diamètre.

Mais alors qu'est-ce qui détermine l’appellation professionnelle ?

Pour un humain, c'est le fait d'être rémunéré pour pratiquer une discipline.

Par extension, si tu paies une location pour utiliser du matériel, il est professionnel, même si tu peux l'acheter dans le commerce.

La quasi totalité des grandes optiques de la planète sont en location, mais elles ne sont pas accessibles aux amateurs.

J'ai comme idée que tu ne paierais pas pour louer (même à bas prix) un 115/1000 Seben sur une équatoriale branlante avec une révisons une fois par ans (s'il n'ont pas autre chose à faire).

En résumé, si tu paies une location, c'est que le matériel répond à des exigences professionnelles (ou alors tu es un nigaud) et il est donc qualifié de professionnel. À cela s'ajoute une mise en place et une qualité des réglages et de l'entretien comme peut d'amateur le font (vitale s'ils veulent continuer à louer). Si pour toi c'est amateur, je ne peux que t'inviter à ouvrir un dictionnaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 21 minutes, Davidastro a dit :

Dans le meilleur des cas, mais ce n'est pas le cas de tous, loin s'en faut, et même si c'était systématiquement le cas, il faut arrêter de dire que le remote à l'autre bout du monde c'est pareil que celui au fond du jardin (je ne prétends pas que c'est toi qui l'a écrit).

 

C'est entièrement les leurs si ils s'occupent de tout, c'est en partie les leurs si ils ne font qu'une partie du travail.

Sûr ce point, je suis du même avis qu'Albéric.

Encore une fois, cela n'enlève en rien la compétence requise pour arriver à faire ces photos, surtout qu'en comme toi on a plus rien à prouver.

 

Si tu considères qu'il faut que le matériel soit construit sur mesure pour qu'il soit considéré comme professionnel tu as rais... à non, tu as tord !

De nombreux amateurs font ou font faire leur matériel sur mesure.

La taille de l'optique alors ? Raté ! Même si ils sont peu nombreux (3 il me semble) certains amateurs ont des télescopes d'un mètre de diamètre.

Mais alors qu'est-ce qui détermine l’appellation professionnelle ?

Pour un humain, c'est le fait d'être rémunéré pour pratiquer une discipline.

Par extension, si tu paies une location pour utiliser du matériel, il est professionnel, même si tu peux l'acheter dans le commerce.

La quasi totalité des grandes optiques de la planète sont en location, mais elles ne sont pas accessibles aux amateurs.

J'ai comme idée que tu ne paierais pas pour louer (même à bas prix) un 115/1000 Seben sur une équatoriale branlante avec une révisons une fois par ans (s'il n'ont pas autre chose à faire).

En résumé, si tu paies une location, c'est que le matériel répond à des exigences professionnelles (ou alors tu es un nigaud) et il est donc qualifié de professionnel. À cela s'ajoute une mise en place et une qualité des réglages et de l'entretien comme peut d'amateur le font (vitale s'ils veulent continuer à louer). Si pour toi c'est amateur, je ne peux que t'inviter à ouvrir un dictionnaire.

 

Et pourtant le remote au fond du jardin c'est la même contrainte qu'à 12000 bornes mais j'imagine que pour déclarer que c'est différent tu doit toi même disposer d'un observatoire en remote. Le miens est opérationnel bien qu'encore en phase de réglages (et oui tu vois on sait faire les réglages aussi). Et j'en ai suffisamment ch... pendant deux ans pour tout monter que je peut t'affirmer avec certitude que les contraintes sont les mêmes.

 

Pour le matériel il me semble pourtant que j'ai raison sinon la plupart des observatoires professionnels de la planète serait équipé en planewave, takahashi ou autre mais il me semble que non donc partant de ce principe... J'ai bien dit matériel d'amateur loué par des professionnels. Il faut lire.

 

Et tu n'a pas à m'inviter à faire quoi que ce soit au passage.

 

Il faut être sérieux 5 minutes. Une photo appartient à celui qui la prend pas au propriétaire du matos.

Modifié par kirks

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le télescope que j'ai utilisé est un ASA20, le même que le mien en plus gros. Pro, amateur ?

Et tout n'est pas parfait, une légère ovalisation des étoiles et une erreur d'astrométrie entrainant un décalage et donc un crop de 100 pixels.

J'aurais peut-être fait aussi bien ;)

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 24 minutes, litobrit a dit :

Le télescope que j'ai utilisé est un ASA20, le même que le mien en plus gros. Pro, amateur ?

Et tout n'est pas parfait, une légère ovalisation des étoiles et une erreur d'astrométrie entrainant un décalage et donc un crop de 100 pixels.

J'aurais peut-être fait aussi bien ;)

 

Et je pense que vu ce que tu nous sort d'habitude, tu sais régler ton tube aussi bien qu'un "pro".

 

Pour clore le débat :

 

Article 111-1 du Code de la propriété intellectuelle :

L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.

 

Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral ainsi que des attributs d'ordre patrimonial, qui sont déterminés par les livres Ier et III du présent code.

 

L'existence ou la conclusion d'un contrat de louage d'ouvrage ou de service par l'auteur d'une oeuvre de l'esprit n'emporte pas dérogation à la jouissance du droit reconnu par le premier alinéa, sous réserve des exceptions prévues par le présent code. Sous les mêmes réserves, il n'est pas non plus dérogé à la jouissance de ce même droit lorsque l'auteur de l'oeuvre de l'esprit est un agent de l'Etat, d'une collectivité territoriale, d'un établissement public à caractère administratif, d'une autorité administrative indépendante dotée de la personnalité morale ou de la Banque de France.

 

Les dispositions des articles L. 121-7-1 et L. 131-3-1 à L. 131-3-3 ne s'appliquent pas aux agents auteurs d'oeuvres dont la divulgation n'est soumise, en vertu de leur statut ou des règles qui régissent leurs fonctions, à aucun contrôle préalable de l'autorité hiérarchique.

 

Article 111-3 du code de la propriété intellectuelle :

La propriété incorporelle définie par l'article L. 111-1 est indépendante de la propriété de l'objet matériel.

 

L'acquéreur de cet objet n'est investi, du fait de cette acquisition, d'aucun des droits prévus par le présent code, sauf dans les cas prévus par les dispositions des deuxième et troisième alinéas de l'article L. 123-4. Ces droits subsistent en la personne de l'auteur ou de ses ayants droit qui, pourtant, ne pourront exiger du propriétaire de l'objet matériel la mise à leur disposition de cet objet pour l'exercice desdits droits. Néanmoins, en cas d'abus notoire du propriétaire empêchant l'exercice du droit de divulgation, le tribunal de grande instance peut prendre toute mesure appropriée, conformément aux dispositions de l'article L. 121-3.

 

 

De plus les tribunaux ont maintes fois rappelé que la propriété intellectuelle d'une photo appartient au photographe " si les choix du photographe obéissent à des impératifs artistique" évidemment.

Exemple : Si on prend une image avec l'appareil photo du boulot l'image appartient à celui qui l'a prise et pas à l'employeur sauf accord contraire entre les parties et sauf si c'est l'employeur qui a demandé une photo bien particulière ou la "touche" de l'artiste ne figure pas.

 

Modifié par kirks

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve vraiment dommage ce débat qui n'a pas lieu d'être et qui fait passer cette belle image à la trappe. 

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est vrai que l'image est splendide.

 

Mais c'est également dommage d'insinuer que la photo n'appartient pas entièrement à son auteur sous prétexte que cette fois il a loué le matos.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Pour revenir à des choses que j'espère plus positives la full Ha. Uniquement 3 heures. Economique, non ?

Vous pouvez la regarder à la loupe ;)

 

Modifié par litobrit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Du détail, du renseignement, peu ou pas de bruit.

 

Sa arrache le ciel du chili.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aurais pu faire à peu près la même à condition de :

Poser 4 fois plus longtemps

Patienter 6 mois pour faire l'image entre les nuages des jours de bon seeing

Et monter mon ASA sur la grande échelle pour voir sous l'horizon

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 5 heures, kirks a dit :

 

Quand tu utilise ton matériel au bout du jardin, si il est en remote, c'est la même chose que l'utiliser à l'autre bout du monde.

 

Moi j'aime bien mon matos, je le chouchoute, le regarde, l'entretien... Je pense finir comme certains ici, avec une collection de tube, lunette et dob. Je comprends pas trop ça, de faire des photos de nébuleuse qu'on a même jamais vu de ses yeux.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien sur moi aussi j'aime mon matériel. C'est pour ça que je sais le régler et que je l'entretient.

L’intérêt de la photo (pour moi) est de voir des choses que l’œil ne permet pas.

 

Et dans le cas du remote longue distance, de voir des choses que tu ne peut voir que depuis l'autre hémisphère. Bien que bientôt l’intérêt du remote va être d'imager tout court car vu le temps ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vraiment un superbe objet, la patte de chat n'est pas très loin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir

Remote ou pas Remote!

SUPERBE, merci du partage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très belle image litobrit. Belles couleurs qui plus est, mais ce n'est pas étonnant venant de toi. 

 

Ce débat sera toujours clivant. Il suffit de voir sur Astrobin, désormais les images ont des catégories spéciales "remote", 'backyard", "mobile" etc...histoire qu'on puisse comparer ce qui est comparable (ie matos amateur vs matos semi-pro/pro). Il est clair qu'on ne peut pas comparer une prise de vue depuis la métropole (avec 3 nuits par mois :D ) et une prise de vue dans ces paradis célestes. 

Pour ma part, je rêverai d'avoir un ASA20 sous un ciel chilien...mais seulement si je suis à coté :) 

Après je me dis que c'est juste peut-etre parce que je n'ai pas atteint les limites de mon matos/ciel de chez moi que je réagis ainsi. Je me dis que si j'avais fait le tour de mon setup, j'aurai surement envie de taper encore plus fort en prenant ce qui se fait de mieux (setup et ciel !).

Mais voila je sais pertinemment que j'aurai une motivation moins grande pour produire des images. J'adore bricoler, j'adore me dire que ce que je produis c'est juste au dessus de moi...et j'aime avoir du beau matos à portée de main.  Ca découle aussi d'une certaine manière du "mérite"... certes il reste du boulot pour sortir une image en remote...mais il y a quand même une grosse partie qui n'est plus présente (installation, réglages du matos etc)...

Le mec qui fait  :

-achat, installation, réglages, prises de vues, prétraitement, traitement... a t-il un peu plus de mérite que celui fait :

-prises de vues, prétraitement, traitement ? 

Pour moi oui. 

Maintenant ça me ravit de voir des images commes cielaustral/cielboreal ou comme celle que vient de poster litobrit. On est dans une autre catégorie, entre le monde amateur et le monde pro...et c'est beau :) 

Bon par contre je ne suis pas du tout d'accord avec kirks (sur à peu près tout)...dire qu'un ASA400 sur paramount ou ASA20 est du matos amateur...faut pas pousser :D  Question droit aussi, il faut voir quelle est la juridiction concernant des oeuvres crées avec du matos loué. Ce n'est pas la même chose que de produire des choses avec son propre matos. Dans le monde scientifique dans lequel je suis, il y a tellement de financement de tout bords pour l'achat de lidar/radar que même si nous produisons des données, elles appartiennent à tout un ensemble de partenaires (et même si le matos nous appartient...)

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Pourquoi ne pas extraire du sable, un peu de galène, faire fondre au feu de bois coupé à la main le tout en  2 disques , extraire du corindon, le tamiser et frotter pour creuser et polir le miroir.

Tailler des moules, extraire de la bauxite, fondre de l'alu pour les pièces de la monture etc...

Et mettre un moulin dans la rivière pour le courant électrique.

et, et...

Sans ça, ce ne sont pas de vrais images perso :bang:

Modifié par litobrit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 35 minutes, litobrit a dit :

Pourquoi ne pas extraire du sable, un peu de galène, faire fondre au feu de bois coupé à la main le tout en  2 disques , extraire du corindon, le tamiser et frotter pour le creuser.

Tailler des moules, extraire de la bauxite, fondre de l'alu pour les pièces de la monture etc...

Et mettre un moulin dans la rivière pour le courant électrique.

et, et...

Sans ça, ce ne sont pas de vrais images perso :bang:

 

A l’extrême opposé, pourquoi par exemple ne pas payer quelqu'un pour gérer toute la chaine d'acquisition et le

traitement des images ?  Un exemple, je paie Damian Peach pour faire mes images de Mars à l'opposition avec

un gros télescope Pro ou semi-Pro...

 

Mais c'est un débat sans fin de toute façon, donc oublie ça,  ne te prends pas la tête , fais-toi plaisir et continue

de nous montrer tes magnifiques images, remote ou pas. ;)

 

Albéric

 

Modifié par xs_man

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La personne qui " extrait du sable, un peu de galène, fait fondre le feu de bois coupé à la main le tout en 2 disques, extrait du corindon, tamise et frotte pour creuser et polir le miroir, taille des moules, extrait de la bauxite, fond de l'alu pour les pièces de la monture, ET, qui monte le tout, installe son matos, regle son matos, prépare sa prise de vue, prends la prise de vues, fait le prétraitement et le traitement " ... et bien il aura encore plus de mérite ! :) Rendons à César ce qui appartient à César. 

 

Pour moi non, pas véritablement une image perso. Mais après chacun son avis, et je n'ai surement pas assez de maturité ou de recul pour penser que c'est du perso (cf ce que je disais sur le fait que je n'avais pas atteint la limite de mon matos.. donc peut etre une nécessité de faire du remote qui n'a pas encore émergée en moi). 

Il y a aussi remote et remote...le remote qu'on va installer soi-même  , qu'on regle soi-meme etc (cf cielaustral)... et le remote qu'on "loue" à l'heure ou à la semaine/mois. Clairement pas la meme dose de boulot/mérite. 

 

Maintenant  je dis pas ça pour pointer du doigt...ton (!) image est et restera magnifique, tu as des talents en post-processing, et ça nous décrochera toujours la machoire de voir des images comme celle la...finalement ce n'est pas in fine le but ultime du remote ? 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, on va ce calmer !

Mon questionnement, bien que légitime, n'avait pas pour bute de provoquer qui que ce soit.

Je laisserais donc Kirks nous expliquer à quel point il n'y a pas de différence entre un remote au fond du jardin et un à 12000 kilomètres, car il s'est fait suffisamment ch... pendant deux ans (pour entre en phase de réglages aujourd'hui) pour savoir de quoi il parle. Sérieux ! Si tu ne vois pas la différence, si tu ne comprends pas que tu soutiens un argument tout en donnant des arguments contraires, si tu es le seul ici à avoir crû que je parlais de propriété légale alors qu'il était plus qu'évident que je parlais de paternité, de propriété morale, je ne peux rien pour toi et je n'en ais même pas envie, pourtant ceux qui me connaissent un peu savent à quel point j'aime aider les gens.

Je te rassure Yonafunu, dans les circonstances où Litobrit a fait ces photos, il en est bien le propriétaire légale, c'est stipulé dans les clauses de la société qui lui à loué le temps d'usage du télescope.

Et désolé, Litobrit, si j'ai provoqué une pollution de ton post, ce n'était pas mon but, j'aime beaucoup ce que tu fais, même en remote. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 32 minutes, yonafunu a dit :

Bon par contre je ne suis pas du tout d'accord avec kirks (sur à peu près tout)...dire qu'un ASA400 sur paramount ou ASA20 est du matos amateur...faut pas pousser :D  Question droit aussi, il faut voir quelle est la juridiction concernant des oeuvres crées avec du matos loué. Ce n'est pas la même chose que de produire des choses avec son propre matos. Dans le monde scientifique dans lequel je suis, il y a tellement de financement de tout bords pour l'achat de lidar/radar que même si nous produisons des données, elles appartiennent à tout un ensemble de partenaires (et même si le matos nous appartient...)

 

 

Pourtant c'est bien du matos d'amateur. Onéreux, pointu, sans doute ce qu'il se fait de mieux, mais d'amateur quand même car comme je le disais on équipe pas encore les observatoires pro avec du takahashi ou du ASA...

 

Au niveau du droit il n'y a pas a être d'accord ou pas c'est comme ça et là ce n'est pas moi qui le dit. Ce sont les textes d'abord, puis plusieurs jurisprudences ont confirmés le texte ce qui est logique car c'est une partie du droit peu soumis à interprétation.

 

Sauf disposition contraire établis à l'avance (par exemple quand tu parle de financement, même si des donnés ne sont pas considérés comme œuvres au sens légal), la photographie appartiendras à l'artiste.

 

Au niveau de la juridiction cela dépend de beaucoup de chose. De la nationalité de la société qui loue le matos et de l'identification de la partie qui attaque. En réalité cela ne changerait rien  car notre code de la propriété intellectuelle découle de la convention de Berne et de celle de Genéve. Tout les pays signataires pratiquent plus ou moins le même droit en la matière et tout ça est "contrôlé" par l'organisation mondiale de la propriété intellectuelle.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Davidastro a dit :

Si tu ne vois pas la différence, si tu ne comprends pas que tu soutiens un argument tout en donnant des arguments contraires, si tu es le seul ici à avoir crû que je parlais de propriété légale alors qu'il était plus qu'évident que je parlais de paternité, de propriété morale, je ne peux rien pour toi et je n'en ais même pas envie, pourtant ceux qui me connaissent un peu savent à quel point j'aime aider les gens.

Je soutien un argument tout en donnant des arguments contraire .... Effectivement tu ne peut rien pour moi et je m'en félicite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, kirks a dit :

Je soutien un argument tout en donnant des arguments contraire .... Effectivement tu ne peut rien pour moi et je m'en félicite.

C'est bien ! Continue à t'enfoncer. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 7 minutes, Davidastro a dit :

C'est bien ! Continue à t'enfoncer. :)

Ok

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.