Messages recommandés

Posté(e) (modifié)

Marre du mauvais temps...

J'ai utilisé un 20' ASA, le même que le mien en plus gros en remote au Chili. C'est NGC6357 du Scorpion. Certains l'appellent le Homard.

Uniquement 5 heures de poses, 3 heures de Ha et 2 fois 1 heure en bin 2 pour le SII et OIII.

L'image réduite au 1/6, il manque 1 heure de pose pour les couleurs d'étoiles. Et le traitement est un premier essai

 

NGC6357V2_700.jpg

Modifié par litobrit
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien... le jour ou j'en sort une comme ça je serais content.

 

Comment a tu fait pour imager au chili ? Location ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui au chili en remote.

C'est comme à la maison sauf que le câble usb fait 12000 km au lieu de 3 mètres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lol.

 

Par quel société est tu passé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 28 minutes, litobrit a dit :

Oui au chili en remote.

C'est comme à la maison sauf que le câble usb fait 12000 km au lieu de 3 mètres.

 

:mdr:

 

Combien ça coûte ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très jolie, mais petite.

Mêmes questions que les copains, coût de la la location (mensuelle, annuelle ?) ?

Délais moyen pour accéder au matériel ?

Est-ce que tu peux encore considérer que c'est toi qui a fait cette photo ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci visiteurs. 

Elle est petite car réduite au 1/6 de la full pour l'image publiée. La full est superbe, mais il me reste à affiner le traitement et la couleur d'étoiles. Les premières versions de la full sont très détaillées.

Le prix dépend du télescope utilisé et de la phase de lune. 

Je ne pense pas que cela coûte plus cher que l'achat du même matériel pour l'utilisation qu'on en fait sous les nuages.

Dans la mesure ou j'utilise le même ASA en plus petit et que j'arrive à peu près à régler le mien, je me permets de considérer que c'est mon image.

Une fois que le set-up est maitrisé, tout réside dans le traitement.

On voit de plus en plus d'images en remote et c'est tant mieux.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Disons que pour le prix de mon set-up, je pourrais faire plus de 100 images comme celle-ci avec un télescope de grande qualité, 4 fois plus lumineux, une monture ASA de course, des filtres de grande qualité en 3Nm, le tout parfaitement réglé sous un ciel bien noir dégagé 300 jours par an et en altitude.

Après chacun voit midi à sa porte.

Modifié par litobrit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 3 minutes, litobrit a dit :

Merci visiteurs. 

Elle est petite car réduite au 1/6 de la full pour l'image publiée. La full est superbe, mais il me reste à affiner le traitement et la couleur d'étoiles. Les premières versions de la full sont très détaillées.

Le prix dépend du télescope utilisé et de la phase de lune. 

Je ne pense pas que cela coûte plus cher que l'achat du même matériel pour l'utilisation qu'on en fait sous les nuages.

Dans la mesure ou j'utilise le même ASA en plus petit et que j'arrive à peu près à régler le mien, je me permets de considérer que c'est mon image.

Une fois que le set-up est maitrisé, tout réside dans le traitement.

On voit de plus en plus d'images en remote et c'est tant mieux.

 

 

Tu devrais faire de la politique toi ! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, Davidastro a dit :

Tu devrais faire de la politique toi ! ;)

Pourquoi ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une fois que la réponse est donnée on ne se souvient plus de la question...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 2 minutes, litobrit a dit :

Disons que pour le prix de mon set-up, je pourrais faire plus de 100 images comme celle-ci avec un télescope 4 fois plus lumineux, une monture ASA de course, des filtres de grande qualité en 3Nm, le tout parfaitement réglé sous un ciel bien noir  et en altitude.

Mais, c'est un abonnement ?

Je ne remets pas en cause tes qualités d'astrophotographe amateur, tu as largement fait tes preuves, mais est-ce que cela ne revient pas un peu à choisir une image brute dans une banque de données et en faire le traitement ?

il y a 1 minute, litobrit a dit :

Pourquoi ?

 

L'art de répondre sans répondre ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu n'a pas précisé  par quelle société tu est passé. 

 

C cool sans le vouloir tu a lancé un débat. Lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben, tu me demandes si je considère que c'est mon image je te dis que oui, c'est une réponse de politique ça ? :?:

Il n'y a pas que le choix de brutes sur internet, il y a le choix de la météo, de la période favorable, de la cible, le cadrage, l'optimisation de la combinaison des temps de pose, des filtres du binning etc...

Tout ce qui contribue à la qualité finale de l'image.

Est-ce que dans une toile, ce qui fait l'image c'est la marque du pinceau ?

C'était la même réaction quand les premières pellicules utilisables en astro sont apparues. Ce n'était plus de l'astronomie.

C'était la même reaction des adeptes des pellicules sur sensibilisées quand les premières caméras sont sorties. Ils disaient que ce n'était plus de la photo :be:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

Bravo, c'est vraiment très bon, il est sur que le ciel chilien participe beaucoup à la qualité et l'instrument un 20".....ça commence à compter. Ta palette est nickel. J'aimerai bien voir la full.

Félicitations.  Le gros avantage est de pouvoir outre imager, multiplier des cibles inconnues sous nos latitudes (voilées en prime), ce qui n'empêche pas par ailleurs de continuer à se faire plaisir en proximité.    

Modifié par archange34

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis d'accord avec litobrit et je ne comprend pas qu'a l'heure ou de plus en plus d'astronomes amateurs cherche le beau temps en installant leurs matos dans des sociétés de hosting ont peut encore douter que l'image n'est pas tout à fait l'œuvre de son auteur. 

En fait cela revient à resumer l'astrophoto à un achat de matériel et sa mise en station... 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dis.

Tu réponds par l'affirmative en disant que c'est bien toi, d'accord, même si il y a motif à discussion, mais tu ne réponds que d'une manière très évasives aux autres questions.

Quant à la fameuse question, qui t'as fait oublier toutes les autres, elle était là justement pour que tu puisses argumenter dessus.

En attendant, pour moi, il y a deux style de remote :

- le premier, qu'il soit dans son jardin ou à l'autre bout du monde et où tout est gérer par l'utilisateur Mise en place, réglages, etc ...).

c'est forcément onéreux (surtout à l'autre bout du monde) mais l'utilisateur est réellement responsable de la qualité de l'image (et si il a fabriqué son matériel encore plus, mais on ne va pas exagérer non plus).

- le deuxième, tu loues le temps d'utilisation d'un matériel plus ou moins performant déjà réglé aux petits oignons, tu choisis une cible, tu poses le temps qu'il faut et tu n'as plus qu'à traiter.

Est-ce que c'est de l'astrophotographie ? Sans l'ombre d'un doute oui ! Est-ce que c'est vraiment ton œuvre ? Là, je suis plus circonspect !

Pour moi, c'est un peu comme ci un bon cuisinier (encore une fois je ne mets pas en doute tes qualités d'astrophotographe) achetait un plat surgelé et dise que c'est lui qui a cuisiné ce plat parce qu'il a choisi le temps de cuisson, la température et qu'il a ajouté du parmesans.

Je comprends ta démarche; peut être ferais-je de même si j'en avais les moyens (et cela ne sera pas cette année), mais il ne faut pas se voiler la face, on n'est plus vraiment dans un domaine amateur.

Enfin, ceci est une discussion ouverte, si tu as des arguments convaincants permettant de me faire changer d'avis sur ce sujet, je serais heureux de les entendre, je ne demande qu'à être convaincu. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 26 minutes, Davidastro a dit :

- le premier, qu'il soit dans son jardin ou à l'autre bout du monde et où tout est gérer par l'utilisateur Mise en place, réglages, etc ...).

c'est forcément onéreux (surtout à l'autre bout du monde) mais l'utilisateur est réellement responsable de la qualité de l'image (et si il a fabriqué son matériel encore plus, mais on ne va pas exagérer non plus).

- le deuxième, tu loues le temps d'utilisation d'un matériel plus ou moins performant déjà réglé aux petits oignons, tu choisis une cible, tu poses le temps qu'il faut et tu n'as plus qu'à traiter.

 

Je ne vois pas la différence entre les deux.

Pour moi à partir du moment où on parle remote (surtout grande distance) nous sommes forcément capable d'installer et régler son matériel.

Quand tu utilise ton matériel au bout du jardin, si il est en remote, c'est la même chose que l'utiliser à l'autre bout du monde.

 

De plus, si tu utilise des solutions comme Maxpilote, tu ne fera que sélectionner un objet, un temps de pose par filtre, le bining etc.... et cela que le télescope t'appartienne ou pas.

 

Demain je te donne la main sur mon matériel, sa sera quand même ta photo car tu la fera d'une façon différente de la mienne indépendamment du fait que le matériel ne t'appartienne pas.

 

Ont peut comparer cela à la location d'appareil photo. Demain je part en vacance j'ai envie de louer un appareil et un très bon objectif car je veut faire de très belles photos souvenir. Je vois mal le loueur me dire que les photos ne sont pas à moi car elles sont pris avec son matos...

 

Modifié par kirks

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a quand même une grande différence entre un matériel entretenu par des professionnels et un matériel entretenu par ces utilisateurs tout comme il y a une grande différence entre le remote locale (dans la cabane au fond du jardin ;) ) et le remote à l'autre bout du monde. Les moyens mis en œuvre ne sont pas du tout les mêmes, même si une fois installé derrière ton ordinateur tu ne te rends pas compte de la différence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En remote même en louant un matériel, tu fais ton astrométrie, tu choisis ton objet, tu fais ton cadrage, tu corriges ton guidage, tu fais ta map, tu refroidies ta cam, tu as les mêmes emmerdes que si tu étais dans ton canapé avec ton matériel dans le jardin en mode feignant .

Je pige pas ta remarque sur le fait que tu sois circonspect sur l'oeuvre ?

Si tu joues de la guitare et que tu loues ou qu'on te prête un super instrument, le morceau que tu joues ne t'appartient pas ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
à l’instant, archange34 a dit :

En remote même en louant un matériel, tu fais ton astrométrie, tu choisis ton objet, tu fais ton cadrage, tu corriges ton guidage, tu fais ta map, tu refroidies ta cam, tu as les mêmes emmerdes que si tu étais dans ton canapé avec ton matériel dans le jardin en mode feignant .

Je pige pas ta remarque sur le fait que tu sois circonspect sur l'oeuvre ?

Si tu joues de la guitare et que tu loues ou qu'on te prête un super instrument, le morceau que tu joues ne t'appartient pas ? 

 

Entièrement d'accord.

 

Et que cela soit à l'autre bout du monde ou dans ton jardin les moyens déployés sont les mêmes. Et je confirme que c'est les mêmes emmerdes...

Ici la seule différence c'est que le matériel n'appartient pas à celui qui fait la photo mais il est installé et utilisé ( et je l'espère entretenu) de la même manière que si c'était le cas. Donc je ne vois pas en quoi cela remet en question la propriétés de l’œuvre.

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout ce que vous dites est vrai avec son matériel mais cela n'est pas vraiment le cas avec ce type de location, mais manifestement vous ne voulez pas voir la différence.

Allez donc dire à un pilote de chasse qu'il fait le même travaille qu'un pilote de drone (qui sont souvent d'anciens pilotes de chasse), j'ai comme idée qu'il ne partagera pas du tout votre point de vue. Et cela n'enlève rien à la difficulté du travaille du pilote de drone, mais il faut comparer ce qui est comparable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord. Tu dit que c'est différent. 

Alors hormis le fait que le matériel n'est pas à lui mais qu'il sagit quand même de matériel amateur, dit nous ou ce situe la différence entre le fait de programmer ses poses sur son matériel et aller se coucher et programmer les poses sur le matériel loué et allé se coucher. 

Ou alors on se trompe mais dit nous alors où est la différence car moi je vois pas où elle se situe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ca me fait penser au vieux débat entre les pilotes de coucous et les pilotes de ligne les premiers s'amusant a appeler les derniers les "presse bouton",ils considèrent que la majorité des systèmes étant automatisés sur les avions de ligne (autopilot,atterissage ILS etc...)les pilotes ne sont plus vraiment des pilotes.Perso je trouve cette comparaison injuste et fausse car malgré tous les systèmes automatisés du monde le pilote reste quand même le seul maître de son zing et généralement c'est la qualité du  pilote qui fait toute la différence dans tous les cas.

 

Personnellement j'aimerai vraiment essayer le remote cela doit être enivrant de pouvoir bénéficier d'un ciel et matériel de compet et réaliser des images peut être impossibles a réaliser de chez soi.

Finalement j'ai l'impression que le débat viens du fait de se poser la question de savoir ou est la partie de l'intervention humaine dans le remote,un peu comme le fait d'avoir juste a surveiller le heading,altitude et speed de l'autopilot en vol.(enfin y a énormément d 'autres choses bien évidement mais je grossi le trait ).

 

Il faudrait faire le test avec un novice total et un astram confirmés qui louent le même matos et voir si la partie acquisition est la même.Je ne parle pas du traitement qui bien sûr est un autre domaine.

Apres je pense que c'est surtout une question philosophique,passer la nuit dehors sous les étoiles,toucher son matos,résoudre les problèmes et siroter un petit café ou autre brevage savamment brassé avec les copains...:D

Et d'un autre côté les soirs de mauvais temps continuer a pouvoir imager élargir ses horizons accéder à des cibles exotique et rester au chaud l'hiver..tout en sirotant bien sur ..enfin le reste vous savez:D

Pour ma part les deux sont complémentaires.

 

En tout cas ton image est superbe,bravo!en espérant voir la full!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)
il y a 12 minutes, Vlaams59 a dit :

Ca me fait penser au vieux débat entre les pilotes de coucous et les pilotes de ligne les premiers s'amusant a appeler les derniers les "presse bouton",ils considèrent que la majorité des systèmes étant automatisés sur les avions de ligne (autopilot,atterissage ILS etc...)les pilotes ne sont plus vraiment des pilotes.Perso je trouve cette comparaison injuste et fausse car malgré tous les systèmes automatisés du monde le pilote reste quand même le seul maître de son zing et généralement c'est la qualité du  pilote qui fait toute la différence dans tous les cas.

D'accord mais pas dans ce contexte. Pas plus que la comparaison entre le pilote d'avion et celui de drone. 

 

Il faut bien comprendre que ce qu'on loue en remote est la même chose que ce qu'ont peux avoir au bout du jardin. 

C'est souvent du haut de gamme mais on peut parfaitement l'acheter. 

 

Je ne comprend vraiment pas où est la différence entre utiliser son matos ici ou le même matos à 12000 borne quand il est utilisé de la même façon. 

 

Hormis que le matériel n'est pas à lui c'est pareil. Et je ne vois pas en quoi cela remet en cause la propriété intellectuelle. C'est lui qui a pris la photo avec les paramètres et temps de pose qu'il a décidé. Si j'avais loue le même matos et pointer le même objet je paris que les résultats auraient été différents.

Modifié par kirks

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

Perso je n'ai jamais fait de remote, donc je ne parlerais pas de ce que je ne connais pas, mais je me dis que ce que veut dire Davidastro c'est qu'étant donné que le matériel est dans un endroit très probablement entretenu par des professionnels, la plupart d'entre nous ne serions peut être pas capable de régler aux petits oignons notre matos, comme il l'est par ces gars là sur leur site, et que partant de là, on ne serait pas en mesure de faire aussi bien avec ce même matos si c'est dans notre jardin qu'il se trouvait (???)

En tout cas je trouve que ça laisse rêveur d'avoir les moyens de se payer ce genre de fantaisie à l'autre bout du monde, et je rejoins la plupart d'entre vous sur le fait que ça permet effectivement de voir d'autres horizons!

Et au passage, très belle image!

Manu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e) (modifié)

 BahEn fait c'est ce que je viens de dire,pour préciser ma pensée,prenons deux pilotes avec le même avion de ligne,même piste et mêmes conditions météo.

Malgré tous les systèmes du monde le premier en finale va vous poser comme une petite fleur et l'autre va lâcher l'avion comme un bourrin.Donc c'est bien le pilote qui fait la différence et pour faire l'analogie avec le remote il en va de même(même si j'y connais rien en remote).

Enfin c'est juste mon avis je suis peut être à côté de la plaque:D

Modifié par Vlaams59
  • Comme je me gausse! 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 9 minutes, Vlaams59 a dit :

 BahEn fait c'est ce que je viens de dire,pour préciser ma pensée,prenons deux pilotes avec le même avion de ligne,même piste et mêmes conditions météo.

Malgré tous les systèmes du monde le premier en finale va vous poser comme une petite fleur et l'autre va lâcher l'avion comme un bourrin.Donc c'est bien le pilote qui fait la différence et pour faire l'analogie avec le remote il en va de même(même si j'y connais rien en remote).

Enfin c'est juste mon avis je suis peut être à côté de la plaque:D

Ha ok. Je suis d'accord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Intéressant ce débat. :)
Je vais reprendre l'analogie d' archange 84 avec la musique.
Prenons un musicien moyen avec du matériel moyen auquel tu prêtes un super matériel.
Normalement le même morceau devrait sonner mieux sur le meilleur matériel, s'il sait le régler. Et si un pro lui règle son son aux petits oignons, ben, il sonnera encore mieux.
Dans le sens inverse, le pro qui utilise le matériel moyen sonnera mieux aussi simplement parce qu'il joue mieux et que le matériel ne fait pas tout.
Donc, oui, le matériel utilisé a sa part de responsabilité dans le résultat. A condition de savoir s'en servir.
Oui, le musicien , ou l'opérateur,  a sa part de responsabilité dans le résultat. Quelque soit l'instrument.
Et le résultat obtenu est bien le sien. Génial ou merdique.
Mais ce n'est heureusement pas forcément les plus pros musicalement ou techniquement qui provoque l' émotion. 
Bon, d'accord, on n'est pas tellement plus avancé ! :D

  • Comme je me gausse! 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.