Colmic

Comparatif ASI183 vs Altair 183

Recommended Posts

Bonjour à tous,

j'ai récupéré la semaine dernière une ASi 183MM pro. Comme j'ai toujours l'Altair 183M pro Tec prêtée par Skyvision, j'en profite donc pour faire un test comparatif entre les 2 caméras.

 

Pour rappel, les tests de l'Altair 183M pro Tec sont ici :

 

Pour le moment il fait moche ici, donc je vais me contenter dans un premier temps de comparer les caméras au niveau de leurs caractéristiques, poids, tailles, accessoires fournis, etc.. et je propose un comparatif de darks réalisés dans les mêmes conditions.

 

Allez, c'est parti !

 

Tailles et poids :

 

Hauteur ALTAIR : 104mm

Hauteur ASI : 72mm sans la bague de 11mm - 83mm avec la bague

 

vue_arriere.jpg

 

Diamètre ALTAIR : 85mm arrière - 80mm avant

Diamètre ASI : 76mm

 

Vue_cotes.jpg

 

Vue côté capteur :

 

vue_capteurs.jpg

 

Poids ALTAIR : 566g

Poids ASI : 444g

 

ALTAIR_poids.jpgASI_poids.jpg

 

A ce stade du comparatif, on peut dire que :

- l'Altair est plus lourde, plus volumineuse que l'ASI

- le ventilateur arrière est un peu plus gros sur l'Altair

- on a 4 leds de contrôle sur l'Altair (12V, usb, ventilo, refroidissement), 1 seule sur l'ASI (12V)

- le hublot de l'Altair est rond, celui de l'ASI est rectangle (le nettoyage du hublot a été très simple sur l'Altair avec un lens-pen, alors que sur l'ASI le nettoyage est beaucoup plus problématique, on n'arrive pas à aller dans les coins)

- le hublot de l'Altair est muni de résistances chauffantes pour éviter le dépôt de givre, l'ASI en est dépourvue

- le metalback au capteur est de 17.5mm sur l'Altair, sur l'ASI il est de 6.5mm + une bague démontable de 11mm

 

Accessoires fournis :

 

ALTAIR :

- un nez 2 pouces/M42 avec filetage pour filtres M48

- un câble USB3 de 1.80m

- une alimentation 220V/12V pour le refroidissement

- une cartouche recharge de dessicant

- une valise de transport rigide et hermétique

 

image.png

 

ASI :

- une bague M42 de 11mm

- une bague M42 de 16.5mm

- une bague M42 de 21mm

- un nez 1.25 pouces avec bouchon

- 1 câble USB3 de 2m

- 2 câbles USB2 de 50cm (pour la roue à filtres et la caméra de guidage)

- 2 bagues spacers pemettant d'orienter correctement la caméra quand elle est vissée à fond

 

ASI_accessoires.jpg

 

A ce stade du comparatif, on peut dire que :

- L'ASI est bien mieux fournie en accessoires que l'Altair, notamment au niveau des bagues et des câbles

- néanmoins l'ASI n'est pas fournie avec l'alimentation 220V/12V (en option)

- la valise de l'Altair est très costaud et protègera bien la caméra et quelques accessoires

 

Les darks :

 

J'ai réalisé 2 darks de 120 et 300s sous SharpCap pour chacune des caméras, dans les mêmes conditions, à savoir :

- température -15°c

- gain unitaire pour chaque caméra

 

ALTAIR :

 

ALTAIR183_SharpCap.jpg

 

DARK 120s, mesure du fond :

 

ALTAIR183_dark120s_fond.jpg

 

DARK 120s, mesure sur l'ampglow :

 

ALTAIR183_dark120s_glow.jpg

 

DARK 300s, mesure du fond :

 

ALTAIR183_dark300s_fond.jpg

 

DARK 300s, mesure sur l'ampglow :

 

ALTAIR183_dark300s_glow.jpg

 

ASI :

 

ASI183_SharpCap.jpg

 

DARK 120s, mesure du fond :

 

ASI183_dark120s_fond.jpg

 

DARK 120s, mesure sur l'ampglow :

 

ASI183_dark120s_glow.jpg

 

DARK 300s, mesure du fond :

 

ASI183_dark300s_fond.jpg

 

DARK 300s, mesure sur l'ampglow :

 

ASI183_dark300s_glow.jpg

 

Je ne peux pas trop juger des valeurs mesurées, aussi je m'en remets à vous en vous fournissant les FITs de ces 4 darks ici : http://www.astrosurf.com/colmic/ASI183_vs_ALTAIR183/?C=M;O=D

 

A ce stade du comparatif, on peut dire que :

- pour arriver à -15°c, le Peltier de l'Altair n'est qu'à 57% alors que celui de l'ASI est à 69%

- la réduction de l'ampglow donnée comme argument de vente pour l'Altair ne m'a pas l'air convaincante, les niveaux d'ampglow sont quasiment les mêmes pour les 2 caméras sur 300s de pose

- les 2 darks de 300s sont très propres avec quasiment aucun pixel chaud de part et d'autre

 

A noter que cet ampglow se retire vraiment très bien au pré-traitement comme j'ai déjà pu le montrer lors de mes tests précédents.

 

Conclusion :

 

Pour rappel voici les différences principales entre les 2 caméras :

- l'ALTAIR possède 4Go de Ram DDR3 contre 256Mo pour l'ASI

- l'ALTAIR possède un hublot traité anti-IR/UV, l'ASI possède un hublot non traité (il faudra rajouter un filtre L)

- l'ATAIR possède des résistances chauffantes pour éviter le givre sur le hublot, l'ASI n'en possède pas

- L'ALTAIR est sensée posséder une réduction de l'Ampglow, ceci n'est pas mentionné pour l'ASI

 

L'argument concernant la réduction de l'ampglow de l'ALTAIR n'est, après les tests, pas recevable, à moins que l'ASI ne le possède aussi sans le mentionner.

On voit bien que le niveau d'ampglow est quasi-identique, on pourrait presque dire que l'ASI en a un peu moins.

L'ASI est livrée d'origine avec des bagues et des câbles, puisque ZWO propose également roue à filtres et diviseur optique, ce qu'ALTAIR n'a pour l'instant pas à son catalogue.

En revanche l'ALTAIR propose un bloc d'alimentation 220v/12V, ce qui est quand même bien utile. C'est bizarre que ZWO ne propose celui-ci qu'en option.

Les 4Go de RAM de l'Altair seront bien utiles en imagerie lunaire/solaire ainsi qu'en Ciel Profond rapide, ce qui permet un tampon d'images plus important.

Concernant les résistances chauffantes sur le hublot de l'ALTAIR, je ne peux pour le moment pas juger puisque je n'ai pas fait d'essais sur plusieurs nuits avec l'ASI. Il est clair qu'avec l'ALTAIR je n'ai jamais eu de givre sur le hublot lors de tous mes tests, à -15°c.

Le refroidissement de l'ALTAIR a l'air plus efficace que celui de l'ASI, je pense que l'ALTAIR pourrait descendre plus bas que l'ASI. Maintenant il n'y a pas forcément d'intérêt à descendre sous les -15°c avec ce type de capteur.

L'ALTAIR est plus lourde et volumineuse que l'ASI.

Les tarifs sont quasi-similaires, 1180 euros pour l'ASI contre 1260 euros pour l'ALTAIR. La différence se justifie par l'ajout des 4Go de RAM, le bloc d'alimentation et la valise fournie.

 

 

  • J'aime 2
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce test super détaillé :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

petit question : Le mode « True » RAW chez altair : un avis ?

 

détail commercial : Sortie en mode RAW pur pour un meilleur post-traitement : Le capteur Hypercam ADC peut traiter les fichiers RAW 12 bits, qui sont étirés en 16 bits. En mode RAW, le gain analogique (sur capteur) est utilisé pour les images à très faible bruit de lecture. Comme la sortie est complètement “RAW” en mode analogique, il n’existe pas de traitement “numérique en aval” partiel comme avec un reflex numérique ou d’autres caméras chinoises moins chères de conception similaire, ce qui permet de créer un véritable mode RAW pour les meilleures performances deepsky. Le mode « True » RAW permet une plus grande souplesse et une plus grande cohérence dans le traitement de grandes piles d’images pour une imagerie “lucky deepsky », qui permet de tirer parti du faible bruit de lecture de la caméra. Les fichiers image .FITS ou .SER sont capturés dans leur forme la plus pure pour un traitement ultérieur dans le logiciel de votre choix. Bien sûr, pour l’utilisation de l’astronomie vidéo / EAA, vous pouvez sélectionner le mode RVB et capturer des fichiers .AVI, ou simplement afficher l’écran avec un accès complet aux commandes de balance des blancs, gamma, contraste et histogramme, comme tout appareil photo.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

un test qui tombe à point, merci pour ton temps et ton retour.

 

Samuel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une distance de BF de 6,5 interne sauve quelque fois et permet souvent d utiliser un DO et une RAF qui n'ont pas la taille d un papier cigarette.

Quand vous avez un BF de 55 mm par exemple à respecter ça se médite.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super comparatif , comdab 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @gerard33 @echosud @samleminou

 

Il y a 20 heures, La Louche du Nord a dit :

petit question : Le mode « True » RAW chez altair : un avis ?

 

A vrai dire, je ne vois pas trop la différence entre ce true RAW et un RAW normal !

En fait l'étirement sur 16 bits, SiriL le fait quand tu pré-traites l'image (avec l'option stretch).

Donc je sais pas trop quoi en dire.

 

Il y a 17 heures, archange34 a dit :

Une distance de BF de 6,5 interne sauve quelque fois et permet souvent d utiliser un DO et une RAF qui n'ont pas la taille d un papier cigarette.

 

Carrément très utile même ! Maintenant il faut bien comprendre la philosophie d'Altair : comme ils ne proposent pas de roue à filtres ni de diviseur optique à leur catalogue, ils ne sont pas dans la même logique que ZWO qui prévoit déjà d'emblée ces 2 options, aussi bien dans les accessoires fournis que dans le calcul du metalback.

D'ailleurs j'ai moins galéré à monter la roue et le diviseur sur l'ASI183 que sur l'Altair (sur laquelle j'ai dû acheter des bagues spécifiques pour obtenir le bon backfocus avec mon réducteur). Sur l'ASI tout est déjà prévu et c'est bien sur ce point que risque de se faire la différence.

 

En gros :

- si caméra mono + roue et DO => préférer l'ASI

- si caméra couleur et lunette-guide => préferer l'Altair

- si envie de faire CP rapide et lunaire/solaire grand champ => préferer l'Altair pour ses 4Go

- si envie de jouer avec l'ASiAir => pas le choix c'est l'ASI

  • J'aime 3
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.