Jump to content

Renseignements sur l'IMX178mm (ROI possibles)


Recommended Posts

Bonjour.

Je souhaite acheter une caméra à base d'IMX178 monochrome pour remplacer ma PLB-Mx . C'est pour du planétaire, lunaire (avec un C8 sur eq6r) mais aussi pour du solaire avec un spectrohéliographe de construction perso. J'avais l'habitude avec ma PLB-Mx de faire un ROI de 1280x240 autour de la raie Halpha pour avoir une meilleure cadence d'images. Je voulais juste savoir si le ROI pouvait se définir comme on le voulait sur l'IMX178mm ou si les cadrages des ROI étaient prédéfinis (genre 1280x960 possible mais 1280x240 impossible).

Cela dépend peut-être aussi du logiciel d'acquisition utilisé ?

Merci d'avance pour vos renseignements.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Je te confirme que l'on peut faire le ROI que l'on souhaite, ce n'est pas limité aux valeurs pré-établies (testé sous ASICAP et FireCapture ave une cam ZWO ASI178MM)

 

notes:

- j'ai constaté que le ROI choisi doit être un multiple de 4 (pour la grande largeur du capteur) et multiple de 2 (petite largeur du capteur) Exemple si je veux faire 499x199 je vais avoir du 496x198 (constaté sur Asicap, pas testé sur Firecapture)

- pour maximiser la cadence de capture ce qui compte vraiment c'est de réduire le nombre de lignes capturées. Pour un spectrohéliographe (comme le Sol'Ex) il est donc important d'avoir une dispersion verticale du spectre (verticale= sur la hauteur du capteur= la petite largeur du capteur). Donc par exemple sur ce capteur faisant 3096x2080 on capturera la raie alpha en 3096x100 par exemple.

 

Cordialement, Stephane

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour @Spectrosolar,

 

Bien venue sur WebAstro. Pensez à écrire une présentation, c'est très rarement mal perçu.

 

Concernant le ROI, ce n'est pas tant le capteur qu'il faut examiner, mais le modèle précis de la caméra convoitée. Le ROI est affaire d'électronique embarquée et non de capteur IMXxxx sauf peut-être sur des capteurs entrée de gamme.

 

Une caméra monochrome en planétaire ! Dans quel but précisément ? Soleil ou Lune je peux comprendre mais sur les planètes, dites nous en davantage. Les planètes tournent sur elles-même de manière sensible. Si vous shootez couleur par couleur + la Luminance, vous aurez beaucoup de difficultés pour réaliser les alignements des différentes couches. Une partie de la planète sur son limbe au couchant aura disparu à la deuxième couleur, plus encore à la troisième, alors qu'à son limbe du levant vous aurez la troisième couleur, mais il vous manquera les deux premières. Cela va vous générer de grandes imprécisions sur toute la périphérie de la planète, plus encore à l'équateur, dans le résultat final.

 

Ney

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, 22Ney44 a dit :

Concernant le ROI, ce n'est pas tant le capteur qu'il faut examiner, mais le modèle précis de la caméra convoitée. Le ROI est affaire d'électronique embarquée et non de capteur IMXxxx sauf peut-être sur des capteurs entrée de gamme.

Remarque très pertinente (comme souvent Ney 🙂 ), en plus du capteur il faut tenir compte de l'électronique périphérique implémentée dans la camera et surtout du firmware (logiciel embarqué dans la camera), raison pour laquelle j'ai précisé que j'avais une ASI178 de ZWO, rien ne garantie qu'une cam QHY disposant du même capteur ait les mêmes possibilité de ROI

 

Pour le choix de la camera monochrome (versus couleur), le pseudo utilisé (SpectroSolar) me laisse penser que la spectroscopie est l'usage premier visé pour l'achat de cette camera, et là l'usage d'un capteur monochrome se justifie pour le gain en sensibilité et en definition (personnellement l'achat de l'ASI178MM c'est pour un usage spectro avec un SolEx) et pour du planetaire lunaire (oui il y a de la couleur sur la lune, mais en monochrome c'est très bien aussi). Par contre il est vrai que la roue a filtre sur Jupiter c'est compliqué vu sa vitesse de rotation...

 

Cordialement

Link to comment
Share on other sites

Exact, j'ai bien compris que je serai sûr du ROI avec la ZWO et pas n'importe quelle caméra à base d'IMX178mm.

Ma caméra actuelle (PLB-Mx) est déjà un capteur noir et blanc, j'ai pris l'habitude de faire le soleil en Halpha, la Lune mais aussi les planètes (avec une roue à filtre que j'ai motorisée, pilotée par ASCOM).

Je joins mes dernières images de Jupiter, dont je suis très content (rappel : j'utilise un C8 sur monture EQ6R). Mon échantillonnage était un peu faible (f/d=14 environ), du coup, je me dit qu'avec l'IMX178 qui a des photosites plus petits, ce sera mieux, en plus de l'USB3 qui me permettra de cadencer davantage car là, je plafonne à 20fps, même en ROI.

Mais, il est vrai que c'est davantage pour avoir un capteur plus grand pour aller sur mon spectrohéliographe, et pour faire plus simplement (avoir moins de morceaux) des mosaïques lunaires.

Bref, une caméra polyvalente, même en monochrome.

Pour la présentation, désolé, je verrai çà demain. (il faut ouvrir un sujet dans le forum "présentation" si j'ai bien compris ?)

 

 

superposition.jpg

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Spectrosolar a dit :

Mon échantillonnage était un peu faible (f/d=14 environ), du coup, je me dit qu'avec l'IMX178 qui a des photosites plus petits, ce sera mieux, en plus de l'USB3 qui me permettra de cadencer davantage car là, je plafonne à 20fps, même en ROI.

Bonsoir @Spectrosolar,

Avec un capteur IMX178 MM, l'échantillonnage idéal est atteint à F/D = 12. Votre instrument est à F/D = 10 par construction, une lentille de barlow X1,2 avec possibilité d'accroitre ce facteur grâce au tirage, vous place dans des conditions idéales pour le planétaire.

 

Vos photos de Jupiter sont effectivement intéressantes, cependant en observant le limbe levant, nous notons une très forte dominante bleue, est-ce cette couleur que vous avez faite en troisième position ?

 

Il y a 2 heures, keymlinux a dit :

Remarque très pertinente (comme souvent Ney 🙂 )

Merci @keymlinux pour le compliment ;) !

 

Ney

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Ney. Effectivement, je fais du LRVB, dans cet ordre. Par contre, la focale du C8 monte très vite avec le backfocus. Avec le crayford et la roue à filtres et l'ADC et la bague de tilt, je recule beaucoup le foyer et le f/d passe de 10 à 13-14 environ. Du coup, je n'aurais pas besoin de Barlow (même si l'ADC aurait peut-être préféré). 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Spectrosolar a dit :

Par contre, la focale du C8 monte très vite avec le backfocus

Plus précisément de par la distance primaire/secondaire : https://saplimoges.fr/variation-de-la-focale-dun-schmidt-cassegrain-avec-la-mise-au-point/

 

Parmi les caméras à capteur IMX178 il y a la Player One Neptune-M que je n'ai pas eue. Par contre, j'ai eu la ZWO178MM qui me donnait de anneaux de Newton en solaire sur une Lunt 60 (H alpha), tilter le capteur permet de résoudre le problème. Je ne sais pas si ce phénomène existe avec un spectrohéliographe. La Neptune-M a une bague de tilt intégrée en face avant. J'avais remplacé ma 178 par une ZWO ASI290MM, les Player One n'existaient pas à cette époque..

  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, krotdebouk a dit :
Il y a 10 heures, Spectrosolar a dit :

Par contre, la focale du C8 monte très vite avec le backfocus

Plus précisément de par la distance primaire/secondaire : https://saplimoges.fr/variation-de-la-focale-dun-schmidt-cassegrain-avec-la-mise-au-point/

 

Bonjour les gens,

 

A tous les lecteurs de passage, et surtout aux possesseurs de Schmidt-Cassegrain, n'hésitez à prendre quelques minutes pour lire l'article du lien donné ci dessus par @krotdebouk. Cet article est édifiant et vous fera gagner beaucoup en maitrise de votre instrument.

 

Ney

  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, 22Ney44 a dit :

Cet article est édifiant et vous fera gagner beaucoup en maitrise de votre instrument.

Il y a une distance de BF optimum indiquée par Celestron pour ses tubes : https://www.celestron.com/blogs/knowledgebase/what-are-the-optimum-back-focus-distances-for-celestron-scts

Je ne retrouve évidemment pas le post (sur CN de mémoire), mais il y était indiqué que cette distance optimum est celle à laquelle Celestron a fait ses mesures de caractéristiques optiques mais elle joue également sur les aberrations chromatiques, le bleu je crois me souvenir. On peut profiter de la variation de focale en fonction de la distance primaire/secondaire mais ce sera au détriment du reste. J'en ai retenu qu'il fallait se débrouiller pour avoir un montage qui permet de ne pas trop s'éloigner de la distance préconisée en sortie de tube.

J'ai acheté une barlow x1.5 pour un C11XLT + ASI290MM (2.9 µm), ça devait tomber super pile poil. Loupé.. Sur les quelques images que j'ai pu faire en lunaire avec mon montage, je trouve que c'est meilleur au foyer et pas qu'un peu. Le capteur se retrouve à 165 mm pour une distance théorique de 139 à 152 mm (je n'ai pas bien compris les spécifications Celestron du lien, un croquis aurait été mieux). Impossible de faire moins avec mon montage Clicklock en sortie de tube, bague rotative, RAF, ADC et caméra. Avec la barlow le capteur est encore plus loin, ceci explique peut être cela..

Je resterai quand même prudent à cause d'autres phénomènes, la turbulence et la mise en température du tube notamment, mais j'en ai tiré une autre conclusion avec un SCT : le calcul d'échantillonnage est une chose, la pratique en situation en est une autre !

Link to comment
Share on other sites

J'avais utilisé les tableaux donnés pour calculer la nouvelle focale de mon C8 en fonction du backfocus. Les données sont fidèles à ce que j'avais pu mesurer. On peut s'y fier les yeux fermés. Et oui, avec Barlow, ADC, raf, et diverses bagues, on a vite dépassé le fd10 de départ, d'où mon souhait d'une caméra avec des petits photosites pour enlever la nécessité d'une Barlow et rester dans des backfocus "acceptables".  L'ADC pose quand même pas mal de problèmes. Si on ne veut pas trop d'astigmatisme, on lit qu'il faut une Barlow, mais le tirage devient grand et le f/d du SC est monté, donc avec la barlow on se retrouve avec des f/d énormes. Si l'ADC fonctionne bien dès f/d 10, je pense qu'il faut se dispenser de barlow avec nos SC.

Link to comment
Share on other sites

Le 04/11/2022 à 14:28, Spectrosolar a dit :

J'avais utilisé les tableaux donnés pour calculer la nouvelle focale de mon C8 en fonction du backfocus. Les données sont fidèles à ce que j'avais pu mesurer. On peut s'y fier les yeux fermés. Et oui, avec Barlow, ADC, raf, et diverses bagues, on a vite dépassé le fd10 de départ, d'où mon souhait d'une caméra avec des petits photosites pour enlever la nécessité d'une Barlow et rester dans des backfocus "acceptables".  L'ADC pose quand même pas mal de problèmes. Si on ne veut pas trop d'astigmatisme, on lit qu'il faut une Barlow, mais le tirage devient grand et le f/d du SC est monté, donc avec la barlow on se retrouve avec des f/d énormes. Si l'ADC fonctionne bien dès f/d 10, je pense qu'il faut se dispenser de barlow avec nos SC.

En planétaire il y a bien entendu l'échantillonnage idéal. Pour votre instrument nous avons vu qu'il correspondait à une valeur de F/D = 12. Cette valeur certes idéale est aussi la valeur minimale. Cependant dans des conditions favorables de seeing, de turbulences, de pollution lumineuse (donc de non pollution) il n'est pas du tout interdit d'accroitre ce rapport F/D et par là d'accroitre le grossissement, les détails planétaires n'en seront que mieux résolus. Notez cependant qu'il vous faudra veiller à ne pas dépasser la valeur F/D = 25.

 

Ney

Link to comment
Share on other sites

Ce post a été le déclencheur pour enfin me décider à remplacer mon ASI174MM à gros pixels pour une Neptune-M plus adaptée à la petite focale de ma Lunt 60. A priori, rien à envier à ZWO côté qualité de fabrication apparente.

Côté ROI, du moment que c'est un multiple de 2, tout est possible avec FireCapture.

image.jpeg.1ebe84343cd29732bb398a3abe201cb4.jpeg

 

Une différence de fourniture par rapport à ZWO, il n'y a pas d'objectif grand angle par contre il y a une petite poire soufflante pour nettoyer le capteur.

Link to comment
Share on other sites

Je ne connaissais pas ces caméras Neptune. Elles ont l'air bien (ajout de mémoire DDR3, tilt réglable, un enregistrement des pixels défectueux, ...) Ils disent aussi que la DDR3 permet de diminuer le bruit de lecture.  Des avis sur ces sujets ?

 

Link to comment
Share on other sites

J'utilise la zwo avec ce capteur (asi178mm) sur le logiciel FireCapture pour planétaire / lunaire / solaire un peu. Enfin pour être exacte j'utilisais la même en couleur (178mc) et je viens de passer à la mono mais pas eu le temps de faire beaucoup de planétaire depuis 🙂 Quand même une fois pour une Jupiter. Et j'ai pas eu de souci particulier à cadrer ma planète comme je voulais sur Firecapture (et j'en n'avait pas avec la mc non plus), donc je dirais que pas de souci avec les ROI personnalisées avec cette camera. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ce complément d'informations sur les ROI possibles. Maintenant, mon dilemme, c'est PlayerOne ou ZWO ? Je pencherai pour PlayerOne qui a l'air d'avoir quelques avantages comme la bague de tilt intégrée et la mémoire ddr.

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   1 member

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.