Jump to content

Alhajoth

Membre
  • Posts

    2,963
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

3 Followers

A propos

  • Résidence
    Paris

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

Alhajoth's Achievements

  1. Tiens, un article que j'avais manqué, qui traite de l'incertitude juridique sur l'obligation vaccinale, même pour les professionnels : https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/07/16/licenciement-pour-absence-de-passe-sanitaire-un-motif-inedit-incertain-juridiquement-selon-des-avocats_6088508_3234.html
  2. En général, le problème n'est pas tant le trépied que la monture. Quel est ton budget ?
  3. @NickyCA Dans ces tarifs, il vaut mieux se rabattre sur l'occasion. Complète ton profil pour indiquer ton lieu de résidence (il peut être vague), histoire qu'on t'aide à trouver une offre intéressante dans ta région.
  4. Il peut faire de l'astrophoto avec une petite monture sur laquelle il montera un reflex et un objectif. Cela rentrera dans le budget s'il possède déjà le matériel photo. Mais alors, pas de télescope...
  5. Je te rejoins sur les coûts associés aux soins. D'après moi, ceux qui refusent de se faire vacciner ne devraient pas bénéficier de l'assurance maladie pour des soins liés à la CoVid. Le problème est que ceux qui en veulent pas se faire vacciner sont en général ceux qui ne risquent pas grand chose. La causalité entre le refus d'un vaccin d'une personne A et la contamination d'une personne B est impossible à établir, sauf si la personne B a comme contact exclusif la personne A. Difficile donc d'établir les responsabilités. L'argument sur la liberté limitée est faible, car on peut la retourner : le désir de liberté de ceux qui ne veulent être en bonne santé obère celle de deux qui ne veulent pas se faire vacciner. Donc, on n'est guère plus avancé. Surtout que les premiers peuvent se faire vacciner pour ne pas être infectés. Tout ces principes de la déclarations des droits de l'Homme sont un peu de l'enfumage, car aucun n'est applicable dans l'absolu, et tous sont largement interprétables et interprétés, bien souvent car ils s'opposent les uns aux autres. On en a encore besoin d'une cour constitutionnelle pour trancher : cela prouve bien que ce n'est pas si simple. Selon moi, aucun article n'est respecté, car tous sont corsetés par des lois (je ne dis pas que c'est un mal). Ces grands principes ne sont que cela : des principes. Comme tu l'as dit, on vit en société. Et comme je l'ai dit dans un post antérieur, vouloir à tout prix prolonger la durée de vie des individus peut être considéré comme nuisible à la société. Le problème est donc : qui définit donc ce qui est bon pour la société ? C'est une question politique, pas une question de santé publique. Or, ce débat politique est étouffé.
  6. Hello, Les molettes droites de mon porte-oculaire tournent dans le vide. Celles-ci comportent chacune un trou, et une vis doit sans doute s'y trouver profondément enfouie. Je suppose qu'un serrage de celle-ci résoudrait le problème. Quelqu'un connait-il le type de ces vis ? Merci.
  7. Tu as dit : Celui qui dit que c'est sans risque mériterait qu'on lui retire toutes ses accréditations. C'est lui qui est dangereux. Aucune interprétation linguistique de ma part. Tu veux retirer les accréditations professionnelles pour que ces personnes se voient retirer la légitimité de leur parole. Plus globalement, je trouve fascinante ta propension à ne répondre que sur les interventions (les miennes où celles des autres) qui rentrent dans ton cadre de pensée. Ton seul angle front d'attaque porte sur la liberté individuelle et ses conséquences sur le destin individuel des malades. Tout le reste, tu l'ignores superbement.
  8. Revois ta définition de l'eugénisme, qui a trait à une sélection génétique prénatale. Bref, aucun rapport. Ce n'est pas moi qui choisis, c'est la maladie. C'est un des moyens qu'a trouvé la nature pour réguler les populations. Et en l'occurrence, une maladie qui atteint surtout les gens qui ont déjà fait l'essentiel de leur vie, et contre laquelle on déploie une énergie folle au détriment de ceux qui débutent à peine leur vie. Et qui en auront aussi des séquelles pour le reste de leur vie (une soixantaine d'années au bas mots, pour ceux qui auront vu leur diplôme dévalorisé). Oui, les maladies tuent des gens. Il faut arrêter le raisonnement simpliste "La mort, c'est pas bien." La question, souvent brandie par les pro-vaccins, est : quel est l'intérêt collectif ? Quelle est la proportion de gens qui ont des séquelles ? Quel est le rapport bénéfices/risques pour la collectivité ? Je ne sais pas où tu vu dans mes propos des considérations "hédonistes"... La vie n'est pas faite que de considérations sanitaires. Considérons également les "sachants" en démographie, puisqu'on parle de mortalité.
  9. Non, je suis vacciné parce que m'a femme voulait pouvoir aller au restau pendant mes vacances. Bref, par lâcheté. N'oublie pas l'article 6 : "La Loi est l'expression de la volonté générale." Tu as perçu une volonté générale de l'établissement d'un certificat de vaccination conditionnant l'accès à des endroits publics ? Moi, ça ne m'a pas frappé. Je ne cherche pas à ce qu'on me bombarde de communications gouvernementales sur les bienfaits du vaccin, et pourtant, ils viennent tout seuls à moi...
  10. Sauf que le souci de la mort, c'est aussi souvent une préoccupation individuelle. Surtout dans le cas de la CoVid Faire vivre les gens le plus longtemps possible assure-t-il le bien être collectif ? Quand on voit tous les problèmes sociétaux occasionnés par l'allongement e la durée de la vie, je n'en suis pas du tout sûr. Les égoïstes sont peut-être ceux qui exigent de rester en vie le plus longtemps possible.
  11. Avec la roulette russe, la probabilité de mourir est de 1/6 (voire moins, si on tient mal le flingue). Avec la CoVid, on n'en est pas du tout là. Encore la rhétorique de l'homme de paille... Surtout que ça dépend du profil de la personne considérée.. Si j'en crois le site de statistiques sur la CoVid, on est à un taux de létalité de moins de 2 %. Et ici, on voit que 73 % des morts ont plus de 75 ans. En dessous de 45 ans, les statistiques ne sont pas significatives. J'aimerais qu'on débatte un peu plus de la qualité de vie vs la quantité de vie. En 2010, dans le monde, la 4ème cause de mort était l'automobile. Va-t-on l'interdire pour raisons sanitaires ? En 2020, les accidents de voiture ont fait bien moins de morts que la CoVid, mais beaucoup de polytraumatisés, qui coûtent très cher à la collectivité, beaucoup plus que ceux qui se sortent d'une infection à la CoVid. Alors, on va mettre tout le monde au vélo pour raisons sanitaires ? Quand on parle de coût/bénéfices, il ne faut pas raisonner seulement en termes de santé. Quelles compétences scientifiques as-tu pour dire qu'on devrait museler les minoritaires ?
  12. Effectivement, il est plus difficile, quand on débute, de reconnaître les principales constellations quand il y a beaucoup d'étoiles.
  13. J'ai également cru ça à une époque, mais effectivement, cela ne concerne que Takahashi.
  14. Effectivement, je vois également ça comme une branche parallèle.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.