Jump to content

LucaR

Membre
  • Posts

    592
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

1 Follower

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

LucaR's Achievements

  1. Ha d'accord! Plus de 60.000 poses à empiler sur Siril, normal tout va bien. T'as un ordinateur quantique et un data center dans ton salon ou t'a fait tourner un ordi normal pendant plusieurs années consécutives? 😅 Blague à part le résultat est splendide, bravo!
  2. Défiltré partiel. Des filtres duo-bandes il y en a plein de plusieurs marques. Tu peux voir le tuto de Colmic, il en donne une liste. A ma connaissance le seul existant en format EOS-Clip (=qui se monte juste devant le miroir dans l'APN) c'est le STC Astro-Duo Narrowband. Après rien n'empêche d'utiliser un 2" (par exemple le très apprécié Optolong L-extreme) avec un tiroir à filtre dans le chemin optique, mais avec un APN on est souvent très juste en backfocus et cette épaisseur en plus n'aide pas...
  3. Merci! Ici: https://www.cyclopsoptics.com/astronomy-filters/stc-astro-duo-narrowband-clip-filter-canon-aps-c-free-shipping-free-lenspen/ Reçu en 2 semaines environs.
  4. Bon j'ai fini par me dépatouiller avec ces couleurs 🙂 Curieusement, le résultat est beaucoup plus fin dans les détails de la nébuleuse qu'avec le HOO! Je ne sais pas pourquoi? Mais du coup j'ai eu l'idée d'utiliser cette HHO en couche luminance (en la mettant en noir et blanc) et d'y ajouter le HOO en couche couleur. Je ne sais pas si ça à un sens de faire mais le résultat est vachement plus joli que la précédente HOO!
  5. @ZipstpquiHa pardon j'ai confondu avec @John.Yeah qui a la même lunette que moi (une 102 triplet) qui n'est pas la 80ED. Mais la 80ED est très bien aussi, simplement le champs sera plus grand encore donc la nébuleuse du sorcier pour le coup il faudrait trop croper ça deviendra problématique avec la baisse de définition. En revanche pas de souci avec l'America qui est très vaste 🙂 Pour faire un HOO en caméra couleur: on pose avec un filtre duoband, sous Siril on prétraite puis on sépare les canaux Halpha et OIII ce qui donne deux séquences. Pour chacune, on retire le gradient, on aligne avec drizzle et on empile. Puis on égalise les niveaux (linear match) et à partir des deux fichiers résultant Ha et OIII on crée une composition RGB avec le H en R et le O en G et B. Ca donne les fameuses couleurs HOO. Ensuite on applique les traitement de base (étalonnage, histogramme, saturation, déconvolution...) puis on passe sous Photoshop pour finaliser (réglages fins, réduction d'étoile, etc...). Pour un SHO: idem mais il faut une deuxième session de pose avec un filtre Souffre, qu'on extrait comme on l'a fait pour H et O puis on mappe RGB avec SHO au lieu de HOO. Le reste est identique. Enfin si on veut combiner avec une luminance ou du RGB, couches qui auront aussi été traité sous Siril de la même manière excepté les composition, on le fait via des calques sous Photoshop. Quoique les compositions sous Siril permettent peut-être aussi de le faire, à voir. Mais tout ça est expliqué en long, large et travers sur les tuto du site de Siril 🙂
  6. Sans oublie la nova qui est toujours là et plus que jamais resplendissante !! C'est dingue quand même ce qu'elle dure, on m'avait dit qu'une Nova ça ne durait que quelques semaines du coup je m'étais dépêché de la shooter en mars quand la bulle était au plus bas... Tu parles Charles! 🙂
  7. Sans doute. J'ai les mêmes avec le filtre duobande IDAS NBX sur certaines photos, avec une lunette 102mm.
  8. Ouaip j'ai vu ça, j'utilise KStars/Ekos, mais pareil à moins de ne se contenter que de très peu de poses en faisant plusieurs tuiles par nuit je ne vois pas trop l'intérêt de cette fonction. Quand je veux faire une mosaïque Telescopius me donne la liste des coordonnées et des angles, j'ai plus qu'à prendre la ligne suivante à chaque nuit - comme pour n'importe quelle cible en fait.
  9. Voici deux exemples que j'ai fait récemment avec mon APN 650D et un filtre duobande sur la même lunette que toi. Là il n'y a que 3h30 de poses mais je compte bien en rajouter une prochaine nuit - quand il fera beau de nouveau! : Celle-ci la cible étant petite j'ai pas mal cropé, du coup la baisse de résolution commence à se voir... Mais ça reste pas trop gênant encore. Pour le coup il y a beaucoup de poses: plus de 10h! Elle a aussi le malheur d'être faiblement lumineuse donc il en faut. Mais après avoir comparé le résultat avec et sans la dernière nuit, il apparait que les 2,5 dernières heures n'ont pas apporté grand chose - j'aurais pu me contenté de 8h. En revanche la différence entre 8h et 5h était très nette en terme de rapport signal/bruit : Et oui après Siril je passe sous Photoshop, Siril ne permet que les premier traitements de base ensuite il faut affiner avec un logiciel de traitement d'image tel que Photoshop ou TheGimp. LightRoom est beaucoup plus limité car il ne permet pas d'utiliser des calques. Bin justement c'est un affaire de calques superposés🙂
  10. Non ça dit juste image plus petite (4 fois moins de pixels) mais ça peut être de très bonne qualité quand même! C'est juste à éviter sur des capteurs qui déjà à la base ont très peu de pixels (genre seulement 1920x1080) car pour le coup ça ferait un résultat pixelisé pas très joli... Ya pas de maximum: plus il y en aura mieux ce sera 🙂 J'ai un setup similaire au tien (c'est la version triplet ta lunette?). Mon ciel est Bortle 4. A chaque cible j'essaie d'obtenir au minimum 4 à 5h cumulés utiles s'il n'y a pas filtre (donc une nuit complète quoi, sauf en été ou il en faut bien 2 pour y parvenir) et 8 à 9h pour une prise avec filtre duobande (soit 2 ou 3 nuits selon les saisons). Sur certaines cibles je tente une pose sans filtre pour en faire une sorte de luminance + une pose avec filtre que j'utilise en chrominance. Dans ce cas je passe au moins 4 ou 5 nuits sur la cible, et quand c'est pour une mosaïque ça multiplie encore!
  11. Ya vraiment deux écoles 😄 Moi je suis de la manuelle! Les scripts peuvent être bien quand on fait toujours le même genre de traitement et quand on a un PC un peu lent - au bout d'un moment je conçoit que ça devienne lourd d'attendre la prochaine étape... Mais moi j'ai toujours des cas particuliers à traiter selon mes sessions - mosaïques, HDR, filtres... Si je bossais avec des scripts faudrait que j'en refasse à chaque session pour les adapter! Le mode manuel permet bien plus de souplesse plus rapidement. Qui plus est j'ai un PC qui dépote (je fais du montage vidéo par ailleurs), du coup les étapes manuelles sont très rapides ça n'a rien de fastidieux. Dans l'ensemble, je travaille bien plus rapidement en manuel qu'avec les scripts.
  12. Siril prend ce qu'on lui donne 🙂 Chaque couche s'empile à part, en mono, et tu rassemble les résultats en une composition RGB - HOO, HHO ou SHO, avec ou sans coefficients, selon les filtres utilisés. Avec un filtre duoband HO les photosites derrière les pixels rouges vont recevoir le Halpha, ceux derrière les bleus et vert vont recevoir le OIII. Siril permet de séparer ça en deux images Halpha et OIII (avec une résolution divisée par 4, du coup), que tu empile à part et que tu rassemble ensuite dans ta composition. Si derrière tu refais une deuxième pause sur la même cible avec un filtre S tu vas récupérer ça sur le rouge, et là aussi tu pourras l'extraire des brutes avec Siril, l'empiler et l'ajouter à ta composition. Bref avec une caméra ou un APN couleur tu peux faire H et O d'une seule session avec un filtre duoband - et donc des composition HOO directement, et si tu veux ajouter S pour une SHO il faut un filtre S et refaire une deuxième session. Donc plus rapide qu'avec une caméra monochrome où il faut faire 3 sessions (voir 7 sessions si tu veux ajouter Luminance + RGB) , mais au prix d'une résolution divisée par 4.
  13. Tout à fait, il l'a présenté hier sur le discord de la chaîne et c'est très complet je pense que tu y trouvera les réponses que tu cherche! Je crois bien qu'il a prévu de la sortir demain lundi.
  14. Oui j'avais pas précisé mais moi je parlais du mode manuel bien sûr.
  15. Techniquement je ne sais pas te répondre, je n'utilise pas Cartes du ciel 🙂 Mais en pratique, quand on en arrive au stade de se lancer dans les mosaïques, on a dépassé celui où on voulait faire plusieurs objets dans la même nuit 🙂 Pour une mosaïque, on consacre au moins une nuit entière, voir plusieurs, à chaque tuile. Du coup la question de laisser ça gérer par un logiciel ne se pose pas tellement: il suffit de noter les coordonnées et centres et angles de chaque tuile que te donne Cartes du Ciel, et chaque nuit tu règle ton angle de capteur puis tu rentre la coordonnée de la tuile comme cible de la nuit, et tu lance ta session. Et la nuit suivante tu passe à la tuile suivante.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.