Jump to content
roger15

Quand les PTT se penchaient sur le berceau de la future télévision française.

Recommended Posts

Qui ça, "nous" ? Les terriens, les solariens, les voie lactiens, les parisiens (du XXème) ??

 

Bin nous les français, qu'on a été plus malin que les russes quoi, cocorico !!!

 

Qui a à se consoler de quoi au juste ?

 

Bin ça c'est quand on a pris une bonne volée, comme les français à l'époque, on se console de cette humiliation en se disant que ça aurait pu être pire, qu'on a quand même réussi à sauver quelques milliers d'hommes. On peut même arriver à se persuader que notre déroute sanglante a été en fait une sévère défaite

pour l'adversaire...:be:

 

 

A propos de Bérésina, je viens de zaper sur la fin du match, ça à l'air mal barré pour nos grognards de l'ovalie, va pas être content Sarkoléon...:cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bin nous les français, qu'on a été plus malin que les russes quoi, cocorico !!!

 

Voilà qui élève la discussion à des niveaux stratosphèriques insoupçonnés. :b: Et argument super intéressant en outre... :)

 

 

A propos de Bérésina, je viens de zaper sur la fin du match, ça à l'air mal barré pour nos grognards de l'ovalie, va pas être content Sarkoléon...:cool:
Une analogie ? Décidément, je vois que la rigueur et la précision sont de mises dans ce "débat". ;)

 

Sur ce, je (re)pars en vacances...Il fait beau. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voilà qui élève la discussion à des niveaux stratosphèriques insoupçonnés. :b: Et argument super intéressant en outre
:)

 

C'était du second degré Jeff, de l'humour, histoire de pousser le mauvause foi historique jusqu'au bout .;)

 

 

 

Sur ce, je (re)pars en vacances...Il fait beau. :)

 

Moi aussi, demain, histoire de profiter de cette poussée anticyclonique, de toute façon il faut que j'aille cueillir mes pommes.:)

 

PS: J'ai un copain musicien russe avec qui je dois retravailler de 8 octobre, je vais quand même lui demander ce qu'évoque pour lui la Bérésina, par rapport à son éducation, une sévère défaite pour les russes ou pour les français, je te tiens au courant...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Jeff (et bonnes vacances), bonsoir François (bonne cueillette de pommes), :be::be::be:

 

Maintenant que nos deux charmants amis ont fini (du moins je l'espère) de disserter sur le fait de savoir si le passage de la Bérézina (j'ai vérifié sur mon dictionnaire, ça s'écrit bien avec un "z" et non avec un "s") était une victoire (ce que modestement je crois) ou une défaite (ce que croit à tort François) de la Grande Armée en novembre 1812, nous allons pouvoir revenir au sujet du départ de ce "topic" : l'histoire du début de la télévision française. ;)

 

Alors, chers Internautes, quelles sont vos réactions sur ce sujet ? :)

 

Roger le Cantalien. :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Roger, j'ai appris plein de choses sur la télé. Superbe rétrospective, pour moi qui n'ai connu le noir et blanc que grâce à une télé couleur qui déconnait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Roger,

merci pour tout ce qui précède au sujet de la télé française, ça me rappelle les premières émissions couleur pour lesquelles on passait en boucle deux films que j'aimerais retrouver.

Un film montrait un petit garçon qui jouait avec un avion, l'autre devait être un documentaire sur la France (Paris?).

Tout ça est bien loin et si ta mémoire ou tes informations pouvaient me venir en aide, merci d'avance.

 

Pour la Bérézina n'oublions pas que la grande armée ne se composait pas que de soldats français, et que si les allemands ont changé de camps, les polonais sont restés fidèles.

Et aussi pour l'ami des animaux, l'histoire du chien "Mouton" au cours de la retraite.

 

J'aperçus devant moi un individu que je reconnus, à sa capote, pour être un homme du Régiment.

 

Il marchait fortement courbé, en paraissant accablé sous le poids d'un fardeau qu'il portait sur son sac et sur ses épaules. Faisant un effort pour me rapprocher de lui, je fus à même de voir que le fardeau était un chien.

 

Le chien qu'il portait était le chien du Régiment, que je ne reconnaissais pas.

 

Je lui témoignais ma surprise de le voir chargé d'un chien, puisque lui-même avait de la peine à se traîner, et sans lui donner le temps de me répondre, je lui demandai si c'était pour le manger... ; que, dans ce cas, le cheval était préférable.

 

Hélas non !, me répondit-il, j'aimerais mieux manger du cosaque ; tu ne reconnais donc pas Mouton ?

 

Tout en marchant, Mouton, à qui j'avais passé ma main droite emmaillotée sur le dos, leva la tête pour me regarder et sembla me reconnaître.

http://grenadiers-idf.com/histoiredelagarde_grenadierscelebres.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà, j'ai une partie de ma réponse sur la façon dont au moins un russe (Leon Tolstoï...) perçoit la bataille de la Beresina :

 

"Pour quelles raisons l'armée russe qui, bien qu'inférieure en nombre, avait remporté la victoire à Borodino sur un ennemi en pleine force, fut-elle vaincue, alors qu'elle était plus nombreuse, à Krasnoïé et à la Beresina, pas les foules désorganisées des français ?" (Livre IV, 3ème partie, XIX).

 

Et aussi, quelques lignes plus bas : "alors que la dernière période de la campagne est, avec juste raison, présentée par les Français comme une suite de victoires et très injustement par les historiens russes comme un triomphe".

 

"Dans la mesure où on les y oblige, les historiens russes (...) doivent avouer que la retraite des Français depuis Moscou est une série de victoires de Napoléon et de défaites de Koutouzov."

 

Bon, cela dit, l'analyse de Tolstoï est plus profonde, plus fine, plus complexe (un régal, ce roman :cool:). Mais en gros, pour la Beresina c'est l'idée... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Roger,

 

Merci pour ce topic qui est fort intéressant, c'est toujour avec plaisir de te lire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

.....devenir jusqu'en juillet 1962 (et les premières images télévisées par satellite avec Telstar 1) la télévision dominante d'Europe.

 

Bonsoir Roger,

 

Petite faute de gout Roger, !oops! Tu parles des premieres images televisées par satellite en 1962, sans dire que la station terrienne était à Pleumeur Bodou dans le 22, chez moi ! :cry:

 

La très celebre antenne à cornet sous Radome, 340 tonnes, 29m de haut, pour suivre le défilement du satellite Telstar 1 en orbite basse , avant le premier satellite geostationnaire en 65, Intelsat 1 (early bird).

 

Il faut absolument venir visiter le Musée des Telecoms, pardon la Cité des Telecoms, on ne dit plus musée ca fait poussiereux. :be:, et en plus c'est à 100m du Planétarium de Bretagne.

 

Jeannot

Share this post


Link to post
Share on other sites
Petite faute de gout Roger, !oops! Tu parles des premières images télévisées par satellite en 1962, sans dire que la station terrienne était à Pleumeur Bodou dans le 22, chez moi ! :cry:

 

Bonsoir Jeannot, :)

 

Oh, que non Sunfish 22 !... j'ai bien déjà parlé de la station de Plemeur-Bodou dans le message n° 6 d'un "topic" voir ici

 

D'ailleurs, Elegac a, à la suite de mon message, posté cinq très belles photographies du radôme de Plemeur-Bodou... :be:

 

Et si ça peut te rassurer, je l'ai même visité deux fois !... :p

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

.... En 2006, Roger ton post sur le radome de Pleumeur ! :rolleyes:

 

Je ne passe pas mes nuits à relire tes 1500 posts ... bien qu'ils soient fort interessants :be:

 

Jeannot

Share this post


Link to post
Share on other sites
.... En 2006, Roger ton post sur le radôme de Pleumeur ! :rolleyes: Je ne passe pas mes nuits à relire tes 1 500 posts ... bien qu'ils soient fort intéressants :be:

 

 

Bonjour Jeannot, :)

 

J'ai, par rapport au "post" de 2006, une bonne nouvelle à t'annoncer : le site Internet de "Télé Satellite" a mis en ligne les premières images en direct ayant franchi l'océan Atlantique en juillet 1962 :

 

http://www.telesatellite.com/video/telstar.asp

 

La qualité des images était à l'époque en réalité nettement meilleure que ce qu'on voit, les magnétoscopes n'étaient alors pas très perfectionnés… :confused:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.