Jeff Hawke

Le temps est un aigle agile dans un temple

Messages recommandés

Ce magnifique vers de Robert Desnos ouvre l'introduction d'Etienne Klein au dossier "Le temps n'existe pas" du numéro de La Recherche de Juin. Ce titre de couverture, et la perspective d'un voyage ferroviaire de 3h30 vers une capitale Nord Européenne, m'a décidé à l'achat.

 

On reste toujours un peu sur sa faim avec les dossiers de La Recherche, la question est simplement effleurée (disons que, sans le vers de Desnos, ça ne vaut pas vraiment les 6 Euros), mais il y a tout de même une interview de Carlo Rovelli (qui est à l'origine, avec Lee Smolin d'une théorie de la gravité quantique à boucles, et qui a aussi travaillé avec Alain Connes sur une façon de faire émerger le temps avec la thermodynamique), parle des progrés dans l'élaboration d'une théorie physique sans temps. Celui-ci, un peu comme la couleur, ne serait pas une propriété fondamentale du monde physique, mais une émergence "secondaire"...

 

Rien de réellement nouveau, conceptuellement, mais ici tout de même, des progrés dans les équations de la gravité quantique à boucles, qui décrivent une évolution d'un système avec des relations entre variables physiques, sans recourir à une variable temps. :cool:

 

Carlo Rovelli précise quand même que nous ne disposons pas encore d'une théorie compléte crédible. Mais c'est surtout parce que la théorie de la gravité à boucles n'est pas encore compléte (le sera-t-elle un jour ?). :refl:

 

A noter que Lee Smolin récuse cette idée d'une physique sans temps. Mais des "cordistes", comme Witten, y adhérent.

 

On trouve également des choses intéressantes dans le 3ème article, "La valse des théories", notamment sur la contribution de Julian Barbour, Général-Relativiste...qui postule l'inexistence du temps aux échelles de Planck (ce qui, du coup, implique la différence radicale entre temps et changement, une position dite parménidienne, en opposition aux vues plus classiques, qualifiées d'héraclitéennes).

 

 

 

PS : Je trouve le vers de Desnos, que je ne connaissais pas, d'une grande richesse sur le sujet. :rolleyes: Dans le rythme, la symbolique, l'anagramme, il nous révéle quelque chose sur le temps... Mystère de la poésie, qui nous méne au réel, par une voie qui nous semble obscure... :b:

Modifié par Jeff Hawke

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour mon compte je n'en suis pas encore là dans ma compréhension du temps, en étant encore à m'interroger sur la position dite zénonienne ou encore achillo-chélonienne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
(disons que, sans le vers de Desnos, ça ne vaut pas vraiment les 6 Euros)

Je pense que pour 6 Euros tu peux avoir plus d'un vers de Robert Desnos.

Tu es très prodigue.

 

Jean-Pierre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
en étant encore à m'interroger sur la position dite zénonienne ou encore achillo-chélonienne.
Mais ce point a été (élégamment) réglé par les séries, notamment la série convergente 1+1/2+1/4+.... qui résout clairement et sans ambiguïté le problème d'Achille.

 

Je pense que pour 6 Euros tu peux avoir plus d'un vers de Robert Desnos.

 

Bien sûr, pour avoir les textes constituant les vers de Desnos, c'est moins cher, voire gratuit sur le net.

 

Mais il ne s'agit pas de ça ici, plutôt de l'accès à, de la découverte d'un vers, dans un contexte qui permet une bribe de compréhension de ces mots, un éclairage sur un mystère, une lueur, une piste...un instant de grâce, en quelque sorte... :rolleyes:

 

Ca n'a pas de prix. :refl:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

C'est ennuyeux car il est difficile de suivre plusieurs dicussions sur le même sujet dans des endroits différents. (voir astronomie et astrophysique).

Je laisse les honorables modérateurs régler ce problème ancillaire.

Il me semble que la bonne place est ici.

 

J'appuie l'article de la Recherche mais également Jeff car ça n'apporte pas grand-chose. Je me permet de me répéter pour ceux qui ont lu mon humble avis dans une autre discussion :

Je propose de dire que le temps n'existe pas mais qu'il se manifeste par l'entropie universelle.

Pour appuyer cela je remarque simplement qu'il n'y a pas de lieu du passé ou de l'avenir c'est à dire que le temps n'est pas un lieu où l'on puisse voyager.

Vous savez que les horloges de nos satellites n'indiquent pas la même heure que nos horloges à terre. Pourtant ces satellites ne dérivent pas dans le passé et nous continuons à communiquer avec eux. Ils ne vieillissent pas au même rytme que nous c'est tout. Il n'y a aucun paradoxe mon cher Langevin.

 

Je pense que cela fera réagir nombre de WebAstroNautes :)

 

Cdt.

YAC5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je réagis le premier en citant ce dessin humoristique des années 20 (jen'ai pas le moyen technique pour la passer) montant une affreuse vieille bourgeoise déclarant en lisant un article sur la relativité : "Le temps n'existe pas ! Ce monsieur Einstein est vraiment un homme du monde !"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je réagis le premier en citant ce dessin humoristique des années 20 (jen'ai pas le moyen technique pour la passer) montant une affreuse vieille bourgeoise déclarant en lisant un article sur la relativité : "Le temps n'existe pas ! Ce monsieur Einstein est vraiment un homme du monde !"

 

Hi !

YAC5

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bonjour,

 

C'est ennuyeux car il est difficile de suivre plusieurs dicussions sur le même sujet dans des endroits différents. (voir astronomie et astrophysique).

Je laisse les honorables modérateurs régler ce problème ancillaire.

Il me semble que la bonne place est ici.

 

J'appuie l'article de la Recherche mais également Jeff car ça n'apporte pas grand-chose. Je me permet de me répéter pour ceux qui ont lu mon humble avis dans une autre discussion :

Je propose de dire que le temps n'existe pas mais qu'il se manifeste par l'entropie universelle.

Pour appuyer cela je remarque simplement qu'il n'y a pas de lieu du passé ou de l'avenir c'est à dire que le temps n'est pas un lieu où l'on puisse voyager.

Vous savez que les horloges de nos satellites n'indiquent pas la même heure que nos horloges à terre. Pourtant ces satellites ne dérivent pas dans le passé et nous continuons à communiquer avec eux. Ils ne vieillissent pas au même rytme que nous c'est tout. Il n'y a aucun paradoxe mon cher Langevin.

 

Je pense que cela fera réagir nombre de WebAstroNautes :)

 

Cdt.

YAC5

 

C'est tout le problème... Comment expliquer quelque chose qui existe pas?

On le "chope" ou on ne le "chope" pas! voilà tout! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ce magnifique vers de Robert Desnos ouvre l'introduction d'Etienne Klein au dossier "Le temps n'existe pas" du numéro de La Recherche de Juin. .

 

 

 

 

PS : Je trouve le vers de Desnos, que je ne connaissais pas, d'une grande richesse sur le sujet. :rolleyes: Dans le rythme, la symbolique, l'anagramme, il nous révéle quelque chose sur le temps... Mystère de la poésie, qui nous méne au réel, par une voie qui nous semble obscure... :b:

 

Bonjour

 

E. Klein ouvrait plusieurs de ses conférences sur "Le temps est un grand maigre" , phrase de Balzac

 

Il a de la culture, ce garçon ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
C'est tout le problème... Comment expliquer quelque chose qui existe pas?

On le "chope" ou on ne le "chope" pas! voilà tout! ;)

 

Par exemple le n'...:be:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Par exemple le n'...:be:

 

Tu as bien sur raison, mais ça m'agace de mettre un (n'), puisque que ce (n') est pas indispensable. La preuve est que tu as compris ma phrase. Ah oui, j'ai pas mis de (n') à n'est pas. Oui, y a rien à faire, ça ne passe pas pour moi et même que ça me choque et le pire de tout est de l'entendre en orale, j'ai l'impression d'entendre un enfant parler. C'est vraiment moche ce (n')... :cool:

 

Importe comment, je te souhaite une belle journée... :);)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La preuve est que tu as compris ma phrase.

Il lui a quand même fallu sept ans et demi !...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Est-ce que Jeff Hawke vit encore ? Pourquoi nous a-t-il quittés ?

Bonjour

 

je l'ai vu l'année dernière aux RCE.

Il est parti du forum car notamment lassé de certaines polémiques.

Il estimait aussi passer trop de temps à écrire ici.

Une sorte de burn-out forumesque?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bien dommage que Jeff Hawke ne vienne plus, car il était une excellente source d'information et d'intelligentes discussions--il est vraie qu'il y en a d'autres mais on a jamais assez de participants intelligents!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.