pioneer6014

Rosetta

Votre avis sur les chances de succès de Rosetta ?  

255 members have voted

  1. 1. Votre avis sur les chances de succès de Rosetta ?

    • Ca va marcher, c'est sûr.
    • L'atterrisseur va probablement s'écraser sur la comète.
    • Les chances de succès sont très minces.
    • Ca n'a aucune chance de march
      0


Recommended Posts

Voilà Benoit c'est tout à fait sa. Il faut de toute façon tribucher un jour pour se relever et ainsi de suite. Pour la mission Rosetta, elle à été très bien pensée et la seule phase qui pour moi est sensible c'est l'atterrissage de Philae.:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

En approche de la planète rouge, la sonde rosetta a jeter un coup d'oeil du côté d'un de ses futurs objectifs, l'astéroïde 21- Lutetia dont elle croisera la route en juillet 2010...:)

 

http://www.esa.int/esaCP/SEMNRESMTWE_index_0.html (en anglais)

 

Il y a 10 jours, 2867 - Steins, l'autre astéroïde au programme de ce voyage interminable, faisait l'objet du même type d'observation.:)

 

http://www.insu.cnrs.fr/web/article/art.php?art=2054 (en français)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Rosetta :)

 

J'aime bien le logo "divx" du film, ça fait un peu film pirate -_-.

Cela dit, je suis assez impressionné par l'image de Mars devant le champ de la Voie Lactée. Au départ, j'ai cru que c'était encore une des ces vues "d'artiste" (tssk, artiste...), mais non, c'est la sonde qui l'a prise. Et pour cela, je dit bravo :).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello!

 

Non '31!

Le problème ne se pose éventuellement que pour les sondes américaines.:rofl:

D'ailleurs, dans ce registre, j'ai lu il y a peu de temps, je ne sais plus trop où, que la NASA avait enfin adoptée le système métrique.:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hello!

 

Non '31!

Le problème ne se pose éventuellement que pour les sondes américaines.:rofl:

D'ailleurs, dans ce registre, j'ai lu il y a peu de temps, je ne sais plus trop où, que la NASA avait enfin adoptée le système métrique.:)

 

Effectivement la NASA a décidé d'abandonner les pouces et les livres pour utiliser le système métrique. Cela simplifiera les choses et augmentera le niveau de sécurité en évitant les ambiguités surtout lors des projets de coopération.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Superbe ! Merci Filou’.:)

Par simple curiosité, quelqu’un saurait-il quel astre sensiblement moins lumineux mais faisant apparaître lui aussi un halo, se trouve à gauche de Mars sur l’image ?

 

Rosetta est maintenant prête pour « un petit pas de deux » avec Mars.:)

 

http://perso.orange.fr/pgj/0207-nouvelles.htm#swingby

 

http://www.esa.int/esaCP/SEMKRCO2UXE_index_0.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé hé!

Il s'agit de Jupiter, qui attend patiement la visite de New Horizons (également dans le champ mais invisible) située sur le segment formé par la géante gazause et la planète rouge.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement la NASA a décidé d'abandonner les pouces et les livres pour utiliser le système métrique. Cela simplifiera les choses et augmentera le niveau de sécurité en évitant les ambiguités surtout lors des projets de coopération.

 

Restons prudent, cette annonce concerne le projet Moon ... et le projet lui-même semble un peu sur la sellette en ce moment (la guerre d'Irak ... elle coûte cher).

Donc pas dit que le vieux système impérial d'unités ne fasse pas encore de la résistance.

 

Je ne parle d'ailleurs pas à fortiori de la bonne volonté du cow-boy moyen de se plier à cette innovation ... là on va évaluer le temps nécessaire en générations de mammouths .... America for ever ! Let's drink pints of beer :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Et voilà le travail ! :o

 

Rosetta, pour on ne sait pas encore exactement quelle raison, vient de brûler dans l’atmosphère de Mars !

 

Elle devait frôler précisément la planète rouge selon un angle précis, à 250 Km de distance mais à 3H08 TU, Darmstadt a confirmer avoir perdu le contact avec la sonde.

 

Vingt minutes plus tard, le Pr W. Allen nous confirmait qu’un mégot de cigarette mal éteind et oublier par un technicien avant le lancement, pourrait-être à l’origine de ce désastre. :cry:

 

Il faut maintenant le reconnaître les pessimistes du sondage sur la réussite de cette mission avait raison. Il fallait être fou pour imaginer un succès !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voilà le travail !

 

Rosetta, pour on ne sait pas encore exactement quelle raison, vient de brûler dans l’atmosphère de Mars !

 

Elle devait frôler précisément la planète rouge selon un angle précis, à 250 Km de distance mais à 3H08 TU, Darmstadt a confirmer avoir perdu le contact avec la sonde.

 

 

 

 

Même pas peur ! :cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quetza', je te hais!

C'est pas bien de jouer avec les nerfs des gens comme ça.

 

T'as pas interêt à recommencer :D, sinon, ben...

 

... ben quoi?

 

En tout cas, voici une image que je trouve spectaculaire, à se demander si c'est pas la première image du genre (toute mission confondue) :

mars_philae_L.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Déjà que j'ai rarement le temps de suivre l'actu.

 

Alors en plus quand je viens je tombe direct sur le fake de la mort de Rosetta. :(

 

J'ai mis plusieurs heures à me rassurer et m'en remettre :cry:

(je me revois parcourant le net comme un taré en marmonnant "c'est pas vrai mais c'est pas vrai...", me demandant à chaque nouveau site s'ils sont à jour. Presque pire que la blague de la révolution belge...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pauvre Créator !:banana:

 

Cela reste quand même une bien modeste vengeance pour toutes les vacheries que tu nous fait par ailleurs...Quizzzzzzzzz :lu:

 

Mais ne restons pas sur un malentendu, j' t'aime bien.

Et pour te le prouver voici une "éclipse" de Mars inversement proportionnelle à ma tendresse.:violon:

http://www.esa.int/SPECIALS/Rosetta/SEM9R6N0LYE_0.html

Pas Jalouse Little, c'est d'la faute à Rosetta. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

 

http://spaceurope.blogspot.com/2007/02/rosettas-mars-swingby-romap-update.html

Résumé traduit librement à partir de l’article ci-dessus (source Spaceurope).

Quelle est l'importance des observations de ROMAP (dont le but premier est d’étudier le champ magnétique local de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko et d’examiner l'intensité de l'interaction magnétique entre la comète et le vent solaire dans les trois dimensions spatiales) ? Que pourrions-nous en apprendre pour la future exploration de l'espace ?

La grandeur des pricipaux éléments d’une comète, la coma et la (les) queue(s) dépendent du taux de dégazage du noyau. Le gaz est alors ionisé par le rayonnement UV et entre en interaction avec le vent solaire. Le taux de dégazage augmente naturellement avec la proximité du soleil. Avec rosetta, nous aurons la formidable possibilité d’étudier ce processus d’interaction dès son commencement (à 3.5 UA du soleil) jusqu’à une distance proche de celle de la Terre (1 UA). Après l’atterrissage du module Philae, les observations pourront être menées de la surface de la comète et à quelques distances, par la sonde Rosetta elle-même. En outre, nous pourrons examiner l’environnement magnétique de la comète, pendant la descente de Philae à partir des données recueillies par l’instrument ROMAP (Rosetta Lander Magnetometer and Plasma Monitor).

Les forces magnétiques jouent certainement un rôle important dans l’agrégation des particules cométaires et ce phénomène contribue à la magnétisation du reste de la comète…

Lors de sa première activation lors de son passage prêt de Mars, le ROMAP de Rosetta a révélé la haute complexité de l’environnement magnétique martien et des conséquences que cela implique pour la surface de cette planète.

En raison de l’absence de champ magnétique global de Mars, le vent solaire est ralenti et dévié seulement à une distance de quelques centaines de Km de la surface alors que pour nôtre planète l’intense champ magnétique qui la protège, permet de le faire à 60 000 Km. Néanmoins une magnétosphère induite protège également Mars de l’assaut direct des particules de vent solaire mais, ce dernier étant d’intensité très variable, la frontière plasmique se déplace en conséquence.

L’étude de ce système complex nous indique les niveaux d’énergie pénètrant dans le dispositif. Tout spécialement dans la zone de queue (derrière la planète, à l’opposé du soleil), coupé par la trajectoire de Rosetta, car dans cette région, le plasma peut-être accéléré.

Pour les futures missions humaines d’explorations, ces flux potentiellement dangereux doivent être bien étudiés même si sur l’échelle des risques encourrus ce n’est pas la priorité.

En tout cas, ROMAP a parfaitement fonctionné, et les techniciens se demandent s’il est possible d’améliorer encore ses performances pour les futures observations de la comète. Lors de son approche maximum de Mars, le lander (Philae) fonctionnait de façon autonome, alimenté en énergie par ses batteries et les données stockées dans sa mémoire interne.

CIVA et ROMAP étaient les deux seuls instruments actifs.

C’était la première fois qu’un scénario très semblable à la phase de descente vers 67P/Churyumov-Gerasimenko était exécuté.

Malgré la très grande vitesse de la sonde au moment de l’enregistrement des vecteurs du magnétisme, le tansfert de données vers la terre s’est parfaitement déroulé. Ceci démontre la fiabilité de tous les systèmes impliqués du lander, aussi bien que le traitement parfait des commandes et des données opérationnelles.

Nous savons désormais évaluer les interférences magnétiques dues, notament, aux différents modes de fonctionnement de CIVA…

Il est prévu que ROMAP soit à nouveau activé lors du prochain swingby terrestre que Rosetta fera en novembre. En effet, la trajectoire de ce prochain flyby favorisera l’étude du plasma dans la queue de nôtre magnétosphère. La reconnexion des lignes de champ accélère le plasma vers la terre. C’est dans cette zone qu’on lieu les tempêtes magnétiques à l’origine des aurores polaires.

La mission Rosetta nous donne l’occasion de mesurer le long de la magnéto-queue, sur une distance de 200 rayons terrestre cette ceinture de radiation.

En association avec d’autres vaisseaux spatiaux, come thémis par exemple, nous pourrons effectuer un ensemble de mesure simultanément en des points variés de l’espace…

Si le principe du magnétomètre à variation de flux est simple, la difficulté consistait à concevoir un instrument répondant aux exigeances de l’environnement spatial et conservant une parfaite stabilité et résolution.

Les magnétomètres se trouvant à bord de Vénus express, Thémis (cinq satellites), et prochainement sur BépiColombo sont très semblables à celui de Rosetta.:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.