Jump to content

Larbucen

Membre
  • Content Count

    364
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About Larbucen

  • Rank
    Membre

A propos

  • Résidence
    Oise
  • Intérêts
    Astronomie bien sûr
  • Occupation
    Pilote
  • Matériel
    Newton Perl JPM 115/900
    Lunette Omegon 72/432 APO
    Newton Skywatcher 250/1200 sur AZ-EQ6

Recent Profile Visitors

1,547 profile views
  1. Bonjour et merci beaucoup pour cette première réponse très complète. En astrophotographie, plus que la magnitude visuelle, c'est la magnitude surfacique qui est un élément important à prendre en compte. Notamment pour la technique "poses courtes" où le temps d'exposition dépend du rapport f/D et de ladite magnitude surfacique. Je ne savais pas que le "Fascinant Ciel Profond" était le nouveau catalogue. Je croyais même que c'était la première version. Merci pour cette correction. Je vais maintenant tâcher de convaincre le trésorier du club sur le bien fondé de cet achat. Astronomicalement.
  2. Bonjour, Merci pour ces informations. Ces atlas semblent particulièrement intéressant. C'est un achat envisagé pour notre club d'astronomie. Quelques petites questions: Ces atlas sont-ils utilisables sur le terrain en lumière rouge ? Craignent-ils l'humidité ? Quel est le diamètre minimal de l'instrument pour pouvoir utiliser pleinement ces atlas ? (Je pense notamment à l'excellent ouvrage de Jean-Raphaël Gilis: J'observe le ciel profond avec une lunette de 60 mm ou un télescope de 115 mm). Les photos qui apparaissent dans les atlas correspondent à quel type d'instrument ? Servent-ils uniquement à l'observation ou peut-on également envisager leur utilisation pour préparer des séances d'astro-photographies ? Quid de la magnitude surfacique dans le cas de l'astro-photo ? Le nouveau projet verra t-il apparaître cette information ? Merci pour vos réponses. Astronomicalement.
  3. Bonjour, Le bug sur la version en ligne étant toujours présent, y a t-il des nouvelles pour la mise à jour du site ? Heureusement, j'ai téléchargé la version hors ligne mais je trouve sympa de pouvoir me connecter de n'importe où et avec un ordinateur qui n'a pas le logiciel installé. Merci pour vos réponses. Bon ciel.
  4. Merci pour vos aimables commentaires. Merci pour les réponses très judicieuses. Voici une brute de la dernière cible M106. On y devine le coeur de la galaxie. Perso, je pratique les poses courtes dans un soucis de simplification. Pas de caméra de guidage, pas de logiciels de guidage qui fonctionnent quand ils veulent. Mise en station sérieuse mais qui peut accepter quelques imperfections. Set-up simple, avec la 224 MC pas de roue à filtres. Etc, etc...
  5. Merci pour cette aimable participation. En fait, j'avais acheté ma 224 MC comme ça également. C'est vrai que 25% de réduction, je ne crache pas dessus.
  6. Merci Chani11. Merci Sebseacteam. Oui, SiriL m'aide bien dans la pratique. J'utilise de tutoriel de Colmic (merci Michel) pour faire mon traitement. Merci Mulot 35. Je recadre toujours un peu mes images au début du traitement pour faire disparaître les bordures disgracieuses dûs à l'alignement des nombreuses images. Sur ces images, j'étais parti sur une résolution à 1304x976 ce qui est le max de la 224 MC. Pour l'affichage sur le forum, je réduis les images avec une largeur de 400px pour qu'en fonction des navigateurs et des écrans de chacun les images soient agréables. Peut-être est-ce trop petit ? En cliquant sur l'image, tu les retrouveras à leur taille d'origine. Je n'utilise le drizzle qu'en conditions de seeing excellent, ce qui n'est pas le cas actuellement car confiné, je fais mes prises de vues sur ma terrasse où je subi la pollution lumineuse urbaine toute la nuit. De plus, les galaxies ne sont pas particulièrement des cibles adaptées aux poses courtes. En revanche, les NP brillantes sont un met de choix. Comme elles sont assez ponctuelles et qu'avec mon set-up je suis plutôt sous-échantilloné, j'ai la possibilité d'ajouter une barlow. Bien sûr, par bonnes conditions. Afin d'améliorer la finesse de mes images, j'envisage l'achat d'une 290 MM pour faire la luminance. Son capteur est à peu près de la même taille que la 224MC. Je tiens a éviter l'usage de filtre car je veux garder un set-up simple. Donc 290 + 224 me parait un choix réfléchi. Bon, mon anniversaire sera en juin, c'est la date que je me suis fixé pour l'achat (si une bonne âme voulait participer, à vot bon coeur 😄).
  7. Merci Martial. 10/10 c'est trop bien noté. 😄 Merci Vlaams59. Oui, j'ai moi aussi une petite préférence pour la galaxie de l'Aiguille.
  8. Merci pour tes aimables commentaires. Afin de poser le plus court possible, je pousse le gain à 450. Jamais plus. Si les objets ont une magnitude surfacique compatible (nébuleuses planétaires bien brillantes) je descends à 400.
  9. Très belle image. Elle est nette et les couleurs sont très agréables.
  10. Eh bien, on s'aperçoit qu'il y a du monde par là aussi. Merci Cyril pour cette belle image.
  11. Bonjours à tous. Je viens ici vous présenter ma petite production de printemps. Mon set up: SW254/1200, caméra ZWO 224 MC, filtre CLS. On commence avec M97, la nébuleuse du Hibou. Exposition 5s. 2h30 de captures dont je n'ai gardé que 70%. Traitement Siril et PPS. L'image reste un peu bruité. Maintenant M51, la galaxie du Tourbillon. On se rapproche un peu des poses courtes avec 2s d'exposition. 2h30 de SER dont j'ai gardé 70%. Traitement PIPP, SiriL et PPS. On pass à M82, la galaxie du Cigare. Pas facile en poses courtes avec sa magnitude surfacique de 12,5. Alors, j'ai redoublé d'effort et ai réalisé 3h50 de poses avec une exposition de 1s. La séquence totale compte 13547 images. Cela fait 12176 images gardées, soit 3h23. Les traitements ont été réalisés avec PIPP, SiriL, PS et Astrosurface. Allons voir NGC4565, la galaxie de l'Aiguille. Poses « presque » courtes. 3s d’exposition avec un gain à 450. 2h30 de poses totales. J’ai fait un double tri 90% sur la FWHM et 90% sur la rondeur des étoiles. Traitement PIPP, SiriL, AstroSurface, PS. Enfin pour finir, car même les bonnes choses ont une fin, voici M106. 4h10 de pose à 2s d'exposition. Traitement Siril, tri 80% sur la FWHM et 90% sur la rondeur des étoiles. Astrosurface et PS. Ici, j'ai posé un peu plus pour avoir quelques extensions, mais ce n'est vraiment pas évident. Bon ciel à tous.
  12. Bonjour à tous, Toujours en 24,5mm. Dans quel ordre doit-on classer les oculaires PERL ROYAL Vs les Stellarion HD ? Merci pour vos lumières.
  13. Personne ?! Je ne pensais pas que ces questions soient si compliquées pour les pros de Webastro. 😉 Peut-être ai-je placé ce post dans la mauvaise rubrique ? Si un administrateur passait par là, peut-il déplacer ce sujet au bon endroit ? Merci pour vos réponses et/ou pour l'action de l'admin. Bon ciel à tous.
  14. Bonjour à tous, Je remonte un peu ce post, tout d'abord pour dire qu'il est très bien ce petit Tuto. Et puis, pour dire que maintenant on attend la même chose pour : - le planétaire (car la saison va bientôt reprendre), - le traitement du ciel profond. Car il a l'air vraiment très prometteur ce logiciel. Merci à son créateur et pour vos réponses. Bon ciel à tous.
  15. Bonjour amis astrams, Je m'essaye à l'astrophoto et plus particulièrement à la technique des poses courtes. Je possède une SW 254/1200 sur AZ-EQ6. J'utilise le logiciel SharpCap avec une caméra ZWO 224 MC pour les captures. Je saucissonne mes SER par tranches de 10 min et je lance la capture de 3 SER. Pendant ce temps, je rentre au chaud. 😀. Après 30 minutes, je reviens voir si tout va bien, si la monture n'a pas trop dérivée (dans le cas contraire, je recentre mon objet) et je relance une série de 3 x 10 min. Au cours de la soirée, je réalise plusieurs vidéos Darks de 5 min. La ZWO n'étant pas refroidie, j'en fait au début, au milieu et à la fin. Le lendemain frais et dispo. 😊 j'attaque le traitement en commençant avec PIPP. Ce couteau suisse des logiciels astro me permet de coller mes SER de 10 min en un SER de toute ma soirée. Au préalable, j'ai vérifié la qualité de mes vidéos avec SER player et en cas de doute sur une vidéo, je peux jeter juste 10 min. PIPP me permet également d'inclure mes Darks au moment de la fusion de l'ensemble des vidéos. Je me retrouve avec un SER couvrant toute la soirée que je vais traiter avec SiriL. Voici mes questions: - Comment empiler des prises de vue sur plusieurs soirées? La FWHM sera différente d'une soirée à l'autre. Je ne peux donc pas utiliser la méthode précédente en mettant bout à bout mes vidéos sur plusieurs soirées. Quelles sont les étapes manquantes ? - Dans quel cas doit-on "Dématricer" ? -Petite question subsidiaire: comment faites-vous pour aligner l'image "luminance" avec l'image "RVB" dans Photoshop ? Je vous remercie pour vos réponses. Bon ciel à tous.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.