Search the Community

Showing results for tags 'Tech' in content posted in Astrophotographie.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur le forum
    • Webastro
    • Présentation
    • Sites
  • Les sciences
    • Actualité
    • Astronautique
    • Astronomie & Astrophysique
    • Logiciels
    • Les métiers
    • La médiathèque
    • FAQ Astro
  • Le coin des observateurs
    • Support débutants
    • La communauté de l'astro
    • Le matériel
    • L'actualité du ciel
    • Observation visuelle
    • Observation en Visuel Assisté
    • Astrophotographie
    • L'astro autrement
    • Le Soleil
  • Discut'
    • Science
    • Quizz, Jeux, détente
    • On fait une pause
  • Linux et astronomie's Software
  • Linux et astronomie's Raspberry, Tinkerboard, etc...
  • Linux et astronomie's APN et autres matériels
  • Paysages de nuit's Tutos et Astuces
  • Paysages de nuit's Matériel
  • Paysages de nuit's Questions traitement
  • Paysages de nuit's Photos
  • L'impression 3D en astronomie's Discussions générales
  • L'impression 3D en astronomie's Logiciels de conception 3D
  • L'astronomie vintage !'s Discussions générales
  • L'astronomie vintage !'s Restauration de matériels anciens
  • L'astronomie vintage !'s Photos de vos antiquités !
  • L'astronomie vintage !'s Le vintage sur le terrain
  • L'astronomie vintage !'s Intruments anciens, catalogues et documentations diverses
  • Jumelles et petits instruments's Matériels
  • Jumelles et petits instruments's Les cibles et programmes
  • Jumelles et petits instruments's L'astronomie nomade croa
  • Jumelles et petits instruments's Généralités et discussions.
  • Achat groupé's Achats
  • Météo's Sujets

Categories

  • Files
  • L'impression 3D en astronomie's Banque de fichiers 3D

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Product Groups

  • Association Webastro
  • Mug Webastro
  • Posters
  • Autres Goodies

Calendars

  • Communauté
  • Lancements spatiaux et événements de l'ISS
  • Paysages de nuit's Évènements

Categories

  • Astronomie générale
    • Histoire de l'astronomie
  • Astronomie amateur
  • Astrophotographie
  • Observation en Visuel Assisté
  • Observation
    • Keskifovoir
  • L'astro autrement
  • Les bricoleurs
  • Logiciels
  • Les différents matériels
  • Tests de matériel astro
    • Les télescopes
    • Les lunettes (apo, achro, etc...)
    • Les montures
    • Oculaires
    • Les jumelles
    • Les filtres (visuel et astrophoto)
  • Médiathèque
    • L'Univers Express
    • Jeux
  • Fiches pratiques
  • Les fiches techniques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Résidence


Intérêts


Occupation


Matériel


Site Web


A propos de vous

Found 1,738 results

  1. Salut les photographes, une question vient de me traverser l'esprit, elle vous semblera peut être débile (je n'ai pas d'expérience en matière de capture N&B par couches) ...? Mais: Quel est l'intérêt d'utiliser de coûteuses lunettes APO quand on image avec RAF et des filtres à bande étroite? Par définition l'utilisation de filtres devrait nous mettre à l'abri de la dispersion des couleurs, non ? J'ai vu sur WA des images de la Lune prises avec une achro et des filtres, les images sont parfaites, qu'est ce qui ferait que ce ne soit transposable en CP ? Si je pense à ça c'est que les achro coûtent pas très cher et que du coup on pourrait sans se ruiner en avoir de focales variées pour aller chercher autre chose que le grand champ à 480mm ou les tachouilles avec un C11... Merci de m'éclairer, je me doute bien qu'il y a une raison... sinon depuis longtemps, bref... Jean-Marc.
  2. Voici une liste assez complète des nébuleuses planétaires visibles à 45° de latitude Nord (merci Christophe pour les infos issues de Wapedia ). Pour observer ou imager. C'est classé par magnitude surfacique, le paramètre le plus important en imagerie. Après remise en forme : Une autre liste sympa avec quelques commentaires : http://www.skylive.it/Public/data/thefrenz/201323203340_Planetary%20nebula%20168.pdf Et pour les mieux équipés, une autre liste très intéressante de proto nébuleuses planétaires : http://www.reinervogel.net/pdf/Proto_PN.pdf Voici quelques cibles intéressantes suggérées par Christian pour l'imagerie en mode poses courtes, pour ceux/celles qui veulent tenter l'expérience : Andromede Ngc 7662 (boule de neige bleue) Cygne Ngc 6826 Cygne Ngc 7027 Cygne Ngc 7008 (le foetus) Dauphin Ngc 6891 (Blue flash) Gemeaux Ngc 2392 Le Clown Céphée Ngc 40, Le Noed papillon Hercule Ic 4593 Hercule Ngc 6210 La tortue Verseau Ngc 7009, Saturne Taureau Ngc 1514 Cygne Pk80-6.1 : l'oeuf du Cygne Cygne Ngc 7048 Grande Ourse M97 le Hibou Hydre NGC 3242 (le fantôme de Jupiter) Et enfin, ici une liste de galaxies les plus brillantes, classées par magnitude surfacique : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=136739&highlight=liste+galaxies Albéric
  3. Bonjour à tous, Je recherche des tuto de CCD Autopilote (pdf, vidéo etc... ). J ai beau regarder sur le web mais je n ai rien trouvé ... Donc SVP si vous avez des liens je suis preneur. Si possible en français... Merci d avance de votre aide. Idir
  4. Bonjour. Je m'appel guillaume et il y a 3 jours j'ai acheté une camera zwo asi 120 mc s et une lunette orion 50mm. Le probleme est que en cherchant le focus en pointant vega. Il n'apparaissais pas. Juste un grand rond. Si je voulais avoir le focus il m'aurais fallu 3 cm de plus sur le pas de vis du focus (si je devisse plus ca tombe) si vous avez une solution pas chère n'hesitez pas. Merci
  5. litobrit

    MaximDL W10

    Depuis qu'il est installé sur W10 Maxim débloque. Impossible d'ouvrir un fichier fit ou autre en double cliquant sur le fichier. Une autre fenêtre de Maxim s'ouvre et l'image n'est pas affichée. Par contre en passant par open file de Maxim ça fonctionne normalement. Apparemment sur le forum, pas de solution de Doug, sinon comme d'habitude, run as administrator ou effacer remettre le programme. Ca ne change rien.
  6. Bonjour à tous! J'ai récemment débuté l'astrophoto et ai commencé à (essayer d') apprivoiser le logiciel SIRIL. Après conversion de mes DOF (enfin sans les flats en fait, je crois qu'ils ne sont pas assez lumineux...), et un pré-traitement de mes lights par les DO(F), j'essaye d'aligner les images... et là ça ne marche pas. La plupart des images sont écartées (dixit la console) et au final une seule image est alignée (...). Après avoir cherché sur les forums, j'ai essayé de modifier les paramètres PSF dynamique, et de changer de canal (passer du vert au rouge ou bleu) mais rien n'y fait, je ne peux pas aligner. Parmi les raisons possibles, j'envisage l'hypothèse que mes images soient trop bruitées, mais à part çà, je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas... Pour info, j'ai pris mes photos avec un Canon EOS 100D, 100 photos de 25 secondes à f/4.5 et ISO 1600 avec un objectif 10-18mm. Ou bien un problème de mise au point? Si quelqu'un a une idée... Merci d'avance !
  7. Bonjour à tous, tous est dans le titre j'ai des soucis au niveau du traitement de l'image sous iris et photoshop. Déjà le setup : 150/750 sur Heq5 goto Canon 1200d non défiltré autoguidage ua chercheur et T7 pulse guiding avec carte du ciel et phd2 dithering avec phdmax Ici j'ai imagé la grande dentelle avec 54 pose de 4min (ainsi que dark flat et offset derrière) Je précise que le ciel était sublime, j'ai sortie le dobson en paralléle et les images était bien stable Voici l'image sortie du pré traitement de IRIS : Déja l'image est rose, malgrés le réglage des coefficient dans iris de l'apn Ensuite j'ai suivit les différents tuto sur le forum pour le fond de ciel, la couleur etc etc et voici le résultat : Je suis assez déçu d'avoir passer une nuit entière pour si peu de signal... -est ce mon traitement qui est à l'ouest ? -Avec mon matos je ne peux espérer mieux ? Merci d'avance pour vos lumières. Bien a vous PAB
  8. transitmk1

    mars

    voici ce que je trouve pour mars apres passage dans siril , de 25200 brute je conserve que 5000,mais je ne peut rien en sortir de correct ,donc je vous envoi le resultat sorti de siril https://www.dropbox.com/s/d1wiixx0c8kkl8e/mars a1d.tif?dl=0
  9. Bonjour à tous, Je me poser la question de savoir s'il était possible d'utiliser une xbox one pour faire de l'astrophoto. Par exemple utiliser les connectiques pour brancher une caméra et instaler des logiciels. Biensûr je parle pour en faire chez soit, donc l'ensemble brancher sur le 230v. Par avance merci pour vos réponses à cette question lofoque
  10. Nebuleuses-et-Cacao

    [VIDEO] TRANSIT ISS LUNE + SOLEIL

    Bonjour à toutes et à tous, il y a quelques mois je venais vous présenter ma 1ère vidéo où je romance la manière dont j'ai photographier la Nébuleuse d'Orion. J'ai ensuite essayé de trouver des contacts dans l'EST de la France via ce forum pour avoir des infos concernant le mode opératoire pour photographier un transit de l'ISS. Je n'ai malheureusement trouvé personne... Internet a donc été mon professeur. Voici une vidéo dans laquelle je documente comment j'ai photographier l'ISS en transit devant la Lune puis devant le Soleil. Si ça peut faire écho à ce que vous avez vécu en réalisant vos 1er transits ou vous soulager si un soir il ne fait pas beau je serai ravi d'avoir vos avis là dessus. En complément, j'ai rédigé un article pour simplifier un peu le processus et le rendre accessible aux petits gens comme moi. Le voici : https://www.nebuleusesetcacao.fr/photographier-iss/ Merci pour le soutien et l'accueil que vous avez, ou réserverez à ce projet. Coco
  11. Bonjour à tous, Je débute dans le domaine de l'astronomie et j'aimerai acquérir un télescope Schmidt-Cassegrain Celestron SC 203/2032 EdgeHD 800 AVX Goto. https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-schmidt-cassegrain-celestron-sc-203-2032-edgehd-800-avx-goto/p,33055 J'aimerai dans un premier temps commencé à découvrir un peu plus le ciel et par la suite faire de l'astrophotographie. Pensez-vous que mon choix est approprié et en plus du télescope que me conseillez-vous ? (optique, viseur, filtres, camera...) Merci d'avance pour vos conseils.
  12. Salut les amis! aujourd’hui je voulais tester la mise en place de mon DO mais je rencontre plein de problèmes. niveau montage : un C11+ Crayford kepler + le DO et enfin EOS 600D. La caméra de guidage est une PlaM. je fais ma map avec l’apn, jusque là pas de souci mais alors impossible d’obtenir quoi que ce soit avec la PlaM. J ai bien dévissé avec la clé allen les petites visses. Ça coulisse bien mais impossible d’obtenir la map. Je ne suis même pas sûr d’etre Bien centré avec le DO. Comment être sûr sans pouvoir mettre d’occulaire??
  13. transitmk1

    mars

    depuis pas mal de temps je vois passé des images capturée en ser,moi je capture en bmp car je peut revoir les brutes et les suprimées comme bon me semble ,mais je me suis essayez sur le ser sous firecapture pour mars ,donc 25000 brutes en stock a 140i/s.et apres je fait quoi avec ces ser ,pas avec as3 ni dss,ni registax,ni iris ne veux les accepté,et non plus siril,peut t'on le fragmenté comme avec les avi ,ci oui comment
  14. Hello les copains; Premiers tests en autoguidage et Diviseur Optique, sur mes images j'ai un artéfact sur les bruts qui restent forcément après DSS, pour enlever tout ça vous gérez ça avec les flats? Je vous mets l'image avec le très joli artéfact bleuté (traitement rapide pour vous montrer sur NGC7000). Sachant que sur une autre cible; il n'y a rien; je pense à reflet... merci pour votre aide alex.
  15. Bonjour, Ralala je galère vraiment pour intégrer les couches HA des galaxies, actuellement sous M106. Pouvez-vous me partager vos astuces pour avoir un rendu similaire à celui-là: https://www.astrobin.com/full/297820/0/ Mon soucis est de vraiment isoler les nébuleuses, le noyau galactique je le supprime avec le process clonestamp sauf que la région centrale reste trop lumineuse et fait augmenter la couche rouge là où il ne le faut pas! Également le process MLT qui permet de mieux isoler les structures mais toujours rien de 100% satisfaisant. Et de préférence uniquement sous Pix. J'ai cherché pas mal de temps sur le net et les forums mais je n'ai rien trouvé de bien concluant ... Vous remerciant d'avance
  16. Bonjour à tous, Peut être que ma question a une réponse simple, mais je 'ai rien trouvé ici même ou sur le net pour m'éclairer. Je voudrais m'essayer à la pause courte (première chose) et avec SIRIL (deuxième chose). L'idée est de faire ce test en plaçant une T7C (c'est pour un essai) au foyer d'un 150/750 et de viser M27. J'ai donc fait 2 prises: -l'une de 45min à 500ms pour M27 (environ 5500 images) -l'autre de 15min à 500ms pour les darks (environ 2020 images) J'ai donc 2 fichiers .ser non débayerisés. Et maintenant SIRIL, là où ça coince: Voici le process que j'ai utilisé: Step 1-Empilage des darks pour en faire le Master dark au format .fit En ligne de commande, ça donne ça: stack 20180911_223140_DSO rej 3 3 -nonorm Ca fonctionne, le fichier de sortie correspond à ce que j'attendais, après visu dans Registax Step 2-Pré-traitement des images de M27 avec le Master Dark En ligne de commande, ça donne ça: preprocess 20180911_215332_DSO_ -dark=../darks/20180911_223140_DSO_stacked -debayer (Oui, j'ai rajouté un _ au nom du fichier pour voir ...) Et là, ça pédale, et le fichier de sortie, un .ser comme prévu, est entièrement noir, plus une seule étoile (et je sais qu'il y en a au moins une...) Voila le retour de la console: 18:34:34: Exécution de la commande : preprocess 18:34:34: Lecture du fichier FITS : 20180911_223140_DSO_stacked, 1 canal(aux), 1280x960 pixels 18:34:34: Prétraitement... 18:34:34: Fichier SER créé : pp_20180911_215332_DSO_.ser 18:34:34: 7227 pixels corrigés (0 + 7227) 18:39:22: Temps d'exécution: 4 min 48 s. 18:39:23: Séquence chargée : pp_20180911_215332_DSO_ (0->5501) 18:39:23: Fermeture de la séquence 20180911_215332_DSO_ Du coup, fin du process car le Register va planter par manque d'étoiles et le stack encore moins. Pour test, j'ai tenté un register sur le fichier d'origine (20180911_215332_DSO_ dans mon cas), et il calcule normalement. L'opération de pré-traitement s'est mal passée et je ne vois pas où. Une idée? Fred
  17. https://youtu.be/QbHKRCXNA0s Avec deux astronomes de ma région, nous avons passé trois nuits dans le morvan près de cacogne sous un ciel extraordinaire. un timelapse s'imposait pour partager notre joie. petite animation sans prétention qui nous offre , grace à cette boite magique nommée A7S , la vue de M20 et M8 dans la voie lactée...
  18. pyrou61

    NGC 6543 cramée

    Bonjour, Peut-on me donner la technique pour que cette nébuleuse planètaire ne soit pas cramée ? J'ai fait des poses de 30s iso 400 et malgré ça, même après empilements (sous Siril) de 31 brutes (je n'ai pas pensé à faire des DOF en iso 400 , mon iso habituel étant le 800), la nébuleuse restait cramée. J'arrive à voir sur le cliché final IC 4677 mais aucun détail sur NGC 6543. merci
  19. Bonjour sur Siril 0.9.9 64 bits je lance un script drizzle avec brutes darks offsets flats dans les dossiers respectifs. pas de problème. le processing plante dans la nuit, bon je relance le script le lendemain matin et là impossible de le lancer. La console m'indique qu'il faut des fichier raw dans les dossiers de travail respectifs... script failed, . Je ferme et relance Siril rien n'y fait. Je restart mon ordi rien y fait. les fichiers sont bien tous dans leur dossiers respectifs comme la veille mais le script ne veut plus se lancer. L'essai avec l'autre script sans drizzle donne le meme résultat. qq'un a t il déjà eu ce souci si oui quel conseil de résolution? merci Pierre
  20. Bonjour D'habitude pour la collimation de mon télescope j'utilise seulement l’œilleton, c'est facile, rapide, et ça m'a toujours semblé suffisamment précis pour faire mes photos. Mais je suis en remote, et mes dernières vacances à coté du télescope étaient tellement courtes que je n'ai même pas pensé à vérifier la collimation... Donc à distance j'ai pas trop le choix, je me suis dit que j'allais un peu regarder la tache d'Airy sur une étoile pour voir si ça semble bon. J'ai un Newton 254/1200 et un Canon 500D, ça me fait un échantillonnage de 0,84"/pix si je me rappelle bien. J'ai pointé Véga, zoomé à 200% et défocalisé en rentrant le porte oculaire C'est la session Teamviewer que j'ai enregistré, donc il n'y a pas énormément de fps... La turbulence me semble un peu élevée, mais j'arrive à voir deux anneaux. Ces anneaux ont l'air à peu prés concentriques d’après moi Mais voila, c'est la première fois que je regarde ça donc je ne sais pas trop Est-ce que la qualité est suffisante pour faire une collimation à partir de ça? Ou est-ce que vous attendez moins de turbulence? Est-ce que c'est interprétable? Et si oui est-ce que la collimation semble bonne? Merci La video :
  21. Bonsoir, ma question est simple; après avoir fait un alignement sur deux étoiles, monture NEQ6 et autoguidage ASI120 sur chercheur. Pour une raison météo par exemple, je désire arrêter la séance, et reprendre le lendemain, sur un objet messier, Avant de couper la monture ( raquette syncan) je dois mettre en position park. Une fois fait, je coupe. Puis je reprendre la cession le lendemain sans refaire un alignement,????? comment faire? faut t il simplement rentrer l heure dans la raquette syncan?? merci pour vos réponses bruno
  22. Jean-Baptiste_Paris

    Technique SHO : temps de pose et binn

    Bonjour à tous, Après quelques nuits passées à faire des premiers essais en LRGB avec la CCD ; le bilan est mitigé... au final j'ai passé plus de temps à résoudre les soucis informatiques qu'à imager ! Mais je pense que les soucis sont désormais plus ou moins réglés... Bon, si au final j'arrive à avoir deux images correctes, ça sera juste un démarrage un peu bancal Avec la Lune qui revient en force, je voulais tester les acquisitions en SHO, puisque j'ai directement pris l'ensemble de filtres chez Astronomik (en 6nm pour les SHO). Deux petites questions sur les temps de pose et le binning à utiliser ; j'ai essayé d'aller chercher un peu partout sur le forum et suis allé lire la présentation de Marc Jousset aux RCE2010, mais je n'ai pas trouvé les réponses à toutes mes questions... - pour le temps de pose : comment déterminer les temps de pose / nombre de poses / pour chaque filtre ? Je vois pas mal d'images passer avec des temps de pose identiques pour les 3 filtres, mais est-ce le plus adapté ? Est-ce qu'il faut mieux prévoir des temps de pose unitaires uniques et éventuellement faire plus ou moins de poses selon les filtres ? Je vois aussi souvent des images avec plus de temps de pose global dans le OIII, pourquoi ? Avec le capteur ICX694, le QE est plus élevé justement dans le bleu, j'aurais donc eu tendance à plutôt poser davantage pour le Ha et le SII que pour le OIII... c'est correct ? - pour le binning, le plus classique me semble être bin1 pour tous les filtres, mais je vois passer beaucoup de belles images avec un bin1 pour le Ha et du bin2 pour le SII et OIII : comment choisir ce qui est mieux ? J'imagine que les avantages/inconvénients du bin2 pour certaines couches sont une acquisition plus rapide vs une perte en résolution ? Si on adopte la technique Ha - Bin1 / SII et OIII en bin2, comment déterminer le temps de pose unitaire / nombres de poses ? J'ai vu passer par exemple des 600s en Ha bin1 et 300s en OIII bin2... Merci beaucoup par avance pour vos explications ! Bon ciel à tous, JB
  23. Bonjour Je recherche un tuto expliquant comment traiter une galaxie avec des masques sous The Gimp (de préférence) ou PS pour ne pas saturer les cœurs et bien mettre en évidence les bras. J'ai cherché (peut etre mal) sur ce forum et j'ai pas trouvé grand chose... J'avoue qu'étant encore débutant, j'ai du mal à comprendre comment ça marche. Ma dernière (et première en fait) M31 était complètement cramée au centre... A défaut une explication succincte du principe me convient aussi. Merci à vous
  24. Bonjour à tous Voici une petite présentation des modifications effectuées dans mon abri télescope afin de basculer progressivement en pilotage depuis la maison. L'objectif visé est de pouvoir piloter en totalité l'abri et le télescope à distance, car j'envisage (un jour………!), un remote longue distance (sud de la France) pour pouvoir bénéficier de nuits exploitables en plus grand nombre. La configuration actuelle, non totalement finalisée, doit être mise à l'épreuve afin de vérifier que tout fonctionne, y compris dans des situations de plantage électrique, informatique ou réseau. Petit descriptif de l'installation : Les alimentations électriques : Un onduleur alimente l'ordinateur et les 2 alimentations basse tension. Il y a parfois des petites coupures du réseau 220V qui ont pour effet immédiat de planter l'installation. Depuis que l'onduleur est en place, plus de soucis. 2 alimentations fournissent l'énergie nécessaire aux équipements : Un bloc alimentation d'ordinateur de 600W de puissance totale fournit le 5V et le 12V. Une 2ème alimentation spécifique pour la monture fournit du 24V. Je viens d'acquérir une 10Micron GM2000HPS qui est en cours d'installation et vu la puissance nécessaire, le constructeur a privilégié le 24V. Cette monture est par ailleurs connectée sur réseau Ethernet pour en effectuer le pilotage. L'informatique : Il y a bien sûr un ordinateur complet qui permet d'exploiter les différents logiciels de pilotage de la monture et d'imagerie. Cet ordinateur est connecté au réseau personnel via un modem wifi (D-LINK DAP-1360 qui fait office de point d'accès). N'ayant pas la possibilité de tirer une gaine entre la maison et mon abri, seul le wifi m'a permis de m'en sortir. Le CPL ne fonctionne pas. Un hub Ethernet (NETGEAR 5 prises) permet de connecter les différents éléments du réseau (Ordi, modem, caméra IP filaire, monture, IPX800) La commande à distance des différents équipements est assurée par une carte 8 relais. C'est un IPX800 V3, qui est équipé de 8 relais inverseurs, de 8 entrées digitales et de 4 entrées analogiques. Les 8 relais de sorties peuvent fonctionner en commutation ou en mode impulsionnel dont la durée est paramétrable. Les 8 sorties répondent aux fonctions suivantes : M/A de l'alimentation principale, qui fournit le 5V et le 12V. Elle alimente la caméra (Moravian G2-8300 avec RAF externe), la motorisation du focuser Moonlite et le hub USB 3 qui est fixé directement sur le télescope afin de connecter les accessoires (caméras G2, Lodestar X2, QHY5-II L et focuser). M/A de la monture. Pour cette fonction, le boitier de commande de la monture est équipée d'un connecteur sur lequel il suffit d'établir le contact pendant une seconde. Si la monture est à l'arrêt, une impulsion la met en service. Idem pour la mise à l'arrêt, la même impulsion entraine sa mise hors service. Mise en route de l'ordinateur puis reset possible lorsque l'ordinateur est en service. J'ai branché un câble en parallèle du bouton de mise en service. Cette sortie fournit une impulsion de 1 seconde de durée. J'ai privilégié cette solution par rapport à une mise en service type Wake on Lan, qui, si j'ai bien compris nécessite de mettre en veille l'ordinateur. Une coupure totale ne permet pas une remise en service, d'où la solution mise en route par contact sur alim démarrage ordi. Alimentation du ventilateur du télescope. Alimentation de l'écran à flat. C'est un panneau LED de 600 x 600. Alimentation des résistances anti-buée. Le miroir secondaire ainsi que le chercheur sont équipés d'une résistance chauffante. Le tout est piloté par un contrôleur Thousand Oaks. Manoeuvre du toit. Cette partie est entièrement à développer. Pour le moment l'ouverture et la fermeture du toit sont effectuées en manuel. Watchdog routeur. En bon français, ont dit "chien de garde", sous-entendu de la liaison réseau. L'IPX800 envoie un ping au modem wifi via le hub Ethernet et ce, à une fréquence réglable (exemple : 1 ping tous les 60 secondes). A chaque ping; le modem doit répondre. Si le modem ne répond pas à un certain nombre de ping (réglé à 3), cela signifie que le modem ou le hub est planté. Dans ce cas l'IPX coupe pendant quelques secondes l'alimentation du hub et du modem, ce qui reboot l'ensemble. Il est également possible de forcer la coupure d'alimentation manuellement pour forcer le reboot. Les 4 entrées analogiques sont également utilisées : Les 3 premières servent à mesurer précisément les 3 tensions utilisées (5, 12 et 24V). On voit immédiatement si une des alimentations est en défaut. La 4ème entrée sera utilisée pour y raccorder une sonde de température intérieur abri. Les entrées digitales seront utilisées pour valider la position du toit (ouvert ou fermé), ainsi que la position du télescope en position Park. Un intérêt de l'IPX est qu'il est possible d'agir sur chacun des relais via un script VBS. MaxPilote et Sequence Generator Pro permettent de lancer des scripts VBS à des moments précis de la séquence de prise de vue. Il me semble que PRISM V9 permet directement le pilotage d'un IPX800. Exemples : Arrêt du ventilateur avant lancement de la séquence photo. Eh oui, cela m'est déjà arrivé de le laisser fonctionner pendant une séquence photo. Fermeture du toit après mise en position Park de la monture, allumage écran flat en début de séquence flats, extinction de l'écran flat en fin de séquence, mise à l'arrêt de la monture et coupure des alimentations. Mise en service des résistances chauffantes en dessous d'une température relevée. Chaque entrée analogique dispose d'une valeur min et d'une valeur maxi paramétrables au delà desquelles il est possible de déclencher un des relais. Les accessoires complémentaires : Une 2ème caméra IP wifi complète le tout, de manière à surveiller l'intérieur de l'abri sous un autre angle. Une Lodestar X2 est en place sur un diviseur optique et permettra si nécessaire d'effectuer de l'autoguidage. Avec une GM2000HPS, si le paramétrage/réglage de la monture est bien effectué, l'autoguidage peut s'avérer inutile. A confirmer après mise en service de cette monture qui je le rappelle vient d'être installée. Un post spécifique sera dédié à la présentation et mise en service de cette nouvelle monture. Pour améliorer le positionnement et le suivi de la monture, une petite station météo USB Sticktation de BlueAstro (Per Frejavall bien connu des utilisateurs 10Micron) mesure la température, l'hygrométrie et la pression atmosphérique. Sur la base de ces mesures, le driver de la monture intègre les variations de diffraction de l'atmosphère dans le calcul du suivi. Une QHY5-II L, équipée d'un objectif à courte focale permet d'avoir un viseur électronique à champ large afin de pouvoir se positionner en cas de besoin (j'avoue, c'est un peu pour le fun). Une caméra vidéo 360° doit pouvoir permettre d'effectuer une surveillance de l'état du ciel. Il faut que je trouve un logiciel ad'hoc (All Sky Cam Uploader de Moonglow ou autre) Voici un schéma général de l'ensemble (clic sur l'image pour voir en grand) : Une copie écran du gestionnaire de l'IPX800, où figurent les boutons de commande des 8 relais et à droite, le suivi de la tension des différentes alimentations (clic sur l'image pour voir en grand) : Ce qu'il me reste à faire : La motorisation et l'automatisation des manoeuvres du toit. La mise en place d'une détection de position Park de la monture. Je pense à un détecteur photoélectrique avec réflecteur qui ne peut fonctionner que dans une position unique. Le réflecteur serait placé sur le télescope. Valider les séquences complètes de prise de vue, avec utilisation des scripts VBS, y compris les DOF automatisés en fin de séquence. Etudier la faisabilité d'une prise en compte de la perte de l'alimentation 220V (au delà de la petite coupure), de manière à replier l'ensemble de l'installation avant que la batterie de l'onduleur ne soit totalement déchargée. Soit je mesure la durée de coupure 220V, soit je mesure une baisse de tension au niveau des différentes alimentations et je lance un script qui permet de tout replier. A voir ! La mise en place de batteries complémentaires est également une possibilité pour augmenter l'autonomie de l'ensemble, mais il faut se prémunir d'une coupure 220V de longue durée. Eprouver le système pour en détecter les éventuelles faiblesses et les corriger. Voilà. Merci de m'avoir lu, et si vous avez des réactions, conseils particuliers à me prodiguer ou des questions, n'hésitez pas à m'en faire part. Bon ciel à tous Jean-Pierre
  25. Dav78

    Foutu star-eater

    Salut, Je me suis essayé il y a quelques semaines à un grand champ autour de la nébuleuse de la trompe avec mon A7s, le Samy 135 et le filtre STC HaOIII. L'idée était de faire apparaitre le petit calmar en OIII. Les premiers essais avec des temps d'exposition de 30 sec étaient corrects, mais l'OIII n'apparaissait quasiment pas. J'ai donc testé des poses de 2 min. Alors oui, il y a plus de signal, on voit plus l'OIII. Forcément, le star-eater bouffe les étoiles, je m'y attendais, mais cela a aussi un impact sur les nébuleuses en atténuant leurs détails et surtout ça crée une bouillie cosmique dans le FDC et les petites étoiles... Alors ma question, si je reste sur des poses de 30 sec, mais en cumulant 4 ou 5 heures par exemple, pourrais faire apparaitre plus d'OIII qu'avec trois heures de poses de 2 minutes ? Bon, trouver un meilleur ciel aidera aussi Je vous mets quand même le résultat, c'est vraiment pas top (à 50% du coup), mais ça me fatigue d'essayer de rattraper cette image.