Search the Community

Showing results for tags 'Tech' in content posted in Astrophotographie.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur le forum
    • Webastro
    • Présentation
    • Sites
  • Les sciences
    • Actualité
    • Astronautique
    • Astronomie & Astrophysique
    • Logiciels
    • Les métiers
    • La médiathèque
    • FAQ Astro
  • Le coin des observateurs
    • Support débutants
    • La communauté de l'astro
    • Le matériel
    • L'actualité du ciel
    • Observation visuelle
    • Observation en Visuel Assisté
    • Astrophotographie
    • L'astro autrement
    • Le Soleil
  • Discut'
    • Science
    • Quizz, Jeux, détente
    • On fait une pause
  • Linux et astronomie's Software
  • Linux et astronomie's Raspberry, Tinkerboard, etc...
  • Linux et astronomie's APN et autres matériels
  • Paysages de nuit's Tutos et Astuces
  • Paysages de nuit's Matériel
  • Paysages de nuit's Questions traitement
  • Paysages de nuit's Photos
  • L'impression 3D en astronomie's Discussions générales
  • L'impression 3D en astronomie's Logiciels de conception 3D
  • L'astronomie vintage !'s Discussions générales
  • L'astronomie vintage !'s Restauration de matériels anciens
  • L'astronomie vintage !'s Photos de vos antiquités !
  • L'astronomie vintage !'s Le vintage sur le terrain
  • L'astronomie vintage !'s Intruments anciens, catalogues et documentations diverses
  • Jumelles et petits instruments's Matériels
  • Jumelles et petits instruments's Les cibles et programmes
  • Jumelles et petits instruments's L'astronomie nomade croa
  • Jumelles et petits instruments's Généralités et discussions.
  • Achat groupé's Achats
  • Laboratoire Visuel assisté et derivés's Généralités
  • Laboratoire Visuel assisté et derivés's Optiques
  • Laboratoire Visuel assisté et derivés's Informatique
  • Laboratoire Visuel assisté et derivés's Divers
  • Laboratoire Visuel assisté et derivés's Vidéos
  • Météo's Sujets

Categories

  • Files
  • L'impression 3D en astronomie's Banque de fichiers 3D

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Product Groups

  • Association Webastro
  • Mug Webastro
  • Posters
  • Autres Goodies

Calendars

  • Communauté
  • Lancements spatiaux et événements de l'ISS
  • Paysages de nuit's Évènements

Categories

  • Astronomie générale
    • Histoire de l'astronomie
  • Astronomie amateur
  • Astrophotographie
  • Observation en Visuel Assisté
  • Observation
    • Keskifovoir
  • L'astro autrement
  • Les bricoleurs
  • Logiciels
  • Les différents matériels
  • Tests de matériel astro
    • Les télescopes
    • Les lunettes (apo, achro, etc...)
    • Les montures
    • Oculaires
    • Les jumelles
    • Les filtres (visuel et astrophoto)
  • Médiathèque
    • L'Univers Express
    • Jeux
  • Fiches pratiques
  • Les fiches techniques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Résidence


Intérêts


Occupation


Matériel


Site Web


A propos de vous

Found 1,699 results

  1. xavier@cz

    Source de mon gradient?

    Bonsoir, je vais etre bref, j'ai traité une M101 il y a quelques jours. J'ai un p.. de gradient. Voila une série de copie d'ecran en ajustant les niveaux sous Siril.: A gauche avec un retrait en automatique boites de 50, separation 5 et degre 4 (2 ou 3 donne des trucs similaires sauf bien sur le 1). Après image pretraitées (mais les brutes c'est kifkif) en jouant sur le curseur des niveaux: A vue de nez, c'est circulaire, légèrement décéntre. Mais d'ou ça peut venir? Le matos: un Newton 150 f/d 5, son correcteur de coma (SW) et un Canon 6D. Bon ciel et bonne nuit, Xavier.
  2. Bonjour à tous, la semaine dernière j'ai reçu en test de la part de Skyvision une caméra Altair-Astro Hypercam 183M, en vue d'un achat. C'est ce modèle-ci : https://skyvision.fr/boutique/imagerie/camera/altair-hypercam-183m-v2-20mp-mono-ventilateur-de-refroidissement/ Toutes les infos techniques sont sur le site d'Altair-Astro : https://www.altairastro.com/product.php?productid=17075&cat=337&page=1 Un premier test rapide de Thierry Ruiz ici : https://skyvision.fr/nouvelle-camera-hypercam-183-mono/ Présentation et déballage de la caméra ici : Cette caméra possède le même capteur IMX183 monochrome que la Zwo ASI183MM à savoir : 5440 x 3648 pixels de 2.4µm soient 20 millions de pixels un capteur de 13x9mm (diagonale de 16mm) 17.5 images/seconde en mode full avec possibilité de faire du ROI à vitesse bien plus élevée images RAW 12 bits et vidéo SER 12 bits Voir le test de Christian Buil au sujet de ce capteur : http://www.astrosurf.com/buil/asi183mm/ Ses particularités : elle possède un ventilateur de refroidissement à vitesse variable (attention il n'y a pas de Peltier sur ce modèle) une sonde donne la température du capteur elle possède un dispositif de réduction de l'amp-glow (luminescence due à un composant électronique qui "rayonne" sur le bord du capteur) le hublot avant est traité anti-IR/UV elle est rose !! Elle est livrée avec : un nez 2 pouces avec filetage femelle M48 (filetage M42 femelle de base) un cable USB 3.0 de 1m50, le logiciel Altair-Capture qui permet de gérer les prises de vue, vidéo et même de faire du visuel assisté grâce à des fonctions d'empilement, suppression de dark et flat à la volée, une licence d'un an du logiciel Sharpcap pro. Son prix : 699 euros chez Skyvision. Dernière info de Skyvision : 2 nouveaux modèles sont dispo chez Skyvision : Le modèle PRO : https://skyvision.fr/boutique/imagerie/camera/hypercam-183m-pro-camera-dimagerie-astronomie-mono-20mp-4-go-ddr3-ram-refroidie-ventilateur/ Par rapport à la 183Mv2 que j'ai testée, elle possède un buffer de 4Go utile en planétaire. 779 euros Le modèle PRO TEC COOLED : https://skyvision.fr/boutique/imagerie/camera/hypercam-183m-pro-tec-cooled-camera-dimagerie-astronomique-mono-20mp-4-go-de-ram-ddr3/ c'est le modèle refroidi par Peltier, là aussi avec 4Go de buffer. 1260 euros J'ai donc profité d'un week-end prolongé dans la Drôme du 4 au 7 octobre pour tester cette caméra sur ma FSQ106. En planétaire, notamment en lunaire, l'IMX183 a déjà fait ses preuves, voir les belles images de Gérard Thérin par exemple. Ici je me suis concentré sur le ciel profond, en poses longues mais aussi en poses courtes pour faire plaisir à Albéric Je vous joins les FITs des images réalisées ici, comme ça vous vous ferez une idée vous-mêmes : http://www.astrosurf.com/colmic/Altair183M/ Matériel utilisé : FSQ106, diamètre 106mm, focale 530mm, au foyer (F/5) mais également avec le réducteur 0.73x (F/3.6) Monture EM200 sans autoguidage pour toutes les images visibles ici. un petit Tablet-PC HP avec un port USB3.0 sous W10 pour piloter la caméra la caméra Altair Hypercam 183M non refroidie le logiciel Altair-Capture SiriL pour l'empilement des images Avec la FSQ106, à F/5 l'échantillonnage sur cette caméra est de 0.93" d'arc par pixel et de 1.3" d'arc par pixel avec le réducteur 0.73x. La turbulence atmosphérique limite la résolution de nos images en pose longue au mieux à 1,5" d'arc dans nos contrées, ce qui correspond à la résolution théorique d'une lunette 80ED ! l'échantillonnage est donc presque parfait pour les focales que j'utilise. Place aux tests... Voici tout d'abord un dark de 90s à gain 25 (sur une échelle de 5 à 50 dans Altair-Capture, soit un gain à environ la moitié du max). Les seuils ont été poussés pour mettre en évidence l'amp-glow La fit : http://www.astrosurf.com/colmic/Altair183M/dark_90s_g25-0043.fit On voit l'amp-glow à droite de l'image, mais on ne le voit pas sur les brutes des images ci-dessous. Seul un dark avec les seuils poussés le mettent en évidence. Cet amp-glow se retire donc parfaitement avec les darks comme vous allez le voir sur les images suivantes. En poses courtes, j'ai réalisé une vidéo .SER de 5s de pose contenant 20 images identiques à celle-ci (toujours à gain 25). Le SER (757Mo) : http://www.astrosurf.com/colmic/Altair183M/M27_5sx20.ser Une brute en fit : http://www.astrosurf.com/colmic/Altair183M/m27_5s-0002.fit FSQ106 au foyer F/5, aucun dark, flat ou offset. L'empilement de 2 SER combinant 30x5s donne ceci (uniquement alignement + empilement sous SiriL, pas de dark). A noter qu'une inversion miroir se produit sur les brutes, je ne sais pas pourquoi. D'ailleurs c'était déjà le cas sur l'ASI1600. Il faut donc penser à cocher la case "inversion miroir horizontale" pour récupérer l'image dans le bon sens. Une image de NGC7331 + le quintet de Stephan, à F/5, gain 25, 15x60s soient 15 minutes de pose Pas de darks ni offset ni flat. En poses longues cette fois, voici quelques images de 90s à F/3.6, toujours à gain 25... Retrait de 15 darks de 90s. Aucun refroidissement si ce n'est le ventilateur en vitesse rapide, température extérieure : autour de 12°c une bonne partie de la nuit. M31, 10 poses de 90s soient 15 minutes : M33, 24 poses de 90s soient 36 minutes : M52, 10 poses de 90s soient 15 minutes : M42, 7 poses de 90s soient 10 minutes : Voici maintenant un comparatif avec l'ASI1600. NGC6946 prise à la FSQ106 à F/5, ASI1600 : 39x90s soient 59 minutes de pose, gain 200, filtre L, refroidissement par Peltier à -15°c, 40 darks Une brute en Fit : http://www.astrosurf.com/colmic/Altair183M/ngc6946-90s_ASI1600.fit Et NGC6946 à l'Altair 183M à F/3.6 qui donne sensiblement le même rapport de grandissement. 20x90s soit la moitié par rapport à l'ASI1600 (mais à F/D=3.6 contre F/D=5 pour l'ASI), refroidissement par ventilo (temp. 12°c), gain 25, 15 darks, aucun filtre. Une brute en fit : http://www.astrosurf.com/colmic/Altair183M/ngc6946-90s_Altair183M.fit Conclusion personnelles : Je suis enchanté par cette Altair Hypercam ! Pour une caméra non refroidie à 699 euros, on peut déjà bien s'amuser et entrer de plein pieds dans le monde de la CCD astro (en l'occurrence Cmos pour celle-ci !). Cette caméra possède des petits pixels qui sont tout indiqués pour la faible focale de ma lunette. Elle me permet d'aller tâter des galaxies inaccessibles avec mon A7S par exemple à cause de ses pixels de 9µ. Les résultats vont au-delà de mes espérances, l'amp-glow est invisible et le bruit de lecture comme le bruit thermique sont très contenus. Le logiciel Altair-Capture est très simple d'utilisation et permet l'empilement à la volée, ce qui ravira les fans de visuel assisté J'hésitais entre la version refroidie (à 1260 euros) et celle-ci, je pense que ce modèle répond parfaitement à mon besoin pour 560 euros de moins L'affichage de la température du capteur est très utile pour déterminer la température des darks à utiliser. On pourra alors se préparer une banque de darks à différentes températures. Le ventilateur intégré ne génère aucune vibration et doit être bien pratique surtout en solaire. J'essaierai dans les semaines qui viennent de faire quelques images en planétaire et lunaire pour achever le test... A suivre... Un grand merci à Sébastien de Skyvision pour le prêt de la caméra
  3. Bonsoir à tous, ça fait un petit moment que je le promets, donc ça y est, je m'y mets enfin... Voici donc mon : TUTORIAL pour le traitement complet d'une image APN avec les scripts SIRIL et PHOTOSHOP Idéalement ce tuto est optimisé pour les possesseurs de Sony A7S, mais peut également servir à tout possesseur d'Appareil Photo Numérique. Je ne prétends pas que ce tuto est le meilleur, je ne prétends pas être un cador en traitement, c'est ma petite cuisine, qui me permet d'être satisfait du résultat après moult tâtonnements Cette cuisine c'est pas de la gastronomie 3 étoiles, mais c'est pas non plus le Kebab ou le Big Mac du coin. On va dire que c'est ma cuisine au beurre de Normandie à moi ! Et comme dirait mon humoriste préféré "Si dieu a créé des vaches en Normandie, c'est parce que là-bas les gens cuisinent tout au beurre" Bien évidemment ya mieux, bien évidemment certains vont y trouver à redire, n'hésitez pas, si ya plus simple et plus efficace, je suis preneur. La version PDF en ligne de ce tutoriel est disponible ici : http://www.astrosurf.com/colmic/Traitement_SiriL/Traitement_complet_APN_SiriL_Photoshop.pdf Ce tutoriel vous permettra : de pré-traiter vos images APN avec retrait des darks, flats et offsets sous SiriL de façon automatique à l'aide des scripts de réaliser un premier traitement sous SiriL (étalonnage des couleurs, ajustement de l'histogramme, retrait du gradient, etc..) de réaliser un second traitement un peu plus poussé sous Photoshop afin de faire sortir les tripes à votre image finale, ceci grâce aux scripts Astronomy Tools et Troy's Astro Logiciels nécessaires : SiriL 0.9.9-64 bits pour Windows à télécharger ici : https://free-astro.org/download/Install_SiriL_0_9_9_64bits-2_EN-FR.exe Un Photoshop quelconque, valable depuis CS2 (qu'on peut trouver gratuitement et légalement sur le web) jusqu'aux dernières versions CC en date. Ici j'utilise CS5 qui n'est plus tout récent mais qui fait bien le boulot. les scripts Astr0n0my T00ls pour Photoshop : https://www.prodigitalsoftware.com/Astronomy_Tools_For_Full_Version.html (oui je sais c'est payant, donc soit vous payez 20$ pour l'avoir légalement, soit vous êtes débrouillards et au-dessus des lois et vous saurez le trouver ) les scripts Troy's Astro Actions pour Photoshop : http://troypiggo.blogspot.com/2010/11/troys-astro-actions.html Adresses et tutos utiles : Siril : https://www.siril.org/fr/ Les cours et tutos sur Siril : https://siril.linux-astro.fr/ Liste des commandes utilisables dans les scripts SiriL : https://free-astro.org/siril_doc-fr/#Available_commands Très bon tutos vidéo sur Siril : https://www.youtube.com/channel/UCL6_FyoBsia3FlnfdSDA0CA IMPORTANT AVANT DE COMMENCER : Si vous aviez une ancienne version de SiriL, il vous faut impérativement la désinstaller avant d'installer la 0.9.9, puis suivre à la lettre les recommandations du message d'avertissement qui s'affiche à la fin de l'installation de SiriL 0.9.9. Si SiriL 0.9.9 ne démarre pas une fois l'installation effectuée, essayez de fermer votre actuelle session Windows et d'en ouvrir une nouvelle (clic droit sur le menu Démarrer, puis Arrêter/Déconnecter puis Déconnecter) Si vous ne voyez pas de menu Scripts dans SiriL, la réponse se trouve au point 1. Pour installer les 2 scripts Photoshop ci-dessus, téléchargez les fichiers .ATN correspondants et double-cliquez dessus. Si vous avez changé le dossier de travail de SiriL (par défaut après installation dans \IMAGES ou \MES IMAGES selon votre version de Windows, ce qui correspond en réalité au dossier C:\USERS\VOTRE_NOM_D_UTILISATEUR\PICTURES), vérifiez bien que les 4 sous-dossiers BRUTES, DARKS, FLATS et OFFSETS se trouvent dedans. Si vous êtes sous Linux... ben vous êtes sous Linux et vous savez déjà vous débrouiller non ? Donc logiquement ce tuto ne va pas vous apprendre grand-chose Parce que j'aime bien le chiffre 7 Allez, vous êtes prêts ? Attendez, tout d'abord, parlons de notre séance de prise de vue. Avant de continuer à lire ce tuto, vous devriez avoir obtenu : un certain nombre d'images BRUTES, et donc ce qu'on appelle des RAW (fichiers .ARW sur Sony, .CR2 sur Canon, etc...) un certain nombre (entre 30 et 100, si possible un nombre impair) d'images d'OFFSET (toujours des RAW, cette fois prises dans le noir absolu et d'un temps de pose le plus court possible, par exemple 1/8000s au même ISO que les brutes) un nombre certain (entre 20 et 100, si possible un nombre impair) d'images de DARK (toujours des RAW, toujours prises dans le noir absolu mais cette fois au même temps de pose que les brutes, par exemple 30s, et au même ISO que les brutes) quelques (une trentaine me suffit amplement) images de FLAT (toujours des RAW, cette fois prises sous une lumière uniforme, par exemple à l'aide d'un écran à flat, ou de jour sur le fond de ciel, etc..., et au même ISO que les brutes). L'histogramme de ces images doit se situer environ aux 2/3 du maximum, à vérifier directement en visualisant l'histogramme de l'image après la prise de vue. Certains vont dire "oui mais on peut très bien faire des flats à un ISO différent des brutes". Je réponds "Mes scripts ne sont pas prévus pour gérer en supplément des offsets spécifiques aux flats avec un ISO différent". Dans ce cas, prévoir de modifier mes scripts ou d'utiliser des flats avec un ISO différent en étant conscient que ça peut foutre la grouille au niveau des résultats. Dans mon exemple ci-dessous j'ai utilisé : une lunette de 106mm de diamètre et 530mm de focale (F/5) une monture équatoriale motorisée sur les 2 axes une lunette-guide de 60mm munie d'un autoguideur autonome un APN Sony A7S, réglé sur 3200 ISO et 30 secondes de pose unitaire et obtenu : 189 images brutes des nébuleuses Pelican et North America (personnellement je trouve que 180 c'est le minimum de poses à faire sur les nébuleuses avec un A7S, à F/5, 300 étant un idéal) 13 darks de 30s à 3200 ISO (oui je sais, pâââââ bien, faites pas ce que je fais !!) 35 flats à 3200 ISO (bien !) 27 offsets à 3200 ISO (pâââââââ bien, sachant que des offsets c'est vraiment pas compliqué à faire !) (Bon en fait, pour le A7S on s'en fout un peu, il m'est arrivé de ne faire que 3 darks et 3 offsets et ça marche aussi !!) Voici pour information une image brute de 30s à 3200 ISO, comme ça vous voyez de quoi on part... et à quoi on arrivera Mise à disposition des fichiers bruts : Pour vous faire la main avec ce tuto, je vous ai mis en partage les fichiers RAW utilisés pour ce tuto (j'ai mis 40 brutes au lieu de 180, faut pas déconner quand même !! Ainsi que 13 darks, 13 flats et 13 offsets) Vous pouvez y accéder en les téléchargeant ici : http://www.astrosurf.com/colmic/Traitement_SiriL/ Téléchargez le fichier images_brutes.zip et dézippez-le dans votre dossier \Images J'ai également mis en partage le fichier Resultat.fit (issu du pré-traitement et de l'empilement cette fois des 189 brutes). Alors on commence... par déposer ses images au bon endroit... Déposez vos images dans les dossiers correspondants : Copiez vos images brutes dans le sous-dossier brutes du répertoire de travail de Siril (donc par défaut dans \IMAGES\BRUTES) Copiez vos darks dans le sous-dossier darks du répertoire de travail de Siril (donc par défaut dans \IMAGES\DARKS) Copiez vos offsets dans le sous-dossier offsets du répertoire de travail de Siril (donc par défaut dans \IMAGES\OFFSETS) Copiez vos flats dans le sous-dossier flats du répertoire de travail de Siril (donc par défaut dans \IMAGES\FLATS) Puis on va lancer le script de pré-traitement des images avec SiriL (calibration, alignement, empilement)... Démarrez SiriL (normalement une icône SiriL s'est installée sur le bureau Windows) : Pour le A7S : Cliquez sur le menu Scripts puis choisissez le script Pre-traitement_APN_AvecDrizzle_AvecCorrectionCosmetique. Nota : pour le A7S j'utilise systématiquement l'option Drizzle qui va artificiellement augmenter la taille de l'image d'un facteur 4 (l'image sera 2x plus grande en largeur et 2x en hauteur). Cette option est bien utile pour les petites focales car les pixels du A7S sont très gros (presque 9µ) et on obtiendra alors une meilleure résolution. Cette option est néanmoins très gourmande en ressources et bien plus lente que le pré-traitement classique. Pour les autres APN : vous pouvez tester avec et sans Drizzle pour vous faire une idée de son apport. Nota : La correction cosmétique permet de supprimer les pixels défectueux dans l'image. Commentaire de Cyril à ce sujet : "Cette correction cosmétique là, celle rajoutée dans certains scripts, n'utilise pas le master dark pour trouver les pixels déviants. Elle fait une détection automatique à partir des statistiques de l'image." En gros, c'est généralement mieux avec que sans... mais parfois c'est pire Donc là aussi c'est à tester avec et sans pour se faire une idée. Le script est lancé... On peut alors au choix : moins de 100 brutes : rester devant l'écran, ouvrir son navigateur préféré, et mater quelques vidéos de Jackie & Michel avec un rouleau de Sopalin à portée de main de 100 à 300 brutes : aller manger un morceau et boire un coup, regarder un épisode de Battlestar Galactica, ou honorer Madame (si pas de migraine) plus de 300 brutes : aller se coucher, et attendre le lendemain matin pour la suite Nan je déconne !!! En réalité, tout va dépendre de : la puissance de votre ordi, de la taille de sa RAM, du type de disque dur (SSD fortement recommandé), etc.., mais aussi de la taille des fichiers de vos images brutes (traiter des images de 12Mpixels c'est bien plus rapide que de 42Mpixels !), bien évidemment du nombre d'images à empiler, et encore de l'option drizzle ou pas (compter 2x plus de temps avec drizzle). Pour mon exemple précis : sur un PC portable Gamer Asus ROG de 2015, i7 2.5Ghz, 32Go de RAM, CG GTX980 et SSD Samsung 1To, pour un script de pré-traitement APN Sony A7S de 12Mpixels avec Drizzle et correction cosmétique, pour pré-traiter, aligner et empiler les 189 images avec 13 darks, 35 flats et 27 offsets, il aura fallu très exactement 50 minutes et 37 secondes au total pour que le script se termine, soit effectivement un épisode entier de Battlestar Galactica (punaise c'est bien foutu quand même SiriL !!). On va maintenant récupérer l'image résultante de l'empilement... Cliquez sur le menu Fichier puis Ouvrir : Double-cliquez sur le fichier Resultat.fit : L'image devrait s'afficher dans les 2 fenêtres de visualisation (N&B à gauche et couleur RVB à droite). Bah quoi ???? Je vois rien, c'est quoi c'te binz ???? Calme, calme, pas taper... C'est normal car le mode d'affichage est en linéaire Dans la fenêtre de visualisation N&B, en bas de l'écran, sélectionnez Auto-ajustement : C'est mieux là non ? Bon il est l'heure d'aller dormir, je vous laisse ingurgiter cette première partie, et je continue dès demain soir Ah j'oubliais, pour toi là, le petit au fond à droite, oui toi là qui a lâché le tuto au niveau de Jackie & Michel... Bah tu peux arrêter hein, ya plus de Sopalin allez à demain pour la suite...
  4. Bonjour à tous, comme promis la semaine dernière, voici les résultats de mes tests de la version refroidie de la 183M, pendant une semaine dans la Drôme. Comme pour la 183M, cette version m'a été prêtée par Skyvision pour test. Pour rappel, le test réalisé précédemment sur la 183M : Cette caméra possède le même capteur IMX183 monochrome que la Zwo ASI183MM à savoir : 5440 x 3648 pixels de 2.4µm soient 20 millions de pixels un capteur de 13x9mm (diagonale de 16mm) 17.5 images/seconde en mode full avec possibilité de faire du ROI à vitesse bien plus élevée images RAW 12 bits et vidéo SER 12 bits Voir le test de Christian Buil au sujet de ce capteur : http://www.astrosurf.com/buil/asi183mm/ Ses particularités : elle possède un ventilateur de refroidissement à vitesse variable elle possède un module Peltier pour le refroidissement du capteur capable de descendre à -45° sous l'ambiance le hublot de protection est entouré de résistances chauffantes pour éviter la buée une sonde donne la température du capteur elle dispose de 2 sorties USB2.0 permettant de piloter roue à filtres et caméra de guidage par exemple elle possède un dispositif de réduction de l'amp-glow (luminescence due à un composant électronique qui "rayonne" sur le bord du capteur) elle dispose de 4Go de mémoire DDR3 bien utiles en imagerie rapide le hublot avant est traité anti-IR/UV elle est de couleur fuchsia (oui je sais, on m'a dit qu'elle était pas vraiment rose !!) Elle est livrée avec : un nez 2 pouces avec filetage femelle M48 (filetage M42 femelle de base), un cable USB 3.0 de 1m40, une cartouche de dessicant interne et une de rechange, un bloc d'alimentation 220V/12V pour le refroidissement, le logiciel Altair-Capture qui permet de gérer les prises de vue, vidéo et même de faire du visuel assisté grâce à des fonctions d'empilement, suppression de dark et flat à la volée, une licence d'un an du logiciel Sharpcap pro, en option, une valise renforcée type Pelicase à 30 euros. Son prix : 1260 euros chez Skyvision. La semaine dernière j'ai profité de 4 nuits claires dans la Drôme entre le 30 mars et le 7 avril pour tester cette caméra sur ma FSQ106. Là encore je me suis concentré sur le ciel profond, en poses longues uniquement. Matériel utilisé : FSQ106, diamètre 106mm, focale 530mm, au foyer (F/5) Monture EM200 avec pilotage depuis Skyfari via module bluetooth SkyBT Autoguidage à l'aide d'une caméra Altair GPCam 290M derrière un diviseur optique ZWO AOG, pilotée par PHD2, pour toutes les images visibles ici. PC portable ASUS Gamer pour piloter les caméras, la roue à filtres et le focuser la caméra Altair Hypercam 183M Pro Tec le logiciel SharpCap pro 3.2 en mode live-stacking avec gestion du dithering SiriL 0.9.11 pour l'empilement des images Photoshop CS5 pour la finalisation Voici une image du montage sur la lunette : Montage avec réducteur 0.73x et roue à filtres ZWO : Et un aperçu des bagues utilisées avec le diviseur optique et la roue à filtres ZWO : Avec la FSQ106, à F/5 l'échantillonnage sur cette caméra est de 0.93" d'arc par pixel. Cette caméra permet donc de s'attaquer à des galaxies de taille modeste avec seulement 530mm de focale, comme vous allez le voir... Pour toutes les images qui vont suivre, le gain a été réglé sur 400 dans SharpCap pro, ce qui correspond au gain unitaire (e/ADU = 1) : L'offset a été réglé sur 200 dans SharpCap Pro (black level). Le refroidissement a été positionné sur -15°C, en-dessous de cette température le gain n'est plus vraiment perceptible. Voici un dark de 300 secondes à -15°C et à gain 25 sous Altair Capture, ce qui correspond à 2500 sous SharpCap, une valeur de gain beaucoup trop élevée : Ce dark de 5 minutes montre un amp-glow assez présent mais qui se retire très bien au traitement. Comme vous le verrez ci-dessous, sur des poses de 120 et 180 secondes, on ne voit plus aucun résidu d'amp-glow après traitement. Premier soir : Très belle nuit ce samedi avec une bonne transparence et une turbulence relativement faible. Après quelques galères à essayer d'utiliser le réducteur de focale (le prisme du diviseur optique générait un gros vignetage dans le coin supérieur droit), je me suis résolu à le retirer dans la nuit et à n'utiliser la caméra qu'au foyer F/5. Le trio du Lion pour commencer. M65, M66 et NGC3628. 55 poses de 60 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : M101 dans la Grande Ourse. 60 poses de 120 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : Second soir : Encore une belle nuit dimanche mais quelques cirrus sont venus gâcher la seconde partie de nuit. M58 et les galaxies Siamoises NGC 4567-68 dans la Vierge. 25 poses de 60 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : NGC4725 et son compagnon NGC 4712, accompagnées de la belle NGC 4747, dans la Chevelure de Bérénice. 72 poses de 60 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : En seconde partie de nuit, M51 quasiment au zénith, avec des passages de cirrus qui ont provoqué quelques halos sur les étoiles brillantes. 78 poses de 60 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : Pour finir la nuit, un test en Halpha et en OIII (filtres Astronomik 6nm), sur NGC6888 la nébuleuse du Croissant, avec 15 poses de 180 secondes par couche. On aperçoit légèrement la petite bulle de savon en bas à gauche de l'image sur la full. Montage HHO sous SiriL : Cliquez dans l'image pour obtenir la full : Troisième soir : Après 3 nuits de disette avec pluie et même 5cm de neige dans la nuit de mercredi, la nuit de jeudi s'annonçait providentielle ! Malheureusement le mistral a bien soufflé en première partie de nuit, avec une turbulence infernale. M81 et M82 dans la Grande Ourse. 40 poses de 120 secondes. Les étoiles sont bien empâtées. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : J'ai tenté d'y ajouter les couches RVB en seconde partie de nuit, mais pour le moment je n'arrive pas à les aligner correctement sous SiriL. Quatrième soir : Pour terminer la semaine, une dernière nuit vendredi avec encore pas mal de turbulence et une transparence médiocre. Les nuages sont arrivés vers 1 heure du matin pour ne plus repartir... M63 le Tournesol dans les Chiens de chasse. 37 poses de 120 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : NGC4565 la galaxie de l'Aiguille dans la Chevelure de Bérénice. 13 poses de 120 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : Et juste avant que les nuages n'envahissent tout le ciel (et provoquent les halos sur les étoiles brillantes), M108 et M97 dans la Grande Ourse. 15 poses de 120 secondes. Cliquez dans l'image pour obtenir la full : Conclusion personnelles : Tout d'abord, je suis complètement bluffé de voir ce que peut sortir ce genre de caméra avec seulement 530mm de focale ! Je n'imaginais même pas sortir des détails dans les galaxies Siamoises par exemple. Je pense que ce genre de caméra va permettre à certains amateurs de s'attaquer à des petits objets sans matériel imposant, et de faire par exemple la chasse aux supernovae ! Cette caméra se prend en main très facilement, le logiciel SharpCap pro permet l'empilement à la volée des images avec possibilité d'enregistrement des images individuelles et dithering entre x poses. ShapCap pro permet également de piloter sans soucis la roue à filtres et le focuser motorisé (via Ascom). Pas besoin d'autre logiciel de pilotage. Concernant les images, je vous laisse juger par vous-mêmes La plupart de ces images ont nécessité moins d'une heure de pose au total avec des résultats très encourageants pour un F/D de 5. En noir et blanc, des poses de 120 secondes maxi sont suffisantes pour sortir toutes les extensions et IFN. En narrowband, notamment avec un filtre ha ou OIII de 6nm, des poses de 180 secondes passent très bien. Avec un temps de pose total plus long (environ 3 ou 4 heures), le bruit devrait disparaître complètement et permettre de pousser le traitement encore plus loin. Reste la question : faut-il prendre la version refroidie à 1260 euros ou la version uniquement ventilée à 699 peut-elle suffire ? Si vous n'envisagez pas de narrowband, je pense que la version ventilée suffit amplement pour des poses de maxi 2 minutes, avec un rapport plaisir/emmerdement plus intéressant puisqu'on économise une alimentation et pas mal de consommation due au Peltier. En revanche la version refroidie permettra des poses de l'ordre de 5 minutes avec des darks bien régulés. Il sera alors facile de se créer une banque de darks de 60, 120, 180 et 300 secondes par exemple, à -15°. Un petit mot sur la GPCam 290M : cette caméra est réellement bluffante ! Elle est très très très... très sensible Pour de l'autoguidage sous PHD2, cette caméra m'a systématiquement trouvé au moins 10 étoiles de guidage malgré le petit prisme du diviseur ZWO. Elle dispose d'un port ST4, ce qui m'a permis de piloter l'EM200 sans passer par un pilote Ascom. Pour du Lucky-Imaging en poses rapides, cette caméra devrait trouver des clients. Encore merci à Sébastien de Skyvision pour le prêt des caméras.
  5. Hello, j’espère que vous allez bien. Hier j'ai pu sortir le matos ! Suite à la récente réception de ma bague, il s’agissait principalement de vérifier que le montage était viable et que les différents calculs de BF étaient justes. Bon, évidemment ça n’a pas été simple du tout ! J’ai littéralement passé 4h dans le froid afin de trouver la bonne combinaison de bagues pour obtenir le point sur la camera principale et la caméra de guidage. Tout a été très compliqué d’autant plus qu’il y avait du vent et il faisait froid. Bref, j’ai finalement trouvé où était mon problème. Il s’agissait d’un petit contre-écrou qui me salopait tous les calculs ! Une fois retiré, tout a très bien été. J’ai donc pu faire les premiers tests de guidage avec l’ONAG. La mise au point est délicate et il est intéressant de constater que la forme de l’étoile n’est pas la même en in-focus qu’en out-focus. C’est d’ailleurs ce principe qui est utilisé pour faire la map automatique durant toute la nuit. Autrement, le guidage va bien à 1650mm de focale (merci l’AP). A cause de mes ennuis de BF, je n’ai pas eu le temps de soigner la collimation. J’ai juste pu aligner le secondaire grâce au microscope taka. Cependant, sur les images ci-dessous, je trouve que les étoiles ont une bonne tête. L’étoile à 400% ne montre pas de défaut majeur. Les étapes suivantes seront de faire une collimation correcte, installer et apprendre à utiliser le logiciel SkyGuard (pour faire la map auto et le guidage full-frame). Voilà, je vous laisse avec deux petites brutes. La première est NGC 6058 en 600 secondes avec le filtre h-alpha. On distingue déjà quelques structures internes dans cette mignonne nébuleuse planétaire. La seconde image est M51, en 300 secondes en L. Vous noterez que je suis à un échantillonnage monstrueux de 0.46”/pixel. Visiblement ça passe pas mal sur mon ciel 😀 Je suis très content de renouer avec les photos en longue focale. Voilà, c’est tout pour moi, merci de m’avoir lu en entier ! NGC 6058 (1x600 sec) M51 1x300 Une étoile cropée à 400% Finalement une vue d'ensemble:
  6. l.portois

    Franges sur images

    Salut à tous, Je suis en train de traiter des images acquises la nuit de lundi à mardi avec le télescope IRiS. J'ai fait une petite heure sur M51 après avoir faire un transit d'exoplanète (qui sera exploité en classe), le temps d'attendre le lever du jour pour faire des flats sur le ciel. Les images brutes présentes des franges dont je ne saurais expliquer l'origine. J'ai prétraité les images avec Pix. J'ai tenté de supprimer ces franges avec le process ABE sans succès. Quelqu'un saurait à quoi sont dues ces franges ? Commener les virer ? Ci-joint une brute de 60s prétraitée. Astroamicalement, Laurent
  7. Bonjour, il ne m'arrive pas souvent de poster des questions sur ce forum sur un sujet de technique astrophoto car faisant partie des membres AVEX ce type de question trouve souvent une explication lors de nos séances techniques du club. Cependant dans l'idée d'aller chercher des choses nouvelles, je me suis lancé dans une première expérience de poses courtes avec petit pixels (habituellement j'image avec un A7S). J'avais fait quelques essais pour valider les logiciels de capture et de traitement avec une QHY5L-II qui s'étaient avérés plutôt concluantes, et après lecture de pas mal de choses sur ce forum j'ai acheté une QHY290MMC qui normalement devrait me faire passer un cap. Le premier essai a été effectué depuis mon jardin à Herblay (zone magenta sur les cartes de pollution) dans les conditions suivantes la FSQ 106 à 530 de focale soit un F/D = 5 La QHY290 en mode monochrome refroidie qui possède des pixel de 2,9 microns et qui pour l'occasion était refroidie à -10° Le tout monté sur mon Avalon Fast Linear La capture a été faite via Sharpcap 2.9 en prenant 27 séries de 300 poses chacune de 1s en mode SER mono8. J'ai aussi fait 10 séries de darks de 300 fois 1s à -10° en mode SER mono8. J'ai pretraité sous SIRIL les 27 séries pour obtenir 27 images FIT que j'ai ensuite alignées entre elles et additionnées. Comme vous allez le constater quelque chose a foiré! Tout d'abord une pose unique de 1s issue d'un des 27 fichiers en mode SER 8mono Le résultat de 300s après alignement et l'addition d'un fichier SER entier qui donne une des 27 images FIT de départ Et maintenant l'addition des 27 poses après alignement Comme vous pouvez le voir c'est tout pourri! Dès l'addition des images des 300 images de 1s il y a quelque chose de bizarre. L'image résultante devrait correspondre grosso modo à une image de 300s !!!! Du coup l'addition de 27 images pourries ne donne rien de bon ... C'est tout juste si on voit que c'est M97... Quelles pistes vous pensez que je doive explorer? Joseph
  8. Bonjour à tous, Après pas mal de temps à essayer de trouver une méthode efficace et accessible, à me casser les cerveau avec différents process, je suis vraiment content de pouvoir partager cette vidéo avec vous. Voilà l'aboutissement d'un long travail croyez moi ! Je vous propose une méthode 100% photoshop pour réaliser une starless, par vous même, sans tricher avec des logiciels qui le font à votre place J'attends avec impatience vos retours. Bon visionnage ! Valentin
  9. scorpius

    Capture ISS et focale

    Bonsoir, depuis quelques temps, je pratique l imagerie sur l ISS, j ai donc plusieurs setups, en ce moment la météo est vraiment capricieuse donc cela est pénible de prévoir un transit alors on prépare des calculs en vue de prises futures. Voici ma question: j ai dernièrement fait un transit avec mon canon1100d en mode vidéo, l iss c est un moucheron!! focale 600mm j avais un soleil complet dans le capteur avec mon systeme de barlow adaptative. avec un scope de 200 mm et toujours l apn 1100 d, plus un barlow X2, ce qui monte à 2000mm, il va me manquer deux petits bouts haut et bas.Comme l iss passe d ouest en est c est pas génant d après vous, en mode rafale, je devrais quand même avoir une ISS plus grande non? vidéo bruno
  10. Hello hello Voili voilou tous mes snipes CP pose courte 😀 depuis mon centre ville de Reims & depuis ma new lauch base & Mes animsssssss http://www.astrosurf.com/topic/114374-shaihulud-airline-animationsssssssssss-88-gif/ & My favorite shivers 😍 01 - http://www.aapodx2.com/2016/20160611.html 02 - http://www.aapodx2.com/2017/20170316.html 03 - http://www.aapodx2.com/2017/20170926.html 04 - https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10213062993763257&set=gm.1728992230445447&type=3&fref=mentions 05 - https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10212527527126760&set=gm.1671312276280300&type=3&fref=mentions 06 - https://www.facebook.com/asterastronomy/photos/a.1200634403351263.1073741828.1199207560160614/1609290422485657/?type=3&theater 07 - https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10215702107766609&set=gm.1875780095766659&type=3&fref=mentions 08 - https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10212999005033413&set=gm.1735302586547935&type=3&theater&ifg=1 09 - http://www.stelvision.com/galeries/image.php?id=1543 10 - https://www.facebook.com/groups/1009891179089083/permalink/1974003936011131/ 11 - http://www.aapodx2.com/2018/20181226.html 12 - https://www.facebook.com/optiqueunterlinden/photos/a.197004731058517/394988184593503/?type=3&theater 13 - https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2034849103260313&set=a.960221347389766&type=3&theater 14 - https://www.facebook.com/photo.php?fbid=2093936864018203&set=a.960221347389766&type=3&theater & Approved sharing APOD (FB) 😍 01 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1869224273113025 02 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1869229426445843 03 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1870792762956176 04 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1872166406152145 05 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1890720204296765 06 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1890715160963936 07 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/1970930302942421 08 - https://www.facebook.com/AstronomyPictureOfTheDay/posts/2043340025701448 http://www.astrobin.com/users/Shaihulud/ https://www.facebook.com/shai.hulud.13 https://www.facebook.com/groups/812970845492793/ https://www.youtube.com/user/shaihuludshaihulud https://www.webastro.net/profile/123106-shaihulud/ A+ David デイビッド ********************************************************** Edit 20190410 Deep Sky Planetary Technique 4.0 FAPSC (by Shaihulud) (F) Pour les acquisitions avec Firecapture : - Je commence à filmer quand le soleil passe -15° et je stop quand il passe les -15°. - cadrage de l'objet avec Stellarium. - mise au point sur étoile lumineuse mini de magnitude 6 au bahtinov. - collimation une fois la mise au point correcte pour le mode newton. - re mise au point définitive sur l'étoile et direction vers l’objet. - détection de point chaud avec le bouchon et avec les mêmes réglages que les captures. - ser de 3600s soit 3600x1s, 1800x2s...... - ser dark de 360s soit 360x1s, 180x2s..... - re détection de point chaud avec le bouchon et avec les mêmes réglages que les captures. Théoriquement, le nbre de point chaud diminu par rapport à la session d'avant. - re ser de 3600s - re..... (A) Pour le pré-traitement avec AutoStakker3 : - ouverture du ser. - fenêtre de visualisation : icone sav current all au format Tif. - ouverture du ser dark. - fenêtre de visualisation : sav current all au format Tif. - visualisation des Tif avec visualisateur windows en mode rapide et suppression des images satellites, avion, nuages, étoile filante...... (P) Pour pré-traitement avec Pipp : - onglet images : chargement des Tif provenant d'AutoStakker3. - onglet dark : chargement des Tif dark. - onglet out : sélection fichier de sorti en ser. - et clic start pour la création du nouveau ser. (S) Pour l'alignement et l’empilement avec Siril d'une session : - ouverture fichier ser provenant de Pipp. - implantation d'une zone de détection, clic droit et sélection d'étoile dans la fenêtre visualisation. je sélectionne une étoile qui éclaire pas fort sur l'image sinon, Siril est moins bon. - onglet alignement : détection sur étoile, suivi déplacement et clic alignement. - il faut que je n'ai pas d'image non détectée. - onglet empilement. Somme. sélection par FWHM. - clic empilement FWHM2,00. Puis clic FWHM2.25. Puis clic FWHM2.50..... et fermeture de Siril. - Idem pour la session de 3600s suivante. Pour l'alignement et l’empilement avec Siril de plusieurs sessions : - ouverture siril. - icone + et sélection de tous les Fit genre de FWHM3.00 - conversion en Fit. - onglet alignement. mode global et clic alignement. - onglet empilement. somme, clic empilement et fermeture de Siril. Pour le retrait de gradient : - ouverture siril. - ouverture Fit empilement final. - fonction extraction de gradient. Ordre 1. implantation de 5 carré en colonne à gauche. Idem à droite. calculer appliquer. - enregistrement sous Fitgrad non codé. - et enregistrement sous Tifgrad. (C) Pour traitement, j'utilise toujours CS2........ Voili voilou mon dernier process. A+ pour peut-être une version 5.0 David ********************************************************** C'est mon snipe coup de coeur car je trouve le jet de matière de 5 000 al excellent Si je peu, j'ai prévu de resniper la belle mais barlowté à x2. Mon objectif était IC1296 Image M94 supprimée car il est hors de question que je collabore pour faire une image avec des personnes irrespectueuses 🤢 Cette beauté je la kif de chez kif http://www.aapodx2.com/2017/20170926.html avec @Ryo Avec une ED80, c'est aussi excellent.
  11. krotdebouk

    Points noirs

    Salut les ASI1600istes et peut être CCDistes... Je viens de me trouver un truc qui va pas avec ma 1600, des points noirs sur l'image empilée... Il s'agit d'un stack de 300 images de 30" à Unity Gain, -20°C et sans dithering. Prétraitement avec des darks tout neufs mais un masterbias d'un an, le process cosmétique de Pix n'en est pas venu à bout Certains d'entre vous rencontrent-ils le problème ? Certains ont-ils déjà résolu le problème et si oui, comment ? J'ai cru comprendre que ça pourrait venir d'une valeur d'offset trop faible qui seuille des valeurs à zéro. Mais comme j'utilise un paramètre préréglé (unity gain) je me dis que c'est peut être autre chose...
  12. Salut à tous, Débutant que je suis, il y a une question à laquelle je ne trouve pas réponse, surement parce que c'est simple et que c'est géré automatiquement : Si je veux shooter un endroit du ciel avec des temps de pose différents pour ne pas brûler certaines régions de l'image (typiquement M42), comment est-ce que mon logiciel de stacking va gérer cela ? - Est-ce que je dois indiquer une zone que je souhaite "dé-brûler" avant de stacker ? - Ou est-ce que les algorithmes des softs se débrouillent récupérer de l'info sur les zones les plus lumineuses grâce aux clichés avec les temps de pose les plus courts ? - Ou encore est-ce qu'on sort 2 images empilées (une avec des détails et un cœur brûlé, une autre avec juste du détail dans le cœur et peu de détails ailleurs) et que l'ensemble est photoshopé par la suite pour ne sortit qu'une image avec tous les détails ? Désolé d'ouvrir un topic juste pour ça. 😕 Merci d'avance !
  13. Bonjour, A chaque fois que je range mon a 80ed dans ma maison, de la buée se forme. Pendant la prise de vue, je n'ai aucun problème de buée malgré le fait que je n'ai pas de résistance chauffante. Avez-vous une solution pour éviter la buée en rangeant la lunette ? Merci d'avance de vos réponses, Astrototho
  14. Bonjour, Je souhaiterais connaitre l'échantillonnage pour mon chercheur 9x50 avec ma camera ZWO ASI 120 mm ? Je possède un tube 200/800 et un APN Canon eos 500D... merci
  15. jeffsimo

    Help : givre sur CMOS

    Salut les amis, j'ai profité d'un peu de temps libre (rare ces temps-ci) pour sortir le matos avant-hier soir. J'ai visé le groupe PERSEUS A pour tester un diviseur optique avec la 294MC Pro. Et là mauvaise surprise à l'empilement : j'ai un crible de petites tâches noires par endroits sur l'image quand je tire les niveaux. Je ne l'ai pas vu sur l'écran lors de la prise de vue. Ces tâches sont présentes sur les brutes : J'ai pensé à du givre et j'ai fait 2 flats sur le ciel le lendemain pour confirmer (le premier à - 5°C et le 2e à + 5°C). Centre du flat à -5 degrés : Centre du flat à +5 degrés : Ca semble bien être ça car le motif disparait à +5°C. J'ai ouvert la caméra comme préconisé sur le site de ZWO et j'ai mis les pastilles de dessiccant au microonde. J'ai remonté et laissé 24h. Résultat : un poil mieux, mais ça le fait toujours. Donc là j'ai ouvert la camera et je l'ai enfermée dans un tupperware avec un gros sac de chlorure de calcium (recharge de déshumidificateur). On verra demain. Quelqu'un a une autre idée ou a déjà été confronté à ça ? Savez-vous si le dégât est réversible ? J'ai lu quelque part que le givre sur les capteurs avec micro lentilles causait des dégâts définitifs ? Des avis ? MERCI pour votre aide. JF
  16. Great gig in the sky

    Quel nom pour cette pratique ?

    Bonsoir , Suite à une discussion sur le sous-forum du visuel assisté sur la question une image captée en VA mais retouchée vite fait in situ est-elle du domaine de l'astrophotographie ou est-elle simplement du VA trafiquée, je mets cette image ( une première pour moi en ciel profond ) pour que nous en discutions. Popov pense que c'est plutôt ici qu' il faudrait mettre ce genre de photos. Ce dont je ne suis pas vraiment convaincu. Vous pouvez aussi me retorquer qu'on n' est pas obligé de les présenter ! Mais bon, si on veut discuter de cette pratique, il faut bien qu'on en parle quelque part ... C8 Celestar Deluxe ( important, parce que ça veut dire monture azimutale, pas de goto et pas de viseur polaire ) / Réducteur 6,3 / Extension ( faite maison pour allonger le back focus ) / Rising cam 224. 240 s de poses (60 frames de 4 s) avec Sharpcap.. Traitement express ( une minute avec Gimp ) : niveaux, désaturation, contraste ... Et c'est tout Pour ma part, même si ce n'est plus tout à fait du VA, ce n'est pas encore de l'astrophotographie. J' appellerais plutôt ça du visuel augmenté. Tout est fait en quelques minutes pour être par exemple vu par les potes, s'il y en a , sur le terrain ! Bref, comment appeler cette façon de procéder ? C' est en gros ce que veulent nous vendre ces nouveaux télescopes dont on attend la sortie. Alors, quel nom donneriez-vous à cette pratique ?
  17. Bonjour a tous ! Y a t'il une règle sur le nombre de DOF à faire en fonction du nb de brutes ? ex: 50 DOF pour 100 brutes ou est-ce au bon vouloir de l'astrophotographe ? merci
  18. Fli

    Surimpression

    Bonjour, Après quelques essais du débutant que je suis avec la SA(grand champ), j'attend demain un nikon D5200 Astrodon de R.G...et vu la météo..les essais ne sont pas très proches...bref..j'ai une question que je n'ai pas trouvée en fouinant les fofos.. Le mode "surimpression" présent sur les Nikon est -il judicieux pour l'astro, en complément d'un empilement DSS? extrait du manuel : "Suivez les étapes ci-dessous pour enregistrer une série de deux ou trois vues dans une seule photo. Les surimpressions produisent des couleurs nettement supérieures à celles des superpositions photographiques générées par les logiciels et créées à partir d’images déjà enregistrées" Autrechose : le réglage RVB doit-il être fait avec des clichés test avant de lancer une série de prises ? Me suis retrouvé en image finale DSS avec le bleu quasi absent de l'histogramme...et là…et ce qui suit(traitement)….j'ai tout à apprendre.. en vous remerciant, salutation du pays basque!
  19. Bonjour, j'ai reçu ressèment ma nouvelle heq5 pro goto mais je me suis un peut perdus dans tous les réglages décris sur la notice. Alors je voulais savoir quels sont les réglages a faire impérativement. Je l'utilise pour faire de la photo avec une 80ed et un apn. Par exemple est-il néssaissaire de faire le PEC ? Merci d'avance de vos réponses, Astrototho
  20. gerard33

    SIRIL devient payant!!

    Lorsque Cyril m’a annoncé ce matin cette nouvelle stupéfiante, je n’y ai tout d’abord pas cru pourtant la page d’accueil du site ne laisse planer aucun doute : 85 € ! ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère!! ils se prennent pour qui je vous le demande?!!! le libre étant abandonnée, seule la version Windows sera poursuivie Interrogé sur ce point, Colmic a précisé, comme si ce n’était pas suffisant, que toutes les versions précédentes cessent de fonctionner aujourd’hui et que je cite : « si vous essayez de passer outre, vos brutes seront toutes effacées » génial je trouve ça malhonnête, pas vous ? Bon, de la part de Co...ic dont je tairai le nom, je suis à demi surpris On peut encore rattraper le coup en envoyant beaucoup de MP à tous les membres de l’équipe On peut encore inverser cette néfaste tendance ! Mobilisons-nous !!!
  21. astrototho

    Quoi faire de mon 114/900 ?

    Bonjour, Maintenant que je suis équipé d une 80ed et d une heq5 pro je ne sais plus quoi faire de mon mizar 114/900 sur eq1 .... Alors , je pensais éventuellement faire avec du planétaire ou garder que la monture pour faire de la photo grand angle ... ( la monture est motorisé en AD) Ou alors tout revendre mais je ne pense pas pouvoir en tirer grand chose et je ne pense pas qu' il y est beaucoup de demande... Merci d avance de vos suggestions , Thomas
  22. Chani11

    Un défi technique ...

    Bonjour, J’ai un petit problème à vous soumettre, auquel je n’arrive pas à trouver de solution. Celle ou celui qui pourra résoudre ce problème aura mon éternelle reconnaissance. Depuis quelques mois, impossible de faire une MES propre. Si je mets la polaire bien à l’heure dans la cible du viseur polaire, alors je ne la vois plus à l’oculaire du Newton 32mm (champ = 2.24°). Pour la voir, je suis obligé de descendre (en latitude) la polaire sous la cible, et bien entendu la précision de visée ensuite n’est pas top, et après un retournement, je suis carrément dans les choux, même avec un alignement sur trois étoiles (ce que je fais toujours de toute façon). Avant (depuis 2016) j’avais toujours une excellente précision et je ne me servais même jamais du chercheur. Alors je ne comprends pas ce qui a changé. Ce dont je suis sûr : - La base est parfaitement horizontale dans toutes les directions (avec un grand niveau à bulle), de même que la verticalité de l’axe d’AD pour le point de départ. - J’ai vérifié le bon centrage du viseur polaire, le point fixé ne bouge pas d’un poil lors de la rotation à 360° de l’axe AD. - La monture sort de révision de chez Pierro mais ça le faisait avant. - La monture n’a subit ni choc, ni torsion quelconque - C’est exactement la même chose avec la lunette 80, donc la platine, les anneaux et l’instrument sont hors de cause. - J’ai inversé le montage de l’instrument sur la tête de la monture, pareil. Figure du viseur polaire. A 19h30, la polaire doit en ce moment être positionnée à 3h (point bleu). Si je la mets là, elle est invisible à l’oculaire. Si je fais la MES avec le chercheur, je suis totalement dans les choux. La ligne jaune représente la ligne au dessus de laquelle je ne vois plus la polaire dans l’oculaire. J’ai testé différentes positions (x), dont celle juste à l’aplomb de 3h, sans résultats valables. La position « o » est la moins pire, mais je n’ai pas la troisième étoile de l’alignement après retournement, je la fixe au chercheur. De toute façon, après le pointage est assez mauvais. Voilà où j’en suis, l’erreur est tout de même énorme. J’espère que vous aurez une idée Merciiiiiiiii
  23. Bonjour Je viens de réaliser des flats avec une système à flat "Gerd Neumann acheté chez pierro astro sur une MEADE 5000 avec pour imageur une ASI1600 Monochrome avec le logiciel APT. Gain 139 pour la caméra. J'ai fait en sorte que histogramme soit centré (temps de pose 0.005 s en binning 1x1) . Mais au malheur j'ai des stries sur le flat et celui ci est inexploitable pour un prétraitement 1000ADU d'amplitude des rayures !. avez vous dejà rencontré ce problème ? Merci si vous avez une piste. Je vais faire d'autres tests ce soir et tester l'aide a la réalisaation de flat CCD de APT bonne fin de journée.
  24. Bonjour Je viens de franchir le cap de la camera refroidi mais je me retrouve dans une impasse car je n arrive pas à avoir de couleurs voir très peu Mon matos Newton 200/1000 Eq6_r 294mc pro Filtre ir cut Logiciel d acquisition sharpcap Traitement siril Je suis novice alors désolé si ma question vous semble idiote J ai mis la debayerisation sur sharpcap mais j ai très peu de couleurs sur m42 surtout du vert malgré une pose de 5 min Sur m101 avec 10 poses de 6 min j ai une image noir et blanc après traitement Je suis perdu si vous pouviez m aider ce serait charitable Merci
  25. bonjour à tous Je suis tombé par hasard sur ce logiciel gratuit : NINA ou nighttime imaging 'in' astronomy lien : https://nighttime-imaging.eu/ est-ce que certains d'entre-vous ont des retours ou déjà testé (rien dans une recherche google : webastro + nina) ça semble un très bon logiciel de type APT, SGP, Ekos, avec une interface graphique bien soignée et simple à configurer - photo, roue à filtre, rotateur - map auto (focusing) - sequence - astrometry local ou internet avec API (compte gratuit) - alignement polaire (darv et/ou astrometry) - phd - méteo via openweathermap avec API ("plus besoin" de sonde) merci de vos retour