Webastro
La communauté de l'astronomie


M
E
N
U


Précédent   Forums d'astronomie Webastro > Les sciences > Astronautique
Mot de passe oublié? S'inscrire

Astronautique Navettes, fusées, conquête spatiale...Explorez l'espace !

Astro
Quizz
Jouer
Réponse
 
Outils de la discussion Modes d'affichage
Vieux 09/10/2017, 22h45   #26
Dodgson
Membre
Trou noir
 
Date d'inscription: février 2010
Messages: 851
Par défaut

Citation:
Envoyé par bang*gib Voir le message
Génial.

Il y a là une vidéo didactique qui résume bien de ce dont on parle.

Ce qui est intéressant, c'est qu'on peut mettre les paramètres de lecture en Français... faire arrêt sur image pour apprécier tranquillement les commentaires.



Voici le lien de la vidéo.
https://youtu.be/4QlcKuxDGrs

J'ai pas encore regardé...
Lu dans Sciences et avenir hors-série 191, octobre-novembre 2017, intitulé "9 révolutions scientifiques qui transforment le monde", partie 7 "La révolution de la mécanique quantique":

Quand les Chinois téléportent des clefs quantiques.
Voilà au moins trois millénaires que les humains cherchent à communiquer à l’abri des oreilles indiscrètes. Les mathématiciens s’affairent dans deux champs – les cryptographes protègent les messages et les cryptanalystes tentent de les « craquer » -, mais l’échange des codes secrets, des clefs, n’est toujours pas résolu. Comment être sûr, en effet, que personne n’espionnera le moment où un code est transmis entre deux parties ? La physique quantique apporte une réponse, puisque toute observation de l’état d’une particule, par exemple la manière dont elle vibre (la polarisation), détruit ce état. Un code secret distribué par le biais de l’intricateur quantique ne peut donc jamais être intercepté. Ensuite, rien n’empêche d’utiliser un canal quelconque, comme l’internet, pour échanger les informations cryptées à l’aide du code. « C’est si sûr, sur le plan théorique, que vous pourriez même vous procurer votre appareil de distribution quantique de clefs auprès de votre pire ennemi », nous avait confié le Suisse Nicolas Gisin, l’une des stars de cette discipline, qui a créé une entreprise leader du secteur, ID quantique.
La Chine a compris tout l’intérêt de ces communications très discrètes. En novembre dernier, forte des progrès de ses chercheurs, notamment Jian-Wei Pan, formé en Autriche chez Anton Zeilinger, l’un des meilleurs spécialistes du secteur, elle a mis en service les branches initiales d’un réseau internet protégé par la distribution quantique de clés cryptographiques. Le premier au monde ! Il devrait rapidement s’étendre puisque l’an passé, Pékin a placé en orbite un satellite dédié à ce mode de communication si bien protégé. Les résultats sont plus qu’encourageants : l’engin vient de réussir la première expérience d’échange quantique de clés, ainsi que la première téléportation quantique, sur 1400 kilomètres entre l’espace et la Terre.

Un point me gêne (un tout petit peu) : il me semble que c'était 1200 km et non 1400 km.
Dodgson est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/10/2017, 07h19   #27
bang*gib
Membre de l'association
Membre association
Galaxie
 
Avatar de bang*gib
 
Date d'inscription: décembre 2011
Localisation: Lourdes <->Tarbes
Messages: 7 684
Par défaut

Citation:
Envoyé par Dodgson Voir le message
Lu dans Sciences et avenir hors-série 191, octobre-novembre 2017, intitulé "9 révolutions scientifiques qui transforment le monde", partie 7 "La révolution de la mécanique quantique":

Quand les Chinois téléportent des clefs quantiques.
Voilà au moins trois millénaires que les humains cherchent à communiquer à l’abri des oreilles indiscrètes. Les mathématiciens s’affairent dans deux champs – les cryptographes protègent les messages et les cryptanalystes tentent de les « craquer » -, mais l’échange des codes secrets, des clefs, n’est toujours pas résolu. Comment être sûr, en effet, que personne n’espionnera le moment où un code est transmis entre deux parties ? La physique quantique apporte une réponse, puisque toute observation de l’état d’une particule, par exemple la manière dont elle vibre (la polarisation), détruit ce état. Un code secret distribué par le biais de l’intricateur quantique ne peut donc jamais être intercepté. Ensuite, rien n’empêche d’utiliser un canal quelconque, comme l’internet, pour échanger les informations cryptées à l’aide du code. « C’est si sûr, sur le plan théorique, que vous pourriez même vous procurer votre appareil de distribution quantique de clefs auprès de votre pire ennemi », nous avait confié le Suisse Nicolas Gisin, l’une des stars de cette discipline, qui a créé une entreprise leader du secteur, ID quantique.
La Chine a compris tout l’intérêt de ces communications très discrètes. En novembre dernier, forte des progrès de ses chercheurs, notamment Jian-Wei Pan, formé en Autriche chez Anton Zeilinger, l’un des meilleurs spécialistes du secteur, elle a mis en service les branches initiales d’un réseau internet protégé par la distribution quantique de clés cryptographiques. Le premier au monde ! Il devrait rapidement s’étendre puisque l’an passé, Pékin a placé en orbite un satellite dédié à ce mode de communication si bien protégé. Les résultats sont plus qu’encourageants : l’engin vient de réussir la première expérience d’échange quantique de clés, ainsi que la première téléportation quantique, sur 1400 kilomètres entre l’espace et la Terre.

Un point me gêne (un tout petit peu) : il me semble que c'était 1200 km et non 1400 km.

Bonjour.

J'avais besoin de comprendre un peu mieux l'échange ou la distribution des clés quantiques.

Globalement c’est chose faite.

Je propose un lien auquel on peut se référer même s’il est question ici de réseau optique.

Citation:
... un canal quelconque, comme l’internet, pour échanger les informations cryptées à l’aide du code.
Après 30 mn Sébastien TANZILLI : développe ... (distribution des clés...).

Je trouve la vidéo très intéressante même s’il y aurait des points à éclaircir pour ma part.

YouTube Video
ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash
__________________
L’intelligent, n’est pas celui qui sait, mais c’est celui qui sait faire savoir aux autres ce qu’il sait.AN
bang*gib est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 16/10/2017, 19h46   #28
Dodgson
Membre
Trou noir
 
Date d'inscription: février 2010
Messages: 851
Par défaut

Citation:
Envoyé par bang*gib Voir le message
Bonjour.

J'avais besoin de comprendre un peu mieux l'échange ou la distribution des clés quantiques.

Globalement c’est chose faite.

Je propose un lien auquel on peut se référer même s’il est question ici de réseau optique.



Après 30 mn Sébastien TANZILLI : développe ... (distribution des clés...).

Je trouve la vidéo très intéressante même s’il y aurait des points à éclaircir pour ma part.

YouTube Video
ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash
Merci beaucoup pour cette video, il explique les choses clairement et simplement. Dommage qu'il n'a pas eu le temps d'exposer le protocole pour les photons intriqués.
Dodgson est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 25/11/2017, 20h28   #29
Dodgson
Membre
Trou noir
 
Date d'inscription: février 2010
Messages: 851
Par défaut

Citation:
Envoyé par Dodgson Voir le message
Merci beaucoup pour cette video, il explique les choses clairement et simplement. Dommage qu'il n'a pas eu le temps d'exposer le protocole pour les photons intriqués.
Le dernier numéro de Sciences et avenir, paru avant-hier, a en grand titre de première page de couverture:
L'AVENIR EST QUANTIQUE - Le premier qui maîtrise les photons devient le maître du monde.
pages 32-33 : présentation
pages 34 à 38 : La première communication inviolable a été réussie - Exploit ! Grâce aux étranges propriétés des particules, la Chine a réalisé la première vidéo-conférence par cryptage quantique entre deux continents. L'Europe s'engage dans la course.
pages 39 à 41 : Les promesses de l'ordinateur quantique - Les physiciens explorent de nombreuses pistes pour démultiplier de façon prodigieuse les capacités de calcul. État des lieux.

Commentaires sur les pages 34 à 38 :
Deux noms reviennent souvent : Jianwei Pan (en chinois Pan Jianwei) et Anton Zeilinger. Le premier, Chinois, est élève du second, Autrichien.
Dans une expérience réalisée le 29 septembre dernier, un échange sécurisé quantiquement a été réalisé entre Vienne et Pékin, par l'intermédiaire du satellite chinois Micius, qui a distribué la même clé quantique à Vienne et à Pékin. La distance en voiture de Pékin à Vienne est de 9919 km; j'ai eu la flemme de trouver la distance la plus courte mais ça doit être de 8000 à 9000 à vue de nez. La procédure utilisée était BB84, à l'aide de l'envoi de suites de photons isolés polarisés (voir le lien de Bang*gib).
Dans une expérience purement chinoise réalisée le 15 juin 2017, on a utilisé des paires de photons intriqués envoyés simultanément depuis le satellite à deux villes chinoises distantes de 1200 km, en utilisant la procédure E91 (découverte par Artur Eckert en 1991). On utilise ainsi la non-localité quantique.
Dodgson est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 25/11/2017, 22h07   #30
bang*gib
Membre de l'association
Membre association
Galaxie
 
Avatar de bang*gib
 
Date d'inscription: décembre 2011
Localisation: Lourdes <->Tarbes
Messages: 7 684
Par défaut

Citation:
Envoyé par Dodgson Voir le message
Le dernier numéro de Sciences et avenir, paru avant-hier, a en grand titre de première page de couverture:
L'AVENIR EST QUANTIQUE - Le premier qui maîtrise les photons devient le maître du monde.
Bonsoir.

je suis l'actu sur WA même si je suis pas mal occupé.

Je vais pas me louper le "Dernier numéro de Sciences et avenir" c'est obligé.

D'une part j'ai bataillé énormément en recherche sur l'ordi quantique et d'autre part le titre:

"Le premier qui maîtrise les photons devient le maître du monde." est très prometteur.

On arrive à présent à intriquer un énorme paquet de photon à la fois.

Merci Dodgson pour l'info
__________________
L’intelligent, n’est pas celui qui sait, mais c’est celui qui sait faire savoir aux autres ce qu’il sait.AN
bang*gib est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 26/11/2017, 06h11   #31
Moraldo
Membre
Supergéante rouge
 
Date d'inscription: janvier 2010
Messages: 273
Par défaut

Le "maître du monde", c'est un peu vite dit quand même, pour au moins 2 raisons :
- D'une part les chercheurs qui travaillent sur ce sujet n'appartiennent pas qu'à une seule nation. Les chinois sont certes les premiers (officiellement) à valider ce concept de téléportation de clés quantiques par satellite, mais nul doute que ceci fait, toutes les puissances militaires spatiales + leurs clients potentiels et alliés considérés comme "sûrs" pourront bientôt se doter de technologies similaires ; l'avantage d'être le pionnier ne représente qu'une courte longueur d'avance dans la course à l'inviolabilité des transmissions (si d'autres sur la planète sont sur le point d'y parvenir ou y sont déjà parvenus, il n'est par ailleurs pas certain que leur besoin de propagande excède leur besoin de sécurité).
- D'autre part parce que ce procédé présente malgré tout une faille si je ne m'abuse : si on intercepte la clé on la rend inutilisable. Si donc on trouve le moyen d'intercepter systématiquement toutes les clés ou d'empêcher leur transmission, on bloque toute communication cryptée correspondante.
Alors effectivement on demeure impuissant à intercepter le contenu, mais on dispose d'un moyen de le rendre inopérant en détruisant l'intrication des vecteurs de transmission avec une statistique suffisante pour mettre en échec toute redondance...
Moraldo est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 26/11/2017, 20h31   #32
Dodgson
Membre
Trou noir
 
Date d'inscription: février 2010
Messages: 851
Par défaut

Citation:
Envoyé par Moraldo Voir le message
- D'autre part parce que ce procédé présente malgré tout une faille si je ne m'abuse : si on intercepte la clé on la rend inutilisable. Si donc on trouve le moyen d'intercepter systématiquement toutes les clés ou d'empêcher leur transmission, on bloque toute communication cryptée correspondante.
Alors effectivement on demeure impuissant à intercepter le contenu, mais on dispose d'un moyen de le rendre inopérant en détruisant l'intrication des vecteurs de transmission avec une statistique suffisante pour mettre en échec toute redondance...
Wait and si...
Dodgson est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 03/12/2017, 12h32   #33
bang*gib
Membre de l'association
Membre association
Galaxie
 
Avatar de bang*gib
 
Date d'inscription: décembre 2011
Localisation: Lourdes <->Tarbes
Messages: 7 684
Par défaut

Bonjour.

Citation:
Mais l’Europe a intérêt à se bouger. #23
Il s’emblerait que la pleine mesure de l’enjeu à fait qu’on ne nous a pas attendu.

Citation:
Quand on pense aux découvertes faites en France en Suisse en Europe, on a envie de dire, Messieurs ne vous laissez pas faire, même si on est heureux du progrès. #23
Les chinois pour l’instant sont les plus fort.
Quand on pense où ils ont aussi appris.

Un précepte chinois pourrait être inventé.

« Si on te montre quelque chose d’intéressant nourri toi, écoute, retiens tout et fais en ta possession.
Perso j’aurais du mal.

Pour être sérieux, rien de tel que la colaboracompétition.
Pour nous ça fait avancer les mystères de la science.



L’image ci-dessus assortie de son texte (revue Science et Avenir) est accessible et très instructive pour un non spécialiste comme moi, pour comprendre le principe utilisé pour véhiculer l’information.

On peut aussi comprendre que si le principe fonctionne (très grande performance scientifique), qu’il a un talon d’Achille.

Par exemple si on interpose un écran entre la source et l’arrivé. Bon avec une longueur d’avance on peut remédier à tous ces (si) cette simple spéculation.
L’intérêt était que ça fonctionne. Si la France l’Europe veut passer devant, faudra faire de même avec en plus une simulation d’attaque (d’interposition). Bon les chinois y ont peut-être pensé, mais vu les difficultés ils n’allaient pas se tirer une balle supplémentaire dans le pied.
Celui qui a ou aura la parade n’en diras rien.

Dans cette course, on peut avoir l’impression

J’ai aussi un petit commentaire (de non spécialiste à faire) corrigez si je suis dans l’erreur.

Au bas de la gravure il est question du chat de Schrödinger.
J’ai un peu l’impression que ça trouble la compréhension, l’excellence de l’article.

Le chat de Schrödinger a fait ses preuves dans les labos, notamment dans celui de Serge Haroche ou on le voit en image, « Décohérence d’un chat de Schrödinger » qui ressemble à un joli graphique géométrique en couleur mais rien à voir du tout avec un chat.

Un chat s’il est vivant c’est vivant.
Rien que ce fait est une mesure en plus qu’il soit macroscopique.
Bon pour qu’i soit dans un état superposé faudra commencer par tous ses atomes pris séparément…

Bon désolé j’ai pas trop de temp de développer, mais à propos de l’ordinateur quantique j’ai plusieurs liens qui trainent sur mon bureau depuis un moment.
En voici un qui m’a semblé instructif en ce qui me concerne même s’il doit y avoir approfondissement.

Etienne Klein en candide nous présente et interroge Thierry Breton.
Bonne écoute.

YouTube Video
ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash
__________________
L’intelligent, n’est pas celui qui sait, mais c’est celui qui sait faire savoir aux autres ce qu’il sait.AN
bang*gib est déconnecté   Réponse avec citation
Vieux 06/01/2018, 20h09   #34
Dodgson
Membre
Trou noir
 
Date d'inscription: février 2010
Messages: 851
Par défaut

Citation:
Envoyé par bang*gib Voir le message
Bonjour.



Il s’emblerait que la pleine mesure de l’enjeu à fait qu’on ne nous a pas attendu.



Les chinois pour l’instant sont les plus fort.
Quand on pense où ils ont aussi appris.

Un précepte chinois pourrait être inventé.

« Si on te montre quelque chose d’intéressant nourri toi, écoute, retiens tout et fais en ta possession.
Perso j’aurais du mal.

Pour être sérieux, rien de tel que la colaboracompétition.
Pour nous ça fait avancer les mystères de la science.



L’image ci-dessus assortie de son texte (revue Science et Avenir) est accessible et très instructive pour un non spécialiste comme moi, pour comprendre le principe utilisé pour véhiculer l’information.

On peut aussi comprendre que si le principe fonctionne (très grande performance scientifique), qu’il a un talon d’Achille.

Par exemple si on interpose un écran entre la source et l’arrivé. Bon avec une longueur d’avance on peut remédier à tous ces (si) cette simple spéculation.
L’intérêt était que ça fonctionne. Si la France l’Europe veut passer devant, faudra faire de même avec en plus une simulation d’attaque (d’interposition). Bon les chinois y ont peut-être pensé, mais vu les difficultés ils n’allaient pas se tirer une balle supplémentaire dans le pied.
Celui qui a ou aura la parade n’en diras rien.

J’ai aussi un petit commentaire (de non spécialiste à faire) corrigez si je suis dans l’erreur.

Au bas de la gravure il est question du chat de Schrödinger.
J’ai un peu l’impression que ça trouble la compréhension, l’excellence de l’article.

Le chat de Schrödinger a fait ses preuves dans les labos, notamment dans celui de Serge Haroche ou on le voit en image, « Décohérence d’un chat de Schrödinger » qui ressemble à un joli graphique géométrique en couleur mais rien à voir du tout avec un chat.

Un chat s’il est vivant c’est vivant.
Rien que ce fait est une mesure en plus qu’il soit macroscopique.
Bon pour qu’i soit dans un état superposé faudra commencer par tous ses atomes pris séparément…

Bon désolé j’ai pas trop de temp de développer, mais à propos de l’ordinateur quantique j’ai plusieurs liens qui trainent sur mon bureau depuis un moment.
Merci d'avoir retransmis cette image qui permet de comprendre nettement mieux. Les physiciens ont tendance à appeler "chat de Schrödinger" un ensemble de particules, parfois assez nombreuses, qui n'a pas encore été mesuré au sens quantique, qui n'a pas encore subi le phénomène inévitable de "décohérence". Bien sûr ce n'est pas le cas d'un vrai chat. Des gens comme Haroche et Raimond préfèrent l'expression "chaton de Schrödinger".

Dans le numéro de janvier 2018 de La Recherche, un article de 5 pages particulièrement intéressant :
« L’internet quantique chinois combinera fibre optique et satellites »

Il s’agit d’un entretien avec le maintenant célèbre Jian-Wei Pan, université de sciences et de technologie de Chine, Hefei.

Un commentaire initial du journaliste Denis Delbecq, qui a interviewé Jian-Wei Pan :

« Alors que l’Europe et les Etats-Unis peinaient à prendre la mesure des enjeux, les autorités chinoises ont massivement investi dans la physique quantique, appelée à révolutionner des domaines aussi divers que l’informatique, l’imagerie médicale et, c’est l’objectif premier de Pékin, la cybersécurité, en mettant définitivement les réseaux de télécommunications à l’abri des oreilles indiscrètes ».

Un encadré qui devrait intéresser particulièrement les astronomes :

DE LA PHYSIQUE QUANTIQUE SUR LA LUNE
« Nous envisageons de placer un détecteur quantique sur le futur atterrisseur lunaire chinois, d’ici dix à quinze ans, annonce Jian-Wei Pan. Nous concevons un appareil qui sera placé entre la Terre et la Lune, et leur enverra des particules intriquées. Comme la distance entre eux est supérieure à une seconde-lumière, et grâce à notre savoir-faire, nous espérons combler les deux dernières failles de la non-localité. » La vérification de la non-localité suppose de choisir les mesures à l’aide de générateurs de nombres parfaitement aléatoires. Le dernier biais possible est appelé « faille du chat », qui repose sur l’expérience de pensée de Schrödinger : enfermé dans une boîte, un chat peut être « vivant », « mort » ou « vivant et mort », en vertu de la superposition quantique. Le résultat n’est connu qu’une fois la boîte ouverte, et le temps – par exemple 0,1 seconde – que le cerveau du physicien ait interprété la scène. Si les photons intriqués d’une expérience sont trop proches, cet intervalle permet, en théorie, que le cerveau soit influencé.

Dernière modification par Dodgson ; 07/01/2018 à 00h22
Dodgson est déconnecté   Réponse avec citation
Réponse

Outils de la discussion
Modes d'affichage

Règles de messages
Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
Vous ne pouvez pas modifier vos messages

Les balises BB sont activées : oui
Les smileys sont activés : oui
La balise [IMG] est activée : oui
Le code HTML peut être employé : non

Navigation rapide


Fuseau horaire GMT +2. Il est actuellement 02h26.