Jump to content

1er retour sur jumelles Lunt ED-APO 100mm 45°


Recommended Posts

Bonjour,

 

Désolé par avance pour « un retour d’expérience écrit un peu long… mais il y a pas mal de choses à faire partager »…

 Je fais suite à une autre discussion sur « nouveauté » initiée par MR Spock fin 2013…

 Je possède un CPC1100 (C11 Celestron sur monture bi-fourche goto-GPS azi… après déjà avoir eu un CPC800)…qui me donne beaucoup de satisfaction… pour autant, je cherchais depuis mi-2015 à investir sur un 2nd tube complémentaire : mon cahier des charges reposant avant tout sur le choix d’un tube + sa monture (type azi manuelle), très transportable, afin d’être placés (pour des centaines de km) dans un coffre (avec quelques bagages) lors de déplacement « sous d’autres cieux » en WK ou de vacances (et non pas pour une sortie astro à 20 km de chez moi, ce que je fais avec mon C11) … donc a fortiori un tube « se décollimatant peu »… pour aller chercher aussi du grand champ en CP pour compléter mon SC, où je suis limité à 1° à x 70 et mon Panoptic 41mm…

 En 1ère approche, n’ayant jamais vraiment eu l’occasion d’observer au travers une lunette, je m’orientais plutôt vers une apo en 80mm (peut-être un peu juste pour CP) ou 100mm triplet (tant bien même je sois que sur du visuel)… au-delà une 120mm, de longueur bien > 70cm, sortant de mon « champ transport »…

 Par ailleurs, ayant eu une tête binoculaire sur SC, je me mis aussi à regarder vers une jumelles géante astro en 100 mm… et j’ai identifié 2 modèles récents « dit » ED-APO : l’APM commercialisée àpriori fin 2012/début 2013 et son clone la Lunt Ingennering sortie sur fin 2014 ou début 2015…

 Mais, dans les blog astro, peu d’infos en retour… et plutôt du scepticisme vis-à-vis de cette nouvelle génération porté par l’APM : doute sur capacité réelle à aller grossir pour du planétaire (avec une re-qualification plutôt de semi-APO du fait du doublet), en restreignant la performance visuel des jumelles sur du CP à grossissement contingenté vers du x 40 x 50… associé à un gros risque de chromatisme dès que l’on se tentait « au-delà »… en référence aux jumelles plus anciennes de conception « moins élaboré »… au bilan, pour un coût plus onéreux proche de 3000€, des conseils ré-orientant plutôt vers des jumelles 100 mm plus classique et moins chère offrant du grand champ CP à faible grossissement… sans plus « de prétention »… et que tant bien même on puisse atteindre x 150… cela resterait pas hyper intéressant en planétaire… bref, pas forcément des « plus engageant »… malgré quelques échos « venant des states plutôt élogieux » …

 Et puis, je suis donc « tombé sur la discussion nouveauté initiée par MR Spock le 12/10/2013 sur jumelles astronomiques intitulée AMP 100 mm 45° ED-APO »… avec beaucoup de discussion au fil du temps jusqu’à fin 2015 menées entres autres par Starac, JNN, Valpecula … avec qui j’ai pu échangé quelques mails : ayant acheté une APM, il en relevait une polyvalence CP et planétaire « inédite pour des jumelles » avec un rendu visuel jusqu’à x 156 (avec 2 VIXEN LVW 3,5mm)… de même, j’ai pu discuter avec les Ateliers du Moulin de Blandé, qui possède une Lunt « sur site » depuis plusieurs mois…

 Après réflexion, j’ai donc fait l’acquisition mi-février une paire de jumelles Lunt ED-APO 100 mm 45°… en voici mes premiers retours d’expérience :

 En avant-propos, petit descriptif très sommaire : La Lunt pèse vers 6,5 kg pour près de 50 cm « hors tout »… elle est munie d’un viseur point rouge sur sa poignée, fort utile et appréciable pour repérage… de fabrication chinoise « en référence à inscription sur emballage », une belle finition d’ensemble, avec impression de robustesse… Cf photo sur sites Astroshop ou astromarket…

 En accessoires monture : J’ai opté pour une monture azi manuelle Twinmaster OMEGON (clones chez SW ou TS ou Kepler me semble-t-il) placée sur un trépied inox… avec un contre-poids de 5 kg…

 En termes de jeux d’oculaires, je m’en suis référé pour les focales aux échanges que j’ai pu avoir avec Valpecula et Ateliers du moulin Blandé (toujours très disponible pour conseils avisés), en essayant de couvrir « une gamme de grossissement en conformité avec une polyvalence CP et planétaire escomptée selon potentiel revendiqué » : 2 Explore Scientific en 24 mm 68° (x23 et pratiquement au taquet en champ apparent avec près de 3° pour du repérage et objet très étendu) ; 2 Explore Scientific en 14 mm 82° (x39 pour près de 2,1° de champ ; Oculaire que j’avais pu apprécié sur SC ; Valpecula dispose de 2 Docter 12,5mm 84° avec son APM, qui sont surement d’une très haute performance ; j’ai déjà 1 Docter sur mon C11… ayant ouvert une discussion fin 2015, à propos de ce « cailloux allemand ») ; 2 DELOS en 8 mm (x69 et 1,05° de champ) ; 2 Hyperion en 5mm (x110°) ; 2 VIXEN LVW 3,5 mm (x156). J’ai aussi acquis en filtres 1,25’, 2 CLS Explore Scientific et 2 Astronomik UHC (+ 2 lunaires à 25 % de transmission)

 1er retour visuel en terrestre : Pointage sur sommet à  3 km à vol d’oiseau avec les 2 ES 14 mm, conférant une netteté et des détails impressionnants (ayant l’habitude d’y pointer mon CPC1100 pour centrage de mon chercheur), associé au champ très agréable en placement d’œil et donc aisément accessible… et puis le test « attendu » avec les 2 VIXEN LVW 3,5mm : j’en suis resté bluffé par le rendu, avec un maintien des détails étonnant (herbe dans champ)…et toujours avec un placement d’œil confortable… et pas de chromatisme perceptible, y compris sur maison « perchées » aux murs plutôt blancs…

 1er retour visuel astro : Au travers 5 observations sur ces 2 dernières semaines, sur des ciels plutôt avec turbulences (donc pas de grands soirs référence en l’état, liés à une météo capricieuse…) :

 En CP : Pointage sur M42 Nébuleuse d’Orion (ayant déjà tendance à redescendre sur l’horizon Ouest en début de nuit… pas top) ; Test avec les ES 24mm 68° donnant un champ immense avec un nuage orion (sans filtre), bien visible et son trapèze déjà discernable et piqué… même constat à x39 et les 2 ES 14mm 82°, superbe contraste et trapèze bien dissocié, vision binoculaire agréable et facile d’accès (confirmant la perception et ressenti sur shoots terrestres)… avec les 2 DELOS (x69) une vision toujours piquée et contrastée… donnant comparativement versus en même temps sur C11 muni d’un PANOPTIC 41 mm (même grossissement théorique), un plus de champ (disons 20 % en plus, même si proche en théorie) et de contraste ; un piqué semblant aussi un peu plus marqué (surement une moindre sensibilité des jumelles à la pollution lumineuse présente chez moi ; il faudra tester « en altitude » lors d’une sortie), avec logiquement moins de luminosité… avec filtre interférentiel, j’ai en l’occurrence pour référence mis un UHC 2 pouces Astronomik sur mon PANOPTIC 41 mm (belle mise en évidence du nuage d’Orion qui prend de l’envergure et du détaché avec des étoiles légèrement bleutées mais encore lumineuses dont trapèze en valeur ; encore une fois pas sur ciel optimal…), le recours aux 2 CLS avec ES 14mm, confère une vision superbe, nuage prenant « ses aises en s’étendant au milieu d’un champ énorme » avec des nuances bien discernables… de même, avec les 2 UHC, que les 2 ES 14mm supportent bien (au regard du diamètre de 100mm des jumelles) … mais un peu de perte de luminosité (très acceptable bien qu’assombri vs C11 et PANOPTIC 41 mm équipé du même UHC tout en grossissant plus)… les 2 visions sont belles dans « leur style » et dans l’absolu complémentaires… les 2 DELOS placés sur la Lunt (donc grossissement = celui du PANOPTIC 41mm sur CPC1100), donnent une belle vision avec les 2 CLS : toujours un peu plus de champ que le C11, moins de luminosité plus évidente, mais nuage bien contrasté, à minima aussi étendu, trapèze « bien là »… en revanche, les 2 UHC , assombrissent un peu trop à mon goût… j’en reste sur les 2 filtres interférentiels bandes larges… les 2 UHC « allant mieux » à x39 ou x23 (quid d’un test futurs sur dentelles du cygne, sous ciel campagnard en altitude ?)…

 En planétaire : Pointage sur Jupiter sur plusieurs jours et sur pleine lune (plus ou moins bons en ciel encore une fois) ; pour ne pas « tourner autour du pot » et de pas « trop en écrire », j’en viens directement à un comparatif Jumelles Lunt Ed-APO 100mm 45° munies des 2 VIXEN LVW 3,5 mm (x157 hors tirage) versus C11 avec ETHOS 17 mm (x165 hors tirage)… En 1er lieu, sur pleine lune, aucun chromatisme apparent avec la Lunt… « gros soulagement sur ce test évocateur et donc pour moi très rassurant sur mon investissement et son potentiel »… et une vision empreinte de netteté et contrasté… et puis sur Jupiter, vision m’ayant permis de discerner sans souci la tâche rouge vendredi dernier en 2 (sur ciel plutôt moyen ; mais bien haute en zénith), le tout sur un confort binoculaire toujours très accessible à l’usage sur ce grossissement déjà fort… en comparaison (quasi temps réel, bien que sous un ciel un peu turbulent en 15 secondes les choses changent aisément dans un sens ou dans l’autre, et que cela ne soit si évident, mieux sous ciel stable) avec ETHOS 17mm sur C11, je dirai sur ces quelques 1ers shoots sous ciel moyens à grossissement planétaire « honnête », que le rendu avec la Lunt n’a pas « à rougir »… l’ETHOS demeure un oculaire de référence très bien mis en valeur sur C11… et les 2 VIXEN en 3,5mm révèlent bien un vrai potentiel d’accessibilité pour ces jumelles vers du planétaire efficient, ce qui est l’objectif d’un tel investissement… « du moins sur gros astres » (Jupiter et Saturne) avec mise en évidence de détails planétaires attendus (en l’occurrence les différentes bandes du Jupiter et pas que les 2 principales équatoriales + tâche rouge…)… sans parler du lunaire, très sympa en pleine lune avec les 2 DELOS 8 mm donnant l’équivalent en ressenti grossissement comparatif de mon NAGLER 31mm sur C11, avec encore un peu plus de champ sur les jumelles… je viserai d’ici peu Mars qui va être dans une configuration avril-mai « bien grosse »… en pratique et en termes de grossissement « apparent », la vision bino apporte (comme souvent admis) une impression de plus « disons un petit 25 % »… Jupiter semblant avec les jumelles « à un peu plus que les x157 versus les x 165 perceptible avec ETHOS 17 mm sur C11 »… disons pas très loin des x 200, obtenus avec l’ES 14mm sur C11…

 La mise au point focale sur les jumelles Lunt (selon jeu d’oculaires), via une bague de bonne préhension, s’avère de manipulation douce permettant un réglage plutôt en finesse en jouant (par œil) sur « de très faibles rotations avant-arrière en zone de netteté » ; Bon système de serrage des oculaires (via bague de serrage pratique et douce) donnant un bon centrage ; Réglage inter-pupillaire précis (nécessitant néanmoins un peu de pratiques pour bien placer ses doigts, car relative résistance à l’écartement ou resserrement mais c’est tout aussi bien..)

 Réglage position à l’aide de la monture Twinmaster + contre-poids 5 kg (sur trépied inox) : Le choix orientée sur une monture azi (donnée pour supporter un bon poids) semble pouvoir être un bon compromis (en alternative à des trépied + tête type MANFROTTO que je ne connais pas) ; Réglage fin par molette dans les 2 axes et précis compatible avec fort grossissement à x 156, donc sans souci de suivi apparent, du fait d’aucun à-coups nuisible, manifeste et perceptible…

 Je pense à l’usage que la version 45° est pas trop contraignante pour observation au zénith, tout en et permettant plus aisément du terrestre, donc plutôt plus polyvalente que version 90° dorénavant dispo en APM…

 

Voilà pour mes 1ere impression, qui confirme les dires de Valpecula sur « une APM plus ancienne»… en l’état, je suis enthousiasmé par mon investissement (très complémentaire de mon C11), assez conséquent… longuement muri en réflexion en alternative à une lunette Apo 100mm… et pour lequel, on espère ne pas « s’être trompé »… c’est de mon point de vue manifestement le cas… le potentiel de ce type de jumelles APO 100mm (ou semi-APO du fait du doublet si l’on veut être précis) en CP + planétaire est « bien au RDV »… avec une qualité efficiente de x23 à x 157 (selon ma gamme de jeux oculaires) « pour ne pas dire plus »…

J’ai dorénavant hâte de pouvoir « partir en voyage avec » et faire profiter à de la famille ou des amis m’accueillant, la joie d’observer les principaux objets « lumineux » du CP et les principales planètes… avec un grossissement déjà suffisamment révélateur, sans chromatisme apparent, au travers des jumelles et leur vision bino confortable… couplée à une mise en station rapide sur monture azi…

 

Bon ciel à tous… dans l’attente, de pouvoir échanger et vous donner d’autres retours « pour confirmer , je l’espère ce 1er constat »… Sparky

Link to post
Share on other sites
  • Replies 68
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Salut,   Voici quelques images de mon ex APM 100-45 ED APO et de mon actuelle APM 100-90 ED APO   Le modèle 90° est plus long que le modèle 45°   On voit bien les deux ergots de préhension pour

Je réveille un vieux post.   Hier, j'ai pu observer la lune avec barlow x5 et oculaire ES 11mm ! Le tout avec une netteté apotique.... c'était magique.   Ça fait x250 ! Sacré juju

Posted Images

Bonjour Chris

 

merci pour ton message...

 

Il est clair, que compléter un jeu d'oculaires par un 2nd DOCTER 12,5mm 84° est sûrement un objectif à moyen termes : j'ai opté dans un 1er temps pour les 2 ES 14mm 82°, qui se débrouillent plutôt bien sur mes 1ères observations...

 

les 2 DOCTER devraient être un must, comme le souligne Valpecula... Et comme les fabriquants Lunt, APM et DOCTER (qui font des jumelles 80mm haut de gamme) le revendiquent...

 

Mon expérience avec mon DOCTER 12,5 sur C11, me confirme sans ambiguïté ce potentiel : il confère un constraste et une transparence hors normes sur amas globulaire à fort grossissement (x 225) comme sur M10 ou M12... Avec un confort de placement d'œil des plus faciles... Mais vu son prix, et vu l'investissement déjà fait, je décale l'achat potentiel du 2nd DOCTER...

 

je vais continuer à étayer mon retour d'expérience avec les jumelles Lunt APO 100mm, en espérant des observations sous bon ciel et en me déplaçant sur site sans pollution peri-urbaine... Pour,viser davantage d'objets références en CP et puis mars à venir... En continuant mon comparatif avec vision C11...

 

Bien à toi et bon ciel... Sparky

Link to post
Share on other sites

Je me suis toujours demandé qelle était la "vraie" différence entre cette version et les APM 45°...pour ma part, j'ai acheté ces APM l'année dernière et je sis absolument ébloui par la qualité (impossible d'oublier la vue de l'éclipse totale de Lune avec Pano 24...), on dirait qu'on est ici sur quelque-chose de semblable

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Effectivement, ces 2 jumelles ED-APO en 100mm 45°, APM et plus récemment la Lunt peuvent être qualifiées sans trop de risque de clone... Conceptuellement, et donc sûrement en termes de rendu qualitatif visuel... Avec une capacité à aller chercher un grossissement > x150 sans détoriation de l'observation... En conservant, la vision grand champ en CP mode binoculaires...

Elles ont néanmoins un prix en conséquence avoisinant toutes les 2, les 3000 €... Mais, elles apportent un plus indéniable par rapport à des modèles "plus classiques" limités en grossissement et donc moins polyvalent sur planétaire...

 

Content de savoir que tu apprécies l'APM... Bon ciel et à plus... Sparky

Link to post
Share on other sites

Moonmaniac

 

Avac tes jumelles APM APO 100mm, quelles paires d'oculaires tu as en plus des 2 panoptique 24, notamment pour fort grossissement > x 100 et x 150? Quel est ton avis sur ces grossissements planétaires sur observation type Jupiter ou saturne versus autres instruments que tu aurais...

 

Dans l'attente de ta réponse, pour compléter nos expériences avec ma Lunt...

 

A plus et bon ciel... Sparky

Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

 

En termes de précision les types de jumelles géantes astro, mes récentes Lunt Ingennering ED-APO 100 mm (permettant d'atteindre x 157 avec 2 oculaires VIXEN 3,5mm et donc d'aller chercher du visuel planétaire selon mes 1ers retours d'expérience), sont bien à comparer aux APM ED-APO 100 mm (près de 3000 € toutes les 2)...

Alors qu'il y a chez APM un 1er modèle "plus classique et plus anciens" : Jumelles APM 25+50x100 ED Demi APO (vers 1150 €), ne permettant pas d'atteindre de tel grossissement et donc plutôt dédié que CP...

 

Bien à vous tous et bon ciel... Sparky

Link to post
Share on other sites

Je confirme que les Lunt Engineering et les APM sont bien les mêmes jumelles. Lunt et APM sont associés pour la conception de certains produits, qui sont ensuite vendus sous l'une des deux marques, ou les deux à la fois.

 

Il faut savoir aussi que ces jumelles ne sont garanties que jusqu'à un grossissement de 100x, en raison des tolérances de fabrication assez larges des chinois. On peut avoir la chance de tomber sur des exemplaires aux lentilles parfaitement alignées, permettant d'aller bien plus haut en grossissement, mais d'après ce que j'ai lu sur Cloudynights, il peut y avoir quelques déceptions à ce sujet.

 

 

Je possède moi aussi ces jumelles APM, mais je ne les ai pas achetées pour les forts grossissements. Pour cela j'ai ma lunette et surtout mon télescope, qui font nettement mieux. Par contre avec les Pano 24, la vision de la voie lactée est tout simplement fantastique, totalement envoutante... Je la préfère même à celle donnée par les Nagler 13, avec lesquels le piqué de l'image me semble déjà un tout petit peu en retrait, quoique de très haut niveau.

 

Au star test, le chromatisme n'est pas visible. Mais les plages intra et extra focale sont assez dissemblables, peut-être en raison du sphérochromatisme. Il faudrait que je les teste avec des filtres colorés. J'ai aussi la présence de coma et/ou d'astigmatisme sur chaque côté. Clairement, on est en-deçà de ce que peut fournir une lunette apo de qualité. En même temps, je pense que c'est tout à fait conforme à ce qu'on peut attendre d'un doublet semi apo de 100 mm ouvert à f/5,5.

Link to post
Share on other sites

Bonjour Wargentin,

 

Merci pour ton retour en tant que possesseur de jumelles APM ED-APO 100mm... En dehors de ton expérience sur voie lactée à x 23 et PANOPTIC 24 mm... as-tu pu faire, comme moi, d'autres observations à G un peu plus poussé, sur planètes ? même si tu as d'autres tubes pour cela... et que tu n'avais manifestement pas le même "cahier des charges" que moi...

 

Il est certains que ces "nouvelles jumelles astro 100 mm doublet ED Lunt ou APM", n'ont pas vocation à rivaliser avec une vraie lunette apo triplet...

Elle offre néanmoins, le potentiel d'une vision binoculaire lumineuse... vs tête bino sur un diamètre équivalent en lunette de 100 voire 120mm...

 

J'ai, comme précisé dans mon 1er message de retour expérience, longtemps hésité entre une lunette triplet et cette nouvelle jumelles Lunt, pour finalement choisir cette dernière, en 2nd tube "transportable pour déplacement WE ou vacance" complémentaire de mon C11 (peu compatible pour faire quelques centaines de km dans un coffre)... et en espérant justement pouvoir "dépasser en grossissement les x 100 et aller vers x 157 comme échangé ou lu sur quelques avis de 1er utilisateurs, dont discussions sur cloudynight"... sachant que je me régale au-delà de x 200 (avec mon Docter 12,5 mm 84°) et vers x 300 (avec mon DELOS 10 mm ou 8 mm, les bons jours) sur mon C11...

 

Certes la fabrication chinoise peut laisser "entrevoir quelques soucis de reproductibilité qualitative sur des exemplaires aléatoires..."... en tout cas, mes jumelles Lunt tiennent bien la cap "des x 157" (comme me l'avais confirmé Valpecula avec son APM ou les Ateliers du moulin de Blandé avec leur Lunt, qui utilisent les mêmes oculaires)... et le rendu visuel sur Jupiter me permet de voir la tâche rouge "sans souci" avec une qualité non "discordante" par rapport à mon C11 + ETHOS 17 mm...

 

Aussi, si j'ai lancé cette discussion, c'est pour mettre en avant, que "certaines jumelles de conception un peu plus poussée" (du coup certes plus onéreuses à 3000 €) relèvent d'une "certaines polyvalence", avec du planétaire accessible à clef... et que cela mérite d'être souligné... pour des amateurs astro à la recherche "d'alternative comme moi"... et d'après ce que j'ai pu constaté, ces nouvelles générations de jumelles ne pourrait être restreinte "à l'image du bi-tube dédié à du CP à faible grossissement"... tant bien même encore une fois, on n'a pas logiquement la qualité d'une lunette APO en fort grossissement...

 

Il est clair que leur domaine de prédilection demeure surement le CP... et d'après je que j'ai pu constaté sur M42, pas qu'à x 23 (avec ES 24 mm 68°), mais aussi à x 40 (2 ES 14 mm 82°) et x 70 (2 Delos 8 mm) y compris couplé à des filtres CLS ou UHC...

 

Mes jumelles lunt ED-APO 100mm ne se réduisent heureusement pas "à une excellente vision à x23", bien au contraire... et tant mieux, je les ai acheté pour cela... et elle me donne satisfaction en l'état, sur projet 2nd tube transportable et quelque peu polyvalent cp + planétaire, associé à une vision bino... mais, comme tu le fais remarquer, je suis "tombé peut-être sur un bon n°" (comme Valpecula avec son APM ou la lunt des Ateliers du Moulin de Blandé, sous couvert des échanges que nous avons pu avoir)...

 

Bon ciel à tous... Sparky

Link to post
Share on other sites
merci MR spock,

 

Sky-rover... Marque inconnue pour moi... Effectivement, elles sont similaires à ma Lunt... ! A côté d'une VIXEN...

 

Bien à toi et bon ciel... Sparky...

 

Bonjour SPARKY,

avec plaisir ! :) mais tu sais bien avec nos amis chinois .. vive les affaires avec eux ..;)

 

en plus voilà quelques images pour les amis et amies.. pris sur divers sites..

5aa583f815cbd_6563176-LuntEngr(2).thumb.jpg.e5d026f59e29666fd07eb629a1774efb.jpg

24021044354_9f89aab9d7_c.jpg.9454a256c15ce33d631fc52cd44727c6.jpg

898039-1.thumb.jpg.b25a048f477f1ea27d2ae74c2909e415.jpg

898039-2.thumb.jpg.84d5374625c2721c4a9320c5597c7d7d.jpg

898039-3.thumb.jpg.90f922f69a081f24d353a042a942a473.jpg

Link to post
Share on other sites

Mon père possède la version APM 45° de ces jumelles APO. C'est une vraie merveille, on ne l'a utilisé qu'avec les oculaires fournis et le champ est magnifique sur les 3/4 après pour les pinailleurs on commence à deviner les aberrations optiques, connaissant bien les Fujinon cette paire de jumelle fait au moins aussi bien mais avec le confort de vision en plus pour celle ci. Enfin cerise sur le gâteau c'est probablement la seule paire de jumelle qui permet vraiment d'observer les planètes avec des grossissement confortables. La discussion sur CN porte sur un des premiers modèle sorti de production et d'ailleurs le léger pb d'image fantômes constaté sur des objets ultra-brillant en vision décalée a pu être réglé par Mark Ludes(le concepteur) qui avait à l'époque suivit attentivement les débats.

Edited by jgricourt
Link to post
Share on other sites
Merci MR spock pour tes photos...

 

Il y aussi la version plus récente de l'APM en 90° en position zenith...

 

Tous ce matos est "pas tout à toi"!

 

A plus... Sparky

 

je sais.. lis bien .. j'ai écrit que j' ai pris les images sur divers site.. :)

Link to post
Share on other sites
Bonjour a tous..

 

juste pour vous dire qu'elle sont meme vendu sous une autre marque.. "sky-rover"

 

Merci pour cette info. Je n'avais jamais entendu parler de Sky Rover moi non plus… C'est un peu une surprise de découvrir ces jumelles sous cette autre "marque".

 

Apparemment, elles sont moins chères que les Lunt/APM, mais si j'ai bien compris elles sont expédiées directement depuis la Chine. Donc si on ajoute les frais de port, la TVA et les droits de douane, ce n'est pas forcément avantageux. En plus en commandant des APM, on a une garantie de l'alignement des deux tubes réalisée par Wellenform, ce qui semble loin d'être superflu. Markus Ludes s'est plaint en effet que les chinois ne collimatent pas correctement ces jumelles, et elles doivent toutes être vérifiées à la réception.

 

 

Mon père possède la version APM 45° de ces jumelles APO. C'est une vraie merveille, on ne l'a utilisé qu'avec les oculaires fournis et le champ est magnifique sur les 3/4 après pour les pinailleurs on commence à deviner les aberrations optiques, connaissant bien les Fujinon cette paire de jumelle fait au moins aussi bien mais avec le confort de vision en plus pour celle ci. Enfin cerise sur le gâteau c'est probablement la seule paire de jumelle qui permet vraiment d'observer les planètes avec des grossissement confortables. La discussion sur CN porte sur un des premiers modèle sorti de production et d'ailleurs le léger pb d'image fantômes constaté sur des objets ultra-brillant en vision décalée a pu être réglé par Mark Ludes(le concepteur) qui avait à l'époque suivit attentivement les débats.

 

Les oculaires d'origine, je ne leur ai même pas enlevé le capuchon ! Apparemment ils sont indignes de ces jumelles. Comme je possède aussi les Fujinon 16x70, si c'est celles que tu évoques, je peux t'assurer qu'en qualité d'image et malgré tout le bien que j'en pense, elles sont loin derrière les APM 100 ED + Pano 24. C'est un autre monde. Le piqué est exceptionnel, et ce jusqu'à l'extrême bord du champ.

 

Seul petit défaut, le champ du Pano est un peu trop grand pour ces jumelles, et le bord du champ est flou au lieu d'être parfaitement net, mais cela ne me dérange pas. D'après mes mesures on a accès à environ 65° de champ apparent, ce qui est déjà pas mal.

 

Une autre possibilité qui est recommandée sont les ES 68° 20mm, qui ne vignettent pas en bord de champ. Leur correction sur les bords ne serait pas aussi parfaite que les Pano, mais ils sont nettement préférables aux oculaires d'origine.

Link to post
Share on other sites

SPARKY,

 

Je n'ai pas observé les planètes à fort grossissement avec ces jumelles. Je ne possède pas d'oculaire de focale assez courte pour dépasser significativement les 100x. Si vraiment ça t'intéresse, je pourrai faire l'essai en vissant une barlow sur le coulant d'un oculaire, si du moins le tirage est suffisant. Cela dit, sur une étoile focalisée, le disque d'Airy est perceptible des deux côtés, donc en principe la résolution théorique des objectifs est atteinte. Je ne serais pas surpris que la tâche rouge de Jupiter soit visible aussi dans mes jumelles.

 

D'après ce que j'ai pu lire, les utilisateurs qui peuvent pousser très haut les grossissements sont nombreux. Si par malchance il s'avère qu'un exemplaire est un peu limité en planétaire, Wellenform peut ajuster les lentilles pour optimiser les performances. Le prix de l'intervention serait de 250€. Le prix est sans doute à confirmer, et j'ignore si Wellenform répond en anglais ou s'il faut passer par APM, mais il est certain que cette possibilité existe.

 

Nous avons en effet un cahier des charges différent, et pourtant elles répondent parfaitement au mien également. Je compte aussi les utiliser en terrestre pour observer des paysages l'été, d'où l'intérêt de l'absence de chromatisme, et de la visée à 45°.

Link to post
Share on other sites
Comme je possède aussi les Fujinon 16x70, si c'est celles que tu évoques, je peux t'assurer qu'en qualité d'image et malgré tout le bien que j'en pense, elles sont loin derrière les APM 100 ED + Pano 24. C'est un autre monde. Le piqué est exceptionnel, et ce jusqu'à l'extrême bord du champ.

 

Merci pour l'info on se demandait justement quels oculaires hauts de gamme pourraient bien fonctionner avec cette paire de jumelle. :)

Link to post
Share on other sites

Jgricourt,

 

En termes de paires d'oculaires possibles et testées, tu peux t'en référer à ma 1ère intervention qui a ouvert la discussion avec mes jumelles Lunt... De x23 à nx157 en grossissement... Avec vision planétaire sur Jupiter (tâche rouge au RDV) et l'une... Sans chromatisme apparent...

 

Bien à toi. Et bon ciel sparky

Link to post
Share on other sites

Encore merci Wargentin pour tes infos... Tu es "une mine de renseignement"...

 

Aurais-tu les coordonnés de wellenform?

 

Pour le champ avec 2 oculaires de 24mm, sur la Lunt ou l'APM apo-ed 100mm, on frôle les 3° de champ apparent... Et je crois que nous sommes au-dessus de ce que peut théoriquement encaisser les jumelles... Qui doivent prendre au mieux 2,7°... Donc il est relativement logique que les 0,2 à 0,3 restant ne soient pas tip-top...

 

En pratique, je préfère avoir recours aux 2 Explore Scientific 14mm 82° qui passe très bien avec déjà plus de 2° de champ sans souci de fait (en attendant les 2 DOCTER 12,5 MM 84°)... Le 24mm étant sur du repérage ou objet CP très étendu : j'attends de pouvoir choper les dentelles... Et voir ce que cela donne avec filtres ?

 

Dans l'attente que tu puisse aussi tester tes APM à fort grossissement... Avec barlaow, le tirage pourrait effectivement s'avérer délicat... Bien à toi et bon ciel... Sparky

Link to post
Share on other sites

J'ai lu la plupart des discussions sur Cloudynights concernant ces LUNT/APM, ce qui fait que j'ai glané pas mal d'infos.

Les coordonnées de Wellenform sont ici :

http://www.wellenform.biz/contact/contact.php

 

 

Pour préciser le consensus anglo-saxon à propos des oculaires adaptés à ces jumelles, en 24mm les Panoptics seraient le top, suivis de près par les Explore Scientific 68°.

En 20mm, l'ordre s'inverse, les ES 20mm seraient légèrement meilleurs que les Pano 19mm, ces derniers étant affectés par un peu de courbure de champ.

Entre les Pano 24 et les ES 20, c'est une affaire de goût, selon que l'on supporte ou pas les bords du champ flous.

(Quand je parle de "bords du champ flous" avec le Pano 24, cela ne concerne pas la qualité d'image. Simplement la limite du champ n'est pas un cercle parfaitement découpé, mais un assombrissement progressif jusqu'au noir total.)

Dans les focales plus courtes, il y a unanimité sur les Docter 12.5 qui ne reçoivent que des commentaires dithyrambiques. En même temps, vu le prix…:be:

 

 

 

Cet après-midi j'ai testé mes oculaires en plein jour, ce qui fut instructif. La cible principale était un paratonnerre situé à 400m, et qui se détachait très bien sur le fond nuageux. Plusieurs indentations sur la tige principale constituaient des petits détails aux dimensions parfaites.

 

J'ai commencé avec les oculaires d'origine. Première impression, ils ne sont pas mauvais du tout. L'image est très piquée au centre, et hors-axe la dégradation est très progressive et n'explose pas du tout en bord de champ. On voit essentiellement un chromatisme latéral assez marqué.

Avec le Panoptic 24mm, c'est simple : l'image reste piquée jusqu'au bord ! Il y a bien un chromatisme latéral qui est présent, assez étalé et de faible intensité, mais les petits détails sur la tige restent visibles sur tout le champ. Sur les oculaires d'origine, l'image à 50% du bord est sensiblement plus floue que celle des Pano à l'extrême bord, ce qui situe l'écart de performance entre les deux.

Donc cela confirme qu'il faut impérativement remplacer ces oculaires de 20mm, car ils ne rendent pas justice à ces jumelles.

 

Les Nagler 13 mm ont un chromatisme latéral un peu plus marqué que les Pano, et l'image en bord de champ est un peu moins piquée qu'au centre, mais ils sont eux aussi largement supérieurs aux oculaires d'origine.

Avec le Radian 6mm, j'ai commencé à observer du chromatisme au centre de l'image, le paratonnerre ainsi que d'autres détails foncés commençant à apparaitre légèrement bleutés. Mais cela reste bien contenu, et ne devrait pas être visible de nuit.

 

Enfin, je me suis aperçu qu'il est tout à fait possible de visser la partie optique d'une barlow sur le filetage des oculaires, sans problème de tirage. Cela augmente le grossissement d'un facteur 1,6 environ, et avec mon Radian 6 cela donne plus de 140x. Cela me permettra de faire d'autres tests à fort grossissement.

Edited by Wargentin
Link to post
Share on other sites

Bon retour en visuel terrestre, merci Wargentin...

 

 

Cela mérite d'être "consolidé" en visuel céleste, avec le Nagler 13 mm... sur M42 par exemple ou amas globulaire M46, M47... et puis le radian et Barlow sur Jupiter par exemple... à x140...

 

à suivre... Sparky

 

PS : Rien de mon côté en observation depuis une semaine... ciel pourave...

Link to post
Share on other sites

Hier soir le ciel s'est dégagé chez moi, et la turbulence était plutôt faible, j'ai donc pu faire d'autres tests.

 

La combinaison Radian 6 + barlow m'a permis d'examiner les optiques dans de bien meilleures conditions qu'avec mes "bricolages" précédents, et du coup les star tests me sont apparus différents.

 

Je n'ai pas vu d'astigmatisme ou de coma cette fois-ci, ou alors si peu que ce n'est pas très grave, ce qui dénote un très bon alignement des lentilles.

Les star tests avec des filtres colorés donnent une bonne idée de ce qui se passe.

Avec un filtre vert, l'aberration chromatique est bien corrigée, et la figure de diffraction est vraiment très belle. Il y a peut-être un petit bord rabattu, mais je n'ai pas essayé le Ronchi.

Avec un filtre rouge, la sous-correction est visible, mais c'est tout à fait normal pour un doublet. Ma lunette 120 ED montre la même chose. En revanche et contrairement à ma lunette, le foyer pour la lumière rouge est décalé par rapport au vert. Quand la mise au point est faite sur le vert, dans le rouge on voit un petit anneau, le centre restant sombre. L'aberration chromatique est donc bien présente.

Dans le bleu, on va dire que ça part en sucette ! On voit certes une minuscule tâche au centre, mais elle est entourée d'un halo assez proéminent.

A la fois dans le rouge et dans le bleu, ma lunette se comporte nettement mieux.

Au final, sur l'image d'une étoile examinée sans filtre, on voit certes le disque d'Airy, mais il est un peu englué dans de la lumière parasite. Ce n'est pas aussi propre que sur ma lunette.

 

 

 

J'ai ensuite regardé Jupiter, toujours avec le Radian 6 avec la barlow, ce qui donne un grossissement de l'ordre de 140 – 150x. La planète est apparue bien découpée, et les satellites se présentaient sous la forme de petits points bien définis. Une mince auréole violette entourait le disque de Jupiter, mais je ne l'ai pas trouvée trop gênante. En revanche, sur le disque je n'ai pu percevoir que les deux bandes principales, sans le moindre détail, et une troisième bande plus faible. C'est très en deçà de ce que fournit ma lunette. Le manque de contraste dû à la correction chromatique imparfaite se fait clairement sentir sur Jupiter.

 

Pour être juste, il faudrait observer avec deux oculaires, car l'intérêt des jumelles est bien de faire travailler les deux yeux en même temps, ce qui décuple leur acuité. Il est tout à fait possible qu'en binoculaire, de fins détails apparaissent sur Jupiter, mais je n'ai pas la possibilité de le vérifier.

 

 

 

Ma conclusion, c'est que comparées à une lunette de qualité, ces jumelles sont quand même en retrait pour le planétaire. Elles ne sont pas limitées par une mauvaise qualité de fabrication ou d'assemblage, en tous cas pas mon exemplaire, mais par les défauts chromatiques inhérents à la formule optique utilisée. Il s'agit en effet d'un doublet ouvert à F/5,5 et utilisant un verre équivalent au FPL-51. Une "simple" 100ED, ouverte à F/9 et munie d'une lentille en FPL-53 sera forcément meilleure.

 

Cela dit sur des cibles contrastées comme la Lune, Mars ou Saturne, il est clair que ces jumelles autorisent de forts grossissements permettant de se faire plaisir, la vision binoculaire pouvant par ailleurs compenser en partie quelques limitations optiques.

 

 

 

Hier soir j'avais l'intention d'observer Jupiter également avec ma lunette pour comparer les deux images, mais avant cela j'ai inséré mes deux Nagler 13 dans les jumelles, et après je n'ai pas pu décrocher, tellement c'était bon ! J'ai fureté parmi les galaxies du Lion, et le trio M65, M66 et NGC3628 offre une vision splendide. J'ai contemplé aussi les amas globulaires M92 et M13, qui commencent déjà à grouiller d'étoiles à ce grossissement.

 

Globalement, les étoiles sont restées bien ponctuelles sur tout le champ avec les Nagler 13, probablement en raison de la faible turbulence. Je conserve néanmoins une préférence pour les images avec les Pano 24, mais c'est bien de pouvoir varier les grossissements.

Plus j'utilise ces jumelles, et plus je suis enchanté par les images qu'elles délivrent. C'est complètement addictif ! :vin:

Edited by Wargentin
avis sur les performances en planétaires
Link to post
Share on other sites

Merci Wargentin pour ton retour,

 

Il est sûrement vrai que ton test en monoculaire radian + barlaow ne soit pas le révélateur pour mettre en évidence le potentiel de tes jumelles APO... Avec un Jupiter peu " à son avantage"...

 

Mon expérience avec mes Lunt APO 100 MM est tout autre, couplée pour le coup avec les 2 VIXEN LVW 3,5mm... Avec du x157 et des détails planétaires performants dont tache rouge bien en valeur... J'ai peut-être la chance d'avoir un doublet "mieux fini"...

 

aussi, mes Lunt semblant avoir été conçues pour à la fois du CP et du planétaire, procurent bien ce double domaine d'observation... Comme confirmé sur échanges avec Valpecula (APM) et ateliers du moulin blindé (Lunt)...

 

Certes, ces nouvelles jumelles APO-ed 100 MM Lunt ou apm n'ont pas la "prétention" d'un rendu visuel d'une lunette... Munies dE lentilles de qualité... Notamment une 130 APO qui est une "bête de course"... Mais ces nouvelles jumelles ne se résument pas qu'à du CP, preuve à l'appui en ce qui me concerne étant un heureux possesseur.. Et, pour recentrer la discussion initiale, elles sont une vraie alternative en termes d'instrument transportable polyvalents CP + planètes , offrants une vision binoculaire lumineuse (100 MM dans chaque œil sans tête Bino réduisant de 50% ce qui arrivent par yeux y compris sur une lunette APO 130, que je ne pouvais acquérir car pas des plus transportable en l'occurrence du moins en volume et longueur, pour mon coffre...

 

Bon ciel... Sparky

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.