Jump to content
jackbauer

«*SpaceX Mars colonization architecture*»…

Recommended Posts

Posted (edited)

L'assemblage du modèle suivant SN4 est en cours. Il doit recevoir 3 moteurs Raptor

construction_assemblage_1.jpg.4351289fcee3732e4a3fb7a9f6952f2d.jpg

 

Espérons qu'ils ont intégré toutes les modifications et sécurisations nécessaires pour qu'au moins le test de remplissage en LCH4 et en LOX puisse être mené à bien.

 

Mais du côté des fans ... on est déjà en train de rêver au décollage et à l'atterrissage contrôlé ......

C'est vraiment beau d'avoir l'optimisme chevillé au corps. 1731289925_deuxpouceslevs.jpg.72a341385920b72dd7045cd0e0db6799.jpg...... yapluka 

 

Edited by montmein69_2
  • J'aime 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Lors des manoeuvres de montage du SN4 .... la section qui va recevoir les Raptor a été retournée.

 

On voit donc le cul du réservoir LOX et les trois semelles qui permettront de fixer les trois moteurs.

 

1861313893_PartiesupportmoteursRaptor.thumb.jpg.e48138f51390201de6a7b3d99f63e1df.jpg

 

Espérons qu'aucun désassemblage inopiné de ce bel ouvrage ne se produira lors des tests de remplissage des réservoirs et de l'éventuel décollage. 

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne sait pas si les réservoirs dédiés à un atterrissage seront montés et opérationnels dans ce modèle SN4.

On peut donc supputer que s'il y avait décollage réussi (probablement modeste en altitude) et tentative d'atterrissage maîtrisé, cet atterrissage se ferait avec le reliquat d'ergols présents dans les réservoirs principaux. (mais bien sûr .... on est dans les suppositions).

Il y a déjà des étapes à franchir avec le test de pressurisation puis le remplissage des réservoirs en ergols cryogéniques, et le static fire des trois Raptor... avant de tenter le décollage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le SN4 est terminé, juste un mois après le début de sa construction!

Il a réussi hier soir son premier test d'acceptation, le remplissage cryogénique des réservoirs.

Prochaine étape: installation des trois moteurs, essais statiques et tests en vol. Tout ça pourrait aller très vite car SpaceX a déjà obtenu les limitations de l'espace aérien au-dessus du pas de tir pour la semaine prochaine!

On crois les doigts pour que tout se passe bien.

 

Starship-SN4-042320-Elon-Musk-aerial-pad

 

Starship-Raptor-flight-engines-040420-El

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, OrionRider a dit :

On crois les doigts pour que tout se passe bien

 

Yesssss !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Le SN4 est terminé, juste un mois après le début de sa construction!

Il a réussi hier soir son premier test d'acceptation, le remplissage cryogénique des réservoirs.

Prochaine étape: installation des trois moteurs, essais statiques et tests en vol.

 

Il n'y aura qu'un moteur Raptor installé sur le SN4. Un adaptateur a été installé pour le fixer.

On entrevoit le moteur sous le "bidon" et légérement désaxé, avant son positionnement définitif.

Du CH4 a été livré ... d'où l'allumage de la torchère.

On est dans l'attente d'un static fire suivi d'une tentative d'effectuer un saut annoncé à 150 m.

662149865_positionnementRaptorettorcheCH4.jpg.ce673d35aa9ad52504ebe11326c7e55e.jpg

 

Le premier vol (avec objectif de 20 km) sera réservé au prototype SN 5 dont l'assemblage progresse.

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le moteur Raptor a été fixé légèrement désaxé en utilisant un des trous de fixation de la semelle de poussée qui peut en recevoir trois.

Vue de dessous la jupe :

1205680149_FixationRaptor.jpg.88f6d4119115cc2fcbdce76a54414fab.jpg

Une tentative de remplissage des réservoirs avec les ergols cryogéniques (LCH4 et LOX) a été effectuée cette nuit. C'est appelé Wet Dress Rehearsal . Quelques emballements de flammes du côté de la torchère ... mais cela semble avoir réussi sans dégât.

1217065858_essaidry-test.thumb.jpg.5f279af678b0185f7f8efb2ff2d90e12.jpg

 

Si tout est OK, la tentative d'allumage du Raptor pour un static fire ne devrait pas tarder.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est étonnant qu'un seul moteur suffise à soulever cet énorme engin, même partiellement rempli! Et étonnant qu'un moteur suffise aussi à le diriger précisément.

Vivement la suite! 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Un bref static fire a été réalisé ce matin.

 

 

On peut envisager qu'il y en aura d'autres plus longs qui suivront.

Pour une tentative de "saut de puce" ... cela pourrait dépendre d'une autorisation administrative.

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, montmein69_2 a dit :

cela pourrait dépendre d'une autorisation administrative

spacex avait annoncé sur IG les autorisations de vol de 150 mètres et 20 km

d'ailleurs le SN5 est presque prêt pour le saut de 150 Mètres

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouveau test de pressurisation cryogénique réussi, cette fois à 7,5 Bar (4,5 bar lors du premier test).

SpaceX a testé également une poussée équivalant à trois moteurs sur la base de la fusée.

 

Reste plus que le test en vol! :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Un nouveau static fire pourrait avoir lieu aujourd'hui dans la soirée (fermeture de la route annoncée):

 

D'après @LabPadre qui suit cela de près

Citation

Watch for another possible SN4 #Starship static fire today. Hwy4 closes from 9 AM - 6PM CDT at #SpaceX #BocaChica #Texas

 

L'horaire : de 14h à 21h00 UTC

 

On remarque que SX prend son temps pour effectuer de multiples essais. Pas de précipitation pour le "saut de puce" 😋

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que 9 AM - 6PM CDT  donne plutôt 14 à 23 UTC 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien repéré .... mais de toute façon il ne s'est rien passé. Pas plus que jeudi d'ailleurs.

Certains émettent l'idée que Space X ne tenterait plus d'essais qui pourraient mal se terminer  pendant un certain temps. Du genre pressurisation trop importante (avec désassemblage imprévu) ou même saut de puce pouvant se terminer dans le décor.

Comme le Crew Dragon doit s'envoler bientôt et bien que cela soit sans rapport avec ces essais ..... il ne faudrait pas,  selon eux,  ternir l'image de la société. Mais ce n'est que leur avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

le saut de puce de 150M est programmé lundi 18/05/20

 

119852698_saut150.thumb.jpg.c7482f99d7caca852b5ea04e843e6dcd.jpg

Edited by ouille21

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il faudra en tout cas faire au moins aussi bien que le StarHopper il y a quelques mois.

Avec un engin qui a bien évolué, on ne peut qu'espérer que cet objectif - au moins - soit atteint.

 

 

Dans la définition de la zone d'exclusion, en parlant de "to provide a safe environment for space launch and reentry operations", on voit que les projets sont évidemment ambitieux, mais cet objectif est hors de portée pour ce modèle SN4.

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Note que techniquement, même à 150m d'altitude, c'est déjà un engin orbital. :]

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Les essais sur le SN4 n'ont pas pu se poursuivre comme prévu. Apparemment un incendie puis une fuite ..... et un délai important avant d'envisager de continuer. Peut-être même la retraite pour ce modèle.

 

 

Edited by montmein69_2
  • Snif, c'est trop triste 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

De nouveaux essais ont commencé sur le SN4.

Une charge (lest) est à présent installée en haut de l'engin.

1146965911_Gueusedechargeausommet.jpg.9078d8bf80ea9d6b66e3935e4e7a8051.jpg

 

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bon .... le modèle SN4 a vécu.

Le test d'allumage du Raptor (static fire) s'est terminé avec panache. Les fans de spectacle pyrotechnique ont du apprécier.

L'événement avec commentaires de Scott Manley

 

 

Evidemment cet événement n'est en rien lié avec le décollage de la Falcon 9 emportant un Crew Dragon et ses deux astronautes à bord de l'ISS (décollage qui est encore en attente de météo clémente).

Mais pas sûr que la NASA apprécie ce genre de facétie en ce moment.

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lors de la conférence de presse après le lancement de Crew Dragon, Elon Musk a déclaré que l'explosion était due à un défaut du 'Quick Disconnect' (QD) qui relie le prototype à l'équipement au sol. A l'occasion de ce test moteur, les ingénieurs avaient décidé de tester également la bonne déconnexion du QD. Au moment de vider les réservoirs après le test, le mécanisme QD devait se reconnecter mais ça ne s'est pas passé correctement. Le méthane liquide a gicle et s'est embrasé, causant l'explosion.

Photo du QD fautif :

Boca-Chica-Starhopper-QD-panel-052119-NA

Source : https://www.teslarati.com/spacex-starship-explosion-explained-elon-musk/

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

La zone dans laquelle opèrent ces "ombilicaux" transportant des ergols cryogéniques est plutôt risquée. C'est à la base du prototype SN et dans la zone où le (ou les) moteurs s'allument, ou au minimum sont encore très chauds juste après un static fire . Le problème serait aussi à envisager lors d'un décollage où la déconnexion est bien sûr obligatoire. C'est ce qui doit expliquer l'idée de procéder à ce test que Musk qualifie de "minor test of a quick disconnect" (ce qui veut minimiser l'événement )

La complexité de cette installation et son rôle démentent d'ailleurs le qualificatif utilisé.

Citation

“quick disconnect” (QD) refers to an umbilical port that connects a launch vehicle to GSE, enabling the loading and offloading of propellant and fluids, clamping down the rocket, and providing a wired telemetry and communications link for ground controllers. QDs must perform all those tasks while also being able to rapidly release and disconnect, allowing the rocket to lift off while still protecting its sensitive ports for ease of reuse.

 

Alors fuite incontrôlable pour cause de vanne défaillante ? suivie d'un étincelle ? ou du moteur insuffisamment refroidi ? ... on ne le saura sans doute jamais;.... mais procéder à un QD sans en avoir évalué les conséquences possibles à ce moment ...cela me parait un tantinet osé.

 

Les têtes pensantes (?) qui ont conçu ce système de remplissage et de purge de ces réservoirs pour les SN ont bien entendu décidé de valider leur concept. En tout cas c'est le parti de la simplicité (peut-être la facilité) au niveau de la plomberie qui a été choisi.

Cela permet de s'affranchir du souci d'implanter une tour d'ombilicaux

https://www.nasa.gov/sites/default/files/atoms/files/fs-2018-02-250-ksc-ml_umbilical_fact_sheet.pdf

Pour la plupart des lanceurs, les ombilicaux ne sont pas connectés dans un endroit aussi risqué que la zone moteur du premier étage* (mais je ne prétends pas les connaitre tous). Pour l'Europe c'est le cas aussi bien d'Ariane 5 que d'Ariane 6. Pour ULA l'Atlas 5 etc ...

 

870037430_Atlas5ombilicaux.thumb.jpg.4ce780ba13c45da0bbd0aa9a24b18f25.jpg

 

Bien sûr à Boca Chica on travaille dans la rapidité et la simplification. Malgré cela on aurait pu s'attendre à l'étude d'une connexion au niveau de l'intertank (la zone où les deux réservoirs (LCH4 et LOX)  sont séparés) ... mais cela complique le mécano et la plomberie.

 

Enfin, c'est prévu pour fonctionner ainsi , et comme les SN5 et 6 sont quasiment construits .... le système a peu de chance d'être modifié en profondeur, il sera sans doute sécurisé.  On verra bien ce qui adviendra.

 

 

 

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ombilical n'est pas supposé se détacher tant que la fusée n'a pas décollé. Le reconnecter n'est pas une procédure prévue et normale. Cette situation n'est arrivée que parce que SpaceX a volontairement déconnecté l'ombilical pour le tester, sinon il serait resté branché. L'explosion ne pourrait donc pas se produire pendant un test ou un lancement normal. 

Je suis d'ailleurs étonné que le QD soit conçu pour se reconnecter alors que c'est inutile, vu que ce scénario est impossible. Cette capacité n'a été ajoutée que pour pouvoir tester la partie 'déconnexion', ce qui explique aussi la position illogique du mécanisme. Il est probable que pendant les lancements les ombilicaux seront des tuyaux étagés sur la hauteur, comme pour Falcon9 et toutes les autres fusées.

 

Sur cette vidéo on voit bien que tout reste branché, même après allumage des moteurs. C'est le décollage de la fusée qui provoque le QD.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

SpaceX va débuter les travaux de construction d'un hall d'assemblage géant pour le 'Super Heavy'. A force de parler du Starship, on en oublierait que ce n'est que la plus petite partie du vaisseau. :b:

Le nouveau 'High Bay' fera 81m de haut. Cela signifie aussi que la société sera bientôt prête à assembler des éléments de 'Super Heavy'.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le choix d'un nouvel alliage métallique pour construire "certaines parties" des prototypes serait une nouvelle importante :

Ce serait l'alliage inox 304L (avec un peu plus de Nickel) qui interviendrait dans la construction du SN 7 et probablement du Super Heavy

 

1904048070_adoptionalloyL304.jpg.476a029af28ed7583e87979e5831c8eb.jpg

 

Pour le moment .... reconstruction du pas de tir qui a été détruit par l'explosion. Avec des modifications importantes pour le nouveau.

Edited by montmein69_2
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques nouvelles intéressantes: Les prototypes SN5 et SN6 sont quasi terminés. Les réservoirs de SN5 ont déjà passé les tests de pressurisation. Par ailleurs, le stand de test, qui avait été détruit dans la dernière explosion, est reconstruit.

Les essais devraient donc reprendre très bientôt: tests d'intégration, pressurisation, essais moteur(s), ombilical, etc. 

Le premier vol était prévu pour être un saut de puce de 150m, mais à la place SpaceX a demandé et obtenu l'autorisation pour un vol 'suborbital', ce qui ne limite plus l'altitude. Donc s'il survit à ses tests au sol, SN5 pourrait dépasser 150m.

 

Starship-Boca-Chica-061620-NASASpaceflig

  • J'aime 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Les réservoirs destinés au SN-7 ont été testés en utilisant de l'azote liquide. Sage décision .... pour prévenir une explosion quand du méthane s'échappe ... et que cela peut raser la zone de test.

L'essai visait à valider l'utilisation du nouvel alliage d'acier 304L. Et tenter d'atteindre la plus haute pression possible (il se dit qu'atteindre ~8,5 bar est ce qui permet d'avoir la tolérance de sécurité pour envisager un vaisseau "man rated").

 

Il a résisté jusqu'à 7,6 bar. Une brèche s'est produite sur le dôme (paroi du réservoir devant contenir du LCH4) avec une fuite importante mais sa propagation est restée circonscrite à une zone assez limitée.

le moment où la brèche s'est produite avec le début de la fuite de l'azote liquide utilisé pour l'essai

1954435006_Essaidurservoiravecbrchedudome.jpg.0334e77ac9f31a9e9e65e898c03025a1.jpg

 

La video du déroulement de cet essai :

 

 

 

Article commentant les résultats de cet essai (il inclut quelques tweets d'Elon Musk)

 

https://www.tesmanian.com/blogs/tesmanian-blog/spacex-test-tank

 

On n'aura probablement pas de vol du SN7 tout de suite .

En attendant il y aura peut-être les tentatives de faire voler SN5 et SN6 (ceux faits avec l'ancien alliage 301).

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Après réparation de la brèche, test destructif des réservoirs de SN7.

 

Pas d'indication si la pression maximale qu'ils espéraient atteindre l'a été.

C'est par le fond ... que çà a cédé

  • 592939695_Essaidurservoiravecdestruction.jpg.fde28a5afa390b13e69249f82fade8c1.jpg

 

 

Edited by montmein69_2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.