Jump to content
Dobby01

Nébuleuses en folie !

Recommended Posts

Date / heure d'observation : 21 août 2017, de 22h00 à 3h30 (heure locale)

Lieu : près du Col de la Casse Froide

Instrument : le gros engin et les jujus

Objectif de la soirée : la transparence s'annonçant exceptionnelle, cap sur les nébuleuses !

 

Salut à tous !

 

Dimanche soir, les conditions étaient exceptionnelles : pas un nuage, un ciel annoncé transparent... Seul problème, nous sommes crevés ! Dans la journée nous avons fait l'ascension (et la descente) du Puy-de-Dôme + le trajet de 2 heures pour rentrer : le ciel est superbe, mais ce ne serait pas raisonnable. Un coup d’œil à la météo nous rassure : les prévisions sont identiques pour le lendemain, ce qui va nous permettre de profiter de la nouvelle Lune ! :) Après un mois de juillet et début août souvent nuageux, on est dans les starting-blocks ! Nous voilà partis, mon chéri, un copain et moi, pour le Haut Beaujolais, loin de la pollution lumineuse.

 

Le programme est essentiellement axé sur la constellation du Sagittaire, que nous ne pouvons apprécier qu'en nous éloignant des villes, vu sa position très basse. Plus particulièrement, ce sont les nébuleuses qui nous intéressent ce soir. Pour l'occasion, nous avons bricolé le bouchon du 34mm afin d'y adapter nos filtres en 1,25", pour profiter à moindre frais des objets étendus comme les Dentelles du Cygne.

 

En attendant le crépuscule astronomique, nous nous faisons la main sur quelques amas, équipés du Maxvision 34mm qui nous donne un grossissement de 35x et un champ réel de presque 2° :

- un petit tour par M4, l'énorme amas globulaire du Scorpion : magnifique, on y voit des lignes d'étoiles qui s'entrecroisent et s'étendent vers l'extérieur.

- on enchaîne avec M7, l'amas de Ptolémée : même avec le 34mm il ne rentre pas entièrement dans le champ, mais il est quand même très esthétique avec ses étoiles très brillantes qui ressortent comme des diamants.

- tout près de là, en remontant, c'est M6, l'amas du Papillon, qui nous surprend par sa forme très reconnaissable. Mon homme y voit plutôt une mouche qu'un papillon, mais ça reste dans l'idée... :rolleyes:

 

Nous nous attaquons maintenant à une série de nébuleuses, toutes plus célèbres les unes que les autres, toujours équipés du 34mm :

- on commence par M8, la nébuleuse du Lagon, que nous avons déjà observée aux jumelles et au dobson lors d'une précédente sortie. La nébuleuse contient un joli amas très serré, et on voit bien la ligne sombre qui sépare la nébuleuse en 2 parties. C'est le moment de tester notre bricolage pour filtre : nous choisissons de tester l'UHC pour ne pas trop "éteindre" les étoiles qui rendent cette nébuleuse si belle. Ça marche du tonnerre ! La nébuleuse est bien plus étendue et "pétante", la ligne sombre saute aux yeux.

- juste au-dessus de M8, c'est M20, la nébuleuse Trifide qui nous montre sa forme de trèfle. Nous la testons sans et avec l'UHC : les 3 parties sont bien plus nettes avec l'UHC. Elle aurait peut-être mérité d'être grossie un peu plus, mais nous n'y avons pas pensé sur le moment...

 

Petite pause dans les nébuleuses, nous découvrons 2 joyaux du Sagittaire :

- M22, encore un splendide amas globulaire : il est énorme, au 14mm (85x) il occupe les 2 tiers du champ. Au moins aussi beau que M13, c'est vraiment une belle découverte !

- nous passons à M25, un bel amas ouvert composé d'étoiles très brillantes.

 

Retour sur les nébuleuses avec le 34mm, et là, il y a du lourd :

- M17, la nébuleuse Omega, dite aussi nébuleuse du Cygne : sans filtre, sa forme saute déjà aux yeux, elle semble découpée au scalpel ! On voit bien sa forme de cygne qui flotte sur l'eau. Nous testons l'OIII, qui révèle des extensions dans tous les sens, et notamment en-dessous du cygne, comme si on distinguait son reflet dans l'eau. :wub: Notre pote trouve que la nébuleuse ressemble plus à un canard qu'à un cygne, et la rebaptise "le Canard Lacté" ! :D

- nous laissons l'OIII en place et nous dirigeons vers M16, la nébuleuse de l'Aigle : sa forme d'oiseau est évidente, nous trouvons qu'elle ressemble à la colombe de la paix de Picasso.

 

C'est fini pour le Sagittaire : nous rendons une visite de courtoisie à M11, l'amas des Canards Sauvages (que je galère à trouver car il est dans le coin d'une page du PSA... Sky Safari m'aide bien sur ce coup là !), ainsi qu'à M13 et M92 dans Hercule.

 

Nous poursuivons notre balade dans le Cygne. Après un petit coucou à Albireo, nous chaussons le 34mm et l'OIII pour aller voir la dernière nébuleuse de la soirée : les dentelles du Cygne. :wub: Ça valait vraiment le coup de bricoler l'OIII sur le 34mm : la petite dentelle rentre sans difficulté dans le champ, et la grande dentelle presque entièrement. Ces filaments sont vraiment très beaux, et le champ de 2° permet de les apprécier sans se "tordre les yeux" ! La grande dentelle est la plus belle à mon goût, ornée de l'étincelante 52 Cyg.

 

Après une pause café, nous pointons quelques grands objets pour faire joujou avec le 34mm : le double-amas de Persée qui rentre entièrement dans le champ, puis M31, la galaxie d'Andromède, qui bénéficie de la transparence exceptionnelle de cette nuit.

 

Pour finir la soirée, vers 3h du matin, nous pointons nos lointaines voisines Uranus (sans trop de difficulté) et Neptune (après 15 minutes de recherche, la fatigue n'aidant pas !).

 

Cette nuit nous a également offert de belles observations aux jumelles, mais surtout à l’œil nu, avec une Voie Lactée vraiment superbe, et quelques belles étoiles filantes. :wub::wub:

 

On a vu bien trop d'objets, bien trop vite, mais que voulez-vous : l'envie d'admirer toutes ces merveilles du ciel est trop forte ! Nous sommes encore dans la phase du débutant, qui "admire" plus qu'il n'"observe". :rolleyes: Mais je suis heureuse de penser qu'il faudra revenir encore et encore sur ces objets pour un tirer la substantifique moelle... :be:

 

J'espère que vous avez vous aussi pu profiter de cette soirée. Le lendemain il faisait très beau mais malheureusement la météo annonçait l'arrivée de nuages vers 23h, donc nous n'avons pas fait le déplacement. Merci pour votre lecture, et à très bientôt !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello ,

 

Belle moisson de Messiers , des objets classiques mais que l'on observe toujours avec autant de plaisir !

Pour moi aussi cette nuit fut dédiée aux nébuleuses et plutôt planétaires , entre Céphée et l'Ecu . Des "trucs" bien moins spectaculaires ...

Edited by eric l

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien sur que oui j'ai profité de cette lécture j'avais l'impression d'y être !

 

C'est vrai que les messiers les plus connu ne le sont pas pour rien, ils sont beau !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une bien belle sortie, avec de grands et beaux classiques dont on ne se lasse pas !

 

Bravo pour ces descriptions faisant ressentir la joie et la passion !

 

On a vu bien trop d'objets, bien trop vite, mais que voulez-vous : l'envie d'admirer toutes ces merveilles du ciel est trop forte ! Nous sommes encore dans la phase du débutant, qui "admire" plus qu'il n'"observe".

C'est très naturel ! :)

 

Au début on se jette comme des goinfres sur ces objets qui nous font tourner la tête, je crois que pendant deux ans c'est un peu ce que j'ai fait, à chaque sortie plein de nouveaux objets à portée qui font saliver !! :wub:

 

Ce n'est que depuis peu que je commence seulement à vraiment passer du temps sur certains objets, pour beaucoup maintes fois « vus » mais pas forcément vraiment détaillés.

 

Bonne continuation et bon ciel ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour votre lecture !

 

@Eric L : J'avais prévu plein de nébuleuses planétaires pour le lendemain, malheureusement les nuages annoncés nous ont fait renoncer. Ce sera pour la prochaine fois !

@Night : merci pour ce gentil commentaire, contente que ce CROA t'aie plu !

@ Paradise : merci à toi aussi, j'essaie de retranscrire au mieux ce que j'ai ressenti en observant. C'est vrai qu'il y a tellement d'objets, et les sorties sont tellement rares... Ça devrait aller mieux si on arrive à se trouver une maison dans un coin pas trop pourri : c'est plus facile de sortir le scope en semaine, juste 1 heure ou 2 pour se consacrer pleinement à un seul objet. ;-) L'astronomie c'est un loisir qui apprend à gérer la frustration...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ça devrait aller mieux si on arrive à se trouver une maison dans un coin pas trop pourri : c'est plus facile de sortir le scope en semaine, juste 1 heure ou 2 pour se consacrer pleinement à un seul objet. ;-) L'astronomie c'est un loisir qui apprend à gérer la frustration...

 

Oh que oui, pour la maison, et pour la frustration !

Mais tu verras si tu as une maison à la campagne, les semaines de grisaille l'hiver n'en sont que plus frustrantes ...ah ah !! Allez j'arrête là ! C'est trop cool de pouvoir sortir pour 1 ou 2 h entre les nuages !

 

C'est sûr que du 20 au 22/08, c'étaient les soirs des nébuleuses vue la transparence !

Le mardi effectivement les nuages sont arrivés à 23 h, laissant la place à 2 belles heures d'observation en comptant les doubles au crépuscule ...

 

Ton CROA est vraiment bien écrit je trouve, avec passion comme dit Jacques, enthousiasme j'ajouterais. Y a les grandes nébuleuses incontournables du moment, qui commencent à être belles à la 100 + OIII SI le ciel est pur of course.

 

Bon ciel !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous deux, contente que ça vous ait plu !

 

@Etoiles : en parlant de frustration, je pensais évidemment aussi à la météo ! Mais je crois que je serai moins frustrée par un hiver bien gris que par cet été voilé les 3/4 du temps ! La transparence était tellement belle ces 2 jours que même mon père et ma soeur, qui vont / rentrent du boulot la nuit l'ont remarqué en ville ! J'espère que tu vas nous en faire un petit CROA... ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'espère que tu vas nous en faire un petit CROA... ;-)

 

Ben, quand les soirées s'enchaînent comme en ce moment, pas trop le temps car de plus j'ai toutes les notes d'observation à remettre au propre.

 

En plus en ce moment je farfouille dans des listes plus "pointues" : tous les objets du PSA que je n'ai pas déjà observés dans mes listes principales. N'ayant pas le temps ou pas forcément envie de me renseigner avant sur ces objets, c'est la surprise du chef et je peux te dire que j'en bave à la FC-100 !!

Je pensais pas que ce serait si chaud, le PSA contient des trésors bien cachés !

Sur les amas ouverts ça va encore, mais hier soir le ciel était un peu diffusant et je me suis pris un sacré revers sur de petites nébuleuses planétaires ou diffuses du Sagittaire et des environs. A 12-12,5 de mag et moins de 10'', on y passe un moment pour les repérer, même à l'OIII.

Aussi, je n'ai pas fait de "chiffre" et rien de bien succulent pour faire un CROA (IC 4776, NGC 6537, NGC 6790 ça cause pas trop aux gens en général !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aussi, je n'ai pas fait de "chiffre" et rien de bien succulent pour faire un CROA (IC 4776, NGC 6537, NGC 6790 ça cause pas trop aux gens en général !)

On s'en tape des gens en général, à moi déjà ça me parle, vas-y ! ;)

 

Pour un ou deux objets, on peut aller dans la rubrique « Observations », je devrais y penser aussi. :)

 

EDIT : Ah ben tiens, j'y vais, j'ai des questions sur la NP NGC 7027. :)

Edited by paradise

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu rigoles Etoiles ? Bien sûr que c'est intéressant, un CROA sur des objets méconnus ! Même pour des débutants comme moi c'est passionnant de lire des observations d'objets moins connus, plus difficiles... car on en apprend beaucoup sur la technique d'observation. Et puis, c'est bien de sortir un peu des sentiers battus : je dois être la 10000ème personne à décrire les Dentelles ou M13... :p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wow quelle progression ! Maintenant je lis tes CROA je n'ai pas encore vu la moitié de tes cibles, du coup merci je vais m'en inspirer !

 

Pourrais-tu juste détailler un peu plus ce que tu as vu sur M31 avec un tel ciel ? Des débuts de nébulosité peut-être ? Ca m'intéresse !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou AstronomieLorraine, ça fait plaisir de te recroiser ! Merci pour tes compliments !

 

Pour M31, malheureusement je l'ai observée très (trop) peu de temps pour te répondre : c'est ce que je disais plus haut, on passe trop peu de temps sur le même objet... D'ailleurs peut-être que toi tu en as vu 2 fois moins parce que tu y as passé 2 fois plus de temps ! :D Tout ce dont je me souviens pour M31, c'est qu'on voyait le début des bras (enfin je crois) alors que d'habitude on ne voit qu'un gros noyau brillant et pas grand chose autour. Il faudra qu'on se repenche sérieusement dessus cet automne... ;)

 

Et toi, tu n'as pas observé cet été ? Comment était la météo dans l'est ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut dobby.

 

Sympa ce CROA. Au moins certains dans le pays ont un ciel correct, ce qui n'est pas le cas ici.

BB

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Baba !

 

Je sens une certaine amertume dans ton message... Rassure-toi, à part les 2 nuits des 20 et 21 août, on a eu un été au pire nuageux, au mieux voilé ! Une grosse sortie par mois c'est quand même pas bézef...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce CROA.

 

Il est vrai que la "théière" du sagittaire comporte beaucoup d'objets célestes.

 

Il faut absolument que j'aille me promener dans ce coin du ciel lors d'une prochaine sortie.

Je n'ai encore jamais observé les Messiers de cette constellation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ton passage Oliver !

 

Le Sagittaire, c'est vraiment très très riche, on a fait que l'effleurer à vrai dire ! Le problème c'est sa position basse, il faut vraiment s'éloigner de la pollution lumineuse pour pouvoir en profiter. J'espère qu'il y a des coins bien noirs vers chez toi ! ;-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'observe souvent depuis le terrain en herbe autour de notre observatoire (club ASA).

C'est un des coins les plus noirs du département de la Meuse voire de l'est de la France.

Question ciel, je suis assez gâté.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.