Jump to content
Axle

Jupiter est toute floue- Débutant

Recommended Posts

Bonjour,

 

J'ai acheté en cadeau à ma femme un Téléscope Skywatcher Dobson 254mm/1200mm.

Je précise que nous sommes tous les deux débutants en astronomie.

J'ai complété les oculaires 25mm et 10mm fournis avec un hypérion 5mm

Tout allait bien jusqu'à Jupiter: les arbres lointains et la lune au 5mm passaient très bien mais en visionnant Jupiter (idem pour Mars et Saturne) on a une grosse tache blanche comme une boule de coton avec le 5mm, et des stries

avec le 10mm seul le 25mm s'en sort à peu près mais on imagine plus qu'autre chose les nuages de Jupiter.

Voir les photos ci-dessous au 10mm et 25 mm (au 5mm avec le smartphone c'est trop difficile à main levée). Saturne c'est idem on la reconnait à peine.

Quelques détails sur l'observation :

- Vers 4H30 du matin le 15/05 donc Jupiter était à 20° de hauteur et Saturne à 18°

- Conditions déplorables à travers une fenêtre ouverte et dans un environnement citadin

- Ciel assez clair

Comme ça fait quelques temps que je cherche avant de poster sur ce forum, je suis passé par les problèmes et résolutions ? de collimation,

j'ai donc acheté un collimateur Cheshire Omegon avec lequel j'obtiens la dernière photo. Il me semble que c'est pas trop mal ? en tout cas pas suffisant pour gâcher à ce point mes observations.

Donc je lance un gros Help aux experts, je suis conscient que mes conditions d'observation sont déplorables mais pas au point d'avoir ces grosses boules de coton ....

 

Merci de votre lecture et de vos réponses éventuelles

 

 

 

 

jup_10_v2.jpg

jup_25.jpg

jup_10.jpg

collimation.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut et bienvenue :)

 

Et très beau cadeau pour débuter en astro ! Je vous souhaite toute la patience et la persévérance nécessaire pour réussir, vous verrez ça en vaut la peine car le ciel à plein de trucs chouettes à offrir et là vous partez bien équipés ;)

 

il y a 8 minutes, Axle a dit :

- Vers 4H30 du matin le 15/05 donc Jupiter était à 20° de hauteur et Saturne à 18°

- Conditions déplorables à travers une fenêtre ouverte et dans un environnement citadin

 

Mais bon comment dire… en deux phrases tu viens de résumer les pires conditions possibles pour une observations planétaire. Et en plus tu sembles le savoir !pomoi!. La faible hauteur expose bien plus à la turbulence atmosphérique par rapport à une cible haute dans le ciel. En ville c'est encore aggravé à cause de la turbulence à faible altitude générée par les bâtiments (les mal isolés, les cheminées, les voitures, les usines, ...). Mais pire encore que tout cela, observer à travers une fenêtre ouverte c'est la cata totale à cause des échanges thermiques entre l'intérieur et l'extérieur. Malheureusement on n'y échappera pas, l'astro c'est une activité d'extérieur et va falloir oublier le cliché romantique qu'on voit dans les films avec un type qui observe la lune à travers son vélux. Dans la vraie vie c'est impossible. J'imagine que ton image de jupiter devait bouillonner et sauter dans tous les sens, c'est donc normal d'avoir le plus grand mal à y voir des détails. Désolé si je casse tous vos plans… Par contre un ciel urbain n'est pas encore trop problématique pour l'observation des planètes donc une terrasse pas trop petite ou un petit jardin voir un bout de parking pas suréclairé seront acceptables pour ces observations. Mais ça va méchamment se gâter quand vous voudrez vous attaquer au ciel profond avec amas d'étoiles, nébuleuses et autres galaxies.

 

il y a 17 minutes, Axle a dit :

et des stries

avec le 10mm seul le 25mm s'en sort à peu près mais on imagine plus qu'autre chose les nuages de Jupiter.

Je comprend que ça ne vous a pas emballé mais c'est déjà un début, y'en a qui n'y voient rien du tout. Au fait tu as remarqué les satellites ?  Il y aura plus d'info à sortir des nuages de jupiter une fois que vous aurez mis toutes les chances de votre coté. Idem pour saturne. Pour mars ne pas se faire trop d'espoir, elle est toute petite pour une bonne année encore. Dans tous les cas y'a aussi une part d'expérience à acquérir, tout ne viendra pas non plus d'un coup même si vous réglez vos problèmes d'emplacement d'observation. Remarque aussi que si la lune même observée dans de mauvaises conditions donne toujours des trucs à voir, lorsque vous l'observerez dans de bonnes conditions le gain en détails accessibles sera spectaculaire. Un petit mot pour les oculaires : plus tu grossis (avec une focale plus courte donc, puisque le grossissement c'est "focale instrument" divisé par "focale oculaire") et plus tu es exposé aux turbulences atmosphériques, au défauts de réglages et aux éventuelles limitations de la qualité de ton matos. Il est donc normal dans les mauvaises conditions de ta précédente sortie que le 5mm n'ai pas donné un truc très emballant.

 

il y a 22 minutes, Axle a dit :

Voir les photos ci-dessous au 10mm et 25 mm (au 5mm avec le smartphone c'est trop difficile à main levée).

Je pense qu'on sera d'accord pour dire que c'est pas comme ça que se pratique la photo astro. Même si les conditions de ciel et de réglages sont bonnes, une photo à main levée donnerai quand même un truc imbuvable.

 

il y a 27 minutes, Axle a dit :

Comme ça fait quelques temps que je cherche avant de poster sur ce forum, je suis passé par les problèmes et résolutions ? de collimation,

j'ai donc acheté un collimateur Cheshire Omegon avec lequel j'obtiens la dernière photo. Il me semble que c'est pas trop mal ? en tout cas pas suffisant pour gâcher à ce point mes observations.

Oui je suis d'accord. C'est toujours difficile de juger d'une collimation sur photo car il faudrait que l'appareil soit sur l'axe optique et que l'axe optique soit parfaitement perpendiculaire au capteur. Autant dire impossible à main levée. Mais vu à l'arrache comme ça c'est pas trop mal. Même si la collimation est peut être encore un peu perfectible (et avec l'expérience tu apprendras à la perfectionner), pour moi ton problème vient pour la majeure partie des conditions d'observation.

 

Bonne chance pour la suite ! 

  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup de cette réponse rapide et complète.

Pour les photos je ne voulais pas faire de l'astrophotographie mais montrer 

à quel point c'était moche et savoir s'il y avait un truc secret que j'aurais mal fait, ça représente assez fidèlement le coton qu'on voyait.

 

Donc si j'ai bien compris on ne le jette pas tout de suite le Dobson et on l'emmène à la campagne :)

Merci encore de la réponse

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Axle a dit :

Donc si j'ai bien compris on ne le jette pas tout de suite le Dobson et on l'emmène à la campagne :)

Bonjour, en effet ça serait dommage.

Oui il faut un peux s’éloigner. Tu peux regarder les cartes Avex qui te donnes un peu la pollution lumineuse de ton lieu d'observation.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Dans tous les cas il faut renouveler les observations.

 

A force tu va cerner où se trouve le problème et bien connaître les capacités de ton matériel.

 

En ce moment tu vas pouvoir monter en grossissement sur la lune avec le 5mm mais pas sur Jupiter.

 

A mon sens Jupiter donne le meilleur à 160x / 180x car elle est basse (c'est ce que j'ai constaté hier, j'ai aussi un 5mm qui ne passait pas).

 

Quelle est l'oculaire 10mm ?

 

Pour Jupiter il faut qu'il soit bon.

Et ça pourrait valoir le coup d'avoir un 7mm par exemple pour approcher sans voir la résolution s'effondrer.

 

Sur les focales courtes il faut vraiment approcher pour trouver le grossissement maximum qui passe ce soir là. Mais ça veut dire plus d'oculaires. À réfléchir quand tu connaîtras bien le matériel. Tu sentiras lors ce qui manque.

Edited by Foldedol

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce m'inquietait le plus était cette strie verticale manquant de symétrie circulaire qui faisait penser à un défaut de réglage de l'appareil et non pas à des protuberances ou même tremblement de l'astre qui devraient être régulièrement répartis. Le 10mm est l'oculaire fourni avec l'appareil et pas trop aimé sur les forums, moi je ne vois pas encore pourquoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Axle a dit :

Ce m'inquietait le plus était cette strie verticale manquant de symétrie circulaire qui faisait penser à un défaut de réglage de l'appareil et non pas à des protuberances ou même tremblement de l'astre qui devraient être régulièrement répartis.

Dis tu nous en voudras pas si on ne capte pas trop cette phrase ? Bon déjà y'a pas de protubérances ni de tremblement à attendre sur jupiter. Les détails qui s'observent dans les bandes (si TOUTES les conditions sont au vert, ce n'est pas une observation facile) sont très petites et tiennent sur une petite section du disque planétaire. Ta strie verticale, c'est le gros truc sur ta 3ème photo ? Tu l'as aussi en visuel ? Je ne pense pas que ça vienne de l'instrument mais plutôt un reflet de l'appareil photo.

 

Il y a 3 heures, Axle a dit :

Le 10mm est l'oculaire fourni avec l'appareil et pas trop aimé sur les forums, moi je ne vois pas encore pourquoi.

Son confort est généralement jugé comme très limité. Cf notion de dégagement oculaire et de champ apparent, qui implique vu la focale un champ réel à peine plus grand que ton hypérion qui grossit pourtant deux fois plus. Optiquement il n'est pas encore à vomir pour un oculaire d'entrée de gamme (tu ne le revendras pas plus de 10 euro d'occas) mais pour une cinquantaine d'euro il est assez facile d'avoir idem en qualité optique voir légèrement mieux et surtout en confort facile d'avoir beaucoup mieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour compléter les bons conseils de popov, il y a aussi le fait que certaines nuits sont plus turbulentes que d'autres. Les planètes sont alors difficiles à observer dès qu'on grossit un peut: c'est flou, ça bouge, c'est moche. Quand on regarde la Lune, c'est comme si de l'eau coulait dessus.

Dans ce cas, rien à faire, on oublie les planètes et on observe les objets du ciel profond à faible grossissement: amas ouverts, étoiles doubles, amas globulaires, etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de vos remarques,

Deux choses :

- Les photos ne sont pas mauvaises en elles-même j'observe bien des astres super brillants (blancs) et même trop dont la mise au point est quasi impossible, j'ai envie parfois de mettre un filtre.

Il peut y avoir des stries comme on schématise des étoiles mais sans que ce soit des scintillements.

- J'arrête de vous embêter je me placerai dans de bonnes conditions pour pouvoir comparer et éventuellement redemanderai comment améliorer.

A bientôt

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Axle a dit :

Les photos ne sont pas mauvaises en elles-même

Ben si, un peu quand même. Je dis pas ça pour faire le méchant mais y'a moyen d'avoir nettement mieux et en visuel (cf les conseils donnés) et en photo (avec de vraies techniques photo, juste pas à l'arrache comme ici)

 

Il y a 6 heures, Axle a dit :

j'observe bien des astres super brillants (blancs) et même trop dont la mise au point est quasi impossible, j'ai envie parfois de mettre un filtre.

Commentaire intéressant qui amène plusieurs remarques :

- La mise au point est moins facile sur une planète que sur une étoile. Ou disons que sur un truc ponctuel. Bonne nouvelle, les planètes sont livrées avec leurs satellites, c'est très bien pour la mise au point. Bases toi là dessus et essayent de rendre leurs images les plus petites/fines/concentrées possible.

- Tu observes des planètes qui se présentent comme un disque. Donc avec une surface apparente. Ce qui implique qu'en les grossissant tu auras une surface apparente plus importante et donc une lumière d'avantage étalée, et donc une surface qui paraitra moins brillante. D'un autre coté, les détails s'observent par différences de couleurs, notamment pour la grande tache rouge (qui est plutôt rosée/orangée suivant les observateurs) et les structures dans les deux grandes bandes équatoriales (plutôt vers le brun plus ou moins foncé). Pour percevoir les contrastes et nuances de couleurs il faut alimenter l'œil avec pas mal de lumière. S'il n'y en a plus assez tu dilueras les détails accessibles. Donc on ne va jamais à se priver gratuitement de lumière pour les planètes, on est plutôt dans la recherche du meilleur équilibre entre grossissement et luminosité. C'est particulièrement important sur jupiter qui est peu contrastée comparée à mars qui se laisse grossir très très fort (quand le ciel est très stable, et idéalement quand la planète est proche de nous).

- Donc un filtre de type lunaire on laisse tomber sur jupiter. Si tu dois rester à faible grossissement car le ciel est mauvais par exemple, tu peux simplement laisser une lumière allumée près de toi. Ca cassera ta vision nocturne mais ce n'est pas grave pour de l'observation planétaire. Technique idem pour la lune.

 

Il y a 6 heures, Axle a dit :

Il peut y avoir des stries comme on schématise des étoiles mais sans que ce soit des scintillements.

 

Comment ?

 

Comme ici sur l'image de gauche ? (ça s'appelle les aigrettes, ce serait une belle croix stable et qui n'ondule pas, c'est la diffraction causée par les pattes du support du miroir secondaire)

Résultat de recherche d'images pour "planete aigrette diffraction"

 

 

 

Ou comme ça ? (ce serait la turbulence, ici vue sur une étoile grossie très très fort, plus qu'avec ton 5mm et faut imaginer que l'image bouge/ondule/sautille comme si tu regardais quelque chose à travers un feu ou en été à raz d'une chaussée surchauffée). Sur le dessin c'est l'échelle de Pickering qui permet d'estimer la turbu entre la note 1 "on t'a dit d'arrêter d'observer par la fenêtre" et 10 "un jour peut être quand tu auras ton propre télescope spatial"

Résultat de recherche d'images pour "échelle de pickering"

 

ou voir le lien ici, tu as des animations pour voir comment ça bouge, en bas de page sous les cartes météo :

crbst_pickering3.gif?v=5ykrc8okf6w5lwhttp://www.astroplanetes.net/seeing-ciel.html

 

Il y a 6 heures, Axle a dit :

J'arrête de vous embêter

Y'a pas de mal. Si on peut t'aider n'hésite pas. Mais éventuellement regarde si tu peux te trouver des potes astro dans ton secteur, auprès d'un club ou en regardant s'il y a des webastrams actifs dans la rubrique du forum rencontres astro. Avec du monde expérimenté à vos coté vous progresserez plus vite ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.